RDC-Rwanda-M23: 60 jours depuis que Bunagana est occupé 

Read Time:1 Minute

Samedi 13 août 2022 –

Sécurité

Les combattants du M23 se sont emparés de Bunagana, important centre de commerce transfrontalier entre la RDC et l’Ouganda, et tout proche du Rwanda (Nord-Kivu), depuis le 13 juin 2022. Ce jours là, 137 soldats congolais et 37 policiers avaient traversé la frontière et étaient recueillis par l’UPDF (l’armée ougandaise). La situation a provoqué depuis fin mars la fuite de milliers d’habitants vers l’Ouganda et Rutshuru.

Les autorités congolaises ont présenté des preuves de l’implication de l’Armée rwandaise dans la progression du M23. Un rapport d’experts missionnés par les Nations unies confirme également que l’armée rwandaise a lancé des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des Forces armées congolaises depuis novembre 2021 et jusqu’en juin 2022. Des accusations que Kigali a toujours rejeté alléguant que les FARDC se battent aux côtés des FDLR. 

Jeudi 11 août, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a, de son côté, appelé les gouvernements congolais et rwandais à cesser de soutenir les groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

« Il existe des rapports crédibles sur un soutien aux groupes armés par toutes les parties, y compris les FDLR par les forces congolaises et le M23 par les forces rwandaises », avait déclaré Antony Blinken à l’issue de discussions avec le président rwandais Paul Kagame à Kigali.

Et d’ajouter:

« Notre position est claire: le soutien à tout groupe armé doit cesser. Il ne s’agit pas d’un groupe contre un autre. Le principe de base est qu’il ne devrait pas y avoir de soutien venant des gouvernements et des forces armées aux groupes armés comme le M23 et les FDLR », a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Les échanges directs entre Kinshasa et Kigali menés sous l’égide de l’Angola sont au point mort. A part des appels à la cessation des hostilités et une feuille de route signée par les deux parties, rien de concret n’a été réalisé. Bunagana est toujours occupé et plusieurs autres localités. Kinshasa attend davantage du conseil de sécurité de l’ONU pour mettre la pression sur Kigali.

ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

18 thoughts on “RDC-Rwanda-M23: 60 jours depuis que Bunagana est occupé 

  1. UNE PARENTHÈSE SI VOUS PERMETTEZ : A QUOI SERVENT OU A QUOI DEVRAIENT SERVIR NOS PARLOTES QUANT A LEUR BENEFICE POUR NOTRE CHER PAYS EN PLEIN MARASME ?
    De son vivant le regretté Ngbanda n’avait de cesse de relever l’importance du ‘renseignement’ dans la gestion d’un pays davantage en temps de conflit comme nous le sommes aujourd’hui face à des voisins expansionnistes plus rusés que nous. Je viens de regarder à la télé un dossier sur la Deuxième guerre et j’en suis davantage convaincu. Nos pouvoirs et celui en cours en ont-ils conscience et le pratiquent-ils au quotidien ? Osons l’espérer. Pour la plupart ici nous ne sommes que de simples patriotes sans potentiel ni poste à ce niveau dont la seule parole sert au besoin à fourbir des avis espérant que nos dirigeants s’en servent ici et là mais cela ne nous donne pas moins une certaine responsabilité. J’écrivais ceci ailleurs ceci à ce propos en réponse à un interlocuteur du site ; permettez que je le reproduise parce que je crois que j’y insiste sur notre responsabilité à ce niveau :
    [Cher Binsonji,
    1. Comme tout homme nous avons d’abord la parole pour nous exprimer, pour communiquer mais un homme politique a d’abord des actes à accomplir pour valider son bilan. Vous avez choisi de chanter les exploits de Tshisekedi pour laisser à nous les »pessimistes » de nous préoccuper de ses échecs ; que vous le vouliez ou pas cela a un nom, cela veut dire quelque chose Passons…
    2.Vous dites que la dame Marie n’a pas été arrêtée mais interpellée, pour moi elle a été enlevée à 4 heure du matin en dehors de toute procédure réglementaire, ça en dit long sur un régime qui recourt à de tels usages même si la dame a usé d’un écart de ton dans son adresse à la « première dame ». Le fait que lors des précédents régimes on aurait fait pire ne peut être une excuse même si je n’ai pas connaissance de tels enlèvements de vieilles dames dans le passé.
    3. Ailleurs, vous êtes allé jusqu’à dire que Tshisekedi ne lésinait pas sur les moyens pour doter l’armée de ce dont elle a besoin pour bien faire son boulot mais que ce sont nos soldats qui ne se montrent pas combattifs sur le terrain, qu’ils n’ont aucune excuse pour ne pas avoir récupéré Bungananga. Mais vous dites bien qu’il n’y a pas de mauvaises troupes mais de mauvais commandants et comme par magie Tshisekedi ne ferait pas partie des commandants. Qu’est-ce qui vous fait dire de telles approximations : nos échecs militaires ne seraient dûs qu’à nos soldats fainéants ? Etonnant constat qui nous augure un échec éternel quand bien même on peut se demander à quoi sert une autorité civile et militaire dans une politique et une pratique de défense devant telle évidence ?
    4. Tout cela m’étonne et me donne à penser et me voilà revenir à ce que je disais dessus : cela a un nom, signifie quelque chose… ]

