Tshisekedi-Katumbi: La fin d’une histoire?

Le parti « Ensemble pour la République » (EPR) de l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, a procédé, samedi 16 octobre, à la présentation officielle de son coordonnateur chargé de la diaspora congolaise en Europe et de son adjoint. Oscar Rashidi Akida et Djodjo Musenge Mbayo sont les nominés. La représentation de l’EPR en « Europe des 26″ a profité pour lancer l’enregistrement de nouveaux adhérents. Le discours a semblé d’une désinvolture délibérée à l’égard des « amis » de l’Union sacrée de la Nation. « Moïse », comme aiment l’appeler ses proches et partisans, était représenté par un des membres de sa « garde rapprochée » en la personne d’Henri Koko Kongolo.

A gauche, on voit Henri Koko Kongolo, représentant personnel du Président de l’Ensemble pour la République

Combien étaient-ils? 150? 200? Selon des sources concordantes, ils étaient entre 250 et 300. « Ils« , ce sont les membres de la diaspora congolaise d’Europe (Belgique, Danemark, France, Pays-Bas, Royaume-Uni etc.) venus assister à la manifestation organisée par le parti « Ensemble pour la République » de Moïse Katumbi Champwe. Plusieurs représentants de cette formation politique dans les pays précités étaient présents. « Cette affluence est due au fait que certains espéraient trouver Moïse Katumbi sur le lieu« , murmuraient certains convives.

L’endroit choisi est plutôt inhabituel. Il s’agit de « Van Der Valk, Brussels Airport« , situé à Diegem, Brabant flamand, à quelques encablures de l’aéroport de Zaventem. A partir de cet hôtel, on peut voir des aéronefs en stationnement. Dans la salle, située au deuxième étage, les « invités » sont accueillis par un documentaire qui égrène les réalisations de Moïse Katumbi, à l’époque où il dirigeait le « Grand Katanga« . Dans la vidéo, on voit Vital Kamerhe, alors président de l’Assemblée nationale, exhorter d’autres chefs d’exécutifs provinciaux à s’inspirer de l’expérience de « Moïse ». Ministre de l’Intérieur d’alors, Richard Muyej Mangez n’avait que des éloges pour ce dernier.

Prévu à 14 heures, l’événement proprement dit a commencé quarante minutes plus tard par un speech prononcé par Oscar Rachidi Akida, le frais émoulu coordonnateur chargé de la diaspora congolaise de l’Union européenne de cette formation politique.  « Moïse Katumbi oyé« , « RDC oyé« , exulte Rashidi. La salle répond: « Oyé! ».

Micro en main, l’orateur adopte un ton pour le moins polémique. Il lance: « Le chairmain [autre appellation de Moïse Katumbi] est un fils né au Congo. Je dis bien au Congo. Il appartient à l’ethnie Bemba. Il a grandi au Congo. Il s’est marié au Congo. Il a fait et continue à faire ses affaires au Congo. Il travaille pour le Congo. Il est devenu riche à travers ses affaires au Congo« . L’assistance a bien compris le message. Les oreilles de Noël Tshiani Mwadiamvita et celles de certains « Fatshistes » n’ont pas manqué de siffler.

« KATUMBI VEUT SORTIR LE CONGO DU BOURBIER« 

Une jeune dame interrompt l’orateur: « Katumbi akobanga? ». Une partie de la salle clame : « Akobanga te, akobangisa! ». Oscar Rashidi reprend aussitôt son propos: « Moïse Katumbi est un grand visionnaire. Il s’est engagé à sortir la RDC du bourbier dans lequel il s’est empêtré« . Il poursuit: « Voilà pourquoi nous devons le soutenir. Avec Dieu nous ferons des exploits« .

