Pr Muyembe: « Ebola et le Covid-19 proviennent des contacts de l’homme avec des animaux »

Read Time:1 Minute

Dans un exposé qu’il a fait, mardi 17 mars, devant les parlementaires réunis au Palais du peuple sur les phénomènes épidémiologiques en RDC, le Pr Jean-Jacques Muyembe Tamfum a indiqué que la maladie à virus Ebola et le Covid-19 proviennent tous les deux des contacts de l’homme avec des animaux.

Il a fait savoir qu’aujourd’hui, on est à la phase de la contamination d’homme à homme, aussi bien pour Ebola que le coronavirus.

S’agissant d’Ebola en RDC, il a souligné que cette maladie a pris naissance en 1976 à Yambuku dans le grand Equateur, avant de retracer les autres poussées de la maladie à Isiro et dans d’autres parties de la RDC, jusqu’à l’Est où elle est en phase terminale. Il a évoqué ses modes de contamination ainsi que les procédures entreprises pour son éradication progressive.

Les épidémies passées de la maladie à virus Ebola (MVE), a-t-il précisé, ont été contenues en prenant des mesures de santé publique telles que le lavage des mains, la prise de température, le suivi des contacts et l’isolement des malades.

En ce qui concerne le covid-19, Jean-Jacques Muyembe a tenu à souligner sa réalité en RDC, ayant lui-même dirigé le séquençage d’échantillons tirés des personnes infectées, avant de parler de phases dans la riposte.

Pour lui, la phase actuelle consiste à empêcher la maladie de se propager dans la ville ainsi qu’à travers le pays.

Muyembe a démenti le mythe qui veut que les Noirs ne meurent pas de microbe. Il a aussi rappelé que même s’il est vrai que le coronavirus est sensible à la chaleur à l’air libre, il n’est pas correct de penser qu’à l’intérieur du corps il en est de même.

Il a appelé les députés, en tant que leaders d’opinion, à véhiculer un message positif et réaliste. « La population a confiance en vous et vous écoute. Lorsque vous leur parlez, ils suivent vos directives. Si nous avons pu vaincre la MVE à Mandina, à Beni et ailleurs, c’est notamment grâce au changement de comportement et de langage des élus du peuple, qui a eu un effet positif sur la population », a-t-il souligné.

D’après lui, il appartient aux autorités d’apprécier la nécessité de fermer le Parlement, écoles, stades et autres.

ACP/

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Coronavirus: A Kin, c’est l’indolence. A Paris, Macron « déclare la guerre »
Next post La situation financière de la RDC au mois de février clôturée avec un déficit de 180 milliards de CDF