Consultations présidentielles: Un air des « retrouvailles » Fatshi-JP Bemba

La troisième journée des consultations initiées par le président Felix Tshisekedi a été riche en symbole par les « retrouvailles » entre « Fatshi » et « Jean-Pierre ». L’histoire ne dit pas si Jean-Pierre Bemba a été reçu en sa qualité de leader du MLC (Mouvement de libération du Congo) ou celle de co-leader de la plateforme politique « Lamuka ». Dans une vidéo postée, mercredi 4 novembre, depuis Lubumbashi, Moïse Katumbi – tout de blanc vêtu – a annoncé, en lingala, son arrivée à Kinshasa. Ce sera le vendredi 6 novembre à 10h00. La dernière rencontre entre ces trois anciens « camarades de lutte » remonte au 11 novembre 2018 à Genève. Tous les regards sont désormais braqués sur les deux autres co-leaders. A savoir Martin Fayulu et Adolphe Muzito qui incarnent l’aile radicale de ce mouvement. L’histoire ne dit pas si ces derniers avaient reçu les cartons d’invitation du Protocole de la Présidence. Et s’ils répondront à ladite invitation.

A en croire des confrères présents au Palais de la nation, mercredi 4 novembre, Felix Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu avec Jean-Pierre Bemba Gombo en deux temps. D’abord, en présence des membres de son proche entourage. Ensuite, en « colloque singulier ». Sans témoins. De quoi ont-ils parlé? « Je soutien tout dialogue entre Congolais », s’est contenté de déclarer un « JPB » peu expansif, à l’issue des entretiens. Ancien vice-président de la République chargé de l’Economie et des finances sous le régime de « Transition 1+4 » (2003-2006), le « chairman » en sait pas mal de chose sur « Joseph Kabila » et son « système ».

Felix Tshisekedi en conversation avec JP Bemba et Adolphe Muzito lors d’une réunion de l’opposition le 12 septembre 2018 à Bruxelles

Anciens camarades de lutte au sein de l’opposition, « Felix » et « Jean-Pierre » ne s’étaient plus revus depuis deux ans. Ce laps de temps n’a pas empêché le successeur de « Joseph Kabila » de tendre implicitement la main à ses anciens « alliés »: Moïse Katumbi est rentré au pays après trois années d’exil forcé en Europe; « Jean-Pierre » s’est installé dans la résidence familiale située, semble-t-il, trop près de l’habitation de l’ex-raïs; Martin Fayulu, lui, a repris possession de son hôtel « Faden House » qui avait été scellé par des agents zélés du fisc.

LE PAYS EST BLOQUE

Dans une vidéo, Moïse Katumbi a annoncé son arrivée ce vendredi 6 à Kinshasa. « Le pays est bloqué. Nous ferons tout pour qu’il aille de l’avant », a-t-il déclaré. Qu’en pensent Martin Fayulu et Adolphe Muzito? Mystère. On sait néanmoins que la « Base » du parti « ECIDé » (Engagement pour la citoyenneté et le développement) a été récemment faire du chahut devant Faden House. But: dissuader Fayulu de prendre part aux « consultations » en cours. Sauf rebondissements, d’aucuns prédisent déjà l’implosion de Lamuka. Au motif que le « rapprochement » entre Fatshi, Bemba et Katumbi serait perçu par Fayulu comme une « trahison ».

De gauche à droite, Muzito, Katumbi et Bemba

Après les élections chaotiques du 30 décembre 2018, Bemba et Katumbi – qui ont été exclus de la course à l’élection présidentielle par la volonté de « Kabila » – ont apparemment « fait le deuil » de cette iniquité. Candidat malheureux à l’élection présidentielle, Martin Fayulu, lui, continue à revendiquer le titre de « Président élu ». Et ce en dépit de la publication des résultats provisoires du « vote » par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) et la confirmation de ceux-ci par la Cour constitutionnelle désignant Felix Tshisekedi, vainqueur.

Dans une déclaration datée du 23 mars 2019, les co-leaders de Lamuka (Bemba, Fayulu, Katumbi, Freddy Matungulu et Antipas Mbusa) rappelaient notamment que « les résultats de l’élection présidentielle tels que publiés par la Ceni ne correspondent pas à la vérité des urnes comme en témoignent les rapports des observateurs indépendants et crédibles (…)« .

