RDC-CENI : l’ECC décide de rompre avec les six confessions religieuses signataires du procès-verbal de désignation de Denis Kadima et d’un membre de la plénière

Mercredi 27 octobre 2021 Société

ECC

Les membres de l’ECC. Ph. ACTUALITE.CD

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) décide de rompre avec les six (6) confessions religieuses signataires du Procès-Verbal de désignation du Président de la Commission Électoral Nationale Indépendante et d’un membre de la plénière pour le compte de la plateforme des Confessions religieuses. C’est ce que renseigne les résolutions de la 58ème réunion extraordinaire de l’ECC, tenue du lundi 25 au mercredi 27 octobre 2021, à la Cathédrale du premier Centenaire Protestant, axée sous le thème : « l’Eglise du Christ au Congo, sentinelle en République Démocratique du Congo» (Ezéchiel 33:1-7), en perspective d’examiner, la position de l’Eglise face aux enjeux de l’heure.

Pour l’ECC, la RDC traverse une crise multiforme, dont l’une des causes est l’entérinement « contesté » des nouveaux membres de la CENI. Sur ce, elle annonce sa rupture avec les six autres confessions religieuses.

« Décidons la rupture d’avec les six (6) confessions religieuses signataires du Procès-Verbal de désignation du Président de la Commission Électoral Nationale Indépendante et d’un membre de la plénière pour le compte de la Plate-forme des Confessions religieuses que nous décrions et proposons la redéfinition des valeurs, du mode opératoire de la Plateforme ainsi que la révision de sa charte », indique la déclaration de la 58ème session extraordinaire de l’ECC.

L’Eglise du Christ au Congo demande également aux 6 confessions religieuses pro-Kadima et les autres membres de la CENI, de demeurer indépendantes à l’égard du politique.

« Leur demandons de jouer leur rôle de moralisation de l’espace politique conformément aux valeurs éthiques et de demeurer indépendantes vis-à-vis du politique », note l’ECC.

Précisons que plusieurs branches de l’ECC ont pris part à ces assises telles que : la Mission des laïcs protestant (Milapro), les fédérations des jeunes, femmes et des hommes de l’église du Christ au Congo.

Jordan MAYENIKINI

14 Commentaires on “RDC-CENI : l’ECC décide de rompre avec les six confessions religieuses signataires du procès-verbal de désignation de Denis Kadima et d’un membre de la plénière

  1. @ J’avoue ne pas avoir tout compris de l’importante résolution prise au haut sommet lors de sa 58ème réunion extraordinaire par l’ECC : elle se sépare de six confessions qui ont choisi Kadima à la tête de la Ceni et d’un membre de la plénière.
    @ Questions :
    – Jusque-là l’ECC était en couple avec la Cenco (le révérend Eric Nsenga – ici non présent – et l’abbé Nsholé étaient leurs porte-paroles bien en vue, mais ici aucun mot explicite sur la Cenco, l’ECC parle d’un membre de la plénière dont il désolidarise avec les six, désigne-t-elle en sourdine la Cenco ?
    – L’ECC veut-elle signifier à travers sa décision qu’elle quitte la plateforme ‘Confessions religieuses ?
    – Et quid de celle-ci, ne subsiste-t-elle qu’avec les six confessions religieuses avec la Cenco qui n’a rien dit là-dessus ?
    @ Entre-temps le Révérend Nsenga et l’Abbé Nshole remplissaient ensemble en Europe une mission auprès de l’UE et le Cardinal Ambongo fait part de ses états d’âme de regret profond sur la nomination de Kadima, du statu quo auquel elle mène et des craintes sur sa propre sécurité. La suite…

  2. QUE CELA SOIT ÉCRIT, QUE CELA S’ACCOMPLISSE!
    De cette déclaration il en découle clairement que les protestants se refusent toute compromission avec les nouveaux maîtres du moment, j’ai cité Talibans congolais avec leurs maîtres rwandais.
    Il faut en effet refuser toute légitimation des forces obscurantistes, refuser toute compromission avec les forces du mal, qui sont là pour prôner le Congo bashing.

