Drame de Matadi Kibala : bilan revu à la baisse, 25 morts, 2 rescapés sortis déjà de l’hôpital (Gentiny Ngobila)

Read Time:1 Minute

Jeudi 3 février 2022 – 20:45Société

Illustration

Le ministre Patrick Muyaya et le Gouverneur Gentiny Ngobila

Au cours d’un briefing conjoint avec le directeur général de la SNEL et le porte-parole du gouvernement, le bilan du drame de Matadi Kibala a été revu à la baisse. D’après le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, après recoupement, le bilan est de 25 morts.

Outre les morts, il y a également deux rescapés qui sont sortis de l’hôpital et sont déjà dans leurs familles respectives.

« Contrairement à ce que nous avons affirmé hier, le bilan des dégâts faisait état de 26 morts, c’est ce que nous avons affirmer hier mais aujourd’hui avec tous les renseignements, recoupements que nous avons reçu le bilan fait 25 morts, il s’agit de 4 personnes qui sont mortes sur le grand boulevard la route de Matadi, et 21 autres personnes sont morts devant le dépôt sur le marché pirate de Matadi Kibala », a dit ce jeudi 03 février 2022 Gentiny Ngobila devant la presse.

Et de poursuivre :

« Mais également 2 rescapés qui ont été hospitalisés hier que nous avons acheminé à l’hôpital et aujourd’hui ils sont déjà sortis de l’hôpital, ils ont la vie sauve et sont rentrés chez eux à la maison. Nous déplorons tous ces morts qui sont partis, c’est l’occasion ici pour moi de présenter mes condoléances aux familles éprouvées ».

Ce drame tant déploré fait suite à la section d’un câble de haute tension qui s’est détaché à Matadi Kibala dans la commune de Mont-Ngafula. Cette situation a fait couler les larmes de plusieurs kinois et plus particulièrement les vendeuses et habitants de ce coin de la capitale Kinshasa.

Clément Muamba/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

7 thoughts on “Drame de Matadi Kibala : bilan revu à la baisse, 25 morts, 2 rescapés sortis déjà de l’hôpital (Gentiny Ngobila)

  1. Le réseau électrique congolais est dans un état de délabrement total.
    Autre chose, doit-on parler d’une population indisciplinée, incivique ou simplement d’une totale absence de l’Etat ?
    Ces femmes qui sont mortes sont nos mères qui ne cherchaient qu’à gagner de quoi nourrir leurs familles dans un pays fantôme qui n’existe que pour servir de marché gratuit pour ses voisins. Ces morts sont des HEROS !
    S’il restait encore un peu de dignité dans ce pays oyo esi ekufa, le directeur de la SNEL, le ministre de l’énergie, le gouverneur de la ville…ces trois bouffons devraient avoir la décence de démissionner.

    1. @ Jo Bongos
      Mon cher frère, dans un pays que vous dites esi ekufa, quel serait l’impact de la démission d’un directeur de la Snel, du ministre de l’énergie ou du gouverneur de la ville ? Dans un contexte de non état, c’est peine perdue. Les gens vivent exactement comme des animaux dans la jungle.

      1. @Ndeko Lidjo,
        C’est le Président Tshilombo qui nous a dit que  » mboka esi ekufa  ». Comment ne pas croire l’homme le mieux informé du pays ?
        Je pense que si les trois bouffons cités dans mon précédent commentaire démissionnent, il se pourrait que le pays ressuscite. On ne sait jamais. Au nom de Jésus !

  2. Des responsabilités doivent être établies et des leçons tirées. De nombreux autres câbles menacent des vies dans tout le pays. Paix aux âmes de nos regrettés.

  3. Un 2 février noir au Congo : 25 personnes mortes bêtement électrocutées sur un marché situé sur le passage d’une ligne à haute tension tombée au sol à Kinshasa et le même jour dans l’Ituri près de 60 personnes, hommes, femmes et enfants, ont été massacrées dans un site pour déplacés à Djugu, un nouveau carnage attribué à la milice communautaire Codeco ! De quoi ces horribles drames sont-ils le nom sinon d’abord l’absence de l’État incapable de protéger ses citoyens, leurs biens, leur sécurité et d’une population qu’il a abrutie dans la passivité et la débrouillardise au fil de ses démissions coupables. Je vois une simplification coupable quand je lis qu’il s’agit d’une responsabilité collective, la faute à tout le monde, une énième fuite en avant : la Snel a ses responsabilité qu’il faut instruire notamment dans la réparation des dommages mortels mais aussi la Ville et surtout l’État qui depuis longtemps se complait à la soumission du fait accompli. Gouverner c’est aussi prévoir et se donner les moyens et d’appliquer les priorités. Le Marché de Matadi Kibala est une incongruité et existe sous l’épée de Damoclès des dangers visibles à l’œil nu, même notre PR en avait convenu, fallait-il qu’on en arrive à 25 morts pour faire quelque chose ?

  4. FC SORCIER ET PRIÈRE DES OFFICIERS DES FARDC (FORCES ARMÉES RWANDAISES DISSÉMINÉES-DÉPLOYÉES AU CONGO-KINSHASA) ! Tous ses drames successifs sont des sacrifices humains du pouvoir protocolaire de Tshilombo-Pétain qui est un Satano-Occulto-Nécromancien convaincu… Après le mausolée vide rempli des gris gris ésotériques construit à coup de millions $ pour son défunt père érigé à Nsele, l’UDPS FAMILIALE a élevé encore récemment un MONOLITHE sous forme de STATUE en BRONZE à l’honneur (déshonneur) de Étienne Tshisekedi de triste mémoire (Cfr l’odieux assassinat de Lumumba traité de crapaud et la Pendaison de Pont Cabu en 1966 appelée MARTYRS DE LA PENTECÔTE), tout INITIÉ CONSACRÉ sait que signifie le Bronze dans le Royaume de Satan le Chérubin jadis oint… L’érection de cette mastodonte en Bronze édifiée, commandée par les Illuminati a provoqué la multiplication des accidents routiers et autres (Matadi Kibala) bizarreries dramatiques issues des GRANDES ERREURS de Gestion de Cité, les morts qui s’ensuivent sont des sacrifices humains jusqu’à l’Est (Grand Kivu) où le Gouvernementeur militaire Constant Ndima (Général d’Opérette ex MLC) par dédain et mépris de la Population locale ose convoquer une veillée de prière en lieu et place d’un PLAN DE GUERRE INNOVANT en plein État de Siège ou Piège qui est un FLOP… FC SORCIER EST UNE GRANDE ÉQUIPE DES POLITICHIENS ESCROCS TRAÎTRES COLLABOS ET OCCUPANTS BANYARWANDA ! En RDC occupée par les Banyarwanda où les poubelles et immondices amoncelés sont des autels sataniques depuis plus de 10 ans, le PEUPLE KONGOLAIS a une VÉRITABLE ÉQUIPE DIABOLIQUE appelée FC SORCIER composée des DÉMONS HYBRIDES RELIGIEUX GUERRIERS ESCROCS TRAÎTRES COLLABOS VOLEURS (POLITICHIENS et OCCUPANTS BANYARWANDA), des VRAIS SORCIERS de haut niveau qui agissent en plein jour en envoûtant, manipulant, tuant les innocents abandonnés à eux-mêmes… Le MAL EST TRÈS PROFOND ET EST PRESQUE INCURABLE 😭…
    Il est écrit « Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne »… RÉVEILLEZ-VOUS… Ainsi soit-il… INGETA

Comments are closed.

Previous post Lancement des travaux de construction du Port de Banana
Next post RDC : voici les grandes dates des opérations électorales 2022-2024