SCELLER LA RÉCONCILIATION

Le 27 avril 2019, les co-leaders de Lamuka ont décidé de regarder vers l’avenir en transformant la plateforme électorale en plateforme politique. Le combat n’est plus axé sur « la vérité des urnes ». Il s’articule désormais sur quatre axes: l’éradication des antivaleurs, la promotion de l’Etat de droit, la défense de la Constitution et la mobilisation du peuple pour une alternance démocratique reflétant la vérité du choix des électeurs. C’était mal connaitre Fayulu et Muzito. « Felix Tshisekedi n’a gagné pas l’élection présidentielle », clament ces derniers. Pendant ce temps, Katumbi et Bemba ont pris leur distance par rapport à ce discours intransigeant. Pour eux, l’heure a sonné pour jouer la carte de l’ « opposition républicaine ». Que restera-t-il de Lamuka après les « consultations » en cours? Seul l’avenir le dira.

Martin Fayulu Madidi lors d’une conférence à la V.U.B

Pendant qu’à Kinshasa, « Fatshi » consulte, à Lubumbashi des « jeunes et cadres du Fcc » ont manifesté mardi 3. Pour eux, ces consultations « violent la Constitution ». Un certain Gaylord Kilanga du Pprd de déclarer, sans broncher, que « tout le monde exige le retour de Joseph Kabila en 2023 ». « Tout celui qui ne soutient pas Joseph Kabila est ennemi du Katanga », ajoute-t-il.

Le 10 septembre dernier, l’ex-ministre de la Santé, Felix Kabange Numbi, tenait des propos quasi-similaires: « Chacun a un chez soi. Ici, dans l’espace Katanga, c’est chez Joseph Kabila ». On ne peut que comprendre que certains acteurs de la société civile « conseillent » au chef de l’Etat ni plus ni moins que la dissolution de l’Assemblée nationale. Selon eux, ce serait le premier pas vers l’éradication d’un « système » qui a détruit le pays, divisé les Congolais et avili la jeunesse.

Des observateurs espèrent que « l’ambiance des retrouvailles » qui a prévalu mercredi au Palais de la nation pourrait sceller la réconciliation entre Fatshi, Bemba et Katumbi. Et pourquoi pas avec Fayulu et Muzito? Utopie?

 

B.A.W.

40 thoughts on “Consultations présidentielles: Un air des « retrouvailles » Fatshi-JP Bemba

  1. J’espère que Igwe lui a dit que le seul moyen de mettre fin à ce nyembes rwandais, c’est de rendre le tablier, convoquer le peuple, lui demander pardon et lui dire dans quel état réel se trouve le pays -sur la base de ce que, lui, président de la république a vu pendant ces quelques deux ans. Nous savons tous comment les occupants vont réagir. Mais une chose est certaine : ils ne peuvent tuer tout le monde. Le peuple gagne toujours !

    1. Tout à fait d’accord. Il est temps de penser à résorber la misère la plus absolue dans laquelle le peuple se trouve plonger.
      Faire participer le peuple et non les soi-disant politiciens à la gestion de l’État pour plus de synergie de manière à combattre les ennemis du peuple.

      1. @ngombo,
        Bilobela mwanza !
        Et même alors, où est le problème Monsieur le Président ? Comme dirait le vieux Jammal…

    2. @ jo bongo
      Toujours dans des commentaires irrealistes et quasi utopiques. Mbemba, Nyamwisi et Katumbi sont rentres au pays grace au marstro de Fatshi. Fatshi va les utiliser pour de plus en plus consolider son pouvoir et isoler Kabila. Etant isole, il sera moins complique de l’eliminer et Kabila comprebd cela tres bien.
      Tika ba reves na lokuta. Mbemba a des dossiers enormes au parquet et il compte sur Fatshi pour un bon issue. De meme Katumbi. Fatshi a aujourdhui une armee et de l’argent et surtout une grande base. En 18mois il a acquis cela. Ne revez pas qu’en 2023 Fatshi va laisser le pouvoir.

      1. @SM,
        Vous, vous ne rêvez pas. Vous divaguez. Simplement. Vous devez être le seul à croire en vos divagations. Tika zododo !
        Rira bien qui rira le dernier !

