Sénat: Ouverture de la session ordinaire du mois de septembre

Le Président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo a procédé, samedi 15 septembre au Palais du peuple, à l’ouverture solennelle de la session ordinaire parlementaire de septembre consacrée spécialement à l’examen du budget pour l’exercice 2019.

Dans un bref discours, Kengo a invité les sénateurs à plus de célérité dans l’examen des matières qui leur seront soumises pendant cette session, la dernière de cette législature qui intervient à trois mois des scrutins attendus le 23 décembre 2018.

« Il est donc possible que la clôture de cette session intervienne avant terme, pour libérer les sénateurs candidats », a-t-il souligné rappelant que le calendrier des élections prévoit la campagne électorale du 22 novembre au 21 décembre 2018.

Le président du Sénat a, par ailleurs, exhorté les sénateurs à garder la sérénité et la lucidité qui leur sont requises pour épuiser toutes les matières en litige pouvant impacter le processus électoral.

L’ouverture de cette session, a-t-il relevé, coïncide avec la Journée internationale de la Démocratie.

Pour lui, il s’agit d’un événement d’une haute portée pour les Congolais, dans la mesure où en cette période électorale toutes les forces vives de la nation sont appelées, dans une « synergie patriotique », à galvaniser leurs potentialités autour d’un idéal commun, celui de la construction d’une démocratie selon les aspirations du peuple congolais.

La démocratie constitue le seul gage de la paix et de la stabilité pour la République Démocratique du Congo, a conclu le président de la Chambre haute du Parlement.

ACP/Congo Indépendant