Nord-Kivu: Congo-Kin/Rwanda, demain la guerre?

Read Time:5 Minute

Des informations contradictoires ont « pollué les esprits » au cours de cette journée de mercredi 25 mai. En cause, les combats qui opposent depuis plusieurs jours l’armée nationale congolaise (FARDC) aux pseudo-rebelles du M23 – soutenus désormais ouvertement par l’armée rwandaise de Paul Kagame – dans la province du Nord-Kivu. On apprenait mardi 24 que les forces loyalistes avaient les assaillants mis en débandade. Le lendemain, diverses sources annonçaient le contraire. A savoir notamment les belligérants s’affrontaient aux portes de Goma. On regrettera le long silence observé par le gouvernement. On a entendu dire que « Le Premier ministre Sama Lukonde devait présider une réunion de crise. L’armée fera par la suite un communiqué ».

« Nous sommes en guerre! » Il n’était pas rare d’entendre ce genre de réflexion dans la soirée de mercredi 25 mai, auprès de certaines personnalités civiles et militaires que l’auteur de ces lignes a pu joindre au téléphone à Kinshasa. En guerre contre qui? La réponse quasiment en chœur n’a pas tardée: « Contre qui d’autre sinon le pays voisin qui soutient le M23? » Vous avez compris. Il s’agit du Rwanda de Paul Kagame qui se comporte plus que jamais en « Etat voyou » de la région des Grands Lacs.

Gilbert Kabanda, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants

Dans la soirée de ce même mercredi, le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda, était l’invité de l’émission « Redevabilité des ministres » à la RTNC. Ce médecin-général en retraite, n’a pas hésité longtemps à désigner le Rwanda de Kagamé comme étant le « soutien » des guérilleros du M23. Tard dans la soirée, des informations fragmentaires laissaient entendre que des éléments de la « RDF » (Rwadan Defence Force) se trouveraient dans la « proche banlieue » du chef-lieu du Nord-Kivu.

Les propos du ministre Kabanda ont mis un peu de baume au cœur. Des observateurs ont suivi, mercredi, avec un étonnement, le communiqué, un peu timoré, lu par le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général de brigade Ekenge Bomusa. C’est à croire que cet officier avait reçu l’ordre d’éviter soigneusement toute allusion à l’ennemi: « Dans sa débandade, l’ennemi a abandonné des armes et des effets militaires récupérés par les FARDC. Il s’agit notamment d’un mortier 60 mm, d’une arme AK81, de 8 roquettes antitank, d’une chaine de munitions de PKM, d’une paire de tenue militaire, d’un casque et de deux gourdes militaires non utilisés ni par les FARDC, ni par les terroristes du M23 ». Le regretté chanteur Luambo Makiadi Franco aurait dit: « Soki omoni ndoki belela! » Traduction littérale: « Ameutez la foule dès que vous faites face à un occultiste ou un sorcier ». Les Congolais, dans leur grande majorité, portent le Rwanda de Kagame en piètre estime. « C’est le voisin le moins fiable sur les neuf qui entourent le Congo-Kin », clame-t-on!

LE CONGO-KIN, UN « BUTIN DE GUERRE »?

Présent à Malabo, en Guinée Equatoriale, dans le cadre du Conseil exécutif de Union Africaine, le ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula Pen’Apala a parlé vrai. Il a condamné la duplicité du « voisin rwandais ». Il a appelé le chat par son nom en fustigeant le « soutien » que ce pays voisin accorde au M23 dans les attaques des positions des FARDC.

De manière globale, les Congolais font preuve de patriotisme. Ils semblent être de cœur avec les forces armées de leur pays. Exception faite des Congolais ou opposants qui semblent confondre le Congo-Kinshasa avec son dirigeant du moment en l’occurrence Felix Tshisekedi. La réaction de la Coalition Lamuka est à insérer dans ce registre. Sur son compte Twitter @coalitionlamuka, on peut lire ces mots: « Notre peuple subit les conséquences d’un complot international appuyé par une complicité interne qui remonte jusqu’au plus niveau de responsabilité ».

La Coalition Lamuka feint d’ignorer que les phénomènes CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) de Laurent Nkunda et le M23 dirigé successivement par Jean-Marie Runiga et Sultani Makenga sont des avatars de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre). Ce mouvement qui porta Laurent-Désiré Kabila au pouvoir un certain 17 mai 1997. La Coalition Lamuka feint également d’ignorer que l’AFDL est une trouvaille de l’actuel chef de l’Etat ougandais Yoweri Kaguta Museveni et de son « filleul » le général Paul Kagame, alors ministre de la Défense et vice-président du Rwanda. La Coalition Lamuka feint enfin d’ignorer que les FARDC sont minées de l’intérieur. Et suite à l’intégration notamment des combattants du CNDP et du M23 dans les FARDC. Depuis 2008, le Congo-Kinshasa n’a plus d’armée. Celle-ci est infiltrée par des étrangers venus du Rwanda. Ici la loyauté est flottante.

Depuis 1997, le Congo-Kinshasa est considéré par le nouveau maître de Kigali comme un « butin de guerre ». C’est la cause principale de la rupture entre LD Kabila et ses ex-parrains.