  2. LThe sacred union should be seen as a unique opportunity during this pandemic Covit 19 which put everyone in agreement on humility that should take the lead over yesterday’s arrogance. All the « so-called saviours of the people » during the elections proved – in the eyes of the whole world – the opposite and this without embarrassment. Consultation is a last opportunity to reconcile with the people before the flood.
    God bless all the politicians who love the Congolese people drowned in the ocean of misery and poverty for several years.

  3. L’esprit de Genève n’était pas mal. Qu’en fasse table rase. Que Tshilombo’, l’actuel président nous dise dans quel état pays se trouve. Rendre son tablier(Jo Bongos). Verrouiller certains articles de la constitution par ex, élection présidentielle 2 tours, tous les mandats électifs au suffrage universelle, de la municipale, provinciale, députation et sénatoriale. Enfin, convoquer le peuple….

  4. @Jo Bongos,
    Mais ce Igwe, alias monsieur « J’ai accepté l’inacceptable » lui-même n’a jamais joué franc jeu. Il s’est laissé avoir plus d’une fois par ces mêmes Tutsi et est tombé dans leur piège. Quel bons conseils peut-il prodiguer à l’autre?
    Et Tshilombo et Igwe ont besoin d’aller à l’école de Ngbanda Zambo-ko-Atumba où ils pourront apprendre des choses qui feront d’eux de vrais leaders.

    1. apprendre de ngbanda?faut être un shegue pour envisager cela…ngbanda, terminator, surtout bon a envoyer ses hiboux meurtrir les opposants, le chef des services qui n a rien vu venir et qui a promis au moins 10 x que ses troupes(fantômes)étaient sur le point de sauter au cou de kabila 1, puis kabila 2,apprendre de ce fantoche …sommes nous tombes aussi bas?

      1. @ Ngongo, bien dit. Il n’y a que de fanatiques aveugles et/ ou sourds qui coient encore en ce mec Ngbanda-Liberateur-bidon qui continue de se cacher (et se la couler douce) quelque part a Paris et/ ou a Lome depuis 25 ans sans assumer le moindre courage d’aller commander ses troupes sur place ne RDC pour « liberer » le pays qu’il pretend sous occupation. Bref, un lache tonneau-vide s’elucubrant devant son ecran.

      2. @ngongo,
        Libre à vous de sataniser Honoré Ngbanda. Autrefois je l’avais aussi fait, mais seulement vous tous les détracteurs de ce monsieur, vous tous qui avez cherché à rabaisser ses mérites et sa valeur, n’avez osé l’affronter en justice avec preuves à l’appui. Tout ce que savez c’est vous mettre à faire de petites chansons infantiles et satiriques contre lui. Alors, comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux?

  5. BENOIT LWAMBA A DIT LA VERITE A BRUXELLES SUR LES ELECTIONS.
    LES CONGOLAIS MATOYI MANGONGI ! SIKOYO BA KOLO BUDJET BA BANDI KOBENDANA MAFA A SAMBUE QUI TRAHIT SERA TRAHIT.
    ECIDE REPRESENTE QUOI COMBIEN LE PRESIDENT ELU A EU COMME DEPUTE?MEME ELYSER L A CLOUE AUX ELECTIONS .TOYOKA MATUNGULU , BAZAIBA, ANTIPAS BALOBA TOYEBI NINI ELEKA NA GENEVE. BA MPANGI BOTIKA LOKUTA MEME NA KKT BANDUNDU BA VOTA MAFA VE. UN PAPA DE 87 ANS VENAIT DE LE TRAITER DE VAGABOND POLITIQUE.
    N IGNORONS PAS QUI A VENDU LA PLACE DU GOUV DE KIN A KIMBUTA?

  6. LES POLITICHIENS DE BDD NE DEVRAEINT PAS OUVRIR LEUR GUELE PUANTE CAR DE LEUR FAUX GOUROU DETENTEUR DU FX LIVRE D OR N ONT CONSTRUIT MEME PAS UNE TOILLETTE EN RAMEAUX SI VOUS TROUVEZ DES MEILLEURS ECOLES LA BAS ET HOPITAUX C EST SOIT DES CATHOS BELGES OU FRERES JOSEPHITES LES AUTRES LIBUNGUTULU.MEMES BCP DE LEURS REJETONS SONT DES BOUGNOULES DERRIERE DES RESEAUX SOCIAUX ENTRAIN DE CRITIQUER CEUX AU MOINS TENTENT DE FAIRE MALGRE LEURS MAIGRES MOYENS DES PETITES CHOSES POUR LE PAYS.

