Kinshasa: Enlèvement de M. Jimmy Kitenge, secrétaire national chargé de la Communication et médias du PPRD

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est vivement préoccupée par l’enlèvement, mardi 26 juillet 2022, par les agents de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR), de monsieur Jimmy Kitenge Manganda, secrétaire national en charge de la communication et médias du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie de l’ancien Président de la République et sénateur à vie, M. Joseph Kabila.

Selon les informations parvenues à la VSV, les droits de M. Jimmy KITENGE ne seraient pas respectés à son lieu de détention, la Direction générale de l’ANR. Son droit à la visite des membres de famille dont son épouse ainsi que le droit à la visite de son médecin et de ses avocats n’est pas respecté et ce, en violation des instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux des droits humains.

En outre, il est fait état de brutalités et des bousculades dont Jimmy Kitenge aurait fait l’objet le jour de son enlèvement par des hommes armés en civil avant de l’embarquer dans l’un des véhicules des services de sécurité sans plaque d’immatriculation.

La VSV dénonce le traitement infligé à M. Jimmy Kitenge qui aurait dû être invité en bonne et due forme par les services de sécurité en lieu et place pour ces derniers de procéder à son enlèvement comme cela a été fait devant le siège de la chaîne de télévision CCTV à Kinshasa-Gombe.

La VSV invite donc les agents des services de sécurité au respect strict des droits de toute personne interpellée ou placée en détention notamment le droit à la visite des membres de famille, de son médecin et de ses avocats. Elle demande aux autorités congolaises en général et à son excellence Monsieur le Président de la République, son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur et Sécurité et à Monsieur l’Administrateur général de l’ANR en particulier d’intervenir pour la libération de M. Jimmy Kitenge sinon son transfèrement rapide vers une juridiction compétente en cas des griefs sérieux à sa charge en vue de mettre fin à sa détention prolongée et irrégulière à l’ANR.

Fait à Kinshasa, le 2 août 2022.


LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

3 thoughts on “Kinshasa: Enlèvement de M. Jimmy Kitenge, secrétaire national chargé de la Communication et médias du PPRD

  1. Kalev, le général d’operette Numbi, l’autre idiot de Bakata Katanga courent toujours. Des hijos de puta de la MONUSCO tuent les nôtres… on ne voit pas l’ANR et pourtant on souhaiterait voir cette noble institution jouer son vrai rôle de renseignement. Mais…
    C’est tellement facile d’arrêter les petits…sans défense.
    Kiadi kibeni kua ba ndombe !
    Nini to sali te ?

  2. L’acariâtre pimbêche cacochyme « ANR » composée essentiellement des LUBARWANDA fait les siennes ! Enlever carrément les personnes qui contredisent FATSHI-BIDON, cela prouve que tous les autres Politichiens soi-disant opposants qui vivent tranquillement à Kinshasa et ses provincettes sont des accompagnateurs privilégiés des Occupants Banyarwanda de l’Empire Hima pour lequel Tshilombo-Pétain travaille. Après François Beya, Pierrot Luwara, Jean-Marc Kabundi, c’est le tour de Jimmy Kitenge de faire les frais de leurs frères Kasaïens adossés dans les bureaux du soi-disant Renseignement de la Dictature Tshilombiste juxtaposée sur l’Occupation Rwando-Ougandaise. Il est écrit « Christ se tourna vers elles (Kongolaises), et dit Filles de SION-JÉRUSALEM (KONGO-ZAÏRE), ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants » (Bible Luc 23 : 28). Les OCCUPANTS BANYARWANDA ont nommé Tshilombo-Péttain président protocolaire JOUISSEUR en lui laissant la caisse du TRÉSOR PUBLIC, l’acariâtre pimbêche cacochyme « ANR » et la désormais inutile Tribaliste « IGF » ne bougent pas d’un cran pour interpeller la Famille Tshisekedi-Tshilombo qui a vendu impunément le KONGO-ZAÏRE à l’EAC (East African Community)=EMPIRE HIMA. Vivement les chefs coutumiers Lulua du Kasaï-Occidental (Kananga) fassent encore des cérémonies totémiques en sacrifiant des poules pour menacer Tshilombo-Pétain, ce dernier président protocolaire sans charisme aime tellement la vie facile et de luxe qu’il va lâcher du lest comme pour François Beya et Jean-Marc Kabundi qu’il a libérés vite fait bien fait comme un gamin. Ce pays est tellement tombé trop bas que plus rien n’étonne car on a atteint le pic de la bêtise comme dirait Albert Camus la bêtise insiste toujours. « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin! Heureux toi, pays dont le roi est de race illustre, et dont les princes mangent au temps convenable, pour soutenir leurs forces, et non pour se livrer à la boisson! Quand les mains sont paresseuses, la charpente s’affaisse; et quand les mains sont lâches, la maison a des gouttières » (Ecclésiaste 10 : 16-18). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. INGETA

  3. J’ai suivi d’une oreille la prestation de Mr Ngarime, l’adjoint de Kitenge au PPRD et ai apprécié son plaidoyer et réquisitoire sur l’enlèvement de son collègue au PPRD par l’ANR : il a bien argumenté sur le fonctionnement toujours au service du Prince comme avant. 7 jours après son enlèvement personne ni dans sa famille ni dans son parti n’avait signe de vie de Kitenge. Bref rien n’a vraiment changé du coté de l’ANR et ailleurs. Dommage, du coup je me trouve à souhaiter presque le retour d’un régime que j’aborrhe…

Comments are closed.

Previous post Le Congo-Kinshasa ambitionne de devenir un gros producteur de pétrole et de gaz
Next post Communiqué IRDH: Condamnons la violence contre Monusco et demandons le respect du plan de son retrait progressif