M23-CNDP: KAGAME AUX COMMANDES?

Le colonel Patrick Karegeya, ancien patron des services de renseignements rwandais, assassiné en janvier 2014 à Johannesburg

Le 16 janvier 2001, le président LD Kabila meurt dans des conditions mystérieuses. « Joseph Kabila » – qui se trouvait en résidence surveillée à Lubumbashi – a été propulsé au sommet de l’Etat dans des conditions toutes aussi mystérieuses. Dans son allocution d’investiture, le 26 janvier de cette année, le nouveau chef de l’Etat et « fils putatif » avait pris l’engagement de « faire toute la lumière sur les circonstances de l’assassinat de l’illustre disparu ». Dix-huit années après, la promesse n’a jamais été tenue. « Joseph » et sa fratrie sont devenus immensément riche. A qui profite le crime?

Revenons au M23. Dans une interview accordée au quotidien bruxellois « Le Soir » daté du 6 novembre 2013, l’ex-patron des services de renseignements rwandais Patrick Karegeya y avait fait un « témoignage accablant » sur Paul Kagame en rapport avec l’insécurité récurrente à l’Est du Congo-Kinshasa. Pour Karegeya qui sera assassiné en janvier 2014, la prétendue rébellion du RCD lancée par Kigali en août 1998 « n’était pas nécessaire ». D’après lui, « ce fut une grave erreur, on a sacrifié des vies pour rien et nous en payons toujours le prix… La base politique de Kagame, c’est la violence, qu’il exporte dans la région… Le CNDP de Laurent Nkunda comme le M23, c’est lui qui les soutient. Il tient les commande ».

A l’issue de la « réunion de crise » présidée par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, mercredi soir, le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, a déclaré à la presse que les autorités congolaises ont « reçu du terrain » des éléments qui confirment les soupçons d’un soutien qu’aurait reçu le M23 de la part du Rwanda.

Et maintenant! La RDC doit se doter d’une armée dissuasive. Une escadrille de chasse est un must. « Il faut que nos voisins nous craignent », a pu dire le ministre de la Défense, Gilbert Kabanda, lors de l’émission précitée.


Baudouin Amba Wetshi

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
100 %
Surprise
Surprise
0 %

22 thoughts on “Nord-Kivu: Congo-Kin/Rwanda, demain la guerre?

  1. Si le pouvoir en place à Kinshasa commence à lancer des signaux positifs prouvant qu’il se détache enfin de sa subordination au Rwanda, tout congolais digne de ce nom devrait lui apporter son soutien, ainsi qu’aux FARDC (épurées). Si les gouvernants actuels se réveillent, tant mieux. Soutenir le contraire c’est marcher en ennemi de la Nation et de son peuple.

  2. Soyons sérieux…
    Avant que nos voisins nous craignent il faut s’assurer que leurs ressortissants ne se retrouvent pas généraux dans notre armée ; ils ne sont pas cadres dans nos services de renseignement, de police, de contrôle de la territoriale ou députés et sénateurs dans notre parlement, voire même ministres dans notre gouvernement.

  3. @ BAW, qu’est-ce qui vous arrive encore une fois, vous n’avez trouvé rien d’autre pour condamner ouvertement le Rwanda que des boucs émissaires internes parmi lesquels vous avez le culot de placer Lamuka, que de dédouaner de tout manquement le PR en place qui semble être devenu votre idole ? Quelle lâche et diffamatoire confusion ? Quoi de faux quand il situe les causes de la permanence et les conséquences de cette guerre au niveau d’un complot international appuyé par une complicité interne qui remonte au plus niveau de responsabilité. Vous tenez à insister sur un complot international qui nous dépasserait et faites exprès d’ignorer sa plaque tournante le Rwanda ?
    @ Mais qui l’a pris comme frère, qui s’est permis de traiter nos millions de victimes de dégâts collatéraux, n’est-ce pas notre actuel Chef de l’Etat Tshisekedi ? Pourquoi suggérez-vous que nous serions aujourd’hui au bord de la guerre contrairement à la lâche attitude d’avant ? Sur ce point essentiel, votre sortie manque de cohérence, elle est simplement imbuvable.
    @ Notre peuple n’est pas dupe, il avait intégré bien avant Tshisekedi que le Rwanda vit de nos faiblesses et lâchetés, il est prêt que nous allions en guerre contre lui pour nous sortir de sa tutelle. Le M23 est redevenu sa carte maîtresse et hypocrite. Il faut l’attaquer sans louvoiements même s’il faut entrer en guerre directe contre le Rwanda de Kagame. Pas demain la guerre, tout de suite une guerre franche, nous nous sommes couchés trop longtemps.

