Sindika Dokolo: « Si nous ne faisons pas attention, un autre Kabila succédera à Kabila »

Samedi 30 juin, Sindika Dokolo a annoncé, depuis Bruxelles, des actions concrètes que son mouvement « Les Congolais debout » (LCD) entend mener « dans les prochaines semaines » pour « faire vaciller » l’oligarchie kabiliste au plan financier. Il a mis en ligne une pétition dont la finalité est de réclamer des sanctions contre « Joseph Kabila » et ses « complices » au niveau de leurs avoirs. Lucide, « Sindika » a attiré l’attention des 3.000 Congolais venus l’écouter sur le risque de voir un autre despote succéder à « Kabila ». En cause, les « maux » qui habitent en chaque Congolais. Ces maux ont pour nom l’opportunisme, la vénalité et l’obséquiosité. « Totika kokumisa bakonzi », s’est-il exclamé. Traduction: cessons de glorifier nos gouvernants. Pour lui, le débat public doit être centré sur des valeurs – notamment l’Etat de droit, la démocratie, la liberté et l’amour de la patrie – et non sur les individus. Il appelle au « changement de mentalité ».

Sauf changement de dernière minute, une délégation du mouvement citoyen « Les Congolais debout » sera reçue ce mardi 3 juillet au Parlement européen à Strasbourg, en France. « Nous allons demander aux dirigeants européens de faire le choix entre ceux qui militent pour l’avènement de l’Etat de droit et le droit des Congolais de choisir librement leurs gouvernants et les Kabilistes de tout poil qui veulent que le pays parte en fumée ».

Dans un speech qui a duré plus d’une heure (voir photo cheikfithanews.net), « Sindika » a martelé à plusieurs reprises que la terre entière va bientôt réaliser que l’idée d’organiser des « élections libres et démocratiques », à la date du 23 décembre prochain, n’a jamais effleuré « Joseph Kabila ». « Nous savons qu’il n’organisera jamais des élections libres de son plein gré », clame-t-il en soulignant, au passage, que le président de la Commission électorale nationale indépendante « est à la botte de Kabila ».

Pour Dokolo, « Kabila » serait conscient des risques qu’il prendrait en organisant des élections libres et transparentes. Dans cette hypothèse, souligne-t-il, il sortira perdant et aura à faire face à une multitude de dossiers auxquels il devra rendre compte. « Kabila et les politiciens du ventre qui l’entourent ont commis des crimes que l’Histoire ne leur pardonnera pas, lance-t-il. Ils ont affaibli l’Etat et bradé l’unité nationale qui est le socle de notre souveraineté ».

Pour lui et le mouvement citoyen qu’il dirige, seuls des dirigeants élus à l’abri de la tricherie, de la manipulation et des intimidations seront soucieux des aspirations de la population au mieux-être et capables de garantir le développement.

Maniant le « parler vrai » avec fermeté et modestie, Dokolo de déplorer l’ambiance de désunion cordiale qui règne au sein non seulement de l’opposition mais aussi de la société civile. « Nous combattons en ordre dispersé alors que nous devrions être unis afin d’imposer des vraies élections », assure-t-il avant d’ajouter que « seul un effort collectif pourrait apporter la solution à la crise congolaise ».

UN PAS DE PLUS VERS L’ARENE POLITIQUE

S’agissant des actions à mener, le président des « Congolais debout » a annoncé au moins deux. D’abord, la mise en ligne d’une pétition qui donnera à son mouvement la légitimité pour demander aux dirigeants européens de mettre en œuvre un « arsenal des sanctions » contre « Joseph Kabila » et ses « complices » (www.lescongolaisdebout.org). « Ce sera la première frappe de notre armée citoyenne pour faire vaciller la Kabilie ». Selon lui, cette « frappe » qu’il qualifie de « chirurgicale » sera suivie par d’autres. L’objectif est d’isoler le « raïs ». Le mouvement a, ensuite, créé un site Internet dans lequel seront rassemblés des documents donnant des « détails factuels » sur le processus électoral.

D’après Sindika Dokolo, la délégation de son mouvement qui sera reçue à Strasbourg entend demander des « sanctions concrètes » contre « tous ceux qui, par leur déclaration publique ou initiative politique, nuisent à la tenue des vraies élections » le 23 décembre prochain.

Pour lui, le défi ne se limite pas à faire partir « Kabila ». « Si nous ne faisons pas attention, un autre Kabila pourrait émerger ». Selon lui, on ne pourrait éviter une telle situation qu’en centrant le débat public sur des valeurs – notamment l’Etat de droit, la démocratie, la liberté et l’amour de la patrie – et non sur les individus. Aussi, exhorte-t-il le peuple congolais à abandonner la mauvaise habitude qui consiste à « glorifier » nos dirigeants. « Totika kokumisa bakonzi », s’est-il exclamé en lingala.

QU’EST CE QUI FAIT COURIR SINDIKA DOKOLO?

Selon les propres dires de l’homme d’affaires congolais, ce sont les atrocités commises dans le Grand Kasaï par des forces dites de sécurité et les prétendus miliciens « Kamuina Nsapu » qui ont déclenché en lui la volonté d’agir. Il a vu arriver dans la localité angolaise de Dundo 30.000 compatriotes du Kasaï dans un état infra-humain.

Sindika a surtout été sensibilisé par les appels lancés par les évêques catholiques. C’est le cas particulièrement du message publié le 23 juin 2017 intitulé « Le pays va très mal. Debout Congolais! » L’homme partage l’avis exprimé par les prélats selon lequel « une minorité de concitoyens a décidé de prendre en otage la vie des millions de Congolais ». Pour lui, « la présence de l’église catholique est fondamentale » dans la « guérilla pacifique » que mène les activistes de la société civile.

A l’instar des évêques catholiques, Dokolo est d’avis que les Congolais doivent se départir de la peur en menant eux-mêmes ce combat qu’il qualifie de « sacré ». Ces derniers devraient également oublier qu’une « solution miracle » viendra d’ailleurs.

Lors de l’élaboration du « Manifeste du Citoyen » mi-août 2017, en France, auquel il avait participé activement, Sindika avait eu ces quelques mots en plénière: « C’est mon devoir de faire partir Joseph Kabila en 2017. Sinon, on est parti pour 32 ans ».

Onze mois après, le « raïs » est toujours là. Pire, il déploie des artifices pour briguer un troisième mandat. L’année 2018 sera-t-elle la bonne? C’est à voir. Une certitude cependant: le samedi 30 juin 2018, le mari de l’Angolaise Isabel dos Santos a fait un pas de plus vers l’arène politique…

 

Baudouin Amba Wetshi

31 réflexions au sujet de « Sindika Dokolo: « Si nous ne faisons pas attention, un autre Kabila succédera à Kabila » »

  1. Changement de mentalité !!!

    Une conscience de soi et l’amour du Congo. Des valeurs qui fondent une nation civilisée, empreint d’humanité et de dignité. Faut-il rappeler que le Congo se mérite ?

    Voici l’amorce d’une réforme qu’on souhaite radicale. Pour réparer le Congo de la souillure rwandaise et des Vichy-médiocres.

    Congolais Débout !

    1. Malheureusement nos Opposants foncent dans toutes directions sans strategie coherente de bouter dehors le voyou et voleur au sommet. Le mec avec son majordome financier Dan Gertler vient de s’acheter d’autres traitres inclu les Leon Kengo en montant son cheval-de-troie FCC pour lui octroyer un 3e mandat et pourquoi pas presidence-a-vie.

