Communiqué de presse conjoint des organisations de la Société civile congolaise à l’occasion de la visite du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken

Read Time:4 Minute

Des organisations de la Société civile (Maisons de presse et ONGs) de la République démocratique du Congo (RDC), signataires de la présente déclaration, saluent l’arrivée du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken en République démocratique du Congo pour une visite officielle du 09 au 10 aout 2022 et à cet effet, font la déclaration suivante:

  1. Elles encouragent le gouvernement à prendre des dispositions nécessaires pour assurer l’application de la loi de programmation budgétaire pour les Forces de défense et sécurité et ainsi de financer l’achat des équipements militaires modernes, la construction d’infrastructures appropriées et des casernements et améliorer les conditions socioprofessionnelles des hommes des troupes et leurs dépendants;
  2. Elles encouragent les Forces Armées de la RDC (FARDC) qui se battent aux fronts de l’Est du pays contre des groupes armés, entretenus par des pays voisins connus, dont le mouvement terroriste M23-RDF, et leur souhaitent protection divine et succès pour que la cité de Bunagana et d’autres localités tombées sous contrôle des terroristes reviennent urgemment sous l’autorité de l’État;
  3. Elles saluent la publication du Rapport des Nations Unies dénonçant l’intervention du gouvernement rwandais et de son armée sous couvert du mouvement terroriste M23 défait en 2013. Elles demandent au Gouvernement américain de sanctionner tous les responsables rwandais, autorités civiles et militaires, pour violation des frontières congolaises, tueries, viols, vols et pillages des ressources naturelles. Elles demandent au Gouvernement américain de se désolidariser avec le régime dictatorial et sanguinaire rwandais, d’imposer un embargo sur l’achat d’armes contre le régime génocidaire et terroriste de Kigali et d’autres pays voisins qui entretiennent les groupes armés en RDC, la suspension des aides ou subventions financières américaines et de toute coopération avec le Rwanda et les pays déstabilisateurs de la RDC ainsi que l’implication américaine auprès de l’ONU pour le retrait des casques bleus rwandais de toutes les opérations de maintien de la paix sous la bannière des Nations Unies comme l’a demandé le Congrès américain au mois de juillet. Elles attendent du Gouvernement américain le soutien à la démarche de la RDC tendant à obtenir la levée totale et sans condition de l’embargo sur l’achat des armes lourdes, qui frappe injustement la RDC, alors que certains États voisins qui entretiennent l’insécurité à l’Est s’en procurent facilement et approvisionnent des mouvements terroristes afin de tuer des paisibles citoyens congolais et piller les ressources naturelles de ce pays;
  4. Elles attendent du gouvernement américain des actions concrètes en faveur de la RDC et sa population dans le cadre du Partenariat Privilégié pour la Paix et le Progrès voulu par les deux pays; En effet, les observations suivantes devraient pousser les États-Unis d’Amérique, porteur des valeurs humaines, à s’impliquer de manière significative dans le rétablissement de la stabilité de la RDC, sous toutes ses formes;
  5. Elles attendent que le gouvernement américain incite les entreprises américaines (Tesla, General Motors, Microsoft, etc.), intéressées par le cobalt, le coltan, la cassitérite, le manganèse, le cuivre, le bois, le pétrole et d’autres ressources naturelles à venir directement négocier avec le gouvernement congolais, s’installer dans les provinces du Kivu ou du Katanga afin de se ravitailler à la source auprès des entreprises congolaises en créant la valeur ajoutée avant leur exportation au lieu de s’installer dans les pays voisins et encourager à distance l’insécurité et le pillage; nous réaffirmons que notre position à cheval sur l’équateur et notre hydrographie sont des atouts à exploiter conjointement par les entreprises américaines et congolaises dans le cadre des énergies vertes et renouvelables en protégeant la planète contre le réchauffement climatique;
  6. S’agissant de l’exploitation du pétrole et du gaz, nos organisations saluent l’initiative du gouvernement congolais de lancer les appels d’offres publiques afin d’exploiter ces ressources naturelles comme le font certains pays voisins; et elles l’encouragent à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour que cette exploitation se fasse dans le respect des lois du pays, notamment en protégeant l’environnement (forêt équatoriale, tourbière) et la RSE(Responsabilité Sociale des Entreprises) mais aussi dans l’intérêt des populations riveraines en particulier et de la RDC en général, en les raffinant sur place pour faire bénéficier au peuple congolais toutes les retombées positives. Nos organisations demandent au gouvernement américain de soutenir cette initiative d’autant plus qu’il le fait avec les exploitants privés pétroliers du Texas et elles exhortent le gouvernement congolais à garantir la transparence, la bonne gouvernance et la collaboration avec la Société Civile dans tout le processus de prospection, l’exploitation et la commercialisation de ces ressources naturelles;
  7. Elles encouragent le parlement, le gouvernement et la Commission Électorale Indépendante (CENI) à l’organisation des élections démocratiques, libres, transparentes, inclusives à tous les niveaux, dans les délais légaux, tout en indiquant qu’elles seront très attentives au vote électronique introduit dans la nouvelle loi électorale; par ailleurs, elles attendent du Gouvernement américain la clarification de la nature de son accompagnement pour l’aboutissement harmonieux du processus électoral en RDC, dans le respect de la souveraineté nationale et du principe de non-ingérence en sachant que la priorité du peuple congolais, c’est respect de son droit à la paix et à sécurité, ainsi que la fin du pillage et du génocide des Congolais qui n’ont fait que duré.

Kinshasa, le 9 août 2022


CABINET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “Communiqué de presse conjoint des organisations de la Société civile congolaise à l’occasion de la visite du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken

  1. Huuummm… !!!
    Pourquoi ce Communiqué des organisations de la Société civile part
    du Cabinet du Président de la République ? Je ne sais pas, moi ça me fait penser à l’URSS où le Kremlin était l’organe suprême d’où tout est supervisé. Si on en est là qu’on nous le dise. Bon, c’est moi…

Comments are closed.

Previous post « RDC-Horizon 2023 » / MONUSCO, M23, Etat de droit: comprendre les enjeux
Next post Alerte Enlèvements!