Après ces mots, le coordonnateur Rashidi rappela brièvement le parcours de Katumbi en insistant sur le fait que ce dernier « a été le meilleur gouverneur » du Katanga. Le ton est aussitôt délibérément offensif et un brin impertinent: « Après sa démission, il a été empêché de se présenter aux élections« , assène-t-il. Et de poursuivre: « Il [Moïse Katumbi] a organisé le conclave de l’opposition pour la paix à Genval avec ses propres moyens financiers« . Il cite, au passage, d’autres réunions financées par l’ancien gouverneur. C’est le cas notamment de la rencontre de Genève, en novembre 2018, où les principaux leaders de l’opposition devaient désigner le « candidat commun » à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Avant d’inviter l’assistance à se rendre au fond de la salle afin de signer l’acte d’adhésion au parti, l’orateur de rappeler la « vision » de Moïse Katumbi. Celle-ci tient en neuf mots: « La performance économique au service de la performance sociale« . Oscar Rashidi et son adjoint Djodjo Musenge ont été les premiers à remplir la fiche d’adhésion. « Nous voulons le changement au Congo. Notre pays est riche. Il faut que la population en tire profit. »

Cette manifestation du parti « Ensemble pour la République » a été organisée, le samedi 16 octobre, soit le même jour où l’Assemblée nationale tenait sa plénière pour débattre du rapport de la Commission paritaire présidée par le député national André Mbata Mangu. A l’ordre du jour: l’entérinement de la candidature de Denis Kadima en qualité de successeur de Corneille Nangaa à la tête de la Commission électorale nationale indépendante.

« LE SERMENT DE KATUMBI »   

Une vue de l’assistance

Certaines personnes présentes à « l’intronisation » du duo Rashidi Akida-Djodjo Musenge dissimulaient à peine leur incrédulité. Au motif, selon eux, que le « conférencier » a parlé de tout sauf du « positionnement idéologique » de cette association politique. Devrait-on imaginer qu’il s’agit d’un parti libéral à l’image de son initiateur qui « fait ses affaires au Congo »?

 Un détour sur la « toile » n’est pas d’un grand secours. Aucune trace de la charte fondatrice. On y trouve, par contre, un document intitulé « Le serment de Moïse Katumbi« , diffusé en 2018. C’était à l’époque de la plateforme « Ensemble pour le changement« . On peut lire notamment: « Je me suis engagé en politique pour défendre les valeurs fondatrices de notre nation que sont l’unité, la paix et la justice« .

Dans les conversations en aparté à l’extérieur de l’hôtel, certains n’ont pas hésité de brocarder certains communiqués « sans tact ni nuances« . C’est le cas notamment du dernier texte signé par le secrétaire général Dieudonné Bolengetenge et les chefs des groupes parlementaires AMK & Alliés et le Groupe parlementaire MS-G7 dans lequel l’on trouve les mots « escroquerie d’Etat » au sujet du fameux dossier RAM (Registre d’appareils mobiles).

Après avoir entendu le speech prononcé par le coordonnateur Rashidi Akida, certains participants ne donnent plus cher à l’avenir de l’USN. Les mêmes participants peinent à comprendre que des personnalités étiquetées « katumbistes » continuent à siéger au sein du gouvernement du « Premier » Sama Lukonde. C’est le cas notamment de Christophe Lutundula Apala (ministre des Affaires étrangères), Muhindo Nzangi Butondo (ministre de l’Enseignement supérieur) et de Cherubin Okende Senga (ministre des Transports et voies de communication). « A travers les propos de leurs lieutenants, Felix Tshisekedi et Moïse Katumbi ont cessé de regarder dans la même direction« , disent-ils. Est-ce la fin d’une histoire? L’avenir le dira.