      Le Financial Times de Londres vient de publier une enquete sur les magouilles du trio mafieux Kabila-Dan Gertler et Glencore qui depuille le Patrimoine minier de la RDC a son profit. Les USA viennent aussi d’ouvrir une enquete visant Glencore, apres les sanctions contre le mafiosi Dan Gertler, et esperons bientot contre Kabila lui meme:

      https://www.ft.com/content/c9e674b0-8105-11e8-bc55-50daf11b720d#comments-anchor

      Pendant ce temps, Sindika Dokolo et ses amis eux manifstent et reclamment « Elections-sans-Kabila ». A Kinshasa?Mais non, tenez bien, a Bruxelles… Et ou se trouvent donc les Tshisekedi, Katumbi, Kamerhe et autres…?

  2. Dommage que la vraie campagne électorale pour les hypothétiques élections pièges à con truquées d’avance en RDC (Rép Démocrature du Congo-Kinshasa) soit exportée en Belgique, terre des malheurs qui surviennent depuis le 15e siècle au Kongo…

    Sindika Dokolo entre de plein pied dans le cercle fermé des faux politiciens ou activistes Kongolais qui nous (Peuple Kongo Souverain Primaire) prennent indéfiniment pour des éternels petits cons…

    Ne sait-il pas que son allié politique et ami intime Moses Soriano alias Moïse Katumbi est le vrai dauphin de l’imposteur Tutsi Rwandais Kanambe alias Joseph Kabila pour deux raisons plausibles. Issus du Trio maléfique « Pasi na yo Pasi na ngai » avec ses deux compères faux politiciens Kongolais et Kongorais (Félix Tshilombo et Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi)…

    Sindika Dokolo feint-il d’ignorer que alias Katumbi comme son alter ego Tutsi Rwandais Kanambe alias Joseph Kabila sont tous les 2 des éminents membres de l’International Tutsi Power, alias Katumbi déclara « Je ne trahirai jamais Joseph Kabila », « Je lui garantirai sa sécurité et celle de sa famille si je suis élu, en lui attribuant un poste de sénateur »…

    Il faut cesser de prendre la populace Kongolaise depourvue de tous les moyens de communication, qui ne maîtrise pas les contours de l’occupation du Kongo pour des moins que rien, des demeurés. Si l’on rajoute les autres alliés des circonstances (Félix Antoine Tshilombo de l’Udps aile familiale, Jean-Pierre Bemba Gombo du MLC, Claudel Lubaya du Rassop…) de Sindika Dokolo issus de la pire classe politique Kongolaise corrompue toutes tendances confondues, la coupe est pleine, le Kongolo-Danois né avec une cuillère sous la bouche, qui n’a jamais connu la faim, la disette comme bon nombre de ses pairs, condisciples, camarades cités plus haut est de la lignée des agents destructeurs du Kongo recrutés par les Blancs Aryens Indo-européens Chinois Russes Anglo-saxons pour faire leur sale boulot de recolonisation… À tenir à l’œil…

    À cette allure, vu ce qui précède malgré les beaux discours de Sindika Dokolo à Bruxelles, sur Twitter, Youtube, il est sûr et certain qu’il se sert d’une infime partie naïve de la Diaspora pour qu’il y ait un boulevard qui s’ouvre au Kongo-Congo-Kinshasa afin qu’un autre Kabila succéde à alias Kabila…

    La luta continua la Victoria e Certa pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par le Tutsi Power. Ingeta

    1. A part ta haine, que fais-tu d’utile pour liberer ton pays de ceux que tu te plais a diabiliser et insulter ci-dessus?

  3. Bravo et courage cher Sindika Dokolo. C’est une manière courageuse d’honorer la conscience Congolaise. Votre initiative reflète le nom que vous portez. Que le Dieu de justice vous protège.

  4. Merci beaucoup Sindika Dokolo, thanks a lot. Dieu est entrain de benir tout ce que tu entreprends pour notre beau pays. Le moment est crucial pour l’avenir des fils et filles de notre pays.Ceux qui ont detruit la RDC payeront et l’on criera a la chasse aux sorcieres car elle aura bel et bien lieu. Dites moi comment adherer au mouvement « congolais debout », je voudrais etre membre sans aucune hesitation et apporter ma petite, tranchante et modeste pierre.

    1. @Raz
      Il me semble que l’adhésion est libre et simple. Il vous suffit de visiter le lien ci-dessous :
      http://www.lescongolaisdebout.org/adhesion/

  5. Franchement même moi je me pose la question. Qui est qui ?

    Qui de JP BEMBA, Felix TSHISEKEDI ou de MOÏSE KATUMBI à élire ? Sauront-ils à temps à me présenter un programme commun et cohérent ?

    Apparement les KABALIES sont sûrs de ce qu’ils mijotent dans le noir. Est ce y a t il un œil surveillent ce qui se prépares dans le Moridord ?

