La ville de Kinshasa sous la cadence de travaux de réhabilitation des routes

La population kinoise vit depuis bientôt deux semaines sous la cadence de travaux de réhabilitation des routes dans plusieurs coins de la capitale. Et ce dans le cadre du programme d’urgences pour ses 100 premiers jours lancés par le président Félix Antoine Tshisekedi.

Les usagers des routes concernées assistent au jour le jour au démarrage et exécution de ces travaux par l’Office de voirie et drainage (OVD) en collaboration avec l’Office de route. Une situation qui entraîne des embouteillages et la rareté des transports sur ces tronçons, les conducteurs étant parfois contrains de changer d’itinéraires habituels.

C’est le cas sur la route de Matadi à la place Zapé dans la commune de Selembao, ainsi que sur les avenues Saïo et Forces publiques dans la commune de Kasa-Vubu, Université de Kinshasa dans la commune de Ngaba, et Kasa-Vubu près du marché central de Kinshasa dans la commune de Gombe.

L’ingénieur Georges Kabengele, chargé de la conduite des travaux sur l’avenue Saïo, a fait savoir que ces travaux consistent essentiellement au renouvellement des chaussées, contrairement à ceux qui pensent qu’il s’agit seulement de boucher les nids de poule.

Tout en reconnaissant que ces chantiers sont à la base de la perturbation de la circulation routière, l’Ir Kabengele a invité la population à prendre son mal en patience, en attendant la fin de ces travaux qui vont améliorer le trafic urbain.

ACP/

One thought on “La ville de Kinshasa sous la cadence de travaux de réhabilitation des routes

  1. A la bonne heure : « La ville de Kinshasa sous la cadence de travaux de réhabilitation des routes »!?
    Ce n’est pas si nouveau que ça même si aujourd’hui on convoque le Programme de 100 jours de notre nouveau PR. Il y’a donc le bon diagnostic des routes trous de Kinshasa qu’il faut réparer mais beaucoup avaient été refaites même le Boulevard qui nous a coûté un bras par les Chinois. Il y’a donc une impérative nécessité de bons travaux et ensuite de leur entretien régulier. Ce qui non seulement n’a pas été le cas dans le passé mais aussi ce qui a vu des détournements au désavantage du Trésor Public.
    Est-ce cette fois avec F Tshisekedi tout sera en ordre, des travaux bien faits et leur entretien assuré comme les deniers publics bien utilisés ?
    Voilà ce le peuple est en droit d’attendre sinon tout ceci ne serait qu’une propagande de plus, simples effets d’annonce. A nouvelle présidence, nouvelles exigences, rendre des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *