RDC-Présidentielle: Bemba a déposé sa candidature à la Ceni

24 heures après avoir regagné le pays, Jean-Pierre Bemba a finalement déposé ce jeudi 2 août 2018 à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018.

Sous escorte de la Police nationale Congo, le sénateur congolais s’est présenté au bureau de la CENI avec sa femme et quelques cadres de son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba est toujours empêché de regagner sa résidence située proche du palais présidentiel. Les autorités évoquent des raisons de sécurité, Gombe étant un « site présidentiel ».

 

Par Stanys Bujakera Tshiamala, in ACTUALITES.cd, 02.08.18

8 réflexions au sujet de « RDC-Présidentielle: Bemba a déposé sa candidature à la Ceni »

  1. EMPECHER A UN DIGNE FILS DU PAYS DE REGAGNER SA RESIDENCE FAMILIALE PUISQUE UN VOYOU TANZANIEN HABITE AU QUARTIER DEMONTRE A SUFFISANCE QUE FCC N’EST QUE BANDE DES TRAITRES

  2. Jean-Pierre Bemba malmené, devrait comprendre qu’il lui serait difficile de voir sa candidature aboutir, le Tutsi-power étant déterminé à ne guère lâcher leur proie: le sol et sous-sol congolais.
    Bemba de 2006 n’était-il pas plus fort militairement, politiquement et stratégiquement?
    Maintenant que le trublion rwandais à la tête des institutions l’empêche même de mettre pied dans la résidence de son enfance, que lui reste-t-il d’autre que de voir ce voyou scélérat chercher à atteindre son intégrité physique?
    Attendons voir!

  3. Rien de surprenant et d’étonnant. Monsieur est en train d’accomplir fidèlement le canevas lui fixé comme condition à sa libération de prison, c’est-à-dire, servir de traître pour faire accepter et digérer l’imminente mascarade électorale au décor déjà planté, en remplacement au rôle à Etienne Tshisekedi mort.

    1. Voila une reponse plus qu’idiote d’un tonneau vide s’elucubrant au nom de son maitre & ex-assassin Mobutiste Honore Nganda qui encore des comptes a rendre a la vraie Justice Congolaisse autant que Kanambe Mtwale.

  4. C’est incroyable ! Il ne peut pas rentrer chez lui, dans sa résidence, dans sa maison et il croit que la CENI va organiser des élections crédibles, transparentes…

    Y’a-t-il encore ce matin des députés MLC dans les parodies des institutions de ce pays ? Si oui, tout ce qu’on voit là n’est que du cinéma. C’est de la foutaise. Ils sont ensemble.

    J’ai la désagréable impression que Mamale a peut-être raison. Ça serait terrible si cela s’avérait être la réalité.

    Baloka biso !

  5. Il cherche à crédibiliser les élections truquées d’avance et made in Kigali avec des machines à voler. Pour que l’opération soit crédible, il faut faire de lui une victime, il faut le persécuter un peu (pas beaucoup).

    Le surnommé Kabila était en Angola, puis en Afrique du Sud et enfin au Rwanda pour rendre compte à son chef. En Angola, il n’a pas été reçu par le président JL qui recevait le même jour le jeune congolais que les Maîtres du jeu ont choisi pour nous.

    Si leur plan n’est pas bouleversé, nous aurons avant la fin de l’année un nouveau PR (moins de 40 ans, congolais de père et de mère, célibataire, sans enfant, plus anglophone que francophone …).

    La guerre secrète des grandes puissances fait rage. Lobby contre Lobby. Si le lobby qui soutient l’occupation en RDC et qui y puise des milliards de dollars n’était pas aussi puissant… l’affaire aurait déjà été réglée.

    Regardez ce qui arrive à J. Corbyn. C’est l’aperçu de cette guerre sous-marine.
    Bloc contre bloc. Si ceux qui veulent le changement en RDC perdent, nous sommes partis pour plusieurs années de galère.

    Bloc1: une partie des usa et une partie de uk (pro changement)
    Bloc2: une partie des usa et une partie de uk (les Blair, Clinton and co)

    Les ba noko veulent le changement à conditions de voir leur pion sur le trône, ce que le bloc 1, refuse.

    La France veut le changement à condition de conserver les avantages déjà acquis et d’avoir accès à d’autres parts du gâteau, d’où certains blocages au niveau UE pour faire pression aux 2 Blocs.

    La chine… je vous laisse deviner.

    Ba ndeko nanga, vous pensez vraiment que le problème du Congo se joue au niveau de la Ceni et des élections ya mfuati.

    Si nous étions organisés, nous aurions pu faire un 3e bloc (la diaspora) pour imposer notre choix. Si nous avions pu mobiliser nos militaires, nous aurions pu attaquer le bloc 2 sur le terrain et l’affaiblir autant que faire se peut.

    Nous passons notre temps dans des distractions (meetings de St Thérèse, arrivée de Bemba, la machine à voter, l’affaire katumbi, le calendrier de la Ceni …) pendant ce temps, on décide pour nous.

    Je peux juste vous garantir une chose: si le bloc1 gagne et que ce petit frère prend le pouvoir… eko yinda ! Le bloc 2 le sait.

    L’ironie du sort est que l’argent puisé au Congo a rendu le bloc 2 très très puissant.
    Voilà quelques infos sur les vrais enjeux de la RDC. Le reste n’est que comédie (élections ya mfuati, ba candidats ya bipola, ba opposants ya nzala…)

  6. Kua mfumu Mamale ye J Bongos ,
    Que dire de plus ? Il n y a que le naifs qui coninuent à croire à cet énième mascarade d’ élections truqué d’ avance et celui qui avait accepté l’ inacceptable , a accepté d’ endosser la veste que portait Etienne Thshisekedi au temps de Mobutu . A moins que l’ on soit aveugle , il est évident que Bemba avant d’ être libéré , devrait sous condition accepter de nouveau l’ inacceptable c-à-d s’ engager dans un processus électoral dont l’issus est connu d’ avance .

  7. Très bonne analyse de Muana ya mokolo Lupangu. Néanmoins, analyse incomplète et donc à approfondir.
    Dans quel bloc se trouve Donald Trump? Poutine? XI?
    A mon avis, Poutine et Xi se trouvent dans le bloc 1 avec Trump.
    Vous dites que la diaspora aurait pu constituer le 3è bloc. C’est vrai et c’est possible grâce à des alliances avec certaines personnalités congolaises ou non et avec certains comme les BRICS. Pour cela il nous nous orgniser en think tanks comme les autres diasporas. Donc, action, action, action de notre part. Ingeta.

Les commentaires sont fermés