Une commission d’identification immobilière à Kinshasa

Dans un communiqué publié mercredi 26 mai, le ministre de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu, a annoncé la mise sur pied d’une commission d’identification immobilière à travers la ville de Kinshasa dans le cadre d’une campagne d’identification des locataires du parc immobilier du domaine privé de l’Etat.

L’avènement de cette commission procède des abus et du double constat du coulage des recettes provenant des loyers des maisons, locaux, appartements et espaces du domaine privé de l’Etat et de leur occupation qui échappent à la maitrise des services compétents de l’administration centrale.

Ladite commission est chargée non seulement d’identifier les maisons, appartements, locaux, biens et fonds du domaine privé de l’Etat mais aussi les locataires de ces lieux.  Elle doit vérifier les contrats de location, les taux des loyers et l’effectivité de leur paiement au trésor public. En attendant la fin des travaux de ladite commission, le ministre de l’Urbanisme a décidé de surseoir à l’établissement de tout nouveau contrat, au renouvellement de tout contrat arrivé à terme ainsi qu’à la contractualisation de toute prise de crédit.

ACP/

2 thoughts on “Une commission d’identification immobilière à Kinshasa

  1. Cette commission devrait également se pencher sur le cas de Kingakati et nous dire comment un rwandais fût-il ancien président de la république et sénateur à vie du… Congo a pu acquérir tout un pan du plateau de Bateke.
    Bonobo afingi mutu ?

  2. Détrompons-nous, ce n’est pas un Pius Muabilu (chantre de l’occupation rwandaise à travers sa chaîne RTGA) qui s’émanciperait pour bouter dehors tous ces Rwandais occupants illégaux des résidences cossues de la Gombe ayant apartenu autrefois aux anciens caciques de Mobutu. Ce sont là des effets d’annonces ayant pour but d’endormir les Congolais.

Comments are closed.