IDH: la RD Congo en légère progression en 2023/2024

L’Indice de Développement Humain est un indicateur composite qui mesure trois dimensions du bien-être humain : revenu (niveau de vie), santé/longévité (espérance de vie à la naissance) et éducation (taux d’alphabétisation des adultes). L’IDH de la RD Congo pour 2023/2024 se situe à 0,481, ce qui place le pays au 180ème rang sur 193, dans la catégorie « développement humain faible ». C’est un « progrès ». Au Congo-Kinshasa, l’espérance de vie à la naissance est de 59,7 années, la durée moyenne de scolarisation est de 7,2 années et le revenu national brut par habitant en termes de parité de pouvoir d’achat se situe à 1.080 dollars.

Gaston Mutamba Lukusa

Le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) a publié, le 13 mars, son rapport annuel sur le Développement Humain 2023-2024. Ce rapport est intitulé « Sortir de l’impasse: repenser la coopération dans un monde polarisé ». L’indice de développement humain ou IDH est un indicateur composite qui mesure trois dimensions du bien-être humain: revenu (niveau de vie), santé/longévité (espérance de vie à la naissance) et éducation (taux d’alphabétisation des adultes). Le PNUD évalue ainsi le niveau de développement en se fondant sur la qualité de vie des habitants et non pas sur des données strictement économiques. L’IDH de la RD Congo pour 2023/2024 se situe à 0,481, ce qui place le pays au 180ème rang parmi 193, dans la catégorie « développement humain faible ».

Cette position au classement constitue cependant un progrès par rapport à l’année passée où l’IDH du pays était évalué à 0,479. En des termes plus concrets, en RD Congo, l’espérance de vie à la naissance est de 59,7 années, la durée moyenne de scolarisation est de 7,2 années et le revenu national brut par habitant en termes de parité de pouvoir d’achat se situe à 1.080 dollars. Comparativement, en Suisse dont l’IDH est le plus élevé au monde, ces indicateurs sont respectivement de 84,3 années d’espérance de vie, de 13,9 années de scolarisation et de 69.433 dollars de revenus par habitant.

Selon Achin Steiner, administrateur du PNUD, « l’écart croissant en matière de développement humain mis en lumière par le rapport montre que la tendance à la réduction constante des inégalités entre les pays riches et les pays pauvres observée durant deux décennies s’est inversée. Nous devons tirer profit de notre interdépendance et de nos capacités pour relever nos défis communs et existentiels et veiller à ce que les aspirations des populations soient satisfaites. Malgré le niveau d’interconnexion élevée de notre société globale, nous n’y parvenons pas… Cette impasse fait payer un lourd tribut humain. L’échec de l’action collective pour réaliser des progrès en matière de lutte contre les changements climatiques, numérisation ou lutte contre la pauvreté et les inégalités entrave non seulement le développement humain, mais aggrave également la polarisation et érode davantage la confiance au niveau individuel et institutionnel ». Les dix pays ayant les scores de développement humain les plus élevés sont la Suisse (0,967), la Norvège (0,966), l’Islande (0,959), Hong Kong (0,956), le Danemark (0,952), la Suède (0,952), l’Allemagne (0,950) et l’Irlande (0,950), Singapour (0,949), ainsi que l’Australie (0,946) et les Pays-Bas (0,946). Les Etats-Unis se situent à la 20ème place (0,927) à égalité avec le Luxembourg, la Russie à la 56ème place avec un IDH de 0,821 et la Chine au 75ème rang (0,788).

Le premier pays africain est la Libye qui est classée au 92ème rang mondial avec un IDH de 0,746, parmi les pays à haut développement humain.  Quant à la République Sud-africaine, elle est classée au 110ème avec un IDH de 0,717 parmi les pays à haut développement humain. Les dix pays dont le développement humain est le plus faible sont la Sierra Leone (0,458), le Burkina Faso (0,438), le Yémen (0,424), le Burundi (0,420), le Mali (0,410), le Tchad (0,394), le Niger (0394), la République centrafricaine (0,387), le Sud-Soudan (0,381) et la Somalie (0,380). Tous ces pays se trouvent en Afrique, à l’exception du Yémen. Espérons que l’IDH du Congo pourrait s’améliorer au cours des prochaines années. Dans son discours d’investiture du 20 janvier, le président Félix Tshisekedi a affirmé entre autres que son quinquennat aura pour objectif de garantir plus d’accès aux services de base, en veillant à l’extension des programmes tels que ceux de la couverture santé universelle, de la gratuité de l’enseignement…

Gaston Mutamba Lukusa

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
100 %
Surprise
Surprise
0 %

Readers Comments (12)

  1. La vérité est que le PNUD note une infime amélioration de l’IDH, la RDC toujours dans le camp des pays à IDH très faible.
    Qu’en dire ? Notre pays devrait beneficier de mieux au regard de ces immenses potentialités : un pays riche très pauvre en raison de sa gouvernance mediocre. Jusque quand ???