  7. @ Jo Bongos: Donc, si nous te comprennons, tu suggererais que Bemba conseille a Fatshi de rendre le tablier. Ipso-facto, selon les prescrits de la Constitution, le tres vagabond Thambwe Mwamba (par ailleurs ex cireur de bottes de Bemba au MLC) deviendarit President. Et qui serait grand beneficiare de ce scenario absurde si ce n’est que le patron (« Rwandais »…) de Thambwe tapis a Kingakati?

    1. @Boniface Yangambi,
      Je crois que vous ne voulez pas voir la vérité. C’est de votre droit. Je crois avoir également expliqué, ici, ce qui se passerait si jamais Tshilombo rendait le tablier. Je donne rendez-vous à ceux qui pensent le contraire, c’est leur droit, ici dans quelques jours et on verra la suite de ces blablabla.
      Sans casser définitivement cette coalition avec les rwandais et leurs supplétifs congolais, Tshilombo n’est et ne sera qu’un président-étiquette. Vous le savez mais des réflexes bizarres vous empêchent d’accepter la réalité.
      On continue de parler de…Ngbanda. En Ituri, à Bunia, à Minembwe…ce n’est pas Ngbanda qui massacre des congolais ou les fait fuir leurs villages. Ce sont les partenaires de Tshilombo ! Boyoki ?

      1. en effet ce n est pas ngbanda,l espion qui n a rien vu venir . il n a plus ses hiboux, il est planque dans sa salle de bains en train de faire des videos ou il continue a promettre la reconquête a ses pigeons dans son parler de surcroît si pénible qui ne peut plaire qu a des shegues

