Haut-Katanga : une marche projetée le 15 Janvier à Lubumbashi pour exiger la libération de Ngoy Mulunda

Read Time:1 Minute

Samedi 8 janvier 2022 – Politique

1

Ngoy Mulunda, ancien président de la CENI. Ph. Droits tiers.

L’Alliance des Forces pour le Bien-être des Congolais ( AFBC), parti politique de l’ancienne ministre du Travail, Ilunga Nkulu Néné, projette une marche le 15 janvier 2022 à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga pour exiger la libération de l’ancien président de la CENI, Daniel Mulunda Ngoy. Selon l’AFBC, après la libération par grâce présidentielle de certains acteurs politiques, le pasteur Mulunda Ngoy devrait aussi bénéficier de cette faveur.

« Conformément aux articles 22 et 24 de la constitution de la RDC qui garantissent la liberté d’expression et d’opinion, l’Alliance des Forces pour le Bien-être des congolais ( AFBC), parti politique présidé par l’apôtre Christian Numbi et dont l’initiatrice est l’ancienne ministre d’État de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale Dr. Ilunga Nkulu Néné, projette une marche à Lubumbashi le samedi 15 janvier 2022 pour réclamer la libération sans condition du pasteur Daniel Ngoy Mulunda. L’AFBC juge sa détention inconstitutionnelle. C’est ainsi qu’une lettre a été introduite par les autorités de ce parti auprès des autorités provinciales compétentes du Haut-Katanga sur la tenue de ladite marche », rapporte l’AFBC.

Daniel Ngoy Mulunda a été arrêté le 18 janvier 2021 à Lubumbashi. Il lui a été reproché un discours séparatiste le 16 Janvier de la même année, lors d’un culte en mémoire de Laurent Désiré Kabila.

Ivan Kasongo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “Haut-Katanga : une marche projetée le 15 Janvier à Lubumbashi pour exiger la libération de Ngoy Mulunda

  1. Je n’irai jamais marcher pour Ngoy Mulunda car je n’ai rien à avoir avec la dame Néné Nkulu et de son parti et encore moins avec Ngoy Mulunda qui représente pour moi ces opportunistes qui derrière l’homme venu d’ailleurs ont fait tant de mal à ce pays. N’empêche que je peux m’interroger de toute la légalité de la longue détention de ce dernier et la compare à la liberté accordée à certains du camp présidentiel aussi condamnables.

Comments are closed.

Previous post Meurtre de Rossy Mukendi: La VSV salue les peines infligées aux auteurs
Next post Navy Malela: « Aujourd’hui, je ne conseillerai à personne de déposer ses avoirs à Afriland First Bank! »