Une agence russe disposée à aider la RDC dans la levée des fonds sur le marché international

M. Constantin Malofev, chef d’une délégation d’experts Russes de l’Agence internationale du développement souverain, reçue en audience mercredi 24 juillet par le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, a déclaré à la presse à l’issue de cette audience que son Agence est disposée à aider la République démocratique du Congo (RDC) dans la levée des fonds sur le marché international.

Il a dit avoir fait part au ministre des Finances de la volonté de leur agence de mener des actions pour mobiliser le financement en faveur de la RDC, afin de l’aider à accéder au marché mondial des capitaux d’emprunts. Son agence, qui a aidé la République serbe de Bosnie à accéder au marché financier et participé à la création du marché Bosnie-russe, a-t-il dit, possède une expérience en la matière, susceptible de la mettre au profit de la RDC.

« La construction des ouvrages d’intérêt national nécessite la mobilisation des capitaux prêts. Ces fonds qui seront levés contribueront à l’amélioration des conditions de vie de la population congolaise et à son économie », a-t-il fait savoir.

D’autres contacts entre la délégation de cette Agence et les milieux financiers congolais sont prévus.

ACP/

7 thoughts on “Une agence russe disposée à aider la RDC dans la levée des fonds sur le marché international

  1. ENCORE CES AVENTURIERS SORTIS DU NEANT POUR ESCROQUER LE GOUVERNEMENT DE LA RDC, CERTES AVEC LA COMPLICITE DE NOS COMPATRIOTES INCIVIQUES INCLU CE MINISTRE KANAMBISTE (ET QUI SAIT, V. KAMERHE ). TOUS A LA RECHERCHE DES POTS DE VIN !

  2. Une agence russe… qui a aidé la …république serve de Bosnie…
    Kie kie kie…
    Ça sent l’arnaque à mille lieues.

    1. LA BOSNIE COMME REFERENCE ?
      S´il parle de la Bosnie Herzegovine.. reconstruit par l´OTAN.. kie kie
      Franchement, une agence RUSSE, pays sous embargo depuis des années dont l´économie est entrain de reculer.. Cette agence devrait aider la Russie afin de démontrer son expertise.
      Vous voyez une agence russe convaincre la Chine, les pays Arabes du Golfe, le Japon ou les pays riches de l´Europe comme la Norvege, l´Allemagne, l´UK, ect.. passer par elle pour financer des projets au Congo ?
      Allons donc, nous sommes en l´an 2019 avec Internet.. C´était quoi encore le NOM de cette agence ? kie kie

  3. Depuis quelque temps, l’on assiste à l’arrivée en force de toutes sortes de lobbyistes, intermédiaires et autres qui prétendent vouloir aider le Congo!
    Ils ont tous flairé la bonne affaire, avec au sommet de l’Etat des personnes non aguerries, préoccupées avant tout par le souci de se refaire une santé financière perdue!
    Préparons-nous à vivre des histoires rocambolesques peut-être plus que ce que nous vivons déjà depuis quelques mois. Comme dit l’autre: « que Dieu nous vienne en aide ».

  4. Voilà où en est réduit notre pauvre Congo : une agence russe « disposée à l’aider dans la levée des fonds sur le marché international ». Ces entreprenants Russes dont on ne peut ignorer la voracité de faire des affaires chez nous et dont on ne peut écarter la dimension mafieuse ajoutent « La construction des ouvrages d’intérêt national nécessite la mobilisation des capitaux prêts. Ces fonds qui seront levés contribueront à l’amélioration des conditions de vie de la population congolaise et à son économie ». Sans blague voilà un scoop, qu’a-t-on fait-on des mannes cueillies dans contrats gagnant-gagnant avec des Chinois et autres qui nous chantaient le même refrain ?
    Quelle que soit la bonne opportunité à profiter de ce genre d’offres, les Congolais ont-ils compris que ce n’est pas leur multiplicité qui fera avancer notre pays mais ce que nous en faisons, notre conviction et notre capacité à construire nous-mêmes notre pays et notamment à tirer des leçons de ce que nous en avons fait dans le passé pour cette fois faire mieux. Rappelons-nous encore et toujours : aucun étranger ne viendra reconstruire notre pays à notre place !

  5. La RDC affiche un budget insignifiant de 4,5 MD de dol US. L’angola Avec essentiellement les revenus du pétrole affiche un budget plus de 10 fois celui de la RDC (48 MD). Selon certaines sources, les réserves pétrolières de la RDC sont immenses. Pour l’instant les hydrocarbures ne contribuent quasiment pas au budget de l’état.
    Si vous rajoutez le pillage, la corruption, la fraude, le détournement des deniers publics… vous avez l’explication.
    Nous savons des sources sûres qu’en fermant le robinet et en mettant de l’ordre nous pouvons sans grande difficulté sortir un budget de 60 MD. En serrant les boulons avec plus de rigueur 80 à 90 MD de budget, c’est possible. J’ai tous les éléments.
    Ainsi, il faut réformer le pays, optimiser le budget et ensuite évaluer les besoins d’emprunt. Est-ce qu’on peut faire cela quand on est diplômé de l’ICC et coincé dans un deal mafieux avec le roi de kingakati ?

  6. Chers Compatriotes,
    Je ne vais pas en ajouter. Me. Marcel Bunduki et Jo Bongos disent ce que je pense aussi. Alors, cessons de penser que notre salut viendrait des autres. Le Congo a les moyens de financer ses projets. Seulement, nos frères ont décidé de se joindre au reliquat du « conglomérat d’aventuriers » non seulement pour se remplir les poches, mais aussi pour garder silence sur les atrocités que connaissent leurs compatriotes à l’Est et partout où l’insécurité règne en maître et où les droits les plus élémentaires de l’homme ne sont pas respectés. Réveillons-nous et agissons. Que Dieu nous vienne en aide.

Comments are closed.