  2. Qu’attendons-nous pour agir ?
    Depuis 2 mois les M23 font la loi à Bunangana dont ils se sont emparés provoquant la fuite de ses habitants de ce poste transfrontalier important. Ils l’ont fait, c’est démontré avec l’aide de Rwandais et Ougandais, leurs dénégations incessantes ne trompent personne même en convoquant le prétexte infondé des FDLR aux côtés de notre armée. Le plus grave est que depuis, les forces Congolaises n’ont pu ou ne veulent les en deloger et entre-temps à Kinshasa on semble privilégier une prétendue diplomatie agissante mais à Luanda comme à Nairobi on est aujourd’hui au point mort ; du coup rien de concret, on en est à des appels à la cessation des hostilités et une feuille de route steriles pendant que les populations du coin en souffrent et les Congolais fâchés et indignés que nos autorités appellents les NU et la CI fassent pression sur Kigali au lieu d’agir en pays souverain agressé. Helas un pays qui en est à l’incapacité de chasser lui-même des agresseurs pendant deux mois n’est qu’un État failli d’autant que les Usa qu’il appelle au secours ne feront rien à sa place, leurs intérêts géostratégiques les poussent à menager leur vieil allié, le Rwanda. Pauvres de nous…

  3. Au nom de son pays, les USA, le Secrétaire d’Etat Blinken a opposé une fin de non-recevoir à la demande de la RDC à savoir condamner l’agression armée du Rwanda contre la RDC. Sur ce sujet, la position des USA reste invariable, le tout peu importe les preuves irréfutables de l’agression armée du Rwanda produites par la RDC.
    Cette fin de non-recevoir signifie qu’il appartient à la RDC d’assurer la défense de son pays contre l’agression armée du Rwanda. Blinken a voulu dire à Tshisekedi qu’au lieu de courir le monde pour demander secours, il doit prouver qu’il est effectivement Président digne de ce nom de la RDC et non un président protocolaire ou pour les cérémonies et corrélativement qu’il est commandant suprême des FRDC. Il a parfaitement raison. Ce que les Congolais attendent de lui, il doit leur prouver qu’il est en état de relever le défi qui a été lancé par Kagame aux Congolais dans leur ensemble et pas uniquement à ceux du Nord-Kivu. La question posée est de savoir s’il est en état de faire respecter l’honneur et la dignité du Peuple Congolais bafoués en flagrance par Kagame .
    Le problème ici n’est donc pas Kagame ou le Rwanda mais Tshisekedi. Il a été élu par les Congolais non pas pour les cérémonies mais pour assurer leur sécurité principalement car un Etat sans sécurité ne peut prospérer. Même face un petit pays qu’est le Rwanda, le RDC sera vue et traitée comme un vaurien. Elle sera piétinée par les individus sans foi ni loi comme Kagame.
    RDC: 2.345.000 km carrés; plus de 105 millions d’habitants. Rwanda: 26338 km carrés; moins de 11 millions d’habitants. Quel homme rationnel peut-il comprendre comment un petit pays qu’est le Rwanda peut-il piétiner la RDC et occuper une partie de son territoire pendant plusieurs mois et massacrer plusieurs millions de Congolais sans aucune action décisive et visible de la part du Président Congolais qui au surplus est chargé d’assurer la sécurité de ces mêmes Congolais? Tout homme qui exige le respect doit prouver qu’il le mérite. A défaut même son chien ne peut le respecter. Question; Tshisekedi est-il effectivement Président de la RDC au sens exact du terme? Dans l’affirmative, l’a-t-il prouvé? Dans l’affirmative, où et comment?