Baudouin Amba Wetshi   

15 Commentaires on “Tshisekedi-Katumbi: La fin d’une histoire?

  1. Au delà des questions de positionnement idéologique, il va falloir que l’Israelo-Zambio-Greco-Congolais nous explique par les menus comment on lui a mis dans la tête qu’il peut devenir Président de ce grand pays. Depuis l’accession au pouvoir de celui qui se fait appeler Kabila, le Congo est devenu une espèce de poubelle politique où n’importe qui, disposant des moyens financiers, avec une tête vide peut lorgner vers le pouvoir suprême. Katumbi est un mercenaire suceur de sang, il s’est enrichi en détruisant des pans entier de l’économie Katangaise. Ceux qui sont allés le caressé dans le sens du poil comme Kamerhe sont des jouisseurs qui repartaient avec des enveloppes bourrées de billets verts. Lorsque certains gogos désœuvrés ici en Europe cris à gorge déployée les soit disant volonté de Katumbi de sortir le Congo de la misère, la ficelle est trop grosse, ils cherchent à grappiller quelques miettes. Notre pays mérite mieux. Il y en a marre que n’importe quel énergumène arrive chez nous sans un sou et profite de la naïveté de certains compatriotes pour se croire autorisé à diriger ce grand pays. Katumbi, l’homme des périphrases, incapable de tenir un discours cohérent nous trouvera sur sa route s’il continue à nourrir le rêve fou de devenir Président dans notre pays. Comme Dan Getler, il est le fossoyeur de notre pays. Ceux qui le suivent sont des traîtres à la solde des intérêts obscurs. La messe noire de Bruxelles est une blague, je sais que beaucoup de ceux qui se sont rendus là-bas y étaient pour se voir remettre quelques billets. Je dois ici fustiger l’irresponsabilité de certains politiciens habitués à manger à tous les râtelier qui s’agitent autour de Katumbi tout en sachant qu’il n’est qu’un imposteur, un arriviste. Dernièrement, il a dit avec désinvolture que John Numbi doit être pardonné, j’aimerais que ses soutiens regardent Mme Tshebeya et Mme Bazana dans les yeux. Si Katumbi se croit en terrain conquis, il se trompe. Nous le combattons.

  2. Au Congo, depuis l’invasion rwandaise, on pousse chaque jour très loin les limites du ridicule.

  3. Katumbi perd son temps en investissant dans la diaspora qu’à l’intérieur du pays.
    Au kongo-central il n’y a pas ensemble pour la république actif, à Kinshasa l’engouement pour son pseudo-parti est dans les caniveaux.
    Cette coordination de la diaspora n’aidera pas Katumbi à atteindre ses ambitions politiques de tailles.
    Une distraction pire et simple.
    Nous UDPS redynamisons déjà notre parti pour les échéances qui pointe à l’horizon.
    Nous gagnerons nos élections haut la main, sans tergiversations !
    UDPS viva!

    1. INVESTIR AU CONGO?
      Quand les membres du gouvernement y compris le président Felix ont fait du tourisme á Goma, visant les victimes du volcan les mains vides. Katumbi a planifié sa visite avec une logistique consistante. Des camions transportant une aide humanitaire étaient visibles pendant sa visite á Goma.. Les congolais sinistrés qui sont retournés chez eux avec des sacs du riz, de l´huile, des vivres savent mieux que Katumbi est plus proche d´eux.

  4. Est ce qu’il y avait sérieusement entre eux ( Tshisekedi/Katumbi) une histoire ou c’était tout simplement une relation hypocrite entre intérêts divergents ? En politique, ça arrive souvent.

  5. Question : Moïse Katumbi est-il mubemba de la tribu Bemba ou muyeke, descendant du roi M’siri du royaume des Bayéké? Peut-être que bemba et yéké, c’est bonnet blanc, blanc bonnet.

