La publication du Gouvernement attendra 2 à 3 jours de plus, Tshisekedi doit valider l’équilibre régional des ministres

Les Congolais doivent encore patienter pour connaître les noms des ministres et la configuration du nouveau Gouvernement. Le temps pour Félix Tshisekedi en séjour en Tanzanie aux obsèques du président John Magufuli de « valider à son retour les ajustements en cours dus en partie à la nécessité d’un équilibre régional », indique une source proche de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

A cette énième étape, le Président de la République veut tenir compte de la géopolitique. La RDC, pays quatre fois plus grand que la France et à plusieurs tribus, est appelé à respecter cet équilibre pour éviter qu’un de la République soit lésé au profit d’un autre. Voilà pourquoi, dès son retour de la Tanzanie, le chef de l’État va s’atteler à cet aspect des choses avant que l’équipe gouvernementale ne soit portée à la connaissance de l’opinion nationale.

Ce qui revient à dire que le Premier ministre et le Président de la République ainsi que toutes les forces de l’Union sacrée se sont déjà accordés sur ce qui les divisait, à savoir le partage des postes ministériels. Comme quoi, l’on tend vers une dernière étape avant la publication du cabinet Sama Lukonde.

APA/

2 Commentaires on “La publication du Gouvernement attendra 2 à 3 jours de plus, Tshisekedi doit valider l’équilibre régional des ministres

  1. Peut-on honnêtement faire confiance à ces zigotos qui n’ont goût qu’aux gains faciles et centrés sur leurs propres intérêts? Lorsque Félix “Triche-sekedi” lui-même, en bon bourlingueur, préfère aller villégiaturer en Tanzanie soi-disant pour aller enterrer John Magufuli, pendant que des Congolais massacrés à l’Est par la soldatesque de Kagame Paul, finissent leur séjour terrestre dans des fosses communes?

  2. Equilibre régional des ministres ? C’est une très bonne chose.
    Et si on commençait par l’équilibre régional des conseillers à la présidence ?
    Na fingi te. Na za na haine te. Na tuni se motuna.

Comments are closed.