Ne Muanda Nsemi a quitté l’hôpital et regagné sa résidence

Ne Muanda Nsemi, ancien député congolais, chef du mouvement politico-mystique Bundu dia Mayala, arrêté le 24 avril dernier par la police, a regagné sa résidence lundi 3 août au quartier Binza/Macampagne à Kinshasa.

Interné d’abord au Centre neuro-psycho-pathologique (CNPP), puis aux cliniques universitaires de Kinshasa, le chef du parti politique Bundu dia Mayala a été déclaré être guéri du coronavirus. Témoin de l’événement Joseph Olenghankoy, président du Comité national de suivi de l’Accord (CNSA).

À sa sortie de l’hôpital, Ne Muanda Nsemi,  lucide et habillé en tenue de ville (veste et cravate), a remercié tous ceux qui se sont investis dans sa guérison, notamment le corps médical. L’ancien député a fait savoir que lors de son admission à l’hôpital, il avait des soucis et sérieux problèmes de tension artérielle. À l’heure actuelle, je me  porte comme un charme, a-t-il déclaré.

Médiateur dans le dossier  Ne Muanda Nsemi, Joseph Olengahnkoy a déclaré à la presse que c’est le président Félix-Antoine Tshisekedi qui s’est personnellement investi pour que cette personnalité soit écartée du danger. « Nous sommes venus le prendre pour qu’il rentre chez lui. Sur ordre du Chef de l’Etat, sa résidence a été réhabilitée. Les médecins ont donné leur accord pour qu’il rentre chez lui, nous sommes débordés de joie… », a déclaré le leader des FONUS.

ACP/

2 thoughts on “Ne Muanda Nsemi a quitté l’hôpital et regagné sa résidence

Comments are closed.