Haro sur la Monusco !

Dans notre pays convoité par tous les pays voisins, l’histoire a la fâcheuse tendance à se répéter. Tenez, les 3 et 4 juin 2004, près de deux millions de citoyens se sont déversés dans les rues de Kinshasa pour réclamer le départ de la Monuc (Mission de l’Onu au Congo) considérée comme complice des mutins rwandophones qui s’étaient emparés de la ville de Bukavu. Stupeur et tremblements! Les manifestants ont condamné la passivité de la Monuc, pillé ses installations, brûlé ses véhicules et réclamé la fin du mandat. Enfer et damnation!

Dix-sept ans après, bis repetita! Depuis le 8 avril 2021, des manifestants à Beni, Butembo, Goma et même Kinshasa réclament le départ des humanitaires, des ONG internationales et de la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation au Congo), la fille de la défunte Monuc. Telle mère, telle fille dit-on. Comme disait un ami qui est devenu fou: la caravane aboie et le chien passe. Les manifestants disent qu’ils en ont marre des tueries au Nord-Kivu et en Ituri. Les mouvements citoyens et les associations professionnelles ne comprennent pas l’inactivité des troupes de l’Onu. Saperlipopette! Ceci expliquant cela, ils les accusent d’être complices du génocide des Congolais! Stupeur et tremblements!

Les calotins de la Cenco affirment qu’il y a eu plus de 6.000 morts à Beni depuis 2013 et plus de 2.000 à Bunia pour la seule année 2020. Ils avaient fait leur enquête en janvier 2020 lors de leur pérégrination dans les diocèses de Goma, Butembo, Beni et Bunia. Sûrement qu’ils ont entendu des histoires scabreuses au confessionnal. Mais comme le secret de la confession est inviolable, on n’en sait pas plus. Ceci expliquant cela, ils exigent hic et nunc de déplacer tous les officiers militaires ayant évolué dans les différentes rébellions ou groupes armés dans l’Est du pays, et de mettre à l’écart de la chaîne de commandement et de la logistique ceux qui seraient réputés agents-relais des armées étrangères. Saperlipopette!

Mon ami qui sait tout affirme qu’on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière. D’après lui, les mouvements citoyens sont financés par les ONG internationales. Sapristi! Pour mon ami qui sait ce qui se passe dans tous les coins et recoins de Kinshasa, bien qu’inefficace, la Monusco est bénéfique. Elle apporte sa caution aux bailleurs de fonds extérieurs. Elle dissuade les chefs de guerre de proliférer. Son soutien a permis d’atténuer les différences crises qui rythment le processus politique depuis plusieurs années. Que penser de ces chauffeurs, mécaniciens, domestiques, jardiniers qui sont au service de la Monusco, des agences spécialisées et des ONG internationales? Que penser des restaurants, salons de coiffure, magasins, etc. fréquentés par leur personnel? Et la Radio Okapi? Qui va louer les belles maisons de Goma? La Monusco est un gros business. Elle a coûté près de 25 milliards de dollars durant les 20 années de présence au Congo Kinshasa. Tous les véhicules de la Monusco sont des Toyota. Le Royaume-Uni fournit les carburants. Tout ce qui est informatique revient aux américains, un autre pays livre les médicaments etc. Les pays développés se sont donc partagé les marchés! Stupeur et tremblements! Bref, passons!

Entretemps, notre pays est envahi par des groupes armés des pays voisins. La guerre actuelle est insensée, absurde. Nous avons des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) qui n’attaquent jamais le Rwanda! Nous avons des ADF (Forces démocratiques alliés) qui n’attaquent jamais l’Ouganda! Allez-y comprendre quelque chose! Ils préfèrent tuer des Congolais, transformer nos femmes en porteuses et en esclaves sexuelles. Il n’y a que la résistance du peuple qui peut mettre fin à tout ce bordel. On dit chez nous que si quelqu’un t’a mordu, il t’a rappelé que tu as des dents!

 

GML

10 thoughts on “Haro sur la Monusco !

  1. Oui, il n’y a que la résistance du peuple congolais qui peut mettre fin à toute cette tragédie ?
    Mais au fait, que dit le chef suprême des forces armées de tout ça ? Et que lui disent ses 1081 conseillers ? Ah ouais, j’imagine qu’ils disent que c’est la faute à Mobutu Sese Seko!