  3. Ces fonctionnaires de Monsieur Dieu exaspèrent le peuple. Ils ont les preuves de la tricherie qui a amené Kadima à la tête de la CENI. Ces preuves, certains d’entre nous le savent, existent. Elles n’ont pas encore été bouffées par le RAM. Ce n’est pas l’eau incarnée en vin ou le pain incarné en chair du Christ. Sortez ces preuves. Balancez les au peuple pour que le monde entier se rende compte du degré de corruption et de saleté de ce régime/pouvoir par procuration et totalement au service du Rwanda.
    Messieurs, balancez les preuves !
    Ce théâtre est écœurant.

    1. Cher Bongos,
      Ces politiciens en soutane ne détiennent aucune preuve de leurs allégations. Sinon, ils les auraient brandies depuis très longtemps. Ces médiocres entretiennent un débat de caniveau opposant l’Est et l’Ouest du Congo. Ils oublient qu’à ce jour l’ECC et l’Eglise catholique sont toutes dirigées par deux « équatoriens » (Bangala-Ngombé probablement !!!) sans que les autres crient au scandale « tribalistique » ou régionaliste . Par contre, l’IGF détient des preuves des écoles catholiques fictives et de paie des enseignants fantômes. Au temps marqué, la justice devrait s’y atteler à moins qu’ils trouvent refuge au Vatican , cette cité maudite ; responsable de la mort de Simon Kimbangu et de Patrice Lumumba.
      Papa évêque Ekofo , mwana Mungala , talela biso likambo oyo.
      Na esprit ya bien de père et de mère.

      1. Cher Armand,
        Juste pour votre information. Je suis un ancien élève du Collège Jésuite Saint Ignace à Kiniati dans la province du Kwilu. Cette école existe jusqu’à ce jour mais sous le leadership des abbés depuis l’année scolaire 1976-1977. Pourtant, elle est classée comme une école fictive dans le rapport de l’IGF.
        Maintenant pour votre éducation en matière de raisonnement. L’ECC et l’Eglise catholique sont deux Eglises indépendantes. Que les aléas de la vie fassent qu’elles soient aujourd’hui dirigées par deux natifs de l’ex-province de l’Equateur, cela est totalement étranger au favoritisme tribal ou régional. Cependant, le favoritisme tribal de Tshilombo est un fait consécutif à l’esprit foncièrement tribaliste de ce dernier. Fils d’un haut commis de l’Etat et adepte de l’école buissonnière, doublé de tricheur et faussaire devant l’Eternel, il sait qu’il ne peut pas gagner des élections libres et transparentes. Aussi profite-il de son pouvoir sans contre-pouvoir effectif pour aligner des frères ethniques à tous les postes clés de prise de décision sur les résultats électoraux. A sa défense, il faut bien admettre qu’en agissant comme un chef de lignage et non comme un président de la République, Tshilombo ne viole aucune disposition constitutionnelle ; ce qui explique que face à ce mal appelé national-tribalisme, notre Constitution reste impuissante. Il y a donc matière à réflexion pour ses défenseurs tel qu’un certain André Mbata. Bon week-end !

  4. Eh oui, maintenant que Fayulu et Muzitu ont rejoint Kabila et son FCC, j’aimerais que tous ces baveux qui écument cette rubrique nous disent qui est vraiment placebo, girouette etc…Effectivement ce théâtre a trop duré. les tribalistes de toutes les contrées du Congo, réveillez-vous, la haine qui vous étouffe et qui vous empêche de dormir a atteint vos cervelles embrumées.