    1. D’accord avec vous cher Nono dans l’indignation que vous exprimerz a B.A.W. Lui qui dit tout de mal des opposants a la kleptocratie de Felix Tshilejelu pour des raisons que seul B.A.W. pour nous fournir. Nous sommes stupefaits de constater que B.A.W. feint d’ignorer que « l’homme fort » du regime Tshilejelu a present est celui qui chapeaute – ente autres fonctions – la Maison Civile de Felix et Nyakeru. Nous citons Fortunat Biselele. Et qui est ce mec? Un Ex-RCD-Goma (jadis et toujours) bras droit de Ruberwa (et donc « petit-ya-confiance » de Kagame a Kin). Biselele conseille Tshilejelu sur le Rwanda (et l’Ouganda), et – tenez bien – protege les acquis miniers du Rwanda en RDC. Tandis que Felix Tshilejelu ( a ne pas confondre avec le brave President Ukrainien, ni encore moins avec le P-R Chadien mort au front avec ses troupes) se balade en luxe a l’etranger et brille par son insouciance, n’osant pas aller a l’Est pour ne fut-ce qu’y consoler nos braves soldats et les Congolais meurtris, Biselele lui s’occupe de ses maitres de Kigali. Ne soyons pas naifs. On aimerait savoir pourquoi alors B.A.W. diabolise-t-il si gratuitement les opposants au regime Tshilejelu, emboitant ainsi le pas aux Talibans deconnant sous le manguier de la 10e Rue a Limete en accusant ouvertement LAMUKA?

  4. Feu Généralissime MAHELE déclara ceci « Quand les services de sécurité (ARMÉE) n’arrivent pas à mettre fin à la criminalité (GUERRE), c’est que les criminels (OCCUPANTS BANYARWANDA) se cachent dans les services secrets (ARMÉE) ». La RDC occupée ne peut jamais GAGNER cette GUERRE [ARSENAL DE LA DÉMOCRATIE] par PROCURATION contre les M23 (RWANDA) que les Impérialistes RICAINS nous (Vrais Kongolais) livrent depuis 1998 tout en ayant des INFILTRÉS BANYARWANDA (Soldats et Officiers) au sein des FARDC (Forces Armées Rwandaises Disséminées-Déployées au Congo-Kinshasa). Le président protocolaire nommé par les Occupants Banyarwanda est un véritable TRAÎTRE. Après avoir rencontré KAGAME en Jordanie, il a reçu des ORDRES MAL DONNÉS de ses PARRAINS. Le reportage des médiamensonges mainstream (RFI et France 24) sur les roquettes tirées par les FARDC infiltrées, commandées par les Officiers Rwandophones se justifie enfin, ledit reportage improvisé permet à Kagame d’officialiser sa présence sur le Territoire KONGO-ZAÏRE. Devenu milliardaire grâce à ses PARRAINS, l’hypocrite président protocolaire nommé par les Occupants Banyarwanda oublie sciemment de convoquer l’Ambassadeur du Rwanda en RDC occupée pour consultation, le président protocolaire spécialiste des voyages inutiles n’a pas non plus le COURAGE de Laurent Désiré Kabila qui a chassé les Rwandais en 1998 tout en oubliant le SERPENT Imposteur Rwandais alias Kabila qui mord les Kongolais jusqu’aujourd’hui. C’est connu « Dans une Guerre, les seuls gagnants sont les fabricants d’armes et les Banques. Les vrais perdants sont des innocents morts par centaines, milliers, millions ». INGETA

  5. Le Rwanda n’a cesse de nous faire la guerre depuis 1998! Le Rwanda nous fait la guerre sans nous declarer la guerre. Il sait que s’il nous declare la guerre, il se mettra sur le dos l’ensemble de tous ces pays occidentaux qui le soutiennent. Il sait que s’il nous declare la guerre, il aura bien mal gre lui donne aux Congolais l’occasion de se comporter comme un seul peuple depuis son independance! A part Mzee Laurent Kabila, il n’y a que Fatshi qui fait face a la belligerance rwandaise. JKK etait complice du Rwanda, et nous le savons tous! Le M23, le CNDP sont des fabrications du Rwanda, et tous les rwandais le savent. Ce sont les instruments dont le Rwanda se sert pour garder la RDC a genoux pendant qu’il se developpe, grace aux minerais pilles chez nous!
    La guerre est a nos portes! Ce n’est pas le moment d’accabler le Commandant Supreme en lui rappelant qu’il avait traite Kagame de ‘frere’. Ce n’etait qu’une apostrophe diplomatique que tous les chefs d’Etat africains utilisent en parlant de leurs pairs africains.
    La haine de Tshisekedi est tout simplement indigeste a un moment comme celui-ci! Reagissons en patriotes, ne fut-ce qu’une fois!
    L’ Armee Nationale Congolaise est toujours a construire! Nous devons la soutenir parce qu’ on en ‘a pas une autre. On ne peut pas compter sur la MONUSCO indefiniment!
    Il y a un temps pour se quereller, et il y a un temps pour se lever comme un seul homme pour lutter contre l’ennemi!
    Binsonji E Madilu

    1. Ah bon notre Chef de l’État a jusqu’ici bien géré le dossier Rwanda diplomatiquement, poliquement, stratégiquement et… que tout le monde avant lui ? Bon, je dois avoir tout loupé, moi j’ai vu tout le contraire. Que voulez-vous, il doit y avoir des Compatriotes qui voient toujours bon ce qu’il fait quoi qu’il fasse. Passons…

