Sans conscience nationale, la RDC pataugera à jamais

Read Time:9 Minute
Tongele N. Tongele
Tongele N. Tongele

LA RDC A UN DESTIN QUE TOUS LES HABITANTS DE CE PAYS DEVRAIENT EN ETRE CONSCIENTS

Qu’est-ce que la RDC doit et devrait être de par la nature? Qu’est-ce que la RDC est appelée à être dans le concert des nations? Quel rôle la RDC est destinée à jouer sur la planète terre?

La réponse à ces questions est fournie par la nature elle-même, par le destin lui-même. Eh bien, pourquoi est-ce que la RDC est sinon l’unique, mais l’un des rares pays au monde qui soit doté d’immenses ressources naturelles sur la planète terre? Ce fut justement pour créer les conditions et l’environnement favorables à l’apparition de l’homme sur la terre. Les recherches paléontologiques et archéologiques dans les centres des recherches et les universités occidentales confirment cette vérité. Ces conditions et environnement de vie ont fait que les premiers êtres humains aient vu le jour au cœur de l’Afrique. Non seulement la nature a doté le cœur de l’Afrique, la RDC, de toute sorte des ressources naturelles, mais cette dotation était en fonction de l’apparition de l’homme sur la planète terre, c’est-à-dire pour préparer l’environnement favorable à la survie des premiers êtres humains sur la terre. Pensez-y! C’est très significatif. Cette vérité doit et devrait être le fondement de la conscience nationale en RDC. Les habitants des villages, villes et cités en RDC doivent savoir et être conscients du fait que depuis le commencement de l’humanité sur la planète terre, la RDC a fait croître l’humanité comme les parents font croître leur nouveau-né. La RDC est le fondement de l’humanité. Et c’est cela qui fait que la RDC contient tout ce dont le reste de la planète terre a besoin pour son avenir. C’est cela le destin même de la RDC et ses habitants: celui de contribuer au bien-être matériel et culturel de l’humanité. C’est un honneur, un devoir et une obligation aussi bien naturelle que civilisationnelle pour la RDC d’être choisie par le destin à servir de modèle pour l’humanité. Faillir à cette obligation est un « péché mortel » pour la RDC.

Cette vérité doit être enseignée aux enfants à la maison, aux élèves, aux étudiants, dans des églises, toujours et partout en RDC. Les habitants de la RDC doivent être conscients de ce rôle de fondement de l’humanité que la nature leur a donné et ils doivent se comporter en conséquence. La vie en RDC, la réalité de la vie en RDC, en famille, dans des écoles, dans des églises, dans le gouvernement et les institutions nationales et provinciales, les animateurs de ces institutions, etc., tous en RDC doivent vivre et faire leur travail avec cette conscience-là, celle d’être par obligation du destin, source d’inspiration pour ce qui est bien et beau dans l’humanité, de telle façon que le monde entier puisse reconnaître qu’en temps de tourment et doute, il faut se tourner vers la RDC pour trouver inspiration et sens à la vie.

C’est avec amertume de constater que la réalité en RDC ne reflète pas la conscience du rôle naturel et providentiel de la RDC dans le monde. Cependant, les jeunes filles et jeunes garçons, les habitants des villages, villes et cités en RDC sont prêts; mais qui, de conscience, compétence et détermination guidera ce peuple pour jouer son rôle de modèle et inspiration pour l’humanité?

DEUX VÉRITÉS ET DEUX QUESTIONS FONDAMENTALES SUR LA RDC

Vérité numéro 1: La RDC est, si pas l’unique pays au monde, mais certainement parmi les très rare pays qui sont par destin, par nature, dotés des atouts humains/culturels énormes (des centaines des tribus et groupes ethniques) et d’immenses ressources naturelles de toute sorte.

Posez-vous cette question en toute conscience: qu’est-ce qui empêche maintenant ces innombrables atouts et talents humains en RDC d’émerger et faire de la RDC ce que par nature la RDC et ses habitants devraient être, à savoir être source et moteur du développement du continent africain et acteur principal dans les affaires du monde?

Vérité numéro 2: Partout dans le monde développé, dans tous les pays technologiquement avancés du monde, il y a des ressortissants Congolais qui sont des experts dans tous les domaines de la science et de la technologie, et qui contribuent énormément à l’avancement de ces pays.

Posez-vous encore cette question en toute conscience: si les filles et fils de la RDC sont ce qu’ils sont, et font ce qu’ils font dans les pays industrialisés du monde, qu’est-ce qui fait qu’en RDC, les habitants et les dirigeants de la RDC sont incapables de relever le défis de la révolution industrielle pour transformer sur place les immenses matières premières de ce pays en produits finis/manufacturés pour éliminer le chômage, la pauvreté, la famine, le délabrement des infrastructures, l’insalubrité des villes et cités, l’insécurité, l’impunité, les injustices, l’inefficacité des institutions nationales et provinciales, et toutes ces misères qui paupérisent les habitants de la RDC pourtant talentueux et assis sur d’immenses ressources naturelles?

C’EST LA CONSCIENCE NATIONALE QUI DOIT MOBILISER POUR UN DESTIN COMMUN EN RDC

Le destin naturel de la RDC, comme explique ci-dessus, est de se transformer pour être modèle de ce qui est bien et beau dans l’humanité. Et la révolution scientifique, technologique et industrielle est le chemin de la réalisation de ce destin. En effet, tout ce qui est produit sous le soleil est soit à base de, soit contient des ressources naturelles de la RDC: les avions et les vaisseaux spatiaux, les voitures, les trains, les bateaux, les machines lourdes, les appareils électriques et électroniques, les appareils électromécaniques et électroménagers, les instruments de mesure, les boutons, les aiguilles, les panneaux solaires, les produits pharmaceutiques, etc., bref, tout ce qui existe sur terre comme produit manufacturé a l’empreinte des ressources de la RDC.

