Assemblée nationale: Jaynet « Kabila » découvre les « conditions déplorables » des soldats et policiers

Sœur de l’ex-président « Joseph Kabila » qui a dirigé le Congo-Kinshasa de 2001 à 2018, « Dada », comme l’appellent ses proches et des flagorneurs kinois, n’a jamais manifesté le moindre souci pour le vécu quotidien de la population congolaise en général et des éléments de la force publique en particulier. Depuis 2002, elle trône à la tête de la « Fondation Mzee LD Kabila » dont les secteurs d’activité sont au nombre de trois: la santé, l’éducation et le développement. Elle siège au Parlement depuis 2011 et avait la réputation d’exercer une influence indéniable sur son Président de frère. Elle n’a rien fait à l’époque. Qu’est ce qui fait courir aujourd’hui cette dame très mal connue des Congolais et très mal intégrée? Quelle est sa motivation? Démagogie?

Présidente de la Commission de Défense et sécurité de l’Assemblée nationale, la députée Jaynet « Kabila » a, à la surprise générale, déploré, jeudi 18 juin, les conditions sociales des militaires et des policiers congolais. C’était lors de l’audition des rapports de ladite commission sur la situation sécuritaire du pays. « L’état actuel de nos militaires et policiers laisse beaucoup à désirer », a-t-elle déclaré.

« Jaynet » s’est découvert une vocation – tardive? – qui consiste à œuvrer à l’amélioration de la situation notamment salariale de nos forces de défense et de sécurité. Combien gagne un soldat? Combien gagne un policier? Voilà autant des questions que la Présidente et les membres de cette commission parlementaire se sont posés. « Jaynet » a été surprise d’apprendre que le soldat de deuxième classe ne percevait que 171.500 FC soit +/- 90 U$D. Une misère. Un général ne toucherait que 259.167 FC à diviser par 1.900 voire 2.000 pour avoir l’équivalent en dollar. Ces soldes dérisoires ne sont pas compensés par des avantages sociaux (allocations familiales, indemnité de loyer et des soins de santé).

« Jaynet » qui porterait également le prénom de Hildegonde entend plaider pour une révision à la hausse du barème salarial des soldats et policiers. Elle se dit résolue de demander à la commission Economique et financière « d’être attentive » à ce dossier « pour éviter des répercussions négatives » sur la défense et la sécurité du pays.  C’est une excellente idée. Une excellente idée qui arrive un peu tard, soit dix-huit ans après le pouvoir de « Joseph ».

LA PSEUDO-LIBÉRATION DU 17 MAI 1997

Laurent-Désiré Kabila (Mzee)

Depuis la pseudo-libération du 17 mai 1997 ayant installé LD Kabila au pouvoir grâce notamment aux troupes venues du Burundi, de l’Ouganda et du Rwanda, les bandes armées tant nationales qu’étrangères ne cessent de fleurir dans la partie orientale du pays.

Successeur de LD Kabila décédé le 16 janvier 2001, « Joseph Kabila » a laissé pourrir cette situation en faveur de ces milices qu’il appelait les « forces d’autodéfense » dans son discours d’investiture.

C’est au lendemain de la disparition de Mzee que le public congolais a découvert une fratrie vivant entre soi, composée de trois personnes: Joseph, Jaynet et Zoé. Sans oublier une mère putative nommée Sifa Mahanya.

De son vivant, le président LD Kabila n’avait jamais présenté son épouse encore moins ses enfants. « Jaynet » a été aussitôt bombardée présidente de la Fondation Mzee LD Kabila. Une organisation qui va brasser des millions de dollar venant des dons en provenance des dirigeants étrangers tels que Moammar Kadhafi. Selon des sources, le ministère congolais des Finances allouait une enveloppe annuelle de 3 millions de dollar à cette association.

ELECTIONS CHAOTIQUES

Lors des élections générales du 28 novembre 2011, « Jaynet » est « élue » députée nationale à Manono, dans le Tanganyika où elle ne dispose d’aucune adresse. « Zoé » s’est fait « élire » à Kalemie, le chef-lieu de cette province. Les deux seront « réélus » lors des consultations politiques chaotiques du 30 novembre  2018.

Le 30 octobre 2019, « Dada » – qui n’a qu’une connaissance rudimentaire du pays et de son peuple – est propulsée à la tête de la très sensible « Commission de défense et sécurité ». La nouvelle fut accueillie avec stupeur. Et ce pour la simple raison que la fratrie « Kabila » reste un mystère pour la grande majorité des Congolais. Et pour cause?

Les membres de cette fratrie n’ont jamais dit toute la vérité tant sur leurs origines que leur parcours individuel. On le sait, « Joseph » et « Jaynet » ont accompli le service militaire dans l’armée tanzanienne à Mbeya. Le CV de « Zoé » est un mystère total. Tous les trois ont foulé le sol congolais à l’âge adulte. Quel genre d’activités ont-ils mené avant?

Les préoccupations manifestées par la présidente de la Commission de Défense et de sécurité de l’Assemblée nationale sont sans aucun doute louables pour redonner un regain de motivation aux militaires et policiers. Une question reste sans réponse: Pourquoi « Jaynet » découvre, seulement maintenant, les « conditions sociales déplorables » précitées?

 

B.A.W.

10 thoughts on “Assemblée nationale: Jaynet « Kabila » découvre les « conditions déplorables » des soldats et policiers

  1. Au fait, à quels soldats la « dada » de l’autre fait-elle allusion?
    A ceux de nos jeunes frères qui abandonnent femmes, enfants, parents,… pour aller se sacrifier suprêmement au front est pour la nation? Quand ces criminels tutsi en complicité avec un congomérat de traitres collabos leur tendent des guet-apens et machinations perfidement préparées en vue de nuire gravement à l’intégrité de notre territoire et à notre peuple?
    De quels soldats parle donc Mme Hildegonde?
    Est-ce de cette soldatesque de Kagame infiltrée dans les forces armées de la republique jusqu’au sommet de celles-ci?
    De qui se moque donc « Jaynet »?

  2. FAUT-IL LA FELICITER ?
    Elle porte le même nom que son frère, mais n´assume pas les mêmes fonctions. En effet, la dame Kabila préside la commission de la défense au Parlement et cette fonction n´est pas « executive » quand la constitution fait du président Felix le « Commandan Suprême » des forces armées.
    Les critiques envers la fratrie Kabila sont nombreuses et fondées, mais les militaires congolais vont apprecier que le Parlement puisse prendre en consideration leurs conditions sociales.. avant d´aborder les conditions de travail..
    100 JOURS, L´ASPECT « SOCIAL »?
    Quand vous lisez cette intervention, vous êtes assez informés de l histoire, de l´anarque des « maisons importées » de la Turquie afin de loger les militaires et policiers.
    Rien que les 60 millions dont on parle tant pouvaient servir á construire une nouvelle caserne au camp Kokolo.. où les militaires sont logés dans des conditions horribles.
    Quand l´auteur de cet article insiste tant sur la responsabilité des Kabila, essayons d´observer une chose si simple: dans son projet de 100 jours, le président Felix a confié un contrat á un citoyen libanais pour importe des maisons de la Turquie quand avec ces millions, une entreprise congolaise pouvait construire une caserne en donnant de l´emplois aux milliers des jeunes chomeurs kinois.
    BUGDET
    Nous savons tous que CASH/FCC ne possede pas un programme militaire… pire que tout, le budget de la défense est insignifiant par rapport au budget de la présidence et du gouvernement.
    Très recement, deux ministres des AE (France et Belgique) ont été á Kin, mais Felix n´a pas demandé une aide « financière » pouvant aider á ameliorer les conditions des militaires et policiers.
    La présence d´une mission militaire de l´ONU peut-être exploitée constructivement en obtenant la construction d´une grande base militaire ou des casernes financées par l´ONU.

    1. S’il y’a encore beaucoup de Congolais qui croient que cette fameuse dame a quelque chose à leur apprendre sur leurs soldats ou qu’elle peut faire quelque chose de nouveau et d’efficace pour eux simplement parce qu’elle est
      responsable de la Commission Défense au Parlement et qu’elle a fait le tour des popotes, ce que nous sommes tombés bien bas jà ne pas comprendre ce qu’elle représente vraiment dans ce pays…
      Pauvres de nous !!!

  3. Qui est l’artisan de ces conditions de vies médiocres des policiers et militaires ? Est-ce une ironie de la dada jumelle, ? Ou c’est une insinuation pour pousser les militaires à la révolte ? Le Peuple perdu en république des démons ( PPRD), dit à haute voix que Fatshi n’a pas l’Imperium , c’est un secret de polichinelle tout le monde constate la même donc c’est toujours la Kabylie qui dirige avec majorité parlementaire, majorité sénatoriale ainsi que provinciale , donc c’est la Kabylie qui est à la base de l’insécurité à travers le pays , tueries et d’interminables états d’urgence, sans mesures d’accompagnement avec des chiffres fantaisistes , et la pauvreté persistante de la population ou les conditions inconfortables des militaires et des policiers sont créées par le FCC , majoritaire , d’accord ! Félix restant une étiquette, non élue , ils avaient seulement amuser la galerie devant la pression Occidentale contre le troisième mandat , le peuple sait identifier son bourreau des dirugeants , Que le Dieu de notre pays intensifie la lumière sur notre territoire national et dans nos structures mentales afin que les occupants dégagent Ainsi-soit-il