    2. Cher Monsieur,
      Pour faire la guerre, un pays a besoin d’un chef, d’ un commandant suprême des armées. Nous ne l’avons pas.
      Le budget de l’armée tournerait autour de 400 millions de dollars pendant que la présidence ( un nid douillet pour les amis, frères de tribu du président, des fictifs qui ne foutent absolument rien ) consomme presque la moitié de cette somme. Pour zéro résultat.
      Vous invoquez la  » haine de Tshisekedi  ». A quoi pensez-vous ? Selon vous, comment se manifeste cette  » haine  » ? Serait-elle plus  » indigeste  » à un moment comme celui-ci que le spectacle nauséabond offert par Mboso et Bahati…à un moment comme celui-ci ?
      Concernant le Rwanda, faites-vous exprès de ne pas voir les errements et les compromissions de votre président ? Un président insignifiant et inexistant… à un moment comme celui-ci.
      Voilà pourquoi le Rwanda se moque de vous, de moi, de nous.

      1. @Jo Bongos. Je vous lis regulierement, et je trouve que vous dites bien des choses censees dans ce style qui vous est tout-a-fait particulier. Je ne suis pas toujours d’accord avec ce que vous dites, mais je reconnais que vous avez le droit de le dire, et dans le style de votre choix. La RDC a bel et bien un Commandant Supreme des Armees. Il s’appelle Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. On peut l’aimer ou ne pas l’aimer, mais la n’est la question. Je ne connais pas le budget de l’armee, mais tout le monde s’accorde a reconnaitre qu’il est insignifiant, compte tenu de defis auxquels la RDC doit faire sur le plan securitaire. La preidence n’est pas un nid douillet pour les amis du president et pour ses freres de tribu. J’ai un ami d’enfance qui travaille a la presidence, il m’a dit, chiffres a l’appui, qu’il y a plus des katangais a la presidence que des kasaiens, contrairement a l’opinion que vous tenez a partager. Certes, il y a beaucoup de conseillers qui ne sont pas a leur place a la presidence, mais il y en a aussi de tres competents qui travaillent comme il se doit, dans un endroit strategique comme celui-la.
        Quand je parle de la haine de Tshisekedi, je pense a tous ses compatriotiques qui confondent allegrement insulte et critique, et qui ne voit rien de positif dans ce que Fatshi fait.
        Comment se manifeste cette haine? Elle se manifeste par des attaques ad hominem a l’endroit de Fatshi, a des attaques a sa tribu, et des attaques a sa region. Elle se manifeste par un refus systematique de reconnaitre meme le peu de bonnes choses que son administration a realise comme la resurrection de l’IGF ou la gratuite de l’enseignement. Vous pouvez lire toutes les publications des compatriotes qu’on pourrait qualifier de haineux, vous ne lirez nulle part que la resurrection de l’IGF et la gratuite de l’enseignement de base est une bonne chose! Permettez que je vous pose a mon tour deux questions: lorsque vous parlez de ‘votre president’, le votre ou est-il? Pendant que Fatshi organise la reponse appropriee a Kagame, que fait ‘votre president’? Nous sommes en guerre mon frere! l’heure n’est pas au constat. L’heure est a l’action! La tension est tellement vive a l’est que je ne serai pas surpris d’apprendre ques les troupes rwandaises sont das les rues de Goma. Nous devons aider les FARDC a faire en sorte que cela n’arrive pas! Ca sera l’humiliation de trop. Si c’est Fatshi qui doit organiser la riposte, en tant que patriotes, nous devons le soutenir, meme si on n’aime pas sa gueule!
        Binsonji E Madilu

  6. NOUS SOMMES EN GUERRE DEPUIS 25 ANS
    Ceux des congolais qui pensent que renverser Mobutu en faisant envahir le Zaire n´était pas une guerre contre notre pays se trompent. Nous sommes en guerre depuis le jour où les armées ougandaises et rwandaises avaient traversées la frontière il ya 25 ans.
    Nous sommes en guerre contre toutes les milices qui narguent le Congo comme État depuis plus de 20 ans
    Nous sommes en guerre parce qu´une mission militaire de l´ONU sejourne au Congo depuis 20 ans et cette armée internationale a un mandat offensif qui l´autorise á faire la guerre contre les milices ou toute armée d´un pays voisin qui viole l´intégrité du territoire congolais.
    Il y a 4 ans, l´actuel président en fonction et commandant suprême disait qu´il comptait s´installer á Beni ou Goma afin de faire cette guerre permanente qui continue sans fin.
    QUAND UN GOUVERNEMENT S´OPPOSE Á SON ARMÉE
    C´est nouveau au Congo, les généraux en opération á l´Est accusent explicitement le Rwanda et le ministre de l´information s´amuse chaque fois á contredire ces informations. Heureusement qu´avec Internet, le porte-parole de l´armée peut tenir un point de presse et faire passer son message sans se soucier d´une sanction du ministre de l´information.
    En réalité, le nouveau ministre de la défense ex général des FAZ fait le back up des généraux á l´Est. Il suffit de lire son rapport devant le Parlement où il dit ouvertement que l´état de siège n´était ni planifié ni surtout financé pour se rendre compte de son intégrité.
    Une partie du gouvernement et des conseillers du président Félix sont en faveur de la « diplomatie » et farouchement contre une guerre ou une simple accusation contre le Rwanda.
    Le président Félix himself s´est mis dans une impasse quand il a accepté la présence militaire de l´Ouganda que Kagame ne souhaite pas voir au Congo, tandis que son voyage au Burundi, pays en conflit avec Kagame a frustré ce dernier..
    Fin de la diplomatie où le Congo accorde ses minerais et son espace aérien á Rwandair.
    FAIRE LA GUERRE? L´UKRAINE SOURCE D´INSPIRATION..
    Depuis 90 jours, toute la planète observe avec respect le président d´Ukraine.. qui ne se rase plus, ne porte plus des costumes.. et demande des armes partout. Ce président conscient des limites de son armée résiste.
    Les congolais devraient commencer par apprendre qu il n´existe pas un « embargo sur les armes » contre le Congo comme Etat. L´embargo ne concerne que les milices et non l´armée nationale.
    Que les congolais n´oublient pas (aussi) que le président Félix refuse de revoquer les généraux sous sanctions internationale. Option et posture absurde qui ferment les portes d´une aide militaire de la part des USA/UE.
    Faire la guerre á 17 mois des élections? Le M23 va aider les congolais á exiger plus de la part du gouvernement. Félix joue sa seconde élection dans cette nouvelle guerre contre le Rwanda.