  8. OUI, JO BONGO, JE SUIS TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC VOUS SELON LE SLOGAN NOBLE  » LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS « , C’EST INCONTOURNABLE.
    A TITRE D’EXEMPLE: FRANCE vs VIETNAM, USA vs VIETNAM, UDSSR vs AFGHANISTAN DES TALIBANS ( ICI, IL NE S’AGIT PAS DES TALIBANS TIGRES EN PAPIER DE LIMETE MAIS DE MOLLAH OMAR.
    MY FRIENDS, SOYONS UN PEU SERIEUX CAR DANS TOUS LES CONFLITS, UN PEUPLE DETERMINE GAGNE TOUJOURS, SEULEMENT LE TALIBAN MON PAPE MADE LIMETE VOIT AUTREMENT. KIADI KIBENI.
    PENSONS AU VIF DU SUJET:
    CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES: UN AIR DES RETROUVAILLES FATSHI – J P BEMBA.
    MY FRIENDS, DISONS AVEC TOUTE NOTRE COURAGE A L’INITIATEUR DE CES CONSULTATIONS POUR QU’ELLES SOIENT VRAIMENT CREDIBLES:
    IL FAUT DEUX VAGUES DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES.
    A SAVOIR:
    1) 1ere VAGUE LAQUELLE A DEJA DEBUTEE, ON VOIT LE DEFILE CERTAINES FIGURES BIEN CONNUES DE LA SCENE POLITIQUE KONGOLAISES: LES INFATIGABLES FLATTEURS ET FLATTEUSES, LES ANTAGONISTES, RECACILTRANTS ET REGIME PARTEI LINIENTREUE = LES FIDELES CHEVRONNES DU REGIME ET DU PARTI.
    DANS CETTE 1ere VAGUE DE COVID-19, PARDON POUR CETTE ERREUR DE FRAPPE. CONSULTATIONS DE BOMA L’HEURE POUR DETOURNER LES CONSCIENCES DU PEUPLE KONGOLAIS AU SUJET DU POINT CRUCIAL  » MINEMBWE  » DISONS -LE ENCORE, DANS CETTE 1ere DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES DONT A L’OMBRE ON VOIT LES GRIFFES DU PROMOTEUR DE RAIS SOI-DISANT MTOTO WA KATANGA :
    1) SI J’ETAIS A LA PLACE DE JP BEMBA  » IGWE « , JE REFUSERAI D’Y ALLER A LADITE CONSULTATION.
    MOTIF: EN 2006, MOI IGWE AVAIT GAGNE LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES HAUT LA MAIN ET EN PLUS J’AI ETE SAUVE ET ECHAPPE BELLE AUX BOMBADERDEMENTS DE MA VILLA OU SE TROUVAIT PLUSIEURS DIPLOMATES ETRANGERS.
    RAIS M’A POURSUIVI JUSQU’EN MON EXIL EUROPEEN JUSQU’A MON EXTRADICTION A LA CPI, OK.
    2) SI J’ETAIS MOISE KATUMBI CHAPWE, JE REFUSERAI D’Y ALLER A CETTE MESSE NOIRE.
    MOTIF: INTERDICTION DE SORTIR DU PAYS POUR Y ALLER SE FAIRE SOIGNER A L’ETRANGER. EN PLUS, LES MANIGANCES D’UN HOMME POLITIQUE DE HAUT RANG POUR AVOIR MANIGANCE CONTRE MA PERSONNE MOISE KATUMBI DE RENTRER AU PAYS POUR POSER MA CANDIDATURE DE LA MASCARADE ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2018, JE PRENDS Mr. ENNEMIE, PARDON L’EMMINENCE GRISE NEHMIE MWALIMYA A TEMOIN.
    DE PLUS, N’EUT ETE L’INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE, JE NE SERAI PAS EN CE MOMENT PARMIS VOUS ET MON MAZEMBE FC, JE SERAI DEJA QUELQUE PART AU NECROPOLE.
    3) SI J’ETAIS HONORABLES RESPECTES CARDINAUX MOSENGO ET AMBONGO, NOUS REFUSERONS CETTE INVITATION EMPOISONNE POUR Y ALLER EXPRIMER NOS POINTS DE VUES.
    MOTIF: NOTRE EGLISE A ETE TOUJOURS LA BETE NOIRE DU REGIME D’OCCUPATION, INSULTES, RAYERIES, QUOLIBETS, ASSASSINATS DE NOS PRETRES.
    4) SI J’ETAIS PASTEUR DE L’EGLISE DU SOMMEIL ET REVEIL, JE REFUSERAI DE REPONDRE A L’APPEL.
    MOTIF: NOUS PASTA AVIONS MENTIS NOS FIDELES POUR DES PER DIEM ET DES PAJEROS 4 X 4 TOUTES SERIES COMME CADEAU DU REGIME D’OCCUPATION.
    5) ENFIN, SI J’ETAIS MARTIN FAYULU MADIDI, JE REFUSERAI CATEGORIQUEMENT DE METTRE MES PIEDS DANS CE PAQUEBOT  » TITANIC « , J’EVITERAI DE COULER ENSEMBLE AVEC LES TRICHEURS, FRAUDEURS QUI AVAIENT VOLE MA VICTOIRE ET DE MON PEUPLE.
    MONO FAYULU KELE AVEUGLE VE. ILS ONT VOLE MA VICTOIRE ET MAINTENANT QU’ILS ASSUMENT LEURS PROPRES RESPONSABILITES DEVANT LES ENJEUX ACTUELS. QU’ILS TERMINENT LEURS AVENTURES DE MAUVAIS GOUT OHNE MICH MARTIN FAYULU ECHTE GEWAEHLTE PRAESIDENT= QU’ILS TERMINENT LEURS AVENTURES SANS MOI MARTIN FAYULU LE VRAI PRESIDENT ELU .
    KEIN SPASS UND ABENTEUERERN MIT MIR MARTIN FAYULU = PAS D’AMUSEMENTS ET AVENTURES AVEC MOI MARTIN FAYULU.
    QUE CETTE CLIQUE COULE SEULE GLOU GLOU GLOU JUSQU’AU FIN FOND DE L’OCEAN ATLANTIQUE. PAS AVEC MOI MARTIN!
    TERMINE ET ADIOS! QUE LES DEUX RAIS ET FATSHI BETON DIALOGUENT ENSEMBLE EN TROUVANT UNE SOLUTION A L’AMIABLE QUE NOUS TRAINER COMME DES MOUTONS DE Mr. SEGUIN, QUOI.
    POUR LA 2eme VAGUE DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES:
    IL S’AGIT BIEN SUR DE NOS HEROS SANS MEMORIAL, HEROS MORTS SOUS LES BALLES DE L’OCCUPANT, LES GEOLIERS MORTS DANS LES PRISONS SECRETES DU REGIME DE L’OCCUPANT, LES EMPRISONNEMENTS ET ARRESTATIONS ILLICITES, DES PILLAGES DES POLICIERS DES BIENS DES PAUVRES CITOYENS EN APPORTANT DANS LEURS BICYCLETTES ET TUKU TUKU DES SACS DE FUFU, CHAISES, LITS, TABLES, LES POULES, CHEVRES, LES DUNDA, LES PONDU, WC etc DOIVENT AUSSI ETRE INVITES A CETTE MESSE NOIRE POUR REGLER LES COMPTES A L’AMIABLE.
    BREF, MON CONSEIL AU PROMOTEUR ET L’INITIATEUR DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES DOIVENT NORMALEMENT REGLER LEURS PROBLEMES ENTRE LES DEUX, A BU PIA!
    JE M’ARRETE ICI MY FRIENDS.
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING. PLEASE BE GENTLEMEN. THE CHOICE OR BEST WAY FOR YOU: READ OR NOT READ, OK!
    BITTE, ICH BIN KEIN IDIOT, ICH BIN EIN MENSCH WIE JEDER ANDERE = JE NE SUIS PAS UN IDIOT, JE SUIS UN ETRE COMME LES AUTRES.