  4. Merci pour l’article. Quelques petites lumieres: Dada veut dire tout simplement Soeur en swahili, une soeur que l’on respecte. Vous comprenez alors que si Hyppolite appele Hildegonde, Dada, tous les lecheurs des botes du pprd vont faire de meme. Hildegonde est un prenom tres familier pour les rwandaises. Nous savons de quoi nous parlons! Mr. Amba pose la question de savoir ce qui fait courir aujourd’hui cette dame et quelle est sa motivation? Sachez que celle la ne fait rien pour rien. le pprd est deja en campagne electorale pour 2023. Les soldats pprd savent les faiblesses de l’adversaire et vont mettre tout a leur profit. Le but c’est de demoraliser les soldats et meme de les revolter, il s’agit d’affaiblir l’adversaire a petit feu. Le fcc sait bien que cach n’a qu’un seul stratege a craindre, c’est Kamerhe. la aussi, Tshilombo doit faire attention si le dossier VK se transforme en guerre entre les baswahili et les baluba car ce sont les derniers qui seront perdants, l’enjeu est de taille! Si VK est arrete, Felix aura du mal a convaincre le nord et le sud kivu qui pourtant regorgent des millions d’electeurs que le kassaiens. le cach risque de se faire hara-kiri et donner le sourire au fcc. L’espoir du peuple congolais devrait se tourner vers lamuka. l’udps n’a plus des strateges de la trempe de ceux qui ont ete ecartes du parti, ceux la meme qui faisaient trembler Mobutu. Qui vivra verra.

    1. Encore des hallucinations aux allures tribales de ce tonneau-vide RAZ..
      Ce mec ne sait pas encore que son pote VK vient d’ecoper 20 ans a Makala pour vols en series de deniers publics avec ses complices.
      Certes que RAZ nous dira que « le Juge etait un Muluba »…

    2. eRAZ
      electronic Raz
      « Le fcc sait bien que cach n’a qu’un seul stratege a craindre, c’est Kamerhe » : ‘ReZistance’ eloba que Kamerhe na FCC baza eloko moko.
      – « Tshilombo doit faire attention si le dossier VK se transforme en guerre entre les baswahili et les baluba » : RAZ, ce sont tes lugubres souhaits. Tika internet, kende kosala b´ACTIONS lolenge ya résistant.

  5. Quelle hypocrisie et comedie de mauvais gout par Jaynet Kanambe.
    Pendant 18 ans cette femme et ses frangins ou neveux Hypo et Zoe et leurs complices – dont le mafiosi Israelien Dan Gertler et Albert Yuma – ont mis le Pays a genoux en detournant le Patromoine minier de la Gecamines et les reserves du Tresor vers leurs comptes off-shore (Voir les revelations dans « Panama Papers »).
    Que cette intrue, ses frangins ainsi que leurs majordomes-financiers Dan Gertler (ce dernier aussi detenteur d’un passeport Congolais) et Albert Yuma attendent leur tour pour aller partager de cellules des voleurs a Makala avec Vital Kamerhe.

    1. HYPOCRISIE ?
      Me. Fabrice Mwamba@ et Raz@ devraient devenir lucide.. en 15 mois de gestion de celui qui semble-t-il n´a pas « l´imperiun » tous les congolais decouvrent un projet de 100 jours où l´admnistration présidentielle « brasse » des millions de dollars..
      En bref, Felix qui n´a pas l´imperium se decide á ameliorer les conditions sociales des FARDC.. surtout la Garde Présidentielle qui assure sa propre sécurité en confiant le contrat á un LIBANAIS et en important des maisons en TURQUIE.
      Qu´en pensent les lecteurs? Faut-il ameliorer les conditions des militaires en perdant des millions de dollars qui se retrouvent au Liban et en Turquie? Selon les lecteurs, cette partie du programme de 100 jours démontre-elle une « absence d´imperium » de la part de Felix qui se permet de puiser des précieux dollars dans la réserve de change si maigre á la Banque centrale?
      Quand vous allez trouver la réponse.. partagez votre comprehension avec nous.. kie kie lol

Comments are closed.