    1. KENGO
      Polonais/belge/juif était candidat á la présidence avant de devenir président du Sénat.. donc constitutionnellement « vice-président » du Congo.
      NOEL TSHIANI
      Citoyen des USA, sans adresse á Kin était candidat á la présidence.. avant de se transformer en Marie LePen..
      KATUMBI
      Né « zairois », résidant au Zaire.. avant les invasions du territoire congolais réside dans son village natal.. qui se trouve sur le territoire du Congo.
      Compte-il devenir « candidat » á la présidence?
      Il doit necessairement quitter l´Union Sacrée.. Car rien qu´avec cette histoire du RAM, impossible de faire une campagne et expliquer aux congolais pourquoi le choisir s´il est en compagnie de ceux qui volent les pauvres congolais chaque jour avec le RAM.
      Quitter l´Union Sacrée ne sera pas si facile car certains de ses proches seront tentés de rester.. pendant ces deux ans..
      Même ces « ministres » au gouvernement vont subir la tentation de le trahir.. comme nous l´avons experimentés avec les gens du PPRD/FCC.

  6. @ On spéculera toujours et on dénoncera l’opacité de la nationalité en même temps que celle de ses affaires mais il se fait qu’officiellement il est Congolais de nationalité et qu’il n’y a pas encore de véto juridico-économique qui plombe ses affaires, du moins à ma connaissance. Notre pauvre pays reste malheureusement un repaire de beaucoup de non-droit, d’arbitraire et d’autres pratiques négatives où des personnes au parcours tortueux sortent pour revendiquer des droits qu’ailleurs ils n’auraient pu. Il y’a peu ‘l’homme venu d’ailleurs’ achevait 18 ans à la tête du pays sans qu’on soit sûr de son réel statut, de son complet état-civil.
    @ Aujourd’hui il y’a encore beaucoup de personnes à nationalité et loyauté douteuses dans nos institutions civiles et militaires jusqu’au haut niveau. Devrions-nous y mettre de l’ordre jusque dans le statut de Katumbi, pourquoi pas mais en sommes-nous capables ?
    Qu’importe, il est de notoriété publique que Katumbi a financé en juin 2016 le fameux Conclave des opposants à Genval (et beaucoup d’autres de leurs activités à cette époque) sous l’autorité du feu Etienne Tshisekedi ; ce fut l’occasion de sa rencontre (et celles de beaucoup d’opposants d’alors dont F Tshisekedi) avec Katumbi. La collaboration se poursuivra jusqu’à la récente alternance où d’ailleurs le nouveau PR obtiendra son retour officiel en grâce et en affaires, lavé d’interdits judiciaires que ‘JK’ lui avait infligés. Après un détour dans l’opposition sous Lamuka, Katumbi a rejoint Tshisekedi dans son Union sacrée mais déjà depuis sa conversion contre ‘JK’ (pas de troisième penalty !) après une longue collaboration, Katumbi s’est entiché de devenir PR et du coup il est aussi entré progressivement en compétition avec Tshisekedi. L’évènement narré ci-dessus entre dans sa propagande.
    @ Personnellement si je ne me sens pas capable d’aller fouillé sur sa naissance et tout son passé, une chose est sûre que ne lui ai jamais reconnu des qualités pour devenir notre Chef d’Etat, quitte à faire la politique, je lui conseillerais de rester chef de parti et pourquoi pas député national ou provincial mais Katumbi semble entêté et déterminé à briguer la magistrature suprême. Est-ce la fin d’une histoire entre Tshisekedi et Katumbi, chacun poursuivant de son côté ses ambitions propres ? Nous nous y acheminons sans doute…

    1. PS
      Permettez que je précise selon mes dernières informations qu’au-delà de leurs respectives ambitions présidentielles et de leurs divergences de principe dans le choix du candidat (Kadima) à la Présidence de la Ceni qui opposaient Tshisekedi et Katumbi, il y’aurait eu aussi une lutte souterraine dans le partage des autres postes au sein de la coalition Union sacrée. En effet, des proches du premier et du second ne se seraient pas entendus. Chez Katumbi, ils voulaient le poste du 1er vice-président de la CENI et celui du questeur en tant que que deuxième force de la coalition – je n’ai même pas vérifié ce qu’il en est dans le choix final. Comme quoi des intérêts plus prosaïques coexistent à coté de certains principes mis publiquement en exergue..