  7. Imaginez-vous un groupe de patriotes ukrainiens en train de s’attaquer a Zelenski alors qu’il ya encore des soldats russes sur le sol ukrainien? Alors comment expliquer qu’il y ait chez nous des campatriotes qui ne voient que le mal de Fatshi, quoiqu’il fasse? Si on ne peut pas traiter ces compatriotes de haineux, comment peut-on les traiter? Quand est-ce que nous allons nous debarasser de cette haine destructive?
    Fatshi a bien gere le dossier Rwanda diplomatiquement. S’il ne l’avait pas bien gere, le Rwanda aurait relance le M23 bien avant mai 2022. Il avait compris que ca ne sert de declarer la guerre quand on est pas en mesure de se battre.
    Fatshi a bien gere le Rwanda politiquement. Il a fait comprendre aussi bien aux rwandais qu’aux congolais que puisque ce n’est pas a eux de choisir leurs voisins; que l’Eternel a choisi de faire de nous des voisins pour toujours, nous avons tous interet a apprendre a vivre ensemble.
    Fatshi a bien gere le Rwanda strategiquement parce qu’il avait compris que tant que les FARDC n’etaient pas encore en mesure de resister au Rwanda, cela ne servait a rien de pointer le Rwanda a tout bout de champs comme aggresseur au risque de lui donner un pretexte pour envoyer ses troupes faire des promenades de sante chez nous. Appelez cela rwan daphobie, mais c’est une phobie que nous partageons tous, mais a des degres divers.
    Est-ce a dire que le PR n’a fait aucune erreur dans son approche de la lutte contre l’insecurite a l’est? Absolument pas! Il n’avait pas de raisons d’associer les troupes ougandaises a la chasse aux ADF. Tout le monde avait compris que les troupes ougandaises ne viendraient pas que chasser les ADF. Elles viendraient etudier de plus pres le dispositif de defense des FARDC; en prevision d’une future offensive.
    Aujourd’hui nous savons tous que le Rwanda et l’Ouganda essaient de retabllir l’alliance qu’ils avaient conclue pour chasser Mobutu du pouvoir. Le fils de Museveni, le general qui est pressenti comme l’heritier du pouvoir a Kampala, declare ouvertement que s’il a a choisir entre Tshisekedi et Kagame, il choisira Kagame! Faut-il attendre que cette alliance soit clairement retablie pour que nous congolais commencions a penser pays au lieu de continuer a tirer a boulets rouges sur Fatshi? Un tres haut dignitaire rwandais avait declare que pour que le Rwanda se mette debout, il faut que la RDC reste a genoux. Voila la ligne officielle du Rwanda vis-a-vis la RDC. Comment n’arrivons-nous pas nous conglais a comprendre que les incursions repetees du M23 font partie de l’execution de cette ligne officielle de Kigali? Patriotes congolais, unissons-nous!
    Binsonji E Madilu

