« Kabila » a lancé la construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport de N’Djili

« Joseph Kabila » a lancé mercredi 2 mai les travaux de construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport de Ndjili.

Le vice-Premier et ministre des Transports et voies de communication, l’ex-opposant José Makila Sumanda, a rendu un « vibrant hommage » au Président sortant qui, « dans sa vision éclairée », s’est engagé à doter le pays des infrastructures modernes répondant aux standards internationaux et à la dimension méritée par le Congo-Kinshasa.

D’après le ministre Makila, le projet de construction de cette aérogare « intelligente et haute définition », est le fruit d’un partenariat entre le Congo-Kinshasa et la banque chinoise Eximbank. Le coût global des travaux s’élève à 354 millions de dollars américains. La banque chinoise a accepté de financer 85% de ce montant. Les 15% restants devront être pris en charge par l’Etat congolais.

Sur instruction de « Joseph Kabila », le gouvernement congolais a déjà versé 20 millions de dollars américains au constructeur pour le démarrage effectif desdits travaux.

José Makila a, par ailleurs, indiqué que la nouvelle aérogare permettra de répondre aux besoins des flux annuels des trafics d’aéronefs et de passagers estimés à trois millions et de construire un hub international au centre de l’Afrique.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie. C’est le cas notamment de: Aubin Minaku (président de l’Assemblée nationale), Léon Kengo wa Dondo (président du Sénat), Bruno Tshibala Nzenzhele (Premier ministre). Le président du CNSA (Conseil national du suivi de l’accord), Joseph Olenga Nkoy, les ambassadeurs et les représentants des organismes internationaux en RDC ont pris part également à cette manifestation. Congo Indépendant