  6. @ MFUMU SINDIKA DOKOLO,
    AVANT TOUT, SI VOUS ME PERMETTEZ, LAIISEZ-MOI, VOUS CITEZ UN PROVERBE NE KONGO CONNU DE TOUS LES NES KONGO QUI DIT: KIAKU KIAKU, KIANGANI KIANGANI. J’ESPERE AUSSI VOUS L’AVIEZ DEJA ENTENDU SOIT AU SEIN DE DE VOTRE FAMILLE OU DANS LE MILIEU DE VOS PROCHES.
    SI JE NE ME TROMPE PAS, VOUS AVIEZ ETE PRESENT A LA COMMEMORATION DE LA STATUT D’EMERY LUMUMBA A BRUXELLES. JE ME POSE MOI-MEME CETTE QUESTION: A QUAND LA STATUT DE VITA KIMPA, MVULUZI KIMBANGU, MFUMU KASA-VUBU, MBUTA KANZA ET TOUS LES COMPAGNONS DE MFUMU KASA-VUBU DE L’ABAKO  » ALIANCE OU ASSOCIATION DES BAKONGOS  » QUI ONT DEMANDE L’INDEPENDANCE DU KONGO A LA BELGIQUE? ET LES MARTYRS DU 4 JANVIER 1959 DONT DANS LA GRANDE MAJORITE LES NE KONGO DE LA VILLE DE KINSASA ET DANS LE BAS-KONGO QUI SONT MORTS SOUS LES BALLES DES COLONISATEURS BELGES? J’AI AUCUNE ARRIERE PENSEE POUR VOUS FLATTER, LE PEU QUE JE POSSEDE ME SUFFIT SUFFISAMENT DE BIEN VIVRE ET D’AIDER LES DEMUNIS.
    MFUMU DOKOLO. EN LISANT MES PROPOS PLUS LOIN, VOUS VERREZ QUE NOUS SOMMES MEMBRES D’UNE MEME FAMILLE DU CLAN  » KINTUMBA ET MUNSUNDI  » CLAN KONGO DANS LES CATARACTES. MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE EST ISSUE DE LA LIGNEE DE FAMILLE DE MFUMU  » FRANCIS LUTUNU « , MA DEFUNTE MERE A ETE FORMEE PAR LES MISSIONNAIRES PROTESTANTS AMERICAINS AU KONGO  » ABFMS = AMERICAN BAPTIST FOUND MISSIONARY SOCIETY  » ELLE ETAIS TRES CONNUE A KINSASA ET DANS TOUTE LA PROVINCE DE LEOPOLDVILLE POUR AVOIR MILITE DANS L’ABAKO. LORSQUE J’ETAIS NE, MA MERE BIOLOGIQUE M’AVAIT DONNE LE NOM DE  » NDOZUAO = JEAN  » , ON TROUVE AUSSI CHEZ LES BAKONGOS LES NOMS DE  » NDOMPETELO = DON PEDRO, NDOFUNSU = DON AFONSO, DON ALPHONSE, NDOLOMINGU = DON DOMINIQUE, NDOLUVUALU = DON EDOUARD, NDOMANUENO = DON MANUEL OU DON EMMANUEL, NDOFUALA = DON FRANCOIS etc.. QUI SONT LES TITRES HONORIFIQUES CHEZ LES BAKONGOS. LORSQUE J’AVAIS FOULE POUR LA PREMIERE FOIS MES PIEDS AU KONGO ET SUIS ALLE AU VILLAGE DE MA DEFUNTE MERE, TOUT LE MONDE M’APPELAIT NDONZUAO = DON JEAN COMME TITRE HONRIFIQUE. BREF, C’EST NE PAS TOUT LE MONDE CHEZ LES BAKONGOS POURRAIT PORTER LE TITRE DE NDO, MAIS N’IMPORTE NE KONGO A DROIT AU PRENOM JEAN, EMMANUEL, FRANCOIS, EDOUARD..JE SUIS LE SEUL ENTRE MES FRERES, LEQUEL QUI PORTE LE TITRE DE DONNZUAO = DON JEAN ET MON COUSIN QUI PORTE LE NOM DE DOMPETELO ( DOM PEDRO).
    AINSI, VOUS VERREZ CHEZ LES BAKONGOS, DES PERSONNES AVEC DES NOMS NDOMPETOLO, NDONZUAO , NDOMANUENO etc.. JE REMERCIE MA DEFUNTE MERE D’AVOIR LAISSE A NOUS SES ENFANTS, COUSINS, NEVEUX, NIECES, TOUT UN HERITAGE SUR L’HISTOIRE DU KONGO, SON CARNET SUR LA VIE KONGO, NOUS A BEAUCOUP APPRIS. MFOKO MAMA BIKA KUNA WENA NZAMBI A MPUNGU KA KUSAKUMUNA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    REVENONS A CET GRAND PERSONNAGE FRANCIS MFUMU LUTUNU
    TAPEZ DANS GOOGLE LE NOM  » MFUMU LUTUNU  » , VOUS VERREZ QUE CE EMINENT PERONNAGE DU CLAN KINTUMBA ET NSUNDI, CE QUI L’AVAIT DANS NOTRE ENTITE CLANIQUE ET DANS LE MONDE. DEPUIS QUE JE SUIS NE A L’EXTERIEUR , J’AI ETE AU PAYS DE NOS ANCESTRES GRAND KONGO DEUX FOIS ET CELA DURANT LE REGIME DE MOBUTU EN 1979 ET LA DERNIERE FOIS EN 1984. EN 1979, J’AVAIS L’AGE DE DE 19 ANS ET EN 1984, J’AVAIS 24 ANS. COMME JE DISAIS PLUS HAUT, MOI ET QUELQUES 3 DE MES FRERES SOMMES NES A L’EXTERIEUR DU GRAND KONGO, QUELQUE PART DANS UN GRAND PAYS OUTRE ALTANTIQUE OU EGALEMENT PRESQUE TOUS MES FRERES, TANTES, COUSINS, COUSINES, PETITS ENFANTS etc.. Y VIVENT. QUAND A MOI, JE SUIS UN FLANEUR, UN VOYAGEUR, TANTOT EN EUROPE, TANTOT OUTRE ATLANTIQUE. DE TOUTES LES FACONS, L’ALLEMAGNE EST MON PAYS D’ADOPTION OU JE ME SENS BIEN A L’AISE, UN PAYS QUI ME FAIT DU BIEN DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE, EDUCATION, DOMAINE DE SANTE ET SOCIALE. BREF, L’ALLEMAGNE EST MON DIEU TOUT PUISSANT ET JE SUIS TRES RECONNAISSANT ENVERS TOUS LES DIRIGEANTS ALLEMANDS ET PEUPLE ALLEMAND, QUOIQUE DES ECHAUFFOURES PARTOUT DANS LE MONDE NE MANQUENT PAS.
    GROSSO MODO, MFUMU SINDIKA DOKOLO, N’OUBLIEZ PAS AVANT D’ENTREPRENDRE QUELQUE CHOSE DANS LA VIE CE PROVERBE KONGO:  » KIAKU KIAKU, KIA NGANI KIA NGANI.
    SI J’AI MAL FORMULE MES PROPOS, JE VOUS PRIE D’EN M’EXCUSER.
    LE DEVOIR DES TOUS LES KONGOLAIS QUI AIMENT LEUR PAYS EST CHASSER L’OCCUPANT. NOUS AVONS TOUS LES MOYENS QU’IL FAUT, ALORS POURQUOI NE PAS DEBOUTER CE TAXIMAN ET LES TRAITRES KONGOLAIS DE NOS TERRES? WIRKLICH, DAS IST EINE SCHANDE! WO GIBT ES SO WAS! BITTE, BITTE, WIR WOLLEN DIE FREIHEIT IM KONGO.
    MFOKO. BIKA NZAMBI A MPUNGU KASAKUMUNA GRAND KONGO DIETO.