  7. TSIA! SIATAPATA! BANDEKO NA NGAI, BA MPANGI YA MONO: KANDA TE, KOSEKA TE, SONI TE.
    EN LISANT CET ARTICLE DE NOTRE COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WETSHI, JE ME CROYAIS AU CIRQUE DE JONGLE OU AU THEATRE MANGOBO.
    DITES-NOUS, POURQUOI CE BEAU GRAND PAYS KONGO, PAYS DE MES ANCESTRES, DE NOS ANCESTRES, DE VOS ANCESTRES, NOUS L’ HUMILIONS, LE RABAISSONS, LE NEGLIGEONS, LE DIABOLISONS… DITES-NOUS POURQUOI?
    DANS CE GRAND KONGO AGREABLE, HOSPITALIER, ACCUEILLANT, APPARTENANT AUX KONGOLAIS NAIFS DANS LA GRANDE MAJORITE MAIS OU LES AVENTURIERS ET AVENTURIERES DE TOUTES LES COULEURS ET POILS DE TOUT ACCABIT ONT ELU DOMICILE, NE VEULENT PAS LAISSER NOTRE GRAND KONGO S’EPANOUIR ET AVEC CETTE ALLURE LA, L’EPANOUISSEMENT DU GRAND KONGO N’EST PAS POUR DEMAIN MEME PAS DANS UN AVENIR PROCHE.
    LORSQUE LES VRAIS FILS ET FILLES CONSCIENCIEUX, HONNETES, SINCERES ET QUE SAIS-JE ENCORE VOUDRAIENT ELEVER NOTRE KONGO VERS SON DEVELOPPEMENT ET DE MEME METTRE DE L’ORDRE DANS LA GRANDE MAISON KONGO, IL Y A TOUJOURS DES GENS MALINTENTIONES QUI METTENT LES BATONS DANS LES ROUES POUR FREINER SON DEVELOPPEMENT.
    CA COMMENCE TOUJOURS PAR CETTE PHRASE MAGIQUE: MWANA YA MBOKA, MTOTO WA KATANGA, MTOTO WA SANKURU, MTOTO WA TANGANYKA, FISTON DE BULUNGU, FILSTON DE POPOKABAKA, FISTON DE KIKWIT, FISTON DE MBANZA-NGUNGU, FISTON DE MATADI, FISTON DE TSHELA…
    TOUT LE MONDE DANS CE KONGO DIETO EST MWANA MBOKA, MTOTO WA, FISTON.. TOUT CELA C’EST DE LUVUNU. SAUF MOI GERMAIN, JE SUIS FISTON DEMI-DAKAR QUI TRAVAILLE QUELQUE PART A L’ETRANGER, VIT DE SON TRAVAIL ET LABEUR DE SON FRONT ET J’EN SUIS FIER DE DIRE LA VERITE, ALORS QU’UNE PETITE MINORITE CACHE LEURS ORIGINES ET TROUVENT FACILEMENT LES NAIFS, PARASITES, FAINEANTS DANS LES MEETINGS, CONGRES, CONFERENCES, COLLOQIUM AVEC INTENTION DANS LA TETE OBTENIR D’UN TEL OU TEL AUTRE POLITICIEN DEMAGOGUE QUELQUES MIETTES DES BILLETS VERTS, LE DRINK, LA BOUFFE ET HARD DRINKERS SE SENTENT DANS LEURS PEAUX. NO WORRY MISTER POLITICIAN, POUR UNE TELLE OCCASION LES ADHERANTS ET ADHERANTES ON LES TROUVE A GOGO MEME SI L’ENDROIT CHOISI, LES BROUHAHA DES AVIONS DE TOUS GABARITS DECOLLENT ET ATTERISSENT, PAS DE SOUCIS, ILS ET ELLES SONT LA POUR LA BONNE CAUSE EN TETE: DISTRIBUTION DES BILLETS VERTS PAR LE NEO-SAUVEUR OF VERY DEMOCRATIC KONGO.
