RDCONGO: Pour une intervention urgente des autorités rdcongolaises en faveur de la libération des pêcheurs congolais condamnés en Ouganda

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) dénonce fermement l’indifférence et la passivité manifestes des autorités rdcongolaises face aux arrestations et aux condamnations récurrentes par la justice ougandaise des pêcheurs rdcongolais.

Le dernier cas en date est le procès en flagrance organisé, mercredi 19 juillet 2019, par le Tribunal de Katwe situé à 3km du centre de Kampala, en Ouganda, au cours duquel six (6) pécheurs rdcongolais originaires du village Kyavinyonge, situé dans le territoire de Beni à l’Est de la RDCongo ont été condamnés à une peine d’une année sous prétexte d’avoir violé l’espace lacustre Ougandais sur le Lac Edouard.

Il convient de rappeler qu’une centaine d’autres pécheurs rdcongolais arrêtés en 2018 et dans des circonstances similaires se trouvent en détention en Ouganda, sans que cela ne suscite une intervention efficace de la part des autorités rdcongolaises pour leur libération.

Il sied de signaler que la RDCongo et l’Ouganda partagent ensemble les eaux du Lac Edouard. La population riveraine dont celle de Kyavinyonge ne vivant que de la pêche, éprouve d’énormes difficultés pour sa survie suite aux multiples tracasseries de la marine ougandaise. Chaque fois que des pêcheurs au cours de leurs activités se retrouvent dans l’espace lacustre congolais ou à proximité de l’espace lacustre ougandais, ils font l’objet des menaces suivies d’exigence de rançon ou d’arrestation. Si cette rançon n’est pas versée, lesdits pécheurs sont déportés en Ouganda où ils sont condamnés par la justice au cours d’un procès expéditif. A cette occasion, leurs pirogues motorisées, Hors-bord et autres matériels de pêche sont souvent saisis par la marine ougandaise.

  • Eu égard à ce qui précède, la VSV invite les autorités rdcongolaises à:
    ­ Mettre tout en œuvre pour obtenir la libération des pécheurs rdcongolais en détention en Ouganda;
  • Trouver un compromis avec les autorités ougandaises sur la gestion responsable des tracées de limite sur le Lac Edouard;
  • Renforcer les mesures sécuritaires dans les zones transfrontalières du Lac Edouard pour garantir la sécurité et la vie des pêcheurs rdcongolais.

Fait à Kinshasa, le 25 juillet 2019

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

3 thoughts on “RDCONGO: Pour une intervention urgente des autorités rdcongolaises en faveur de la libération des pêcheurs congolais condamnés en Ouganda

  1. Et dire que le pouvoir ougandais pille l’Ituri depuis des années. Mais que voulez-vous, quand nos bouffons de dirigeants vont quémander le soutien politique chez Museveni, son pays ne peut se comporter qu’en pays conquistador. Pauvre Congo !

  2. Les fanakuiti vont encore nous chanter la diplomatie selon Tshilombo. Ils appellent cela la gouvernance géostratégique de Tshisekedi (sans blague).
    Il faut rappeler que dans la partie ouest, l’Angola fait la même chose. Triste sort d’un peuple abandonné. Le calvaire continue…

  3. Chers Compatriotes,
    un peuple qui refuse de prendre sa destinée en mains par la révolution, n’a pas le droit de pleurer. Nous avons tous le défi de nous libérer et de mettre les traîtres hors d’état de nuire. Que Dieu nous vienne en aide.

Comments are closed.