  4. Chut !
    Nous, on boit, on mange, on fait la fête. Pas le temps de faire la guerre.
    Revenez demain..

  5. Le Congo est un pays magnifique. Mais il est mal habité. Nous ne méritons pas ce beau pays, béni des dieux.
    Bunagana occupé depuis deux mois, les pouvoirs publics restent silencieux comme une tombe. Le PR a d’autres préoccupations; distribution des voitures neuves au professeurs d’université, la traque de ceux qui critiquer sa gestion, pourtant calamiteuse, le mariage de sa fille.. Les députés et les sénateurs sont en vacances parlementaires. Le gouvernement des vrais faux warriors reste, comme toujours, invisible et inaudible. .
    Le peuple se saoule de la bière(de bombé, d’agene, de likaya ya mbuma), de la prière et de la musique. Les intellectuels clochardisés se taisent. Les médias sont préoccupés des débats politiciens passionnés à l’infini dans les réseaux sociaux…
    Les congolais sont un peuple amorphe. Ils attendent que Dieu et les autres fassent leur travail à leur place. Ils espèrent que l’ONU et les américains viennent déloger Kagame et ses éléments du M23 de Bunagana. Cela fait deux mois que rien ne bouge.
    Quel peuple sommes-nous?
    Oyo peuple ndenge nini?

  6. La presence prolongee du Rwanda a Bunangana temoigne d’une verite que nous savons tous sur notre pays, mais ne voulons pas articuler de peur de passer pour anti-patriote: nous n’avons pas une armee nationale capable de defendre l’integrite de notre territoire national! Ca fait mal de l’avouer, et ca fait encore plus mal de le dire ou de l’ecrire, mais c’est la verite! Depuis 1960, nos autorites ont toujours sous-traite la question de la defense nationale! Elles nous ont habitue a compter sur la communaute internationale et sur les pays amis pour defendre notre souverainete et l’integrite de notre territoire national! Pour la premiere fois que nous sommes vraiement obliges de nous defendre seuls, il me semble que nous ne savons meme pas par ou commencer! Je n’en reviens toujours pas quand je pense qu’il y a des compatriotes qui pensent que le Rwanda va se retirer de lui-meme de Bunangana par ce que le Conseil de Securite et le Secretaire d’Etat americain ont reconnu la presence de ses troupes sur notre sol! Sortons de la torpeur s’il vous plait! L’ heure n’est plus aux reveries.Le Rwanda ne partira de Bunangana que quand il en sera chasse. Et il n’en sera chasse que par des congolais! Lorsqu’on vous impose la guerre, il faut faire la guerre! Toute autre posture n’est que capitualtion deguisee! Ce que je conseillerais a Fatshi? Limoger l’actuel Eta-Major des FARDC. Le remplacer par un autre Etat-Major qui n’aura que l’obligation du resultat. Former une nouvelle armee avec un nouvel esprit. Former une armee avec l’esprit Tsa Hal, une armee dont les soldats ne reculent jamais et les officiers ne cherchent jamais des excuses pour ne pas faire ce que la nation attend d’eux!
    Tolembi komituna oyo peuple ya ndenge nini!

