RDC: Devant Félix Tshisekedi, la CENCO a demandé notamment la requalification de l’état de siège

Read Time:1 Minute

Politique

Illustration

Félix Tshisekedi et les prélats catholiques

Une délégation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a rencontré ce vendredi 26 novembre 2021 le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Leurs échanges ont tourné autour de la situation sécuritaire et politique de la République démocratique du Congo.

À l’occasion, Mgr Marcel Utembi a remis au chef de l’État, au nom de la délégation un mémorandum contenant les propositions de l’église catholiques.

Toutefois, Mgr Marcel Utembi a déclaré  à la presse présidentielle qu’au sujet de la situation sécuritaire, les évêques de la CENCO proposent la  » requalification » de l’état de siège.

En ce qui concerne l’éducation nationale, les évêques catholiques ont présenté  au chef de l’Etat une série de propositions pour éviter des situations de grève, a ajouté le service de communication de la Présidence de la République.

Quant au processus électoral  en cours, le Président de la CENCO a indiqué  qu’il y a une étape déjà franchie.

Il y a un temps pour tout, a-t-il dit, un temps pour se quereller et un temps pour aller de l’avant.

Le plus important est de marcher ensemble, a conclu le Président de la CENCO.

La délégation de la CENCO était constituée de 18 Évêques tous membres du comité permanent.

Le comité  permanent comprend le Bureau de la CENCO, tous les Archevêques à la tête  des 6 provinces ecclésiastiques du pays et du Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa.

Les présidents  de l’Assemblée Nationale et du Sénat  ont assisté  à  cette rencontre.

Auguy Mudiayi/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

5 thoughts on “RDC: Devant Félix Tshisekedi, la CENCO a demandé notamment la requalification de l’état de siège

  1. Encore un Nième pseudo dialogue en vue, un dialogue de plus pour les nuls, qui est déjà vidé de sa substance avant même qu’il ne commence. Et le dindon de la farce dans tout ça reste le peuple congolais martyrisé.

  2. ¤ DES ÉVÊQUES, 12 ÉVÊQUES
    Cette fois ici, les congolais vont comprendre cette différence avec des « évêques évangelistes » et des princes de l´Église catholique, organisation spirituelle planétaire et vielle de plus de 2000 ans.
    Dommage que ceux de l´UDPS influencés par les faucons ex Kabilistes du genre Mende n´ont pas évalués le rapport de force sur le terrain.
    Une seule grande manifestation des « laics » catholiques et protestants a contraint le président Felix a revoir ses options dans ce bras de fer sur la CENI.
    ETAT DE SIEGE?
    L´évêque de BUKAVU a été sans doute le premier á dire tout haut que ceux du Sud Kivu ne souhaitaient pas tomber dans cette soupe infernale de l´état de siège dont le bilan est une catastrophe sécuritaire.
    Quand les 12 évêques apportent leur analyse sécuritaire basée certainement sur le rapport de la commission sécurité et défense du Parlement que le gouvernement ne rend pas publique.. kie kie, voyons comment le président Felix compte faire pour continuer cette mesure qui sacrifie des vies humaines á l´Est du Congo.
    On apprend que le Parlement a pris langue avec l´UE afin de reconduire l´EUSEC, ce programme de l´UE qui devait aider le Congo á optimiser la gestion de ses forces de sécurité.
    Ici, il faut souligner une chose capitale: L´UE tout comme les USA avaient lancés des sanctions contre des généraux congolais. Le président Felix n´a pas encore compris que ces sanctions non executées par le gouvernement congolais est un obstacle majeur á toutes formes de cooperations militaires avec l´UE/USA.
    Pourquoi ces généraux seraient-ils plus importants pour la sécurité des congolais quand notre pays peut non seulement obtenir des subventions capables d´augmenter le budget de la défense, mais aussi une assistance technique sous forme de logistique de la part de l´UE/USA si les sanctions sont appliquées?
    BRAS DE FER
    À moins de 2 ans des nouvelles élections, la Cenco devrait faire pression pour que les futures élections soient mieux planifiées et surtout faire obstacle au « chaos organisé » où les résultats ne sont pas publiés par « bureau de vote ».
    Les faucons de l´UDPS devraient se taire un peu.. et cesser de croire qu´ils peuvent devenir le nouveau MPR du Congo

  3. Le KONGO-ZAÏRE n’a pas de chance ! La RDC occupée par les Banyarwanda, seul pays au monde où les Politichiens détournent des millions $ mais continuent toujours de recevoir encore des gros salaires et émoluments réguliers immérités comme ci rien était… Le pays est occupé mais les hommes et femmes marchent à reculons la tête en bas les jambes en l’air…. Même les Prélats Séminaristes bardés des Diplômes ronflants n’arrivent pas à savoir que le pays est Sous-Occupation étrangère mais demandent la requalification d’un État de PIÈGE devant un aventurier semi-lettré bombardé président protocolaire par les Occupants BaNyarwanda qui déroule un tapis rouge à un Président du pays agresseur nommé le RWANDA… TOUS ses intellectuels de la Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, qui acceptent passivement la présidence protocolaire de Tshilombo-Pétain seront durement traités par l’HISTOIRE… Voir Paul Kagame venu à Kinshasa pour défier nos 12 millions des morts, sortir indemne de son récent périple RDCien après avoir sillonné tout Tshangu en aller-retour sans même une seule escarmouche ou un pétard en dessous du Pont-Matete nous laisse perplexe, abasourdi, ébahi… «Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mûr pour l’esclavage» dixit Jean-Jacques Rousseau… Ainsi soit-il… INGETA

  4. L´ART DE SE SUICIDER POLITIQUEMENT
    Sur le site de la radio RFI, on apprend que le président autorise la présence des troupes ougandaises en Ituri.. sans consulter le Parlement.
    Même si le président consultait le Parlement, faire venir l´armée de Museveni sur le territoire congolais quand ce pays réfuse de dédommager les congolais pour les crimes de guerre et crimes contre l ´Humanité est une TRAHISON!
    Même si le président Felix laisse son épouse faire de la propagande à l´Est en ce moment, la présence militaire ougandaise est un suicide politique.
    De plus en plus, on a l´impression que le président Felix ne compte pas se présenter pour un second mandat, RAM, cartes biométriques pour les écoliers, état de siège, présence militaire de l´Ouganda.. inviter Kagame á Kin lors d´un forum sur les violences faite aux femmes, quand le Rwanda est le pays qui commis des crimes des viols pendant plus de 20 ans de guerre á l´Est…
    HARA KIRI..

Comments are closed.

Previous post Plan: Mwando plaide pour la création d’une ligne des crédits spécifique dans le budget 2022
Next post Kinshasa: marche CALCC-MILAPRO reportée