    1. Cher Elombe,
      En politique, il n’y a pas d’ami ou d’adversaire éternel. Les alliances se nouent et se dénouent au gré de l’évolution de la situation. Pour preuve, Tshisekedi wa Mulumba surnommé le Sphinx de Limete pour son intransigeance tout au long du deuxième processus de démocratisation de notre pays était une fois parti chercher le pouvoir à Kigali. Quant à son fils Tshilombo dont le parti chantait « Zongisa ya na Rwanda », allusion faite à la nationalité rwandaise de Joseph Kabila, il a accepté que ce dernier le nomme président de la République et dirige le pays avec lui pendant les deux années perdues de l’alliance FCC-CACH. N’ayons pas la mémoire courte ou sélective. Girouette, Tshilombo l’a été et le reste encore malheureusement vis-à-vis du maitre du jeu politique congolais qu’est Kagame, volonté des puissants de ce bas monde oblige. Vous parlez de la haine qui étoufferait des compatriotes qui écument cette rubrique. Cette victimisation des Luba-Kasaïens ne tient pas la route. De même que tous les autres peuples au monde, les Congolais n’aiment pas le national-tribalisme. Pour preuve, ils l’ont dénoncé lors des consultations populaires qui avaient précédé le discours du 24 avril 1990. N’avez-vous jamais lu le mémorandum accablant du ministère des Affaires Etrangères à ce sujet, pour ne citer que cet exemple ? Récemment sur Télé 50, j’ai suivi le très Kabiliste Jean-Marie Kassamba déclarer que lors de plusieurs voyages effectués à bord de l’avion présidentiel lors des missions de Joseph Kabila, il avait noté que plus ou moins 80% des passagers étaient Katangais. Avez-vous déjà entendu les militants de l’UDPS ou les Luba-kasaïens applaudir Mobutu Sese Seso, Laurent-Désiré Kabila ou encore Joseph Kabila pour leurs favoritismes tribaux respectifs ? Dans ce contexte, ne voyez-vous pas qu’il n’est pas juste de parler de la haine anti-Luba quand les autres Congolais dénoncent le favoritisme tribal outrancier de Tshilombo ? Je sais que je ne devrais pas poser cette question tant il est vrai que le fanatisme tribal primaire est un instinct partage par la quasi-totalité des hommes à travers le monde. Une chose est certaine, d’autres nations ont su dompter ce mal à travers des institutions politiques appropriées. Tshilombo comme ses opposants n’ont malheureusement jamais réfléchi à cela. Bon week-end.

  5. Merci beaucoup a l’ECC. Il faut avoir la grace et le courage de dire NON a la mediocrite et aux mediocres. On observe des graves derives morales dans un pays lorsque des grands chefs religieux comme les eveques protestants et catholiques et meme le cardinal est classe au meme titre que ces vendeurs d’illusions. Comment peut on sans scrupule dire  » Ambongo azali nani? sachant bien qu’il s’agit d’un Cardinal?? Qu’elle bassesse d’esprit, meme si on n’aime pas le cardinal et que l’on n’est pas croyant? L’udps nous amene dans son sac trop d’immoralites et sa place est ailleurs, pas au pouvoir.

    1. RAZ@
      Vous avez raison de souligner ce courage de l´ECC..
      Pour quelle raison l´ECC, église qui existe depuis l´EIC sur le territoire congolais, une organisation « sociale » avec des écoles, des universités ou des dispensaires si pas hopitaux peut se retrouver face aux églises de « corbeilles » qui ne possede ni école, ni simple dispensaire.. rien que dans la capitale?
      Quelle est cette consideration que l´État au Congo peut accorder aux simples « binzambi nzambi » qui volent les pauvres congolais et dont les leaders sont si riches?
      Et pourtant, l´ECC et l´église Catholique possedent plus de 60 % des infrastructures sociales au Congo.
      LE CARDINAL
      Ambongo n´est le premier congolais « Cardinal ».. et tous ceux des congolais qui ont été « Cardinal » ont été á la pointe dans la lutte contre l´injustice et la dictature au Congo.
      L´église Catholique qui existe depuis 2000 ans, ses prêtres ont fait face á des empereurs, des rois, des dictatures sur cette planète.
      Ne croyez pas que l´UDPS peut subitement gagner contre cette institution qui siège á l´ONU.
      Ceux de l´UDPS qui ne le savent, BIDEN est catholique..

  6. BIEN DIT MR ARMAND BA SANGO YA SONI SONI SEUL MALULA ETAIT VR AI TOUS DES TRIBALOS Y COMPRIS MOSENGO NOS AMIS ABBES EN SAVENT QUELQUE CHOSE SURTOUT CEUX QUI ETAIENT NON ORIGINAIRES DE BANDUNDU . TO TANGI NA BA ECOLES CATHOLIQUES LES PROFS ETAIENT PAYES PAR L’ETAT COMMENT L’
    EXPLIQUER DONC COOP EBANDA KALA LELO E REVESER BA KOMI BA OPPOSANTS?COMMENT DEUX COMMUNAUTES VEULENT IMPOSER LEUR CHOIX SUR LES SIX? SOIT LA MAJORITE.
    S ASSOCIER AVEC KANAMBE DEVIENT UNE BONNE CHOSE CELLE SOIT DISANT DE FATSHI JAMAIS PROUVE EST LA CHANSON DE TOUS LES JALOUX ET HAINEUX CONGO BOZOBA SUR BOZOBA.IL NE FAIT PAS BON DE PORTER UN NOM KASAIEN CE JOUR PO NZAMBE NA BANGO YA SIMA NDAKU ALOBA TOUT SAUF MULUBA .
    NANU BOKOMI BA KOKOBAR TE SIMA YA BA CLAVIER BA KALA TE.