    JE ME DEMANDE MOI-MEME, SI LES ANCIENS ET NOUVEAUX ADHERANTS SE SOUVIENNENT-ILS DE FAMEUX SLOGANS FANTAISISTES DE TOUS LES LEADERS QUE L’ON AVAIT VU DEFILE DEVANT NOUS:
    1} MOI, AVEC MA DEVISE POLITIQUE DES 5 CHANTIERS DE LA REVOLUTION A LA MODERNITE, JE FERAI DU GRAND KONGO UN PAYS PROSPERE, UN NUMBER ONE SI JE PARVENAIS A TROUVER 15 OISEAUX RARES POUR M’EPAULER DANS MES PROJETS.
    2) MOI, JE FERAI DU GRAND KONGO L’ALLEMAGNE D’AFRIQUE, BUNDESDEUTCHLAND AUS AFRIKA, A DREAMER, LUVUNU.
    3) MOI, JE FERAI DU GRAND KONGO LE BRESIL D’AFRIQUE, AUTREFOIS DISAIT LE SOI-DISANT FISTON DE WALUNGU, LE PETIT FRERE DE LULA ANCIEN PRESIDENT BRESILIEN.
    4) MOI, AVANT DE FAIRE QUELQUE CHOSE, D’ABORD JE VOUDRAIS SORTIR LE GRAND KONGO DU BOURBIER. ENSUITE, JE FERAI DU GRAND KONGO LE PARADISO, ELDORADO.
    MA FOI, QUE VIENT FAIRE DIEU DANS CETTE AFFAIRE DU BOURBIER GRAND KONGO?
    5) ETRE GOUVERNEUR EST DIFFERENT ETRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. SEULEMENT EN RDKONGO CHANCE ELOKO PAMBA, PAR COUP DE BATON MAGIQUE ON DEVIENT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.
    KIMBUTA MFUMU BUALA KINSASA ETAIT AUSSI TRES LONGTEMPS GOUVERNEUR, RESULTAT FIASCO.
    NGOBILA EST AUSSI GOUVERNEUR, RESULTAT FIASCO.
    NGOYI KASANJI ETAIT AUSSI GOUVERNEUR DU KASAI, RESULTAT FIASCO.
    MATUBUANA ETAIT AUSSI GOUVERNEUR DU KONGO-CENTRAL PROVINCE DE MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE, MATUBUANA FULA MUISI AZAZA AVEC TOUTE LA CAISSE DU KONGO-CENTRAL DIRECTION CANADA POUR RETROUVER SA CABANE AU CANADA EST BLOTTIE AU FOND DU BOIS OU SON DEUXIEME BUREAU MIMI L’ATTEND DE PIED FERME. EBUE MFUMU MATUBUANA, MAVIMPI? MBOTI KIAKU MFUMU MATUBUANA, WAVIDIDI KUANI, WA TININI KU MABUNGI, BIKA TEBO KAKUSAKUMUNA!
    GOUVERNEUR DE L’EQUATEUR MAMBENGA, DE BOYOMA etc.. PARTOUT RIEN DE BON.
    PASSONS.
    KADIMA ENTERRINE OU PAS FATSHI BETON SE FROTTE DEJA LES MAINS POUR AVOIR ESSAYE SA BOMBE A RETARDEMENT EN LA PERSONNE DE KADIMA, LES DEUX NE SONT PAS INQUIETES PAR NOUS SIMPLES KONGOLAIS GUEULARDS ET LES GUEULARDS A LA BOUCHE DES METEQUES.