  9. Botiaki tembe lelo tosuki wapi? Quand nous disions que des udpsiens sans experience n’allaient pas se mesurer aux casiques satanistes du FCC qui ont des longues fourchettes. Ils bloquent tout et vous voila en consultation . Kie kie kie. Talibans et partisans de mr Mvula botalela nga likambo. Dites a Felix que sa place est dans Lamuka sa case de depart et que les congolais envoient jk a la cpi
    Azongisa kibokonzi na Lamuka. Consultation n’est pas une plateforme electorale now, may be in 2023. Kokamwa!

  10. 80% des consultes veulent se positionner pour leurs ventres. Le rwandais kagame patron et ami de Felix suit tres attentivement ce qui se passe. N’oubliez pas qu’il declara que si la rdc est debout, le Rwanda sera par terre car c’est la porte d’entree des minerais de l’est. Kagame reviendra se faire reapplaudir par les talibans a la fin des consultations. Le FCC connait bien la rdc que nous tours. Ces immoraux ont accumule beaucoup d’argent vole. S’il y a election a tout le niveau ils seront gagnants. Ce qu’il faut c’est de mettre kanambe et kagame hors jeux. Sinon toza ko rond point. Nous le repetons, c’est seulement la coalition Lamuka qui peut aneantir le FCC
    Felix devrait se reconcilier avec ses amis qu’il await trahi a Geneve s’il veut le bonheur des congolais.l

    1. ou as tu entendu kagame dire que si la rdv est debout…dans quel discours, quel jour?est ce qu il a aussi au vole aux la rigueur, l intégrité,l intelligence, la discipline,la vision, l organisationnel travail acharne,15 toutes ces qualités nécessaires au développement accompli?quand on est oblige de mentir sur son adversaire c est qu on a déjà perdu car la vérité est ingérable, insupportable, alors les faibles inventent…

  11. @Raz,
    1. Félix démissionne.
    2. Il demande pardon au peuple.
    3. Il dénonce l’état réel de l’occupation du pays.
    4. Il appelle à la formation d’un front national congolais ( FNC ) pour la libération du pays incluant tous les leaders, le CLC, les églises d’endormissement et de réveil, la société civile, les étudiants…
    5. Les occupants placent Tambwe à la présidence qui déclare ne pas avoir les moyens d’organiser les élections en 2023.
    6. Le Front National fait pression, dans la rue, pour l’organisation rapide des élections anticipées.
    7. Les mercenaires étrangers massacrent quelques congolais. Comme à leur habitude. Mais ils ne pourront jamais tuer tout le monde.
    8. La diaspora manifeste devant les ambassades de Belgique, Chine, USA, France, UK, Allemagne, partout dans le monde, jours et nuits en exigeant l’arrêt des tueries et l’organisation des élections anticipées au Congo.
    9. Même si tous les rwandais du monde viennent voter en tant que congolais, personne ne pourra battre Félix, devenu Président du Front National Congolais et candidat unique et commun du Front. Même s’ils trichent.
    10. Félix devient un VRAI Président et signe tout de suite un accord militaire avec l’Angola. Lourenço aza mwana mayi !
    Je vous laisse deviner le reste…