    1. @Bisonji E Madilu
      Zelenski a été élu démocratiquement par le peuple ukrainien. Il n’est pas le résultat d’un compromis à l’européenne. Voilà pourquoi il est soutenu par son peuple.
      Vous dîtes que Fatshi a bien géré le Rwanda diplomatiquement. Ah bon ? Pourriez-vous me citer un seul pays de la communauté internationale qui condamne le Rwanda ? Ou un seul acteur important de la scène politique internationale qui prend la défense du Congo ?
      Vous continuez plus loin en écrivant que Fatshi a bien géré le Rwanda politiquement. Ici, vous avez grandement raison. En moins de quatre ans, il a pu donner au Rwanda ce que le rwandais Kabila n’avait pas pu en dix-huit ans de règne total au Congo. Fatshi contribue énormément au développement économique du Rwanda ces dernières années, garantie d’une stabilité politique interne…au Rwanda. Quid de son impact sur la vie des congolais ? Désolation, précarité, misère, morts inutiles.
      Pris par le même élan panégyrique, vous rajoutez que Fatshi a bien géré le Rwanda stratégiquement. Ah bon ? Je comprends difficilement le réveil des batards du M23 et d’autres groupes terroristes qui sévissent à l’Est de notre pays. Je comprends encore moins que tout d’un coup l’axe Kigali-Kampala supplante celui de Kinshasa-Kampala nouvellement établi et se mette à nous menacer désormais.
      Papa, vous avez le droit de soutenir, chanter, danser pour Fatshi mais svp ne nous prenez par tous pour des chèvres. Votre discours est le même que celui de Président Jules de sous les manguiers à Limete.
      Si vous voulez aider Fatshi, demandez lui de :
      1. Dénoncer publiquement le Rwanda dans une allocution à la nation. Comme il l’avait si bien fait dans son discours de six minutes quand il a dénoncé son business avec le FCC.
      2. Rappeler notre ambassadeur à Kigali et à Kampala, de fermer toutes les frontières avec le Rwanda et l’Ouganda.
      3. Inviter tous les rwandais et ougandais, burundais infiltrés dans nos institutions de quitter le territoire congolais et de rentrer chez eux, dans les 48 heures.
      4. Déclarer que tous les accords conclus avec le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi depuis 1996 à ce jour sont CADUQUES.
      5. Demandez solennellement au Conseil de sécurité des NU d’instaurer un tribunal international pour la RDC sur les conclusions du rapport Mapping.
      6. Stopper toutes les dépenses inutiles et stupides de la présidence de la république, du gouvernement, de l’assemblée nationale et du sénat.
      7. Lancer une grande reforme pour la refondation de notre armée totalement épurée et la doter d’un budget conséquent.
      Qu’il commence déjà par ces quelques points. Tous les patriotes que nous sommes seront derrière lui. On chantera tous : Fatshi beee….
      Mais je doute fort qu’il en soit capable.

      1. @JO Bongos. Nous y voila! Toutes ces attaques ad homiem contre Fatshi sont motivees par l’election controversee de Fatshi a la presidence? A dix-huit mois de l’election presidentielle de 2023? Meme sous le crepitement des balles rwandaises? Si vous ne connaissez pas ma position la-dessus, je la reitere: le jour ou quelqu’un nous donnera la preuve irrefutable d’un accord ecrit entre JKK et Fatshi pour donner le pouvoir a ce dernier sans qu’il l’ait gagne, je demanderai pardon a tous mes lecteurs, et je leur remercierai d’avoir vu clair bien longtemps avant moi. En attendant, nous devons tous agir comme si c’etait lui le President, parce que c’est lui le President de la RDC!
        Pourquoi je dis que Fatshi a bien gere le Rwanda diplomatiquement? Avant Fatshi la communaute internationale n’entendait qu’un seul son de cloche, celui de Kagame. Depuis Fatshi elle daigne entendre les deux sons de cloche. C’est deja un pas. Aucun pays, publiquement, ne condammne le Rwanda. Aucun pays ne peut croire si la RDC est incapble de se defendre, c’est la faute au Rwanda. Nous avons la MONUSCO sur notre territoire depuis plus de vingt ans. Preuve par trois et par neuf que la RDC est incapable de se defendre seule. Pourquoi aucun pays ne prend la defense du Congo? Voyez – vous un pays pret a s’apitoyer sur le sort de la minuscule RDC terrorise par l’immense Rwanda? Parce que tous les pays interesses par nos richesses ont compris qu’ils peuvent continuer a piller la RDC par Rwanda interpose. C’est le principe de la voie qui a le moindre cout. La defense coute chere, et a plus forte raison quand c’est la defense d’un pays autre que le sien! Notez qu’il n’y a pas de soldats onusiens sur le sol rwandais! Le Rwanda mene ses expeditions militaires avec ses propres soldats, et a la rigueur avec des suppletifs genre M23, CNDP et autres .
        Fatshi a bien gere le Rwanda politiquement? Fatshi n’est pas responsable de la stabilite interne du Rwanda. Le Rwanda a bien gere ce qu’il pille chez et ce qu’il a obtenu de la communaute internationale. Le detournement de deniers publics n’est pas un sport national au Rwanda comme il l’est chez nous! C’est injuste d’affirmer que c;est Fatshi qui est la cause de la stabilite interne du Rwanda.
        Fatshi gere bien le Rwanda strategiquement? Le Rwanda nous fait la guerre, mais pour la premiere fois les officiels congolais ne pissent pas dans leurs culottes comme ils les faisaient auparavant chaque fois que Kagame tonnait, et nos soldats son en train de reapprendre que la fuite devant l’ennemi n’est pas toujours une option!
        Pour le fils de Museveni, l’axe Kampala-Kigali est un ticket gagnant tandis que l’axe Kinshasa-Kampala ne peut pas inquieter Kagame. Lui au moins se rappelle que les troupes ougandaises avaient mordu la poussiere a trois reprises dans Kisangani devant les troupes rwandaises! Il se dit que l’alliance avec le plus fort est toujours la meilleure protection!
        Je suis decu que vous me compariez au president Jules de l’UDPS! Je ne suis pas membre de l’UDPS et je ne l’ai jamais ete! Cela ne m’empeche pas de defendre les bonnes actions de Fatshi et de relever les mauvaises, comme je l’ai fait pour la traque conjointe FARDC – UPDF des ADF. Vous n’avez pas repondu a mes questions: ou est ‘votre president’? Que fait-il en ce moment ou Kagame nous menace de venir eteindre chez nous le feu qu’il a lui-meme allume? Quand au points que vous voulez que je transmette a Fatshi, faites-le vous meme, meme s’il n’est pas votre president. Il a besoin de l’appui de tout le monde, Jo Bongos y compris!
        Binsonji E Madilu