    CHERS COMPATRIOTES, EN TOUT CAS, SACHONS CECI ET METTONS CECI DANS NOS TETES: LE CHOIX D’UN CHEF D’ETAT DE L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE DE SURCROIT UN NEGRO COMME VOUS ET MOI, DEMI-DAKAR OU PAS, SON CHOIX SE FAIT A HUIS-CLOS PENDANT LA MESSE NOIRE SOUS LE PATRONNAGE DES FAISEURS DES ROIS AVEC L’APPROBATION DU PRESIDENT FANTOCHE DE LA COUR CONSTITUTIONNEL. NO WORRY LE GAGNANT DANS CETTE COURSE EST DEJA GAGNE PAR FATSHI BETON, CONGOLESE PEOPLE ORINGA ORINGA TE TOKOMESANA.
    QUANT AUX POLITICIENS DEMAGOGUES AU FOND DE LEUR COEURS SE MOQUENT DE NOUS EN NOUS TRAITANT DES NAIFS, ESCLAVES, BANA MISALA, LES BANA BINDIMA NDIMA.
    SAPRISTI, MAIS CETTE PRESENTATION DU PARTI CHER A MOISE EPR = ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE, UN COUP D’ENVOI DE LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE DE 2023? LES ANCIENS ET NOUVEAUX ADHERANTS SERRES COMME DES SARDINES PILCHARDS DANS UNE BOITE REVENT DEJA A DES POSTES DE NEW WARRIORS A LA KATUMBI, ILS REVENT POUR UNE DESCENTE FRACASSANTE EN RDKONGO POUR OCCUPER DE POSTES DE RESPONSABILITE EN INVENTANT D’AUTRES TAXES: PEAGE POUR PIETONS, PEAGE POUR LES CYCLISTES, PEAGE POUR WEWA DANS LES COMMUNES, PEAGE POUR LES PORTEURS DES MUNIERES.
    AH BON! TSIA, SIATAPATA TOKOMESANA.
    TOUS LES BLABLA DES POLITICIENS DEMAGOGUES NE VISENT QU’ IMPRESSIONNER L’ELECTORAT, DES ELECTIONS FACTICES DONT LES RESULTATS SONT DEJA CONNUS D’AVANCE EN HUIS-CLOS.
    LUWIDI OU BIEN KALUWIDI KO. LUZIBULA MESO, LUZIBULA MAKUTU.
    DANS TOUT CELA ET POUR FAIRE BARRAGE AUX ENNEMIS DU PEUPLE, LA FORMULE SIMPLE CONNU EST: REVEILLEZ-VOUS, LEVEZ-VOUS, SORTEZ DANS LA RUE, SOULEVEZ-VOUS DANS LE VRAI SENS DU MOT, RECLAMMEZ VOTRE DROIT, SOKI TE NOUS ALLONS VIVRE UNE SALE DICTATURE DEPUIS QUE LE PAYS RDKONGO EXISTE.
    JE M’ARRETE ICI.
    JE VOIS DEJA LES ANCIENS ET NOUVEAUX WARRIORS KATUMBISTE GRINCE LES DENTS PRES A ME DEVORER,
    QUOI. KONGO MAKAMBO NA MAKAMBO!
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ARE NEEDED HERE.
    PLEASE BE GENTLEMAN AS I RESPECT YOUR WAY OF THINKING, OK!
    BITTE KEINE BLOEDE KOMMENTARE SIND NCHT HIER ERLAUBT.
    IF SOMETHING IS WRONG ON MY WAY OF THINKING, I BEG YOUR PARDON.
    BITTE MEINE DAMEN UND HERREN, AUGEN AUF. IM KONGO
    KAPUTTMACHEN GEHT SCHNELL, AUFBAUEN DAUERT GENERATIONEN.

