Gouvernement Sama Lukonde: La VSV s’inquiète de la taille

Read Time:2 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) a suivi hier lundi 12 avril 2021, par la voie des ondes, la publication du gouvernement Sama Lukonde composé de cinquante-sept membres dont quinze femmes.

Tout en saluant l’augmentation du nombre des femmes, soit 27% contrairement au gouvernement précédent qui avait soixante-six (66) membres dont douze (12) femmes, soit 18%, la VSV exprime cependant des inquiétudes concernant la taille du gouvernement dont la réduction insignifiante dans un pays où les caisses de l’Etat seraient quasi vides risque de ne pas rassurer l’opinion publique quant à l’amélioration du social de la population.

La VSV dénonce le fait que la RDCongo puisse continuer à souffrir des pesanteurs liés aux équilibres politiques et régionaux suite à la boulimie du pouvoir pour le pouvoir ayant pour conséquences la mise en place des gouvernements éléphantesques et budgétivores ne tenant nullement compte de l’intérêt supérieur de la nation et des difficultés diverses que celle-ci traverse.

De même, la VSV pense que l’efficacité ne peut nullement justifier un gouvernement éléphantesque car le plus important, c’est la qualité et non le nombre des personnes nommées qui sont prêtes à travailler réellement pour la population en lieu et place de travailler pour leurs partis ou regroupements politiques.

La VSV rappelle aux membres du gouvernement Sama Lukonde que leur nomination intervient au moment où les Congolaises et Congolais attendent impatiemment, en sus de l’amélioration de leurs conditions de vie, la sécurité, la paix et la cohabitation pacifique devant impérativement passer entre autres par le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national et particulièrement à l’Est de la République Démocratique du Congo où les femmes, les hommes et les enfants sont presque chaque semaine égorgés, éventrés et tués comme des mouches et où d’autres personnes sont contraintes de fuir leurs milieux naturels de vie suite à l’insécurité…

Au regard du nombre très élevé des membres du gouvernement Sama Lukonde alors que le contexte socio-économique ne s’y prête pas, la VSV demande au nouveau gouvernement de tout mettre en œuvre pour privilégier au plus haut point le bien être de la population congolaise en luttant efficacement contre les antivaleurs telles que la corruption, le détournement des deniers publics, l’impunité et les injustices criantes entre diverses couches socio-professionnelles. Sur ce même volet, la réduction du train de vie des animateurs des institutions dont le gouvernement peut rassurer la population congolaise en publiant dans la transparence et de manière solennelle les salaires, émoluments et autres dotations dues aux différentes institutions et aux différents ministères gouvernementaux.

Tout en félicitant les nouveaux membres du gouvernement, la VSV espère qu’avant le gouvernement Sama Lukonde ne sera pas égal à après le gouvernement Sama Lukonde en ce qui concerne le social et la sécurité des Congolaises et Congolais.

Fait à Kinshasa, le 13 avril 2021.

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le gouvernement Sama Lukonde 1er est là! Qui est qui?
Next post ACTU 7 JOURS: numéro 11