    2. Qu’est-ce qu’on ne va pas continuer à entendre de la part de ceux assignés à aimer notre mulopwe Tshisekedi plutôt qu’à juger sa gestion ? Il aurait bien géré l’équation rwandaise ; rien que ça ? Bien sûr que non et de loin. La résurgence actuelle du M23 est en partie au contraire le mauvais résultat de la mauvaise gestion de la question rwandaise par Tshisekedi. Son prédécesseur jouait le complice hypocrite, lui n’a pas trouvé mieux que de jouer au complice consentant. Qui sauf lui ne sait pas dans notre pays que pour le Rwanda de Kagame, pour que lui gagne, il faut que notre Congo soit à genoux. A quoi servait-il alors de faire copain copain avec un satrape patenté aussi rusé sinon de la naïveté coupable pis de l’ignorance crasse de notre histoire récente. La preuve est là : son vil exercice n’a rien donné et le voilà obligé à changer de braquet. Mais là encore pour un président qui ne sait jamais rien, qu’est-ce que cela va donner ? La suite…

      1. @Nono. Il n’y a pas des congolais ‘assignes a aimer notre Mulopwe Tshisekedi plutot qu’a juger sa gestion!’ Ca venant de votre part, c’est un coup en dessous de la ceinture, et vous le savez! Fatshi n’a pas bien gere l’equation rwandaise? Possible! Ecrivez une tribune et expliquez-nous ce que vous vous auriez fait a sa place. Redigez une etude strategique et expliquez-lui ce que vous lui aurait conseille de faire si vous etiez son conseiller principal en matiere de securite. Kagame a deja annonce a son peuple qu’il va faire la guerre au Congo. Il l ‘a annonce par la meme occasion a la communaute internationale. Il n’ y a pas trois mois il avait declare qu’il ne demanderait la permision a personne s’il veut faire la guerre au Congo. Meme les plus ‘jouisseurs’ des conseillers de Fatshi comprennent que la guerre avec le Rwanda est imminente. L’heure n’est plus aux ‘critiques’; l’heure est a l’action. Les defaillances de Fatshi, chacun peut en dresser sa liste. Je dis seulement que ce n’est pas le plus important pour le moment. Pour ceux qui ne le savent pas encore, je ne suis ni pro-Fatshi ni anti-Fatshi. Je suis pro-Congo et anti-separatisme. Binsonji E Madilu

  8. « Que les congolais n´oublient pas (aussi) que le président Félix refuse de revoquer les généraux sous sanctions internationale. Option et posture absurde qui ferment les portes d´une aide militaire de la part des USA/UE.
    Faire la guerre á 17 mois des élections? Le M23 va aider les congolais á exiger plus de la part du gouvernement. Félix joue sa seconde élection dans cette nouvelle guerre contre le Rwanda. » J’ai apprécié votre chute : non seulement cette « nouvelle guerre » à l’occasion du M23 devra permettre au pouvoir de Tshisekedi s’il est enfin sérieux d’ouvrir enfin les yeux sur les réels enjeux à l’Est que jusque-là il avait coupablement snobés mais aussi elle donnera la chance d’assurer sa vieille promesse faite lors de la campagne d’en finir avec les violences à l’Est et des raisons de rempiler en 2023. Que demander de mieux pour un tshisekediste pur et dur et ça tombe bien pour tous les patriotes ! Congolais ! La « nouvelle guerre » avec espoir de victoire pour le pays, la seconde chance pour le président Tshisekedi ! Que les dieux de nos Ancêtres nous entendent…

    1. Cher Binsonji,
      Je ne vois pas le cou sous la ceinture que j’aurais tiré à Tshisekedi, montrez le moi. A moins que pour vous lorsqu’on ne crie pas Fatshi beeeee, on lui tire un coup sur la ceinture.
      Une tribune pour détailler la stratégie que je lui proposerais ? Beaucoup de personnalités publiques l’ont fait, ce n’est donc pas ce qui manque, même sur CIC beaucoup comme par exemple Jo Bongo lui ont proposé des conseils.

  9. Et les Sénateurs Américains qui ont condamné fermement le Rwanda c’est la gnognotte selon vous ? Lorsqu’un disque est rayé, on le change même si l’imagination fait défaut. Toujours la même rengaine.