  2. MISSION MILITAIRE DE L´ONU..
    Contrairement á l´ONUC dans les années ´60 où une mission militaire de l´ONU avait fait la guerre au Katanga et obtenue une victoire contre la Gendarmerie Katangaise en faisant obstacle á la partition du Congo souhaitée par la Belgique.. rares sont les missions militaires de l´ONU qui ont une bonne réference.
    Il faut sans doute relire l´intervention dans l´ex Yougoslavie où une mission militaire de l´ONU commandée par l´OTAN a fait obstacle á l´extermination des musulmans de la Bosnie par la Serbie et la Croatie.
    LE CAS D´ANGOLA, UNE INSPIRATION POUR LA RDC?
    La mission militaire de l´ONU en Angola.. est sans doute une source d´inspiration et de réflexion pour le Congo.
    Ce que cette mission était impuissante dans la guerre entre le MPLA et l´UNITA.
    Pour mettre fin á cette guerre, Dos Santos et ses généraux (dont l´actuel président) vont décider d´expulser la mission militaire de l´ONU en declarant une guerre totale á l´UNITA.
    Dos Santos avait signé un accord avec une entreprise militaire privée de l´Afrique du Sud « EXECUTIVE OUTCOMES ». Avec l´expertise d´EO, l´armée du MPLA va gagner la guerre.. et rapidement contre l´UNITA.
    Depuis, il existe des lois qui interdisent les activités des entreprises militaires privées en Afrique du Sud, ainsi les congolais ne peuvent pas esperer refaire ce que Dos Santos avait fait face á l´UNITA.
    QUE NOUS RESTE-T-IL?
    La MONUC/MONUSCO a largement démontrée ses limites.. Même la fameuse brigade de la SADC qui a un mandat « offensif » se retrouve dans l´inertie après (pourtant) une victoire sur le M23.
    Que devons-nous faire?
    1. CHINE
    Ce pays fait des affaires et jamais la guerre.. c´est la philosophie en or de la Chine.. qui parfois exporte des armes mais jamais ne souhaite se retrouver dans des guerres. même dans les pays où la Chine expoite des minerais
    2. RUSSIE
    Pays idéal pour la RDC.. ce que les faits d´arme de la Russie en Syrie et tout recement en RCA plus proche de nous.. fait rêver.
    Poutine serait-il assez coriace pour se lancer dans le conflit congolais?
    3. UE
    Même si l´UE a laissée des souvenirs plus que positif en Iturie. l´EUPOL et l´EUSEC ont un bilan très discutable.
    Ce que le 28 ou 27 membres étaient plus que jamais dans une sorte de lutte pour le « leadership » au Congo. L´Allemagne plus riche ne souhaite pas financer une action militaire et se retrouver sous les ordres de la France… Tandis que la France n´accepte pas le leadership de la « petite » Belgique.
    Observez ce qui se passe au Mali pour admettre que l´UE aura du mal á trouver un consensus pour une seconde opération Artémis au Congo.
    4. USA/OTAN
    C´est le seul pays.. qui semble être capable d´intervenir militairement au Congo. Etant le leader naturel de l´OTAN.. et en plus de cette competition avec la Chine pour le contrôle des ressources du Congo, les USA semble être l´ultime solution viable.
    Felix qui s´affiche pro-USA a encore 3 ans de son mandat..et devrait sans doute opter pour une signature d´un traité de défense avec les USA au lieu de se limiter aux accords.. militaires « conventielles ».

  3. Certes, la Monusco peut avoir ces faiblesses mais la responsabilité primordiale en matière sécuritaire et de défense du territoire national revient à l’Etat congolais , la Monusco n’agit qu’en accompagnateur des desiderata de l’Etat hôte. Cependant, n’étant pas naïf, je reconnais néanmoins que dans un territoire potentiellement riche comme le nôtre, qu’il y ait au sein de certains agents de la mission ou au sein de certains états du système des nations unies des agendas cachés. C’est à nous d’y veiller pour empêcher ce type d’actions.

  4. Au-delà de la mission de paix ostensiblement affichée, est NAÏF toute personne qui croit que les agents de la Monusco (indonésien, pakistanais, brésilien, …) sont au service de la RDC au péril de leur vie. ___Les congolais SONT le problème et la solution___.