    1. @ Bongos,
      Ah…voila un beau scenario qui nous fait rever. Felix PR du « FNC » et donc finalement « PR legitime » de la RDC !
      Sauf qu’il faut y ajouter la traque necessaire et traduction en Justice de tous les criminels a la solde de Hypo Kanambe ainsi que leur petit chef de Kingakati et ses frangins. A prime abord, il faudra arreter les voleurs Mwilanya, Thambwe, Yuma, Shadary et autres vomis du FCC
      Car sans justice et retribution visant Hypo Kanambe et sa bande criminelle, inbues de restitution au Tresor de leur butin des vols (en $$Milliards), la RDC ne pourra pas se relever et aller de l’avant.

    2. Jo Bongos
      « 7. Les mercenaires étrangers massacrent quelques congolais »
      JO BONGOS, SALELA ÂGE ! Raisonnement ya ba gamins et lâche avec un sens moral (humain) au rabais ne vous honore pas.

      1. @ Jo Bongos
        Felix est incapable d’entrer dans ce schema car il est tres limite et c’est un jouisseur qui n’a pas en lui le sang d’un revolutionaire, un amoureux du congo. C’est un parvenu que kanambe avait place a la presidence. C’est quelqu’un qui doit partir. Ou sont les millions des dollars de son project de 100 hours? Votre plan peut etre execute par des purs nationalistes amoureux du congo de la trempe de lumumba, kimbangu ou bien des jeunes tenaces comme fayulu ou katumbi. Celui qui a trahi ses amis a Geneve trahira toujours . Les consultations vont pondre d’un monstre et c’est pourquoi vous remarquez la prudence de Bemba et meme de Katumbi qui ont peur de se faire encore roule dans la farine par un menteur. La liberation de la rdc passe par la neutralisation de kanambe et son FCC et de Felix et son poison USPS balloon mafinga. Celui qui a trahi le peuple en allant faire un deal avec un assassin, n’est pas digne de confidence du tout. Maintenant il est en train de trahir son frere kanambe. Ceux qui se ressemblent s »ensemblent. N’oublions pas que le FCC garde intact sa force de nuisance.

    3. N’importe quoi. Il demissionne et mets a votre disposition la base de l’udps pour votre soulevement! Bozangi soni te? Sur qui comptez vous pour votre soulevement?

  12. @ Diaweza.
    Je sais que tu es naif a l’instar des beaucoup des rwandais et congolais. Aujourd’hui meme dans le journal politico, Felix vient d’envoyer trois emissaires a Kagame. Il s’agit tout simplement d’un rapport a son maitre. Kagame avait tenu ces propos dangereux en 1994 quand il etait venu personnelement assiste a l’assassinat du president burundais Melchior Ndadaye. Il etait dans un hotel a Bujumbura quand le boureau colonel tutsi Bikomago crevait les yeux de Ndadaye. Atroce! Sais tu le nombre des militaires rwandais qui sont dans le fardc? Jusqu’a quand allez vous nier l’occupation ? Avez vous des yeux ou pas? Maintenant que les Hutu du Burundi ne se laisse plus massacre et condamnent leurs boureaux tutsi tout se passe bien. Bikomago fut aussi assassine devant sa porte. Kagame n’est pas eternal. Kanambe et Felix doivent tous partir si la rdc veut la paix.

    1. je m en doutais, Raz est un interhamwe. il faut en tous cas vous féliciter d une chose, vous avez réussi a entrainer beaucoup de congolais dans votre délire haineux contre les tutsis. quelle honte pour nous d être tombes si bas…n oubliez pas de leur dire ou ça vous a emmenés malgré que vous fussiez a 100 contre un plus l armée française,, ce serait plus honnêtes même si vous vous moquez des congolais en disant qu ils ont trop peur de se battre ,( ref a cette interview filmée d un fdlr qui disait en riant que les militaires congolais disent qu il n y a pas de magasin de pièces de rechange pour leur corps)