  7. A BAS AUX FALSIFICATEURS DE NOTRE HISTOIRE! A BAS, A BAS, A BAS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    A BAS AUX TRIBALISTES! A BAS, A BAS, A BAS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    A BAS AUX COLLABOS QUI TRAVAILLENT POUR NOS ENNEMIS! A BAS, A BAS, A BAS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    A BAS A LA NOUVELLE PLATEFORME ELECTORALE  » FCC = FRONT DES CONARDS CONGOLAIS OU FUNI DES CONS CONGOLAIS  » FONDEE PAR KADOGOSKI RAISISKI ! A BAS, A BAS, A BAS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    QUANT A MES PROPOS CI-APRES, ILS SONT HORS-SUJET. MAIS EST-IL QUE NOUS SOMMES DANS LA LIBRE ANTENNE, CHACUN A DROIT A D’EXPRIMER SES AUTRES REFLEXIONS, N’EST-CE PAS? ALORS, ALLONS Y! JE VOUDRAIS PARLER DE CE FAMEUX SQUARE LUMUMBA DE BRUXELLES. ALLONS Y, VOUS AVEZ LA PAROLE,MBUTA GERMAIN.
    SQUARE LUMUMBA A BRUXELLES! C’EST DU NOUVEAU QUOI!
    MOI CONNAIS SEULEMENT, KONGO SQUARE A NEW ORLEANS, PLACE HISTORIQUE OU SE COTOIENT CHAQUE ANNEE TOUS LES NOIRS AMERICAINS, DES CARIBIQUES, EN MEMOIRE DES ESCLAVES NOIRS EMMENES AUX USA COMME ESCLAVES EXERCANT LES TRAVAUX TRES PENIBLES. NE ME PRENEZ PAS POUR UN TRIBALISTE, JE ME POSE CETTE QUESTION SIMPLE. QUI EST CE RHODE BATH SCHEBA MAKOUMBOU? LE NOM MAKOUMBOU EST TYPIQUEMENT NOM NE KONGO, AU GRAND KONGO CELA S’EST ECRIT MAKUMBU, D’AILLEURS, UN NOM TRES REPANDU DANS MA FAMILLE BIOLOGIQUE. MAKOUMBOU AVEC ” OU ” C’EST DE LA PHANTAISIE PUR ET SIMPLE DES NE KONGO DU KONGO BRAZZAVILLE DES SOI-DISANT ” MUFRANCAIS “. PITIE A NOUS LES NOIRS DE PEAU ENCORE DANS LE SOMMEIL PROFOND OU COMA.
    NOTRE MBUTA OU MFUMU MAKOUMBOU SE DONNE LE CULOT D’ERIGER UN EKEKO EN MEMOIRE DE PATRICE EMERY LUMUMBA. JE ME DEMANDE, POURQUOI CE FAMEUX SCULPTEUR MAKOUMBOU N’A-T-IL PAS ERIGE LES STATUTS DE MFUMU KASA-VUBU ET TOUS LES MEMBRES DE L’ABAKO ” ALLIANCE DES BAKONGO ” QUI ONT DEMANDE L’INDEPENDANCE DU KONGO A LA BELGIQUE. EST-CE QUE NOTRE MFUMU OU MBUTA EST-IL AU COURANT QU’AU GRAND KONGO ON TROUVE PRESQUE PARTOUT LE MONUMENT DE LUMUMBA? ET POURQUOI PAS DE NOS HEROS ET MARTYRS ARRETES PAR LES COLONISATEURS BELGES ET SUCCOMBES SUR LES BALLES DES COLONS BELGES? POURQUOI, UN NE KONGO EST TOUJOURS IGNORANT ET IDIOT, IL FAIT LE LIT DES AUTRES. DITES-NOUS, MFUMU OU MBUTA MAKOUMBOU, POURQUOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    VOUS SAVEZ MFUMU OU MBUTA MAKOUMBOU, SI VOUS NE SAVIEZ PAS, NOUS VIVONS DANS LE TRIBALISME A 150 DEGRE AU KONGO KINSASA ET KONGO BRAZZAVILLE, LES VICTIMES DE CE TRIBALISME DANS LES DEUX KONGO SONT LES NE KONGO, LES BAKONGO QU’ON ARRETE, QU’ON TUE, CHASSE DE LEURS TERRES ANCESTRALES, QU’ON EXPOLIE LEURS TERRES…ILS SONT NOMBREUX CES TRIBALISTES DEGUISES QUI NOUS FONT DU MAL, QUE CA SOIT DANS LA REGION DU POOL JUSQU’A L’OCEAN, LES NE KONGO SONT TOUJOURS MALTRAITES. AU KONGO KINSASA C’EST PAREILLE, DU PLATEAU DE BATEKE JUSQU’A L’OCEAN ATLANTIQUE ON NE FAIT EXPOLIER LES TERRES DES BAKONGO, LES NON KONGO, ARROGANTS, MANQUE DES MOEURS ET PUDEURS, ONT ENVAHI LES TERRES, VILLAGES ET VILLES KONGO EN CONSTRUISANT DES HOTELS, DES MAISONS CLOSES, ETC..UN NE KONGO QUI OSE OUVRIR SA GEUELE POUR DENONCEE LES INJUSTICES, IL EST JETE EN PRISON SANS AUTRE FORME DE PROCES OU IL DISPARAIT.
    MBUTA OU MFUMU MAKOUMBOU, POURQUOI N’AVIEZ- VOUS PAS AU KONGO BRAZZA ERIGE LE MONUMENT DE MASSAMBA NDEMBANI, DE FULBERT YOULOU? SI VOUS NE SAVEZ PAS, LAISSEZ-MOI VOUS DIRE PARCE QU’ILS SONT DES KONGO, UN POINT TRAIT. CAR CELUI QUI OSERAI ERIGER UN TEL MOMORIAL SE VERRAIT SA TETE COUPE COMME DU PAIN. AI-JE RAISON OU NON? JE SUIS AUSSI DESOLE DE MON FRERE DE SANG DOKOLO ACCEPTER DE TELLES INJUSTICES QU’ON INFLIGES A CES FRERES NE KONGO. JE NE VOUDRAIS PAS CITER LES NOMS DE NOS VIEUX DANS LA FAMILLE POUR DONNER A MON FRERE DOKOLO QUE NOUS SOMMES DE LA MEME FAMILLE DE KINTUMBA OU MUISI KINSUNDI. MEME LE FEU KISOMBE KIAKU ET SON PETIT FRERE FEU MBUTA SAMUNA.. ET D’AUTRES QUI SONT EN VIE SONT DE NOTRE ENSEMBLE FAMILIAL KINTUMABA OU MUISI NSUNDI VOIRE MEME CETTE GRANDE FAMILLE S’ETEND DE L’AUTRE COTE DU FLEUVE KONGO DANS LA GRANDE VILLE DU KONGO APPELEE ” BOKO ” . JE NE VOUDRAIS PAS CITER NOS VILLAGES, CAR LE REGIME SANGUINAIRE N’A AUCUN PITIE AUX NE KONGO. JE NE SUIS PAS NE AU KONGO, J’Y ETE DURANT MA VIE AU KONGO DEUX FOIS, LA TERRE OU EST NEE MA DEFUNTE MERE. MES FRERES QUI SONT NES AU KONGO ET QUI EN GRANDE MAJORITE VIVENT OUTRE ATLANTIQUE DONT JE TAIS LES NOMS SONT TRES CONNUS AU KONGO. NOUS ENFANTS cad MES FRERES ET SOEURS NES AU KONGO ET CEUX ET CELLES NES OUTRE ATLANTIQUE, AVIONS BEAUCOUP APPRIS DE NOS PARENTS. D’AILLEURS, IL Y A BEAUCOUP DE CHOSES QUE J’AI APPRISES GRANCES A PLUSIEURS CARNETS ET NOTES QUE NOS PARENTS NOUS ONT LAISSES COMME SOUVENIR DE NOTRE KONGO, PAYS DE NOS ANCETRES.
    BREF, JE VOUDRAIS DIRE CECI A TOUS LES NES KONGO DU MONDE ENTIER CE PROVERBE KONGO ” KIAKU KIAKU, KIA NGANI KIA NGANI “.
    QUE LES NE KONGO ET NON NE KONGO NE ME TRAITENT PAS D’UN FOU, D’UN RANCUNIER OU TRIBALISTE. QUOIQUE, JE NES SUIS PAS NE AU KONGO DE MES ANCETRES, J’AIME LES KONGOLAIS ET LE PAYS DE MA MERE AU DESSUS TOUT. LE PROVERBE QUE JE VIENS D’ENUMERER CI-HAUT EN DIT BEAUCOUP POUR LES NE KONGO QUI SONT ENCORE DANS LE COMA PROFOND.
    MFOKO I DODOKELE KIBENI.
    MA FOI, QUI EST CE RHODE BATH SCHEBA MAKOUMBOU OU MBUTA SEBA MAKOUMBOU QU’ON DIT CHEZ LES BAKONGO DU KONGO KINSASA, ANGOLA, KABINDA, KONGO BRAZZA, SAO TOME ET GABON?
    ENCORE UNE FOIS, JE M’EXCUSE D’AVANCE SI MES ECRITS BLESSENT LES AUTRES. PARDON.

  8. Toute initiative d’un compatriote allant Dans le sens de mettre hors d’état de nuire un imposteur étranger, est la bienvenue et recevra certes l’appui conséquent des congolais. Néanmoins, de même qu’en pathologie médicale, en même temps que nous nous intéressons aux symptômes et manifestations de la maladie, notre attention doit être focalisée sur la pathogénie concernée, c’est-à-dire qu’en clair, nous devons nous remonter aux causes et origines de la maladie.

    Il semble qu’ici, nous nous embourbons, peut-être par ignorance du Droit, dans le terrain de la trouille, des circonlocutions et déclarations secondaires. La situation est pourtant claire. Kanambe de son vrai nom n’est pas congolais. C’est un sujet rwandais infiltré jusqu’au sommet de notre Etat par Kagame et Museveni dans l’accomplissement de leur projet d’érection d’un empire Hima-Tutsi en Afrique Centrale d’abord, et en se faisant avec le leadership de toute l’Afrique ensuite. Tout leur stratagème a jusqu’ici été rendu possible grâce à la médiocrité des nôtres en qui le peuple a fondé aveuglément sa confiance, dont Tshisekedi et autres. En effet, pendant que les tutsis avançaient ouvertement avec leur stratégie de conquête et de destruction, ces personnes ont clairement opté pour la reddition. Certains même, dans cet élan, bien qu’après incarcération de dix ans, nous reviennent avec un discours de « pacte de responsabilité », qui se trouve être en clair un « pacte de soumission ».