La formule pour la RDC de réaliser son destin est déjà là, et est la suivante: Talents des habitants de la RDC + Immenses ressources naturelles de la RDC = super puissance économique, technologique et industrielle du monde, et modèle pour l’humanité.

COMMENT APPLIQUER CETTE FORMULE?

Première étape: Tous en RDC doivent se rendre compte que le développement en RDC n’arrivera pas magiquement ou à force des prières. Cela ne sera que le résultat des pensées, conceptions, imagination, effort et travail des hommes et femmes, des habitants de la RDC. Qui sont les habitants de la RDC? Ce sont les dirigeants politiques, les animateurs des institutions nationales et provinciales, les animateurs des institutions académiques, les animateurs des activités économiques et artistiques; ce sont les habitants des villages, villes et cités en RDC; ce sont les jeunes filles et jeunes garçons de la RDC.

Si donc les jeunes filles et jeunes garçons, les habitants des villages et milieux ruraux meurent dans des mines d’exploitations artisanales à cause d’éboulement des terres et des maladies sexuellement transmissibles, si les habitants des villes et cités meurent des maladies causées par la pollution et l’insalubrité, si les populations meurent des violences des mains des milices, rebelles, policiers et soldats gouvernementaux, si les dirigeants politiques sont indifférents et incapables d’assurer la sécurité des personnes et des biens à travers le pays, alors c’est clair et évident que la révolution scientifique, technologique et industrielle en RDC n’arrivera jamais, parce que les acteurs de cette révolution sont tués, opprimés et réduits à vivre dans la peur et l’insécurité, comme sous l’ombre de la mort. Qui peut penser, imaginer, concevoir, inventer, lancer des usines quand il/elle/on vit dans l’insécurité et la peur quotidiennement?

Deuxième étape: Tous en RDC doivent se demander: « Quel est le destin de la RDC? Quel est ma responsabilité dans l’accomplissement de ce destin? » Et surtout pendant ce moment d’attente des élections en RDC, ça veut dire à partir de maintenant même, tous les acteurs politiques, intellectuels et culturels en RDC, si vraiment dans le cœur d’un chacun il y a le soucis sincère pour l’avenir de la RDC, les aspirants leaders et futurs leaders doivent rejeter des démagogies et mensonges, et proposer aux débats et discussions à travers toute la RDC des pensées, idées et programmes d’actions concrètes pour éveiller les habitants des villages, villes et cités, ainsi que les jeunes filles et jeunes garçons de la RDC, à prendre conscience de leur dignité et de leurs talents, à prendre conscience du destin de la RDC afin de se mobiliser tous sur le chemin de la vérité, celle de réaliser le destin de ce grand pays courbé sous le joug d’exploitation et de misère intolérables.

CONCLUSION

La réalisation du destin de la RDC doit passer par la refondation de la conscience nationale sur ce que la RDC devrait être de par la nature, ce que la RDC est appelée à être dans le concert des nations, le rôle que la RDC est destinée à jouer sur la planète terre. Et tout cela doit nécessairement passer par la révolution scientifique, technologique et industrielle en RDC.

Ainsi, les discussions et débats politiques, les futures et nouveaux leaders doivent proposer et mettre sur pieds des plans et programmes d’actions concrètes pour mobiliser les jeunes filles et jeunes garçons de la RDC, d’une génération à l’autre, à connaitre, vivre et agir par la conscience nationale d’être acteurs principaux du destin de ce grand pays. Ainsi, par leurs travaux scientifiques, technologiques et industriels, les jeunes filles et jeunes garçons de la RDC vont réaliser ce destin national en créant des compagnies, des usines et des entreprises pour fabriquer sur place des pièces et composantes pour électrifier les maisons, les routes, les quartiers et cités de la RDC. Les jeunes filles et jeunes garçons en RDC vont créer des petites, moyennes et grandes entreprises pour la construction et la réparation des routes et chemins de fer, construction et réparation des bateaux, des avions, des voitures, des ordinateurs et tablettes, des appareils électriques, électroniques et électroménagers, etc., ainsi que leurs pièces de rechange; créer des entreprises et compagnies pour transformer sur place les matières premières abondantes de la RDC en produits manufacturés, y compris des simples choses comme des aiguilles, des clous, des épingles, des chaînettes, des lunettes, des montres, des boucles d’oreilles, des objets classiques (lattes, équerre, rapporteurs), etc.; créer des compagnies et entreprises pour fabriquer des produits pharmaceutiques à base d’abondantes plantes médicinales de la RDC; créer des entreprises agro-industrielles pour faire l’élevage, la pisciculture, et la transformation des fruits, etc. Et d’un coup, la RDC reprendra sa place dans la monde, son destin d’être productrice et exportatrice de tout ce que nous connaissons comme produits finis sous le soleil, contribuer au bien-être de l’humanité, et devenir ce qu’elle est destinée à être par nature: source d’inspiration et modèle pour ce qui est bien, bon et beau dans le monde.

 

Par Tongele N Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le président de la CENI à Dar es Salam pour réceptionner des matériaux électoraux
Next post Présidentielle du 23/12: Et voici Fayulu, l’adversaire que le « FCC » n’attendait pas…