    1. Bravo, cher Binsonji, enfin ! Nous nous le disions et des fois l’avions verbalisé ici, vous avez dit ce qu’il faut penser de notre pays et de notre armée, enfin vous avez donné les conseils qu’il faut au PR…

    2. @Binsonji E Madilu
      Ce que, moi, je conseillerais à Fatshi ?
      – Accepter l’évidence que les FARDC ne sont pas équipées pour nous défendre.
      – Ex-filtrer tous les rwandais tapis dans notre armée, police et nos services spéciaux.
      – Donner 48 heures à ces gens pour rentrer dans leur pays.
      – Suspendre temporairement tous les officiers supérieurs des FARDC mariés à des rwandaises, burundaises, ougandaises.
      – Signer un pacte de défense mutuelle avec l’Angola.
      – Signer un pacte de défense mutuelle avec le Zimbabwe.
      – Demander à toutes les armées étrangères (Monusco incluse) sur notre sol de plier bagages et de rentrer chez eux.
      – Confier la Défense de toute la partie Est de notre pays (pour une période définie) aux armées de l’Angola et du Zimbabwe, avec comme mission spéciale de neutraliser les FDLR et les ADF et renvoyer ceux capturés dans leurs pays respectifs.
      – Si cela s’avère impossible, utiliser les millions volés avec le RAM et les 100 jours pour contracter des mercenaires ( Wagner et autres) pour faire le job.
      – Rompre toutes les relations diplomatiques – avec fermeture de frontières – avec le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi, ce jusqu’à nouvel ordre.
      – Lancer la grande REFORME de l’armée nationale congolaise.

      1. @Jo Bongos. A trois exceptions pres, je suis tout-a-fait d’accord avec ces conseils que vous donneriez a Fatshi. Alors quelles sont ces trois exceptions?
        _ Signer un pacte de defense mutuelle avec l’Angola.
        _ Signer un pacte de defense mutuelle avec le Zimbabwe.
        _ Confier la Defense de toute la partie Est de notre pays (pour une periode definie) aux armees de l’Angola et du Zimbabwe…
        Moi je m’oppose a toutes sortes de sous-traitance de la question de la defense de notre integrite territoriale. L’echec de la mutualisation des efforts avec l’Ouganda pour le ratissage des ADF nous a demontre qu’aucune armee etrangere ne viendra se battre a notre place! Quand les armees de l’Angola et du Zimbabwe viendront chez nous, elles auront leurs propres agenda qui ne seront pas necessairement en phase avec le notre! Enfin je peux pousser un ouf de soulagement! Nous commencons a regarder dans la meme direction et a penser plus pays qu’individus! Meme Ndeko Nono approuve!

  7. Sur un autre registre et pour prevenir des amalgames que l’on constate de plus en plus sur CIC, il y a lieu de rappeler les quatre points cardinaux d’une critique:
    1. L’enonce ou la presentation du probleme.
    2. La description de ce qui est entrepris pour resoudre le probleme.
    3. L’evaluation de ce qui est entrepris pour resoudre le probleme: voici qui a marche dans l’action entreprise pour resoudre le probleme. Voici ce qui n’a pas marche dans la tentative de solution du probleme.
    4. La prposition d’une meilleure ou d’une differente approche pour resoudre le probleme.
    Appliquons ces quatre points cardinaux a un probleme precis.
    1. L’insuffisance de la desserte en eau potable dans la ville de Kinshasa.
    2. La construction et la mise en service de deux nouveaux centre de captage et d’apurement d’eau a Lemba Imbu et a Mont-Ngafula.
    3. La construction et la mise en service de deux centres de captage et d’apurement d’eau est une bonne chose, mais les besoins de Kinois exigent plus.
    4.Pour resoudre le probleme d’insuffisance de desserte en eau potable, il faut construire des usines de captage et d’apurement d’eau dans toutes les vingt quatre communes de la ville.
    Remarquez que dans une approche critique, il n’y a pas de place pour l’injure! On critique l’oeuvre, on ne critique pas l’ouvrier! Dans une approche critique les attaques ad hominen sont tout-a-fait superflues! Une approche critique qui ne propose pas mieux que ce qui est fait ne sert a rien, et elle ne sert personne! Dans une approche critique on n’injurie pas celui ou celle qui tente de resoudre un probleme, on l’aide a mieux resoudre le probleme.
    Sur cet espace de CIC, il y a beaucoup de ‘critiques’ autoproclames du pouvoir en place chez nous et du President Tshisekedi. Malheureusement quand on lit leurs ecrits, on se rend compte que ce qu’ils ecrivent c’est Kima ki nkaka. C’est autre chose, ce n’est pas de la critique! Lorsqu’une dame qui s’est illustree par des attaques ad hominen et des injures est presentee comme une heroine du combat pour la democratie, alors nous devons repenser tous nos reperes! Comme Fatshi vient de le rappeler, injurier des gens a longueur de journees, ce n’est pas cela faire de l’opposition politique!