    Monsieur Dokolo aurait la chance de n’être pas de ce groupe de trîtres qui ont piteusement échoué. Toutefois, ses premiers contacts avec un vaut rien du genre Tshilombo et un étranger charognard de notre industrie minière de surnom Katumbi fut la plus grande erreur, la preuve évidente de son immaturité politique et pragmatique. Le discours à porter est pourtant clair et facile. Notre pays se trouve sous occupation étrangère et conformément au Droit International, les congolais avons plein droit de PRENDRE LES ARMES et au besoin, de nous faire aider par des puissances extérieures amies pour recouvrer légitimement notre souveraineté par voie de notre droit à l’autodétermination. Monsieur Dokolo qui a accueilli des compatriotes du Kasaï mutilés, du moins ceux qui ont eu la chance de traverser la frontière angolaise, croit-il être sur la bonne ligne de n’exiger que des sanctions financières à un génocidaire ? Non et non ! A défaut d’une pendaison en public, Monsieur le génocidaire doit passer le reste de sa vie bien enfermé quelque part sans le moindre droit de voir la lumière du jour.

  9. Je dois avouer ma sympathie profonde envers Sindika Dokolo, je dirais même plus, davantage qu’un choix motivé c’est d’abord une affection en une personne qui pour moi respire la bonne foi. Ses façons de faire, ses convictions affirmées en font un personnage quasi unique dans l’espace public de notre pays, un homme qui peut mériter la confiance de ses concitoyens…
    Ainsi, je me trompe peut-être, trop naïf, est-il que pour moi, il faut être aveugle par ignorance, fanatisme ou par quelque idéologie trop dogmatique, de ne pas voir que Dokolo a un réel amour de son pays et de ses frères et sœurs Congolais. Son souci du bien de ceux-ci précède l’intérêt de la victoire de n’importe quel leader politique qu’il aurait choisi. Sa quasi naïveté en la foi active en son combat citoyen, que celui-ci puisse influer décisivement sur le devenir politique de notre pays, en témoigne…

    On irait bien à raison jusqu’à spéculer si Dokolo n’avait pas cette chance d’être riche matériellement et culturellement il l’aurait été autant détaché de certaines préoccupations alimentaires et politiciennes ; qu’à cela ne tienne, le résultat est que nous avons un Congolais qui fait preuve de responsabilité, d’intelligence et de courage pour s’activer en vue d’n avenir meilleur de son pays, le résultat est que lui, veut faire de sa chance de naissance une passerelle pour que d’autres Congolais assument davantage les outils de la maîtrise de leur destin…

    Certains d’entre nous ne vont pas voir ce que je vois et vont trouver à redire, lui reprochant même de parler de Bruxelles comme si la diaspora et l’international ne comptaient pour rien… Pourquoi pas, la démocratie est aussi la diversité d’opinions et des stratégies sauf que nous ne réalisons pas toujours que nous Congolais sommes quelque part champions de faire des nôtres les meilleures et de trouver d’abord à redire sur ce que fait l’autre avant de voir où il veut nous mener.
    Quelles que soient les bonnes raisons de ceux-là, nous devrions en effet d’abord nous préoccuper de l’objectif qui est le nôtre à nous tous du changement durable de gouvernance dans notre pays ? N’est-ce pas celui de Dokolo, surtout qu’il semble être loin du ‘pouvoir pour le pouvoir’ mais dans la sensibilisation et la conscientisation du peuple ? L’essentiel n’est-il pas qu’il y arrive car en effet tout fait nombre…

    « Les Congolais Debout » comme mouvement des siens au pays et dans la diaspora appelé à sensibiliser, conscientiser et à mobiliser ses frères et sœurs pour le combat contre la dictature, un rassemblement massif le week-end dernier à Bruxelles pour marquer autrement le coup et maintenant une descente au parlement européen pour tenter de sensibiliser ses hautes instances internationales à faire un choix entre le peuple qui souffre et veut légitimement le changement et le régime arbitraire et criminel de ‘JK’…
    « Les Congolais debout » avec lui en tête entendent mener des actions concrètes pour « faire vaciller » l’oligarchie kabiliste au plan financier ; ils veulent centrer leur combat sur des « valeurs » et non sur les seuls individus, appellant ainsi à un « changement de mentalité » en rejetant notamment la peur, ils convient enfin l’opposition et la société civile à l’union « seul un effort collectif pourrait apporter la solution à la crise congolaise »…

    Alors quelles sont ses garanties du succès, que devons-nous patriotes Congolais lui apporter de plus pour que nous y arrivons tous (déjà en signant bientôt la « pétition » ), que doit-il faire de plus de son côté avec son mouvement ‘les Congolais debout’ pour enfin créer dans ce peuple cette capacité d’indignation et d’action qui puisse enfin chasser les dictateurs qui nous régentent ?
    Voilà pour moi, quelques questions et d’autres que vous ne manquerez pas de vous poser notamment sur ses sympathies politiques personnelles qu’il importe de lui poser pour parfaire votre opinion sinon vous aurez compris que ma religion personnelle est déjà acquise comme j’ai tenté de vous l’expliciter…

    1. Ndeko Nono,

      Non, vous n’êtes pas naïf. Pas du tout ! Vous avez vu tout juste. Je vois exactement comme vous. Je l’ai vu bien des années avant. Je l’ai écrit, ici même sur CIC, bien avant que Sindika, lui-même, fasse sa première sortie en publique.
      On peut, on doit lui faire confiance. Mon seul regret, en ce qui le concerne, c’est qu’il n’a rien à foutre du pouvoir politique. Si quelqu’un arrive à le convaincre à faire le pas pour passer à l’étage du dessus, c’est-à-dire, s’engager personnellement ou dans une coalition, comme candidat pour le nouveau destin du Congo, ce serait un grand bien pour ce pauvre pays, le Congo, que les rwandais et leurs collabos Vichy-médiocres ont souillé. Mais là…

      Il y a en un, là haut, qui doit être tout fier aujourd’hui de voir tout ce qu’il fait. C’est son papa Augustin Dokolo.

      Congolais Débout !

      1. Je ne sais si l’on doit exactement prendre Sindika pour quelqu’un qui « n’a rien à foutre du pouvoir politique » ou si dans son cheminement personnel, intellectuel, spirituel et programmatique autant qu’il le peut, moins qu’il en soit formellement peu friand, il n’est pas simplement encore prêt à ce stade d’entrer en politique active.
        Difficile à démêler tout cet écheveau : cela va sans doute des questionnements sur ses sympathies spontanées à ses aptitudes réelles pour ce métier. Dans ce sens l’avenir nous donnera, j’en suis convaincu, des réponses assez rapidement : soit son engagement citoyen montrant vite des limites, il finira par entrer en politique, soit le métier le rebutera tant qu’il abandonnera tout ou continuera toujours dans le secteur citoyen à mi-chemin entre ‘l’associatif à visage humain’ et le ‘politique local’…

        Comme vous dites, ndeko Jo Bongos, nous sommes nombreux à le vouloir dans un rôle de candidat politique vu la justesse de sa vision pour le pays mais qu’en pense-t-il, qu’en pensera-t-il lui-même ? Osons espérer que si les habitudes des politiciens et du métier politique ne lui conviennent que peu, il étoffera quand même comme il nous le promet son investissement citoyen jusqu’à se rapprocher des bénéfices que nous aurait apportés sa pratique politique pleine…

  10. Mbuta Jo Bongos je me souviens encore lorsqu’ on avait parlé d’ une éventualité de voir ce golden boy s’ intéresser enfin à la politique de ce pays et si possible de se porter candidat à la magistrature suprême .J’ ai eu plusieurs contacts avec lui et finalement j’ avais adhéré à son mouvement citoyen des « congolais débout » pour continuer de le pousser dans cette direction que nous souhaitons tous . Certes la première stratégie de s’ acoquiner avec des canards boiteux ; Tshilombo , Moshe Soriano , Kamitatu et le porteur de mallette JC. Mvuemba fût une bévue de sa part qui démontre son immaturité politique . Mais depuis nous avons travaillé en coulisse pour qu’il se débarrasse de ces pseudos opposants ! La machine est en marche en ce moment et plus rien ne pourra l’ arrêter … Jusqu’aujourd’hui il n’ a fait aucune déclaration dans le sens que nous le souhaitons . C’ est une stratégie rondement mené ; le moment venu lorsque on aura mis Hippolyte Kanambe et tous les traîtres hors d’ état de nuire que sa décision tombera . J’étais présent à cette marche qui a réuni plus de 3000 congolais venus en autocars de tous les coins de l’ Europe , aucun homme politique congolais n’ a réussi une telle prouesse . Ceux qui pensent qu’ il se bat pour propulser Moshe Soriano à la tête de ce pays se détrompent . D’ ailleurs que ce dernier ose seulement risquer de tenter une telle aventure je ne donnerais pas cher pour sa peau devant les combattants qui sévissent ici en occident … Pareil pour pour les autres ! Et ceux qui comme Ngbanda qui promet monts et merveilles depuis des lustres s’ essaye de salir Sindika Dokolo pour des motivations dont il est le seul à connaît le secret devra réviser ses calculs car nous l’ attendons au tournant … Il devra lui aussi rendre des comptes pour tous les méfaits commis pendant la deuxième république. Mon plus grand défaut c’ est de n’ avoir pas la mémoire courte …

    1. Mbuta Nkomi Mbuta,

      Ingeta !

      Il ne faut pas le lâcher. Il faut le pousser à aller plus loin dans son engagement. Il doit faire plus que nous tous. Il le sait. Il a les atouts nécessaires.

      Sindika, plus loin, plus loin… !

      Congolais Débout !

  11. UNE QUESTION : à voir l’affluence des Congolais présents (5-10.000) le 30 décembre 2018 à Bruxelles venus de partout en Europe et bien organisés lors de la manifestation initiée par Sindika, ne voyez-vous pas que la couverture journalistique qui en a été faite par les médias habituellement à destination africaine et Congolaise en Europe (JA, RFI, TV5, France24, Le Soir, La Libre Belgique, Le Monde (Afrique), Radio Okapi au Congo, etc, etc) est restée très en deçà de l’événement ou carrément absente, on eût dit qu’il y a une volonté de boycottage…
    Plus généralement on voit que les nouvelles concernant Dokolo et son mouvement ‘Les Congolais Debout’ subissent le sort de l’oubli comme celles sur l’Apareco et les mouvements associatifs et militants Congolais comme les combattants…
    Dokolo comme certains autres leaders politiques et sociaux qui se montrent indépendants des superstructures soutenues par des instances convenues sont volontiers tenus à l’écart des médias attitrés : un signe qui ne trompe pas qu’il nous faut suivre…

    1. Ndeko Nono,
      UNE RÉPONSE : ces médias attitrés appartiennent généralement à des groupes contrôlés par le mêmes qui profitent de la crise organisée au Congo par Kagame et les siens.
      Ceci dit, avons-nous vraiment besoin d’eux ? NON.

      Il nous faut soutenir nos propres médias alternatifs. Nous devons relayer, partager ce qui nous concerne entre nous, par nous-mêmes. Nous sommes plus nombreux que ces commerçants. Et par chance, ils ne peuvent contrôler le Net.

      Dokolo et les Congolais Débout n’ont pas besoin de ces illusionnistes.

      Congolais Débout !

    2. NONO@

      « TO TIKA KO KUMISA BA KONZI »

      Dokolo est le « contraire » d´Apareco et son leader Nbganda. Nous comprenons la frustration des fanatiques de Nbganda qui se sentent en perdiction quand un jeune leader, riche, stable prend le courage de MARCHER avec les autres congolais dans la rue en Occident*
      L organisation de Dokolo marque aussi la grande difference avec Apareco.. où on ne cesse de nous assomer avec les théories de l´occupation de France par l´Allemagne.. Ce mythe de De Gaule, un des officiers qui avait subie la DEFAITE MILITAIRE face á l´armée d´Hitler..et qui est retourné en France dans les chars de l´armée des USA !
      Dokolo n´est pas un mythe, il a un visage, un message et une visibilité que doit lui envier beaucoups des leaders politiques congolais. Des gens qui n´ont pour « terrain » politique YOUTUBE…Ils sont visibles sur Youtube et jamais dans la rue !

      1. @GHOST

        1° SVP, ne m’entraînez pas dans des débats sur des hommes et des chapelles, mon constat se limitait à souligner que certains leaders et mouvements Congolais sont boycottés plus que par les médias « mainstream », par les média européens anti-kabilo-compatibles mais à leurs conditions notamment par exemple de se soumettre ou de se rallier avec le Rwanda. Je suis ainsi contre des jugements tranchés que je trouve sectaires genre Dokolo (avec ses ‘Congolais Debout’) vs Ngbanda (avec son Apareco) ; pour moi tout fait nombre et l’union fait la force, la division d’où qu’elle vienne nous a toujours été fatale…

        2° Nous n’avons pas besoin de ces médias, nous dit Jo Bongos… Bien sûr nous n’allons pas mendier leur soutien mais j’aimerais quand même les pousser à mieux comprendre les attentes des Congolais et les leaders qui les représentent le mieux. Espérons que nous y arriverons car à terme nous aurons quand même besoin d’une aide internationale pour passer certains caps, changer enfin les choses…

        3° Ne m’amenez pas non plus dans un révisionnisme inutile et infondé sur l’occupation en France ; je suis français d’adoption, y vis et connais un peu son histoire. Tenter de faire croire que la fin de l’occupation allemande s’est faite avec la seule aide des Alliés est un récit qui ne résiste pas au souvenir d’un paysan de la Corrèze ou de l’Alsace, la résistance il l’a vécue sur le terrain. Ce sont ceux qui n’ont pas vécu cette histoire ou ne la connaissent qui sont dans ces impostures historiennes pour de loin élever celui-ci et rabaisser celui-là. L’aide des Alliés fut certes capitale, sans elle aucune victoire n’aurait été possible mais en face dire que De Gaulle n’est qu’un mythe, est une autre imposture pro-américaine. Sous son impulsion des Français restés sur le terrain et dans le Maghreb se sont organisés pour parfaire la résistance locale sans laquelle la guerre, l’occupation auraient été nettement plus longues. Des soldats de métier qui ont quitté Pétain, des forces libres formées de civils organisés pour la guerre, des communistes, des FFF, des FPT… Lisez ou prenez des informations à partir de tout ce qui a été écrit sur l’occupation en France notamment les 10 ou 11 volumes de Henri Amouroux sur La Grande Histoire des Français sous l’occupation.

        SVP, CHERS AMIS, SIGNEZ DÉJÀ LA PÉTITION !!!
        = https://www.change.org/p/european-parliament-pour-des-sanctions-contre-kabila

        1. Que faisaient les francais quand Hitler était entrain de se promener dans la rue á Paris ?

          Vos résistants recevaient de l´aide militaire en provenance de la Grande Bretagne..Sans les alliés, la France serait une colonie allemande.
          Comme pendant la première guerre mondiale, la France a été incapable de faire face á l´Allemagne.

          Vous citez Henri Amouroux? Ettait-il « général » lors de la défaite face á l´armée d´Hitler?
          Comme vous êtes « francais », visitez de temps en temps la Normandie…vous allez compter le nombre des militaires « alliés » morts pour la liberation de votre pays.
          De Gaule sans les USA et la GB, sango pamba.. Il est l´un de ces officiers humiliés par Hitler.. Pire, De Gaule officier des blindés… ces chars detruit en quelques heures face aux chars d´Hitler..

