Marche du Rassemblement: Kabund et Fayulu interpellés

La police a interpellé jeudi 30 novembre à Kinshasa le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund et le président du parti politique de l’opposition ECIDE Martin Fayulu. Ces deux leaders de l’opposition ont été interpellés puis conduits à une destination inconnue alors qu’ils s’apprêtaient pour lancer une marche interdire par les autorités de la ville.

« Certains leaders de l’opposition ont été arrêtés. Il s’agit du secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc Kabund wa Kabund et Martin Fayulu, président de l’ECIDE. Ils quittaient la permanence pour se rendre sur le lieu prévu comme point de chute de la manifestation. On a tiré des gaz lacrymogènes, on a dispersé les militants qui les accompagnaient et les deux ont été arrêtés, jetés dans les véhicules de la police. Jusqu’à présent, nous ne connaissons pas la direction vers laquelle ils sont amenés », témoigne Rubins Mikindo, secrétaire général adjoint de l’UDPS, présent au moment de l’interpellation de ces deux leaders de l’opposition.

Il affirme que les forces de l’ordre empêchent depuis le matin Felix Tshisekedi, président du Rassemblement de sortir de chez lui.

« Felix Tshisekedi était sur le point de sortir. Il a été empêché par la police. La permanence de l’UDPS, la résidence de Tshisekedi et tout le quartier est quadrillé par un dispositif policier qu’on n’a jamais vu », rapporte Rubins Mikindo.

 

Radio Okapi, 30.11.2017
© Congoindépendant 2003-2017