    1. Fatshi bee…Mukwatombolo ! Yo nani Ofinga Kagame ?
      Voilà, c’est fait. Le disque rayé est changé. En fait, c’est le disque que vous voulez attendre de tout le monde. Car vous êtes incapable de voir plus haut que vos pets de chiot cathartiques !

    2. Les sénateurs américains ? De quels états ? On doit être précis.
      N’avez-vous pas oublié la condamnation de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Jean-Claude Van Damme ? kie kie kie
      Pauvre Fatshi qui doit compter sur les djalelo de votre si piètre niveau…

  10. @Binsonji E Madilu
    Je ne vous compare pas au président Jules de chez sous les manguiers de Limete.
    Je dis simplement qu’il tient à peu près le même discours que vous, a propos de Fatshi. Quelque soit la circonstance. Je vous présente mes excuses si vous vous êtes senti offensé d’être comparé avec lui.
    Le président de mon pays s’appelle Félix Antoine Tshilombo Kaniki. Il m’est imposé depuis décembre 2018 par la magie d’un compromis à l’africaine. Personnellement, je pense qu’il n’a pas été préparé et ne possède donc pas les bases nécessaires pour assumer une telle charge. Il est mal entouré et très mal conseillé. D’où ses errements et ses insuffisances. Je n’éprouve aucun sentiment de haine ou de jalousie envers sa personne.
    Quant au fameux deal…J’espère qu’un jour JM Kabund parlera…Comme c’est un ancien UDPS, personne ne pourra mettre ses paroles en doute. Fayulu pourrait aussi nous dire la vérité un jour. Car le même deal lui était également proposé mais il avait refusé. Je me retiens de mentionner le rwandais…
    Concernant la  »gestion » du Rwanda par Notre Président, je ne vois pas les choses comme vous. Acceptez que nous ayons des divergences.
    Je vais transmettre mes recommandations directement à la présidence.
    Dîtes-moi, vous croyez vraiment que ça m’amuse de voir comment le Rwanda traite notre pays et nos populations ? Croyez-vous vraiment qu’avec des dirigeants responsables, sérieux, compétents et patriotes cette situation serait la même qu’aujourd’hui ?
    Tenez : dans une conférence de presse ténue dernièrement par le Narrateur du gouvernement, P Muyaya, en compagnie du porte-parle des FARDS, une question sur la présence des rwandais au sein de notre armée a été posée. Le général, porte-parole des FARDC, a répondu : je ne peux pas dire oui. Je ne peux pas dire non. KOKAMWA ! J’ai failli avaler de travers ma boule de fufu. Vous, Monsieur Binsonji E Madilu, qu’en pensez-vous ?
    Fatshi bee…béton..Mukwatombolo !

    1. @Jo Bongos. Je vais commencer par la derniere question que vous posez. Certains de nos officiels et de nos officiers superieurs vivent dans la psychose d’une invasion rwandaise. Les preuves de la mauvaise foi de Kagame et de son intention de nous faire sont telles memes les derniers des froussards ont compris que ca ne sert a rien de continuer a cacher une situation connue de tous. La determination de Fatshi et du peuple congolais ont mis ce beau monde au pas. J’accepte avec plaisir vos excuses, et je suis heureux d’apprendre que vous n’eprouvez ‘aucun sentiment de haine ou de jalousie’ envers Fatshi. Quand a son deal avec JKK, attendons le jour ou JM Kabund et Mafa vous en donnerons la preuve irrefutable. En attendant, nous avons un pays a defendre. Je suis heureux d’apprendre que vous allez transmettre vos recommendations directement. Croyez-moi, il les lira! Je ne pense pas que ca vous amuse de voir le Rwanda traiter notre comme il le fais. Je suis d’accord avec vous qu’avec ‘des dirigeants responsables, competents et patriotes,’ nous n’aurions pas la situation que nous avons aujourd’hui. Puisque nous parlons recommandations a Fatshi, si j’etais son conseiller politique, je lui aurait conseille de mettre immediatement fin la cooperation militaire entre la RDC et l’Ouganda et de renvoyer les troupes de l’UPDF sur notre territoire chez eux. Kagame a envoye des troupes rwandaises en manoeuvres militaires en Ouganda et, il faut pas etre sorcier pour comprendre ces troupes rwandaises vont faire cause commune avec les troupes ougandaises pour prendre en sandwich les FARDC pendant l’offensive annoncee par Kagame. Contrairement a ce que le maitre de Kigali croit, il n’y aura pas de vainqueur dans une guerre entre le Rwanda et la RDC. Le fils de Museveni a clairement pris partie pour Kagame, au point d’annoncer que personne ne pourra resister a l’axe Kampala-Kigali! Nous devons arriver a faire comprendre a tous les ennemis de la RDC que nous sommes prets a faire la guerre non seulement avec les RDF mais aussi avec les UPDF. L’epoque des FAZ et de JKK sont bel et bien revolues!
      Binsonji E Madilu.

Comments are closed.

Previous post Glencore: Reconnaitre la corruption implique réparation des préjudices causés
Next post IRDH dénonce le terrorisme du M23 et la ménace d’invasion à l’Est de la RDC