          1. @GHOST

            Svp, merci de ne pas me plonger dans une digression pour moi d’aucun intérêt et d’aucune priorité pour le Congo pour le moment…
            Permettez ainsi que je ne m’improvise pas historien et que je n’aille pas vers une analyse de la deuxième guerre dont des tonnes des pages ont été écrites par des milliers des contemporains qui l’ont vécue et des spécialistes comme profanes ; ça serait une inqualifiable bévue que de relayer je ne sais quelle fatwa historiennes pour le profane que je suis. Je laisse volontiers ceux qui s’en croient autorisés libres de leurs œuvres .
            Je rappellerai juste que j’ai donné mon avis, dont acte s’il n’est pas scientifiquement défendable, mais c’est le mien tel que je l’ai documenté et m’arrête là. Je refuse d’aller dans une discussion qui va aller dans tous les sens faute des schémas scientifiques directeurs.
            Encore une fois, un sujet aussi capital que la deuxième guerre mondiale mérite mieux que des digressions rapides, à la légère et à la tête de n’importe quel impétrant… De plus ce n’est ni ici le lieu ni une priorité quelconque pour nous Congolais, nous avons des sujets autrement importants et autrement prioritaires à débattre et à solutionner…

          2. ADDENDUM !
            « …j’ai donné mon avis A UNE AFFIRMATION A MES YEUX SUBJECTIVE ET SECTAIRE DONT VOUS ETES L’AUTEUR… »

  12. @ KIBUTI NKOMI MBUTA, JO BONGOS, NONO ET D’AUTRES QUI LUTTENT POUR LA LIBERATION DE NOTRE PAYS PAYS KONGO PRIS EN OTAGE PAR KAGAME, KAGUTA, KURUNZINZI EN CONNIVENCE DE CERTAINS TRAITRES QUI VIENNENT SIGNER LE NOUVEAU PACTE DE SANG POUR SAUVER L’OCCUPATION SOUS LA PLATEFORME ELECTORALE  » F. C. C., SIGLE CHOISI PAR KANAMBE HIPPOLITE ALIAS JOSEPH KABILA POUR SE MOQUER DES KONGOLAIS, LITTERAIREMENT ET NON MATHEMATIQUEMENT, QUI VEUT DIRE: FRONT DES CONARDS CONGOLAIS, FOOTBALL CLUB DES CONARDS, FUNI DES CONS CONGOLAIS.
    A NOUS KONGOLAIS NON VISIONNAIRE ET VISIONNAIRE A CHOISIR LA VRAIEFORMULE LITTERAIRE.
    MOI CONNAIS PAS HONORE NGBANDA ZAMBO, MOI PAS MEMBRE APARECO, MOI PAS MEMBRE D’AUCUNE PLATEFORME POLITIQUE, MOI PAS SOUTENIR LES POURRITICHIENS DEMAGOGUES. MOI, SOUTENIR CANDIDATURE D’UNE FEMME KONGOLAISE DE LA DIASPORA A LA MAGISTRATURE SUPREME, FEMME SAGE, INTEGRE, CONSCIENTE, HONNETE, QUI AIME SES COMPATRIOTE ET SON PAYS AU DESSUS DE TOUT.
    QUANT AUX HOMMES, IL Y EN A BEAUCOUP. MA PREFERANCE PRIMORDIALE SE PENCHE PLUTOT ET COMME JE LE DIS TOUJOURS EN HONORE NGBANDA ZAMBO. LES NE KONGO DOIVENT ETRE TRES RECONNAISSANT ENVERS HONORE NGBANDA ZAMBO, SANS CE DERNIER, NOTRE KONGO-CENTRAL AURAIT ETE MORCELE EST VENDU A 1 FRANC KONGOLAIS SYMBOLIQUE PAR CERTAINS AVENTURIERS POURRITICHIENS. CECI DIT, LE PATRIOTE RESISTANT HONORE NGBANDA ZAMBO MERITE RECONNAISSANCE ET APPLAUDISSEMENT DE LA PAS SEULEMENT DES KONGOLAIS EVEILLES, MAIS SURTOUT DES NE KONGO.
    MOI, LIRE LE PASSE PASSE POLITIQUE DE HONRE NGBANDA NZAMBO SOUS MOBUTU A TRAVERS LES COMMENTAIRES DE CERTAINES PERSONNES QUI CHERCHENT A TOUT PRIX SALIR LE LEADER DE L’APARECO, OK.
    POSIONS-NOUS CETTE QUESTION. SI HONORE NGBANDA NZAMBO ETAIT LE DIABLE QUE CERTAINS COMPATRIOTES , CHERCHENT A TOUT PRIX SALIR, ALORS, POSONS-NOUS CETTE QUESTION SIMPLE, POURQUOI N’EST-IL PAS INCARCERE A LA CPI, L’HOTEL BIEN AIME DES NOIRS ET SURTOUT DES KONGOLAIS?
    SI DANS NOTRE PAYS, DE PETITS PAYS DE LA TAILLE DE FOURMIE : RWANDA, OUGANDA, BURUNDI, CHIENT ET PRENNENT EN OTAGE EN FAISANT CE QU’ILS VEULENT DE NOTRE GRAND KONGO DE LA TAILLE DE NZOKU CELA VEUT DIRE QU’IL Y A QUELQUE CHOSE QUI NE VA PAS DANS LE PAYS DE NOS ANCETRES, N’EST-CE PAS? J’AI NE JAMAIS VU AU MONDE DES OPPOSANTS POLITIQUES SANS LE SERVICE DE CONTRE ESPIONAGE. AU GRAND KONGO TOUT EST POSSIBLE. PAYS SANS COUVERTURE, SANS PARAPLUIE, LES KONGOLAIS ET LEURS POURRITICHIENS SE MOUILLENT QUAND IL PLEUT, PAS DE REFUGE. NOS ENNEMIS AU TOTAL 9 PAYS, SE FROTTENT LES MAINS. NOUS NE DEVRIONS PAS LAISSER NOTRE PAYS SE DISSOUDRE COMME CA, CAR D’AUTRES PUISSANCES ETRANGERES MALEFIQUES LES VEULENT AINSI. NOUS DISIONS, NON, NO, NEIN, NIET.
    DU FAIT QU’IL S’AGIT DU PATRIOTE HONORE NGBANDA ZAMBO, CE GRAND RESITANT EST POUR MOI MO DIEU, MON NZAMBI A MPUNGU.
    DEMANDEZ-MOI, POURQUOI, IL EST VOTRE NZAMBI A MPUNGU? PARCE CET HOMME NGBANDA EST LE PREMIER A OUVRIR LES YEUX DES TOUS LES KONGOLAIS EN SOMMEIL EN NOUS DEVOILANT LA SALE POLITIQUE D’OCCUPATION ET TOUTES LES VERITES SUR L’OCCUPANT, SUIVI PAR NOTRE NOTRE PERE SPIRITUEL MUANDA NSEMI DE BDK/BDM POUR SES PROPHETIES ET VERITES EN COMBATTANT LA FRATRIE KABILA, ENSUITE SANS OUBLIER Mgr FRANCOIS DAVID EKOFO, DECLARE UN WANTED PAR LES OCCUPANTS ET FINALEMENT LES PROPOS DURS DU CARDINAL MOSENGO, LEQUEL NE CESSE DE METTRE LE BATON DANS LES ROUES DE LA KABILIE.
    LE RESTE DE CE QU’ON RADOTE, ICI PAR LA , C’EST DE LA FOUTAISE.
    NE ME PRENEZ PAS POUR UN MOBUTISTE. J’AI NE JAMAIS VECU AU KONGO DE MOBUTU, NI AU KONGO DE HONORE NGANDA ZAMBO. JE SUIS KONGOLAIS DE PART MA MERE. JE VIENS DE LOIN, DE QUELQUE PART, OUTRE ATLANTIQUE. COMME JE NE CESSE DE LE DIRE, MON NZAMBI A MPUNGU SUR CETTE PLANETE TERRE EST L’USA, ALLEMAGNE, UN POINT UN TRAIT. SURTOUT L’ALLEMAGNE OU J’AI AUSSI MON HABITATION FIXE, MON JOB, OU J’AI APPRIS EGALEMENT BEAUCOUP DE CHOSES IMPORTANTES DANS LA VIE, OU JE SUIS TRAITE D’EGAL A EGAL MALGRE MA COULEUR DE PEAU. OUI, COMME JE LE DIS CHAQUEFOIS LORSQU’IL S’AGIT SUR CE THEME DE RACE, N’OUBLIONS PAS QUE PARTOUT AU MONDE, IL Y A DES ECHAUFFOURES. LORSQU’ON HOTE DANS UN PAYS, IL Y A DE LOIS QUE TOUS LES ETRANGERS DOIVENT RESPECTER. DANS UN PAYS BIEN ORGANISE, CELUI QUI FAIT LA GROSSE TETE DOIT ETRE SANCTIONNE, C’EST PAS COMME CHEZ-NOUS AU KONGO OU N’IMPORTE ET DE SURCROIT ETRANGERS QUI FONT LEURS PROPRES LOIS EN MALTRAITANT LES ENFANTS DU PAYS, QUI SONT NOS PARENTS, NOS SOEURS, FRERES, NOS PROCHES, NOS AMIS.. TOUT CELA CA NE VA PAS, LE KONGO PAYS RICHE NE MERITE PAS CETTE INJUSTICE, N’EST-CE PAS MES FRERES?
    SOYONS UNIS POUR DEBOUTER HIPPOLITE KANAMBE ET SA CLIQUE DES SANGUINAIRES ET FLIBUSTIERS.
    SINON, CA SERA TROP TARD, SOIT CA SERA UNE NOUVELLE CONFERENCE DE YALTA QUI NOUS SERA APPLIQUER PAR LA FORCE PAR LES GRANDES PUISSANCES DE CE MONDE POUR BIEN KOSASA LE GRAND ELEPHANT KONGO. BONGO TOKO KENDE WAPI?
    SAVIEZ-VOUS ENCORE OU AVIONS-NOUS ENCORE EN MEMOIRE LA DIVISION DE L’ALLEMAGNE APRES LA GUERRE MONDIALE? ALLEMAGNE JADIS OCCUPEE PAR LES PUISSANCES ETRANGERES EN PLUSIEURS SECTEURS : AMERICAIN, RUSSE, BRITISH, FRANCAIS? LORSQUE VOUS VOUS REVEILLEZ LE MATIN, VOUS VOULEZ PARTIR AU TRAVAIL, A L’ECOLE SOIT VAQUER A VOS OCCUPATIONS, VOUS ARRIVEZ AU BOUT DU COIN, VOUS VOUS TROUVEZ DEVANT DES SOLDATS ETRANGERS BIEN ARMES AUX DENTS VOUS REFUSANT DE CONTINUER VOTRE CHEMIN? TANDIS QUE DE L’AUTRE COTE DU BOUT DE LA RUE EST BARBELE, TES PARENTS ET TES PROCHES SONT RESTES DE L’AUTRE COTE QUE VOUS NE VERREZ PLUS JAMAIS! C’EST BON CA! NON, CA FAIT MAL COEUR. C’EST CA DANS CETTE ALLEMAGNE PROSPERE QUE J’HABITE. NOUS NE VOULONS PAS DE CE SCENARIO MACABRE. QUANT A MOI, SI ENTRE NOS TRIBUS, ON S’ENTEND PAS BIEN A CAUSE DE CERTAINS POURRITICHIENS SALAUDS ASSOIFFES, LA SEULE SOLUTION EST LA SEPARATION, QUE CHACUN AILLE DANS SON COIN CHIER COMME IL VEUT ET LAISSER LES AUTRES TRIBUS CONSCIENTS CONTRUIRE LEUR DESTINE. NE CHERCHONS PAS LES POUX SUR LES TETES DES AUTRES!
    JE M’ARRETE ICI.
    AN ALLE VATERLAND VERRAETER, RAUS! RAUS! FRIEDOM FUER UNSER KONGO.

