Dix personnes condamnées pour viol dans le Haut-Katanga

Katanga –

Le Tribunal de Grande instance de Kipushi, siégeant en matière répressive à Kasumbalesa, cité située à 90 Km de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, a condamné dix personnes à des peines allant de 1 à 14 ans de prison pour viol. L’annonce a été faite, mercredi 6 décembre, à Kinshasa, par le porte-parole a.i de la MONUSCO, Charles-Antoine Bambara, au cours du point de presse hebdomadaire.

Sur les 11 dossiers traités pour des cas de viol commis dans les villes de Sakania, Mokambo et Kasumbalesa, une seule personne a été acquittée, à l’issue des audiences foraines organisées du 27 novembre au 1er décembre, grâce à l’appui du Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme (BCNUDH).

L’objectif poursuivi par le BCNUDH est de contribuer à la répression des auteurs des actes des violences sexuelles faites aux femmes et aux jeunes filles, afin d’encourager la communauté à dénoncer ces crimes et permettre aux victimes habitant les endroits reculés de voir leurs causes instruites et jugées, a expliqué M. Bambara.

(ACP/6.12) –

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Affaires étrangères: Okitundu « félicité » par… les fonctionnaires
Next post Le ministre de l’Intérieur à Kigali