TGI Matete: le ministère public a requis auprès des juges de reconnaître à Kabund la qualité d’engager l’UDPS

Au cours de l’audience publique organisée ce mercredi 28 mars au Tribunal de grande instance (TGI) de Matete, le ministère public a requis auprès des juges de reconnaitre au Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, la qualité d’engager son parti.

Cette requête est une réponse à la demande de Tharcisse Loseke, président de l’UDPS aile Tshibala qui a décidé de poursuivre Jean-Marc Kabund parce que, selon lui, il n’a pas qualité de convoquer le congrès de ce parti. La justice congolaise veut départager l’UDPS Tshisekedi et l’UDPS Tshibala du conflit de paternité.

Tharcisse Loseke attaque en faux la décision signée par le secrétaire général de l’UDPS convoquant le congrès de ce parti. Selon le plaignant, Kabund n’en a pas qualité.

A l’audience publique, le conseil de Jean-Marc Kabund a soulevé plusieurs exceptions notamment celles de défaut de qualité et d’intérêt dont souffrirait Loseke.

« Il était question pour nous, de démontrer devant le tribunal que M. Loseke, qui du reste, est de nationalité belge, ne pouvait pas s’immiscer dans les affaires de l’UDPS pour venir contester les actes posés par son secrétaire général M. Kabund. Nous avons été appuyés par le ministère public qui nous a rejoint en attestant que M. Loseke n’avait pas qualité », indique Me Peter Kazadi, avocat du conseil de l’UDPS.

Pour les avocats de l’UDPS, l’article 26 des statuts de l’UDPS de 2013 affirme clairement qu’ « en cas de décès du président du parti, le secrétaire général, le président de la convention démocratique et le président de la commission électorale permanente engagent le parti ».

L’affaire est prise en délibéré. Le jugement est donc attendu dans un délai de 8 jours, conformément à la loi.

 

Radio Okapi, 28.03.18
© Congoindépendant 2003-2018