    1. @Binsonji E Madilu
      Dans quelle planète viviez-vous quand Fatshi était dans l’opposition  » ya ko kemba  » ?
      Sachez que a propos d’injures, Mama Marie n’a pas des leçons à recevoir de votre Fatshi. Connaissez-vous un chef d’état qui a qualifié une catégorie de son peuple de  » nyangalakata  »,  » bandoki  »,  »combattaba  »,  » mama moko boye ya mobange  » ?
      Au lieu de mépriser une  » Makoko moko boye ya mobange  » et menacer ceux qui oseraient critiquer sa gouvernance catastrophique, il aurait mieux fait expliquer au peuple pourquoi les rwandais occupent toujours Bunagana, par exemple.
      Tokobanga bino te !

      1. @ Jo Bongos. J’etais a Kin quand Fatshi suivait ses parents dans leurs differentes relegations. Rectifions: le PR n’est pas ‘mon Fatshi’, il est ‘notre Fatshi’. Il le restera tant qu’il y aura des congolais. Voyez-vous, Fatshi est un vrai kinois, un vrai ‘muan’a Kin’. Il en a le bagout, les reflexes, et parfois le langage (cfr Combantaba). Vous avez constate comme moi que quand il veut marteler certains messages, il ignore la langue officielle et il s’adresse a ses compatriotes en Lingala. Appelez une dame de 69 ans ‘Mama Mobange’ n’est pas une injure. Juste une question de curiosite: si je rejoins la ligue des pourfendeurs de Fatshi et je crie a l’unisson avec eux Fatshi Incompetent, Fatshi jouisseur, en quoi cela va-t-il avancer la RDC?

  8. « Il convient de noter ici qu’on ne peut pas comparer quelque chose qui a existé (l’hégémonie destructrice des Ngbandis) à quelque chose qui n’existe pas encore (l’hégémonie constructive des Luba-Kasaïens). Même si l’arrivée d’un *Guide éclairé* luba-Kasaïen à la tête du Congo ouvrait des perspectives alléchantes à l’État, le choix entre un bon et un mauvais gestionnaire n’est pas évident. Le bilan économique de Nicéphore Soglo au Benin a été plus positif que celui de Mathieu Kérékou, mais les Beninois ne lui ont pas pardonné son arrogance ainsi que celle des membres de sa famille… » (Extrait tiré du Livre intitulé « L’AJUSTEMENT POLITIQUE AFRICAN. Pour une démocratie endogène au Congo-Kinshasa » page 99, Date de Publication Octobre 1999, Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo). Aujourd’hui en Août 2022, le Guide éclairé évoqué dans ces lignes écrites par l’auteur MBTT (Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo) était Étienne Tshisekedi wa Mulumba mais son fils Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo étant la pâle copie du Sphinx de Limete a dû signer dans un pays Sous-Occupation étrangère un Deal Mafieux à Kingakati sous forme de Contrat INTUITU PERSONAE avec les Occupants Banyarwanda, son bilan socio-politico-militaro-économique est ARCHI NUL, son hégémonie Luba-Kasaïenne n »est pas constructive, aucune perspective alléchante n’a été constatée durant les 4 ans de sa dictature Tshilombiste juxtaposée sur l’Occupation Rwando-Ougandaise, FATSHI BIDON FAIBLE, JOUISSEUR, TRAÎTRE est un mauvais gestionnaire de la chose publique, pire l’arrogance affichée par sa famille et ses thuriferaires Talibans fanatiques aveugles risque de transformer dans le futur les Luba-Kasaïens à des HARKIS du KONGO-ZAÏRE car l’histoire est un éternel recommencement. Les Villes martyres (Bunagana, Minembwe, Beni etc) du Grand Kivu (en État de Siège) sont visiblement sacrifiées par Tshilombo-Pétain qui a résigné sans état d’âme les Accords de Lemera II pour avoir une simple présidence protocolaire sans IMPERIUM (Effectivité du Pouvoir). Le Révérend François-David Ekofo dit « Nous devons léguer à nos enfants un pays où l’État existe réellement. Je dis bien réellement. Parce que j’ai l’impression que l’État n’existe pas vraiment. » et de conclure : « Le Congo ne sera pas toujours faible comme il est maintenant. Il va se réveiller un jour. ». RÉVEILLONS-NOUS. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. INGETA

