RDC: le colonel déserteur Charles Sematama accueilli dans les hauts plateaux par les hommes d’un autre colonel déserteur Michel Makanika

Plusieurs sources dans les hauts plateaux d’Uvira, Mwenga et Minembwe (Sud-Kivu) confirment à ACTUALITE.CD l’arrivée du colonel déserteur Charles Sematama. Ce dernier s’est retourné contre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) après avoir déserté à Masisi (Nord-Kivu) où il était commandant d’un régime.

Cet officier supérieur est arrivé vendredi avec plusieurs soldats FARDC à Bijombo, dans le territoire d’Uvira, selon nos sources.

« Personnellement, je l’ai vu avec ses hommes passer devant mon école le vendredi. Le colonel déserteur Charles Sematama était accompagné d’autres militaires », témoigne un directeur d’une école primaire.

« Il n’est pas arrivé seul, à ses côtés, un autre nommé Karoti qui est avec lui et d’autres sont arrivés à Bijombo », ajoute un autre habitant de Bijombo.

La nouvelle est confirmée par la société civile locale. Il a été accueilli par les hommes d’un autre déserteur Michel Rukundo alias Makanika.

« C’est vrai, le colonel déserteur Charles Sematama est arrivé à Bijombo depuis le vendredi pour se rallier aux forces de Makanika. Il a été accueilli par les éléments de Makanika à Bijombo », a dit un acteur de la société civile.

Le Baromètre Sécuritaire du Kivu (KST), projet initié par Human Right Watch et le Groupe d’Etude sur le Congo de l’Université de New York qui cite des sources locales à Minembwe, confirme aussi l’arrivée du colonel Charles Sematama dans la région. Aux côtés de Michel Makanika, Charles Sematama va intégrer la coalition des groupes armés Ngumino et Twirwaneho issus Issu de la communauté banyamulenge. Ces groupes armés se font remarquer par plusieurs attaques contre les FARDC et les miliciens Mai-Mai avec des conséquences graves sur les populations civiles.

 

Justin Mwamba | ACTUALITE.cd

4 thoughts on “RDC: le colonel déserteur Charles Sematama accueilli dans les hauts plateaux par les hommes d’un autre colonel déserteur Michel Makanika

  1. Serait-il de meche avec la CENCO ? ou avec Ngbanda ?
    On attend la réaction des perroquets de la Présidence.

  2. @Justin Mwamba,
    Et qu’en dit le chef suprême des forces armées congolaises?
    Certainement qu’il dira qu’il n’en était pas informé. Quel poisse pour notre pays!

  3. C’est cela la PREUVE d’un envahissement : désertion d’1 officier « congolais? » et se retourne contre les FARDC!. Sauf mauvaise foi, qui pourrait encore contredire l’APARECO et Mr Honoré Ngbanda qui dénoncent sans cesse l’INFILTRATION, l’OCCUPATION et les collabos?

  4. @ Félix Tshisekedi avait déclaré à Londres dans une harangue populaire que les Banyamulenge étaient des Congolais à part entière qui sont là depuis des générations. A sa décharge, il devra ajouter que c’est à eux aussi de nous le démontrer. Alors le démontrent-ils lorsque certains d’entre eux désertent de l’armée nationale pour aller rejoindre des milices tribales à Minembwe d’où ils attaquent les forces loyalistes et tuent des civils Congolais innocents, tout cela pour se préserver un coin à eux sur les hauts et moyens plateaux du Sud Kivu ?
    @ Les plus vieux des autochtones bembe, fuliro, rega… se souviennent avoir vu en 1996-2000 les jeunes banyamulenge en uniformes de l’armée rwandaise devant les troupes rwandaises qui venaient attaquer les Congolais.
    Aujourd’hui les chefs coutumiers de Fizi crient leur dépit de l’insécurité grandissante au Sud Kivu et demandent à Tshisekedi de faire une priorité le rétablissement de la paix dans leur territoire.
    @ Bref devant toutes ces violences et desertions le président devrait aujourd’hui prendre acte que dès qu’ils le peuvent, les Banyamulenge montrent leur loyauté prioritaire envers le Rwanda et leurs succédanés dans leur préoccupation à se constituer comme un Etat dans l’Etat avec la complicité du Rwanda là ils habitent. La balle est dans son camp pour réagir sinon le Congo restera sous son faible leadership ainsi déclaré qui le dindon de la farce des relations chahutées avec le Rwanda.

Comments are closed.