  7.  » L’IGF detient des preuves… »,  » Vatican, cite maudite… » , etc… Que des mensonges, mon Dieu! kadiosha sur kadiosha. Maintenant que les congolais ont detecte le mensonge des quelques mediocres baluba, ils ne vont plus nous distraire. Dans l’histoire de notre pays on ecrira qu’il fut un triste et court moment ou le pays fut dirige par des menteurs et des detourneurs des biens publiques sans scrupule. Maintenant que l’aigle Fayulu et les autres se mettent ensemble, ces mediocres menteurs tremblent car la fin de leur aventure est sans nul doute arrive. J’apprecie le courage des ces nationalistes qui se sont mis ensemble pour bouter dehors ces voleurs de la republique. Tokotikela bango temps TE. Dans une nation ou l’on insulte et ment sur des vrais serviteurs de Dieu, un pays qui n’a qu’un seul cardinal, entendre et voir des petits immoraux parler en mal sur des hommes de valeur et sur des grandes Eglises est tout simplement inacceptable. Il est temps d’arreter ces bandits qui veulent detruire nos reperes sur le plan moral car eux n’obeissent qu’au mensonges et au K.O. Voyez comment ils ont mis le congo par terre aujourd’hui! Les congolais preferent la gouvernance de Joseph Kabila. Tokomi wapi???

    1. Cher Mayoyo,
      Pour votre information, elles sont nombreuses ces écoles catholiques qui ont subi des expropriations des terres et de doublons en matières de fiches administratives des membres du personnel.Les auteurs de ces délits et crimes economico-financiers sont les chefs religieux (abbés, prêtres, curés, évêques…)
      Pour votre éducation en matière d’audit institutionnel des finances publiques ( j’ai une expertise en la matière), l’IGF sous « Alingeté » procède par des vérifications alliant approches positivistes ( vérification des faits , pièces et entrevues sur terrain) avant d’objectiver par rapport aux normes et lois relatives aux finances de la République.( Approche normative)
      De ce qui précède, ces églises dites catholiques et protestantes brillent dans l’opacité, conflits d’intérêt et mauvaise gouvernance. Elles sont gangrenées par les expropriations et privatisation des biens communautaires imputées aux abbés et évêques influents. Elles ne sont donc pas independantes comme vous les prétendez. Elles en sont au cycle des dirigeants équatoriens et du Bandundu (Mai-Ndombé) depuis le décès de Malula. C’est le critère de compétence et loyauté qui devrait donc prévaloir en mon sens. Il n’est donc nullement question d’origine tribalistique dans les chefs de ces dirigeants religieux!
      Conclusion : les prêtres n’ont aucune leçon d’éthique et morale à dispenser aux politiciens. La différence apparente est juste au niveau de l’habillement en soutanes et robes…. Aussi, faudrait-il depolitiser les églises et retourner aux prérogatives universellement reconnues au ministère de l’intérieur en matière d’organisation des élections.
       » Rendons à César ce qui lui revient » avait dit Jésus.

  8. Mon frère Mayoyo Tipo Tipo, Je sais que vous êtes au dessus de cette vision caricaturale des événements qui occupent le débat politique congolais. Mais bon, il y a une chose qui compte pour vous et moi, c’est le Congo, le reste n’est que l’écume des choses résultant d’un ressentiment qui anime chacun de nous.