    1. @combattant résistants à l’ombre.
      L’hégémonie des colonisateurs belges et des ngbandis sont les seules à avoir construit le Congo-Zaire. Elles ont construit et l’homme et les infrastructures. Les autres régimes ont fait du Congo un trou noir en Afrique subsaharienne. Lumumba, LD Kabila et Étienne Kasa-Vubu sont des légendes. Parce qu’ils n’ont pas travaillé. Rien ne nous dit que s’ils avaient gouverné le pays, ils feraient mieux que les belges et les Ngbadis.
      Le charisme ne se transmet pas comme l’ADN. Juliana Lumumba, la fille de son père, a été au gouvernement de LD Kabila. Elle a été invisible et inaudible. Joseph Kabila était arrivé au pouvoir au nom du père. Son bilan à été catastrophique. Félix lui aussi est catapultedé au nom du père. C’est un désastre.
      Si on demandait au peuple le retour des belges, 99,99% seraient d’accord. Si Mobutu n’était mort et.qu’il se présentait à la présidentielle de 2023, il gagnerait comme Lula va gagner en 2022 au Brésil.
      Sous d’autres cieux, quand le pays est au bord de l’abîme, les intellectuels, les universités viennent à la rescousse. Le Congo-Zaire se meurt. Les intellectuels regardent. Ils ne cherchent qu’une chose: aller à la soupe. N’est-ce pas le cas des professeurs dans les institutions ?

  9. @Binsonji E Madilu
    Cher frère, pourriez-vous demander à  » notre Fatshi  » de m’expliquer pourquoi les rwandais sont toujours à Bunagana ?
    Mama Union Salité, la  » Kamwa Kamama moko boye  » aimerait, elle aussi, savoir. C’est une congolaise. Elle a le droit de savoir.
    D’avance, nous vous remercions.
    Tofingi te. Nous ne sommes pas manipulés. Toboyi  » Mukamate  », on attend que ba prisons etonda…
    Mama Marie beee…!

  10. @Kolomabele,
    Effectivement si l’on compare les 2 hégémonies, Mobutu a largement fait mieux jusque là. En effet cet extrait est tiré du chapitre sur les RACES SUPÉRIEURES [du livre
    de Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo (L’AJUSTEMENT POLITIQUE AFRICAIN)] que les Colons Belges ont plébiscitées, élevées, privilégiées à savoir les Bangala et les Baluba au détriment des autres tribus tout en prétendant que ce sont les races supérieures par rapport aux autres tribus du KONGO-ZAÏRE capables de faire évoluer l’Etat-Nation, la réalité historico-politique les a confondus. 62 ans après l’indépendance factice, force est de constater que le mal Tshilombo-Pétain a échoué lamentablement, le Maréchal Mobutu fut un moindre mal. Pourquoi ne pas essayer avec d’autres groupes ethniques (tribus) tel que les Bandundois hétéroclites pour mieux comparer ensuite ? Lula gagnera selon vous face au président sortant Jair Bolsonaro, même si perso nous en doutons, Mobutu ressuscité aussi pourrait gagner si et seulement s’il est face à l’hégémonie destructrice des Luba-Kasaïens qui n’a pas fait mieux que l’hégémonie moins destructrice des Ngbandis, par contre si un autre leader membre des autres tribus se révèle miraculeusement et ratisse large comme Lumumba l’avait fait en 1960, Mobutu sera battu à plate couture. Il est temps que le KONGO-ZAÏRE opte pour d’autres tribus défavorisées par les Colons Belges créateurs des pseudo races supérieures, il y en a plus de 400 au KONGO-ZAÏRE. Avant d’en arriver là, il va falloir bien sûr par UN SOULÈVEMENT POPULAIRE IMPRÉVISIBLE ET DÉVASTATEUR comme le 04 Janvier 1959, les 100 millions des Kongolais toutes tribus confondues se mettent debout à l’unisson pour chasser d’abord FATSHI BIDON et l’Occupation RWANDO-OUGANDO-ONUSIENNE avant de voir un nouveau pouvoir éclore pour essayer de faire mieux. À noter qu’au Rwanda, les Hima furent aussi considérés comme une race supérieure par les Colons Belges face aux Hutus (Bantous) et Twa (Pygmées), chemin faisant l’Empire Hima veut assujettir par la force sanguinaire tous les Bantous de l’Afrique Centrale depuis 25 ans (1997-2022). À méditer. Merci. INGETA

