Denis Kadima et son équipe ont fait part à Sama Lukonde des besoins de la CENI pour mieux remplir leur mission d’organiser les élections dans le délai constitutionnel

Read Time:2 Minute

Vendredi 31 décembre 2021 – Politique

Illustration

Photo d’illustration

Les membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), conduits par le président de cette institution d’appui à la démocratie, Denis Kadima, ont été reçus ce vendredi 31 décembre 2021 par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Il était question pour l’équipe de Denis Kadima nouvellement installée de faire part au chef du gouvernement des moyens dont la Centrale électorale a besoin pour mieux remplir sa mission d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

À en croire son président Denis Kadima, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des tâches assignées à son institution de rencontrer toutes les parties prenantes au processus électoral en RDC afin de mieux organiser les élections.

« La CENI est en place depuis quelques mois et parmi les tâches qui nous sont assignées, il y a celle de rencontrer les acteurs clés dans le processus électoral. Et, le Premier Ministre, qui est le Chef du Gouvernement, est la personne que nous avons vue aujourd’hui après avoir rencontré le Chef de l’Etat il y a quelques semaines. Le but de la réunion était de discuter des moyens dont la CENI a besoin pour pouvoir mener à bien le processus électoral », a dit Denis Kadima au sortir de l’entretien avec Sama Lukonde Kyenge.

Et d’ajouter :

« Nous avons rencontré le Premier Ministre, le  ministre d’Etat en charge du Budget ainsi que la vice-ministre des Finances. Donc, c’est dans le cadre des préparatifs des élections. Parce que, nous comptons entamer l’année 2022 avec beaucoup d’opérations pour que les choses se fassent comme il faut sur le plan de la qualité, de la fiabilité et dans le délai nous imparti par la Constitution ».

Par ailleurs, le Président de la commission électorale nationale indépendante Denis Kadima a réitéré l’engagement de son institution d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

« A la population, le message est simple. Nous avons un mandat que la Nation nous a confié. Et ce mandat, c’est d’organiser les élections dans le délai requis par la constitution et les élections dont les résultats seront acceptés par la majorité de la population. Donc, nous nous mettons à l’œuvre et la population devra déjà savoir que la CENI s’est déjà mise au travail. Nous rencontrons les parties prenantes pour que chacun puisse jouer son rôle afin que cet objectif soit atteint », a-t-il rassuré.

Quelques jours avant cette rencontre, Denis Kadima et son équipe étaient reçus par le Chef de l’État Félix Tshisekedi. Ils s’agissait de leur première rencontre depuis leur entrée en fonction. L’équipe Denis Kadima va bientôt afficher complet une fois que le Chef de l’État va investir les trois délégués de la composante opposition entérinés récemment par l’Assemblée nationale.

A l’issue de son séminaire d’imprégnation structurelle et thématique en faveur des membres de son bureau et de la plénière, la Commission électorale nationale indépendante s’était dotée d’une feuille de route, un budget et diverses stratégies pour mieux organiser le processus électoral prévu sauf changement en décembre 2023.

Clément Muamba/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
100 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Félix Tshisekedi promulgue le budget 2022, le tout premier du gouvernement Sama Lukonde
Next post DRC ex-president threatens to sue The Namibian