  5. @ Haro sur la Monusco, oui tous ces manifestants qui vivent quotidiennement les violences au Nord Kivu – Beni, Butembo, Goma, Rutshuru…-, en Ituri, au Sud Kivu, n’ont pas tort de condamner sa passivité et pourquoi pas de réclamer son départ. Une force internationale de maintien de la paix qui a largement échoué à arrêter les tueries au Congo pour y installer cette stabilité qui était leur mission. Les mouvements citoyens et d’autres associations ont raison de ne pas comprendre le manque de réactivité efficace sinon l’inactivité de ses troupes, les accusant d’être complices dans le génocide des Congolais.
    @ Oui depuis 22 ans qu’elles sont là, Monuc puis Monusco, elles sont devenues un vrai business pour les étrangers mais aussi pour les nationaux et surtout un faire-valoir quasi gratuit pour les pouvoirs successifs impuissants sur leur propre territoire. Bien qu’inefficace pour les Congolais, la Monusco n’en est pas moins devenue une affaire bénéfique du point de vue international en apportant sa caution aux bailleurs de fonds extérieurs. En ses deux décennies de présence au Congo au coût d’au moins un milliard de dollars annuels, elle justifie le travail de l’Onu dans le monde et rapporte aux pays de ses Casques bleus des revenus réguliers tandis que beaucoup de puissants y gagnent en fournissant la logistique militaire, intendante et même médicamenteuse…
    @ La Cenco a aussi raison d’exiger in petto le déplacement de tous les officiers militaires qui évoluent là depuis longtemps forcément devenus des collaborateurs sinon des parrains des différentes groupes armés, des relais juteux des armées étrangères aux desseins multiples sur notre pays
    Notre malheur en fait à nous Congolais est que les violences perdurent à l’Est avec ses multiples groupes armés surtout commandités par les étrangers malgré la présence des forces de l’Onu, alors pourquoi pas alors négocier dès maintenant leur départ progressif car il est plus qu’évident qu’à leur place nous avons davantage besoin d’une armée nationale puissante et républicaine assistée pendant un moment par des voisins sûrs. On a parlé ici d’un pacte de défense réfléchi et déterminé avec l’Angola, pourquoi pas. Sinon la philosophie internationale conformiste et la composition de la Monusco – des soldats venus du sous-continent indien sans lien culturel et politique avec nous et peu dévoués à mourir pour ces pauvres Congolais n’autorisent pas qu’un jour la Monusco devienne un recours efficace pour un Congo malade des siens et des voisins.

    1. ANGOLA?
      Il existe des raisons historiques qui font que l´Angola ne souhaite pas stabiliser la RDC.
      Pour ceux de nous qui l´oublient, ce que nous voyons á l´Est depuis 20 ans, Mobutu l´avait (aussi) fait en Angola… pendant plus de 20 ans en apportant un back up militaire á Savimbi.
      Les angolais se souvienent des destructions des routes, des villes, et même le chemin de fer de Benguela qui été impossible á utiliser..
      La RDC n´a pas encore « payée » la facture de ces destructions..
      ACCORD DE DEFENSE AVEC L´ANGOLA
      GHOST est pessimiste dans ce sens qu´il est question d´une decision de l´Angola comme État.
      Nous voyons mal l´actuel président angolais reunir son gouvernement pour demander que l´Angola « finance » une intervention militaire dans l´Est du Congo évaluée á plusieurs centaines des millions de dollar par jour rien que pour assurer la logistique.. par avion.
      Même le parlement en Angola va avoir des reserves pour envoyer des militaires angolais si loin á l´Est et ponctioner des millions de dollars dans le budget de leur pays pour financer une guerre au Congo.
      Notez une chose verifiable: Vous ne trouverez pas des militaires angolais dans les missions militaires de l´ONU ou de l´UA.
      Sauf erreur de jugement de notre part, nous sommes très pessimiste sur une aide militaire angolais á l´Est.
      USA
      Etudions l´option des USA (AFRICOM) avec lucidité et sans emotions

      1. Franchement Ghost, on sent de la maîtrise du genre « grounded theory » indiquant que vous détenez des informations stratégiques à même d’aider la gouvernance militaire actuelle. Pourquoi ne pas rentrer au pays et aider la république dans ses balbutiements. Merci beaucoup pour toutes ces informations très pertinentes. Il y a plusieurs années j’avais fait une intervention dans ce sens sur ce site. Il y en a qui m’ont demande des preuves. Pourtant , l’UNITA de Savimbi était l’indicateur plausible des ingérences de Mobutu dans les affaires politiques d’autres pays. Les hutus et Laurent Kabila l’ont copié puis appliqué après leurs démêlés avec les tutshi. Mon frère médecin travaillant depuis x temps en Afrique australe soignait de nombreux militaires « interamwe » blessés de guerre.Ces derniers se sont à ce jour infiltrés parmi nos populations civiles. Il en est de même des militaires tutshi . A ce jour , c’est la république qui en paye cash les frais. Pourtant , la commission défense et sécurité , population et migration avaient émis des recommandations à exécuter par le gouvernement issu de la CNS.
        Monsieur Kengo et Mgr Mosengo sont bien vivants pour expliquer la débâcle par la fameuse troisième voie induisant que l’oublie des bêtises passées entraîne leur mimétisme au présent. Puisse cela enseigner la gouvernance actuelle.

  6. Dr Mbungani devrait exiger un test HIV à tous les soldats de la Monusco.
    Dans l’intérêt de la santé de nos soeurs.

  7. @ CIC,
    Cher BAW, il serait intéressant d’avoir l’avis de l’expert Jean-Jacques Wondo sur la question de la sécurisation des frontières de l’Est du pays.
    D’avance, je vous remercie

Comments are closed.