Affaires foncières: Mise en place d’une commission de recensement des maisons spoliées

Le gouvernement vient de mettre en place une commission dénommée « Tshisekedi Tshilombo », chargée de recenser les maisons spoliées et/ou de confisquées de manière irrégulière. L’annonce a été faite vendredi 22 mars, à Kinshasa, par le ministre a.i des Affaires foncières, Emmanuel Ilunga Ngoie.

Le ministre a indiqué que la mise en place de cette commission s’inscrit dans la vision du Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui, dans le cadre de l’instauration d’un Etat de droit, tient à assainir le secteur foncier.

Il a invité les assujettis de différentes circonscriptions foncières du pays en général, et ceux de la capitale en particulier, à introduire leurs dossiers à ladite commission, afin que justice soit faite, conformément aux lois en vigueur.

D’après M. Roger Kabwe, spécialiste en contentieux fonciers au secrétariat général du ministère des Affaires foncières, le travail de cette commission permettra également à l’Etat Congolais de faire la lumière sur la mafia foncière caractérisée par la falsification des titres fonciers, la superposition des numéros cadastraux et le coulage des recettes dues au trésor public.

« L’Etat Congolais tient à démanteler le réseau des mafieux, parmi lesquels on retrouve des géomètres, des conservateurs des titres immobiliers, des cadres de la justice, spécialisés dans l’identification et la vente des immeubles et des concessions dites biens sans maîtres », a indiqué M. Kabwe.

ACP/