  8. CAFOUILLIS, EMBROUILLAMI ET DICTOCRATIE-DÉMOCRATURE-IMPOSTURE ! Cet article met en lumière sur CIC ceux qui combattent inconsciemment ou consciemment pour le statut quo. Combattre Tshilombo-Pétain et Kanambe alias Kabila au profit du Juif-Zambien Moses Soriano alias Moise Katumbi, c’est un passe temps favori des applaudisseurs des Politichiens Aile « Ensemble pour détruire le KONGO-ZAÏRE »…. À cette allure vertigineuse du Fanatisme aveugle tous azimuts, plusieurs membres de la Diaspora Kongolaise ne verront jamais la libération du KONGO-ZAÏRE car leurs agissements fanatiques aveugles relèvent d’un cafouillis intellectuel qui embrouille le PEUPLE KONGOLAIS et alimente les désordres qui règnent en RDC occupée par les Banyarwanda qui est tout sauf une VRAIE DÉMOCRATIE😭… MÉRITOCRATIE, MÉDIOCRATIE OU MILLIARDAIRES ESCROCS-VOLEURS ! L’article dit « le coordonnateur Rashidi rappela brièvement le parcours de Katumbi en insistant sur le fait que ce dernier « a été le meilleur gouverneur » du Katanga »… Le KONGO-ZAÏRE n’a décidément pas de chance, autant Tshilombo-Pétain est un escroc voleur qui s’enrichit avec insolence lui et son ami l’imposteur Rwandais alias Kabila en étant des Politichiens, autant Moses Soriano alias Moise Katumbi un imposteur Zambien un voleur escroc qui a fossoyé la Gecamines et la SNCC en faisant la politique business… Que disent Henry Truman (ex-Président des USA) et Laurent Gbagbo (ex-Président de la Côted’Ivoire), le 1er dit « On ne peut pas devenir riche en étant politicien à moins d’être un escroc.’’- et le second renchérit « Moi, je ne fais pas la politique pour être riche. On ne vient pas en politique, pour être riche. Si quelqu’un est devenu riche dans la politique, c’est que c’est un voleur »… QUI DIT MIEUX ?😁… DICTATURE TSHILOMBISTE JUXTAPOSÉE SUR L’OCCUPATION BANYARWANDA OÙ LE RIDICULE NE TUE PLUS ! Les eventuelles 4è élections truquées d’avance organisées par la CENI pro Rwanda en 2023 qui ne sont pas UNE PANACÉE seront la copie conforme de 3 premières (2006, 2011, 2018), elles seront surtout la sœur jumelle ou siamoise de celles de 2018, les Occupants Banyarwanda auront le choix de nommer Moses Soriano alias Moise Katumbi, la Jezabel Olive Lembe, Fayulu-Lamuka ou reconduire simplement Tshilombo-Pétain comme marionnette à la place de la marionnette… BAKULUTU BALOBA BATIAKA LOBOKO NA LIBENGA (POCHE) YA ZOBA NSE MBALA MOKO. SOKI EKOMI MIBALE MISATO MINEI AZALI LISUSU ZOBA TE AKOMI KIZENGI… BOYOKAKA MPE SONI😁… « Quittez les Institutions d’Occupation Rwandaise » dixit Honoré NGBANDA… Ainsi soit-il… INGETA

  9. Katumbi merite tres bien de devenir aussi president de la republique. Sa naissance et toutes ses etudes se sont deroules en rdc. Pourquoi il ne serait pas president quand la rdc est dirige par un homme sans foi et sans loi qui est entrain d’amener ce beau pays au fond du gouffre? Les congolais ne vont pas laisser ce pays entre les mains du gourou de l’udps qui ne maitrise rien sauf le tribalisme.

  10. BOKUL PAPA WEMBA GRAND MAYAS CHANCE ELOKO PAMBA A YEMBA  » YE YTEE YE TEOHHH YE TE » SORIANO NE PESE PAS MEME SES MILLIARDS VOLES NA KONGO DIA BETO.
    POLITIQUEMENT MEME IL NE PESE PAS UN PESO DEVANT FATSHI ET L ‘UDPS. KONGO ELENGI PO NA NA BAPAYA MAIS BOLOLO PO NA VRAIS BANA MBOKA DE PERE ET DE MERE
    NANU ESILI TE C EST PAS FINI TANT QU IL N Y A PAS DE POINT.
    ALOTA KK AKOMI PRESO AKONDIMA….

Comments are closed.