  13. Mfumu Nono ,
    Vous militez pour l’ union de tous les leaders congolais , dites moi mbuta comment feriez vous pour concilier Sindika avec Ngbanda alors que ce dernier cherche des poux sur la tête du fils Dokolo ? Pourquoi ce Ngbanda que vous appréciez tant ne supporte pas l’ emergence d’ un leader charismatique qui pourrait faire l’ unanimité autour de lui ? Que reproche t il à Sindika Dokolo ? Le fait qu’ il soit métis , riche , propre politiquement , l’ époux d’ Isabelle Dos Santos , très intelligent et kongo ?

  14. @ Tous,

     » Chacun de nous est nécessaire à l’édéfication de notre pays par son travail, par ses connaissances, par son dévouement, par ses réflexions et je dirais surtout par sa claire conscience nationale.  »

    Telema Congo, Augustin Dokolo Sanu, 1966.

    Congolais Débout ! Ne laissez pas ces barbares détruire votre pays ! Ne les laissez pas faire !

  15. Mfumu Nkomi Mbuta,

    1° Allons y mollo, car question « idole », pour le moment je suis plus proche du lâche qui n’accepte ni Dieu ni Maître et du prétentieux téméraire qui ne craint ni Dieu ni Diable… Sinon je l’ai dit : sur la place publique Congolaise le seul auquel j’apporte crédit sans trop mégoter, c’est Sindika Dokolo…

    2° Question « concorde entre nous », c’est aux leaders d’en réaliser la brûlante nécessité surtout en ces moments de résistance impérieuse à l’occupation et la dictature. Sindika l’a, lui, revendiquée clairement l’autre jour « Nous combattons en ordre dispersé alors que nous devrions être unis afin d’imposer des vraies élections », « seul un effort collectif pourrait apporter la solution à la crise congolaise », a-t-il martelé… Si Ngbanda n’y souscrit pas, et bien il a tort…

    Voilà , Mfumu Nkomi Mbuta, le moins que je puisse vous dire à ce stade, en insistant sans pour autant prétendre à un monopole de la vérité et du patriotisme, que je refuserai toujours cette tendance dangereuse à nous diviser surtout en nous basant excessivement sur nos appartenances tribo-régionales ou autres idéologiques ; l’objectif du changement suffira à notre peine si nous le poursuivons intelligemment et courageusement…

  16. Cher Nono,
    Tout ce que je sais est que de par sa carrure interrégionale et sa stature intellectuelle, Sindika Dokolo décevra les nostalgiques de l’Abako des années 1958-1959.Nous sommes en 2018 s’il vous plait. Nous sommes congolais et non Kongolais constitutionnellement parlant. Arrêter donc de chiffonner notre constitution. C’est un délit que de parler de « Kongolais ». Un délit de justice pour tous les ignorants. J’avais eu l’honneur de rencontrer papa Augustin Dokolo Sanu à la Cour des Comptes au Congo. Ce fut un homme détribalisé, lucide, très ouvert d’esprit , bien éduqué , honnête et légaliste. Paix à son âme.

    1. « KONGOLAIS »

      Nous le sommes pas…. Pourquoi GHOST descedant des empereurs Lunda va effacer son histoire génétique et se ranger dans le mythe du royaume Kongo…dont seraient orginaires tous les congolais

      > ABAKO ?
      Quand on revisite l´histoire de la Table Ronde de Bruxelles, on ne retrouve aucune indication d´une contribution exceptionelle de l´ ABAKO
      Le président Kasavubu, leader de l´Abako est celui qui avait posé la fondation du chaos au Congo… Kasavubu se semble pas avoir consulté l´Abako avant de revoquer un premier ministre qui possedait la majorité au Parlement.
      Notre cousin Moise Kapend Tshombe qui avait gagné les élections parlementaires devait en principe devenir premier ministre sans faute…Mais une fois de plus, Kasavubu viole la constitution, une constitution qu´il ne comprenait pas….et plonge le Congo dans ce chaos qui continue de nos jours !

      Oui, en 2018 le fils de DOKOLO ne semble pas avoir pour ambition de reprendre le flambeau d´Abako ni de soutenir Bundu Dia Kongo… kie kie

Les commentaires sont fermés