  11. Je ne vais pas entrer en competition avec les différents programmes présentés ici pour résoudre les problèmes de notre armées et de l’insécurité dans l’Est. Sauf à ajouter qu’il faut une attention particulière à la population du coin, l’ecouter et communiquer avec elle pour orienter certaines solutions et autre chose importante prendre en compte le programme de reinsertion des anciens combattants, optimiser concrètement donc le programme DDR.

  12. ALERTE! ALERTE! ALERTE! je viens d’apprendre avec consternation que le gouvernement de la RDC a envoye son ministre de la defense acheter des armes et des avions de guerre au pays de Poutine! C’est comme si nous etions tous devenus amnesiques! Les Etats-Unis s’etaient tournes contre nous en 1960 lorsque le Premier Ministre Patrice Emery Lumumba avait demande de l’aide a l’URSS pour nous permettre de faire face aux tentatives neocolonialistes de la Belgique. Nous savons tous comment ca s’est termine! Aujourd’hui il y a un ministre du soi-disant gouvernement des ‘warriors’ qui va faire du shopping d’armes et de munitions chez Poutine alors que celui-ci est indexe par l’Occident a cause de son aggression contre l’Ukraine! Cherche-t-on a faire assassiner Fatshi ou l’on cherche a se mettre l’Oncle Sam sur le dos?
    Quelle est cette politique de defense qui consiste a chercher des armes et des munitions seulement quand on est deja sous le feu de l’ennemi? Et puis qu’on ne nous repete pas cette blague d’embargo d’armes! S’il ya quelque chose facile a acquerir en ce monde, c’est bien des armes de guerre! Il suffit d’avoir de l’argent pour les acheter! L’Amerique ne verra pas d’un bon oeil que la RDC veuille donner des Dollars a Poutine alors que le reste de l’occident veut lui en priver pour le contraindre a quitter l’Ukraine! Qu’en est-il des armes et des chars de combat que l’Emir de Doubai avait promis a Fatshi? A-t-on seulement songer a faire le suivi de cette promesse? Et puis les armes russes, on peut en trouver sans necessairement se rendre a Moscou!. Tous ceux qui ont les AK-47, les ont-ils achete a Moscou? Ceux qui ont conseille Fatshi d’aller chercher des armes chez Poutine sont des ennemis de la republique! Ils veulent la tete du PR, pas la liberation de Bunagana. Leur jeu est tres clair! Ils ne peuvent pas aussi facilement nous faire oublier notre histoire! Messieurs/dames les ‘warriors’, messieurs/dames les conseillers a la presidence, nous attendons mieux que ca de votre part! Si mes informations sont erronees, je vous prie de m’excuser! Si elles sont correctes l’ALERTE MAXIMUM est sonne! A bon entendeur…

Comments are closed.

Previous post Elections en RDC : voici les 5 pays pilotes retenus pour le vote des congolais de l’étranger
Next post Kamerhe acquitté: Et maintenant?