  9. IL N’Y AURA AUCUN MIRACLE POUR UNE 4È FOIS PAR LA FOLIE DES ÉLECTIONS TRUQUÉES D’AVANCE CAR LA COMÉDIE POLITIQUE SOUS-OCCUPATION RWANDAISE SE MOQUE DES RDCIENS ! COLUCHE le Célèbre Comique Français dit « Ça fait beaucoup marrer les gens de voir qu’on peut se moquer de la politique, alors que, dans l’ensemble, c’est surtout la politique qui se moque de nous »… La politique de merde dans un pays Sous-Occupation ne fonctionne jamais, son inefficacité est latente… En France occupée par l’Allemagne, tous les Politichiens étaient soit Collabos Vichytes Petainistes ou Occupants Allemands du III Reich… Le Gouverne et ment d’Occupation Rwandaise est rempli en majorité des Tutsi Rwandais et une poignée de COLLABOS KONGOLAIS, la CENI pro Rwanda est un antre de Kigali depuis 2006… Par quel miracle les Politichiens Collabos RDCIENS qui n’ont pas su dompter les Occupants Banyarwanda par les élections en 2006, 2011 et 2018 obtiendront gain de cause en 2023 ?😇… EINSTEIN a encore et toujours raison « La FOLIE, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à des résultats différents »😭… AUSWEIS RWANDO-OUGANDAIS ET FAYULU-LAMUKA EMBOÎTE LE PAS À TSHILOMBO-PÉTAIN. LES DEUX EMBROUILLEURS DE HAUT VOL ! Décidément le Véritable Dieu Tout-Puissant a créé l’HOMME et la FEMME pour vivre heureux mais Satan le Chérubin jadis oint créa le POLITICIEN pour les embrouiller… Après avoir tergiverser, pinailler, piailler, enfin comme jadis Sammy Badibanga, Bruno Tshibala, Félix Tshilombo, Martin Fayulu obtient son AUSWEIS Rwando-Ougandais, tombe le masque, se livre et se ligue avec les Occupants Banyarwanda qui détiennent l’IMPERIUM (Effectivité du Pouvoir) pour soi-disant sauver son pays et son Peuple, alors qu’il eut plusieurs opportunités en or de bouter dehors les Occupants Banyarwanda qui deviennent aujourd’hui ses Alliés politiques, Fayulu-Lamuka dansait avec cynisme « SE YE » et renvoyait les foules acquises à sa cause chez elles sans eau, sans électricité ni nourriture… Ces POLITICHIENS TOUTES TENDANCES CONFONDUES se foutent indéfiniment de la gueule de leurs fanatiques aveugles… À l’aube de 2023, nous parions que sur CIC, les mêmes intervenants feront le même constat amer jusqu’en 2028, Seul le Véritable Dieu sait qu’adviedra-t-il😁… Celles et ceux qui soutiennent aujourd’hui encore ces Politichiens auront leur âge actuel+7 ans (Âge de Raison)… Réfléchissez-y😁… LES RELIGIEUX CATHOLIQUES ET PROTESTANTS PRODUITS DE L’ESCLAVAGE UNIVERSEL (TRAITES NÉGRIÈRES), DE LA COLONISATION BELGE ÉTAIENT OÙ ENTRE 1960 ET 1965 ! Quand Joseph-Désiré Mobutu prit le pouvoir entre 1961 et 1965 ou quand Patrick-Émery Lumumba fut assassiné en 1961, où étaient ces Catholiques et Protestants Kongolais produits de la Colonisation Belge et de l’Esclavage UNIVERSEL (Traites Négrières) ? Par contre depuis l’arrivée des Tutsi Banyarwanda en 1997 avec l’AFDL (Conglomérat d’aventuriers), la visibilité politique de la CENCO, de l’ECC, du CLC crève l’écran alors que le KONGO-ZAÏRE baptisé [faussement RDC occupée alors qu’elle n’est démocratique que de nom] est censé être UN PAYS LAÏC… Nos Aïeux ANIMISTES se retournent dans leurs tombés et sont très en colère contre ces Politichiens et Religieux Escrocs Voleurs qui jouent la comédie politique en RDC occupée par les Banyarwanda… Puisse ce 06 Novembre 2021 soit égal au 04 Janvier 1959 ! Vive le Soulèvement Populaire pour chasser tout le SYSTÈME D’OCCUPATION RWANDAISE… « Quittez les Institutions d’Occupation Rwandaise » dixit Honoré NGBANDA… Ainsi soit-il… INGETA

Comments are closed.