  13. Le cirque continue! Apres avoir recu un ancien fugitif zambien, Moshe Soriano alias “Moise Katumbi Chapwe”, devenu mysterieusement “Congolais” – empechant ainsi son extradition en Zambie en 2007 (Depeche AFP du 7 mars 2007), sans oublier qu’il etait aussi Italien pendant qu’il occupait les fonctions de gouverneur du Katanga”-, il ne reste plus qu’a Tshilombo de recevoir en dernier lieu, certes, les “Miziki 100 kilos”! Et c’est le moment ideal pour lui de faire un compte-rendu a son “partenaire fiable” Paul Kagame a propos de “ses” consultations. Dans un tweet emanant de la presidence du Rwanda et date du 7 novembre 2020, l’homme fort de Kigali envoie, après avoir recu une delegation congolaise hier, un message de soutien au moment ou Tshilombo “… cherche une solution politique aux difficulties que la situation presente.” N’oubliez toujours pas une realite confirmee par un champion de courbettes, Jose Makila, que “tout pouvoir vient de Kigali”!

    1. Etrange
      Au Zaire, Katumbi et son frère Katebe étaient des zairois.. d´orgine juive.. Nés au Zaire des parents greco-zarois.. Ils possedaient la nationalité zairoise et n´ont jamais été des citoyens zambiens. le village d´orgine de Katumbi et Katebe se trouve sur le territoire congolais/zairois depuis toujours..
      Bon, Nbganda est passé par là.. kie kie kie

  14. @Diaweza
    Raz est congolais 100%. Originaire du Maniema kambelembele hakuye boi. Il connait l’histoire du genocide pour avoir travalle dans une institution internationale au Burundi. Toi tu es un tutsi. Tes ecrits t’accusent.

    1. @Raz,
      Et on ne doit pas de vue que ces Tutsi se sont fait porter tous les patronymes congolais imaginables, comme : Makenga, Kasongo et consort.

    2. @ RAZ,
      Mieux vaut etre Tutsi ou banyamulenge congolais fier et lucide comme Diaweza, plutot qu’un originaire du Maniema comme tu le pretends, aveugle et aigri. La haine ne developera pas la RDC, un pays aujourd’hui en faillite et au bas de toutes les echelles mondiales, et mandiant aupres du FMI et BM pour assistance a son budget.

      1. @Pierre-Albert Mayele,
         » banyamulenge  »…A priori Mulenge se trouve au Congo. Pourquoi cette redondance dans votre  » banyamulenge congolais  ». Y’aurait-il un autre Mulenge en Chine, Finlande, Papouasie Nouvelle Guinée ou peut-être au Rwanda, Burundi, Tanzanie ?
        Ne m’en voulez pas. Je ne suis pas un antitutsi, fdlr, antisémite, interhamwe, antichikangwe, antimakayabu, etc… Je ne suis qu’un élève de Procongo. Je suis son enseignement en Logique. J’essaie juste de comprendre le pourquoi de ce  » banyamulenge congolais  ».
        D’avance, merci.

      2. @Jo Bongos,
        Risible!
        Un peu ce qu’on disait quando nous étions petits: « Mobutu ya Brazza ». Allez-y comprendre, quelle nullité!

  15. @Pierre Albert Mayele
    Frere ,
    yebisa Mbango bayokaka kate , Mais ils comprendront de gre ou de force , Par contre il faut exclure Jo bongos parmi les extremistes , celui ci n’est pas mauvais

  16. « HUIS CLOS »
    Etrange, certaines personnes sont consultés á « huis clos ».. tandis que les autres sont tout simplement consultés publiquement, sans secret, sans exigeances.
    Sur la liste de ces personalités speciales, on trouve JP Bemba, le premier, ensuite Moise Katumbi et la dernière personne sur la liste est le dr Mukwege.
    En quoi consulter le cardinal Monsengwo ou le vieux Kyungu Gabriel serait si different de la consultation de Bemba/Katumbi/Mukwege?

  17. @RAZ,
    Tu es malade , etre Tutsi c est une benediction , si tu te faches tu peux aller te noyer dans l’ocean Atlantique

  18. @ Mopape
    Moi, je ne vais pas t’insulter car le mot tutsi est deja une insulte au congo, une honte en rapport aux tueries et massacres perpetres par vous les tutsi, etrangers sur notre sol. Rien ne t’empeche de changer de tribu que de porter cette honte toute ta vie. Ubwenge.

Comments are closed.