  2. Pierre Jacquenry 22 mars 2024 @ 18 h 21 min

    Cher GLM,
    Avez-vous (ou IDH) dit « Progres social » en RDC? Pardonnez-nous de rigoler. C’est plutot Grande Regression qui est palpable depuis que le « gros » roublard-jouisseur au sommet a promis « l’Allemagne de l’Afrique ». Ce tandis que lui et sa bande se baignent en detournements et vols, voyages, et fetes aux frais du Tresor, sana parler de $33,000/mois de Paie pour ses 1200 « conseillers » et ses amis au Parlement et au Gouvernement. Le Congolais moyen lui ne broie que « bourbiers Tshilejelu » en Provinces.
    Ci-dessous lu pour vous un extrait du quotidien Kinois MediaCongo.net de lamentations d’un vrai compatriote a Kin qui demontrent notre Action au Social que nous defendons tjrs. sur ce site:
    « ….LA MORT RETABLIE AU TOUR DE NOS COUS! Ce 2ème Mandat est déjà riche en événements. Qui commence bien, finit bien, dit-on * Les bus de l’état (TRANSCO) qui transportent les 15 millions de Kinois sont tous à la fourrière par manque de carburant. *Le mois de travail du fonctionnaire est passé de 30 à 48 jours pour être payé la modique somme de … *Les léopards n’ont pas de stage faute de moyens, or le budget est de plus de 16 milliards *Les athlètes congolais allés aux jeux de la francophonie passaient des nuits à même le sol. Ils sont rentrés sans être payés leurs primes, [Et surtout, sans médailles] * Les administrateurs des territoires totalisent 18 mois d’arriérés, idem pour les députés provinciaux *Les escarmouches ne se comptent plus sans reaction du maitre escarmoucheur. *Toujours pas de gouvernement 5 mois apres! *LA MORT RETABLIE AU TOUR DE NOS COUS! *Tout commence de cette façon là. Vive le 2ème mandat, consolidons les acquis… »
    C’est tout dire sur le Roublard au sommet et sa bande de flatteurs qui se reconnaissent ici.

    • Pierre Jacquenry 25 mars 2024 @ 18 h 13 min

      Lorsque nous disons sans cesse ici que la RDC est sous un regime voyoucratique et kleptocratique neo-MPR que dirigent la bande des Wewas-UDPS et le jouisseur roublard au sommet, ses flatteurs et ex-frappeurs vivant aux mamelles de ce regime nous taxent de « haineux ». Soyons clairs: Si critiquer ce roublard et sa bande et defendre la cause sociale de notre Peuple meutri (a l’Est), appauvri en Provinces, et meme pire, endormi en promesses-slogans creux, est exhibition de « haine », nous en sommes tres fiers. Notons en passant l’inteview de Kagame dans Jeune Afrique d’aujourd’hui. Bref, Kagame vient de prendre notre roublard a son jeu. En fin stratege, qui parle tres peu mais connait tres bien notre roublard, Kagame lui lance le piege du dossier FDLR (encore) avant d’accepter quelconque dialogue avec le roublard. Ce alors que ce roublard, specialiste en manipulations, se tapait deja la poitrine en insinuant que Paul Kagame « l’implorait » pour dialoguer. Savez-vous pourquoi ce roublard tarde aussi a former un Gouvernement serieux 5 mois apres sa pretendue victoire electorale? Les postes etaient sa carte garnie pour manipuler M23. A malin, malin et demi!

  3. GML,
    L’indice de développement humain (IDH) augmente, même de façon marginale, passant de 0,479 (2022/2023) à 0,481 (2023/2024). Chivas !
    Vous avez raison. Cela peut être interprété comme un progrès dans la mesure où il indique une amélioration générale des conditions de vie. Cependant, il est important d’examiner de manière critique ce que cette augmentation signifie réellement pour les habitants.
    Le niveau de vie des congolais s’est-il réellement amélioré (des revenus plus élevés pour certains segments de la population, ou des conditions de travail améliorées) ? Quid d’une meilleure accessibilité à l’éducation et à la santé ?
    Une augmentation de l’IDH peut donc résulter de progrès dans l’un de ces domaines, voire dans plusieurs, même si d’autres aspects de la qualité de vie restent inchangés.
    Cependant, il est important de reconnaître que même une légère augmentation de l’IDH ne garantit pas nécessairement des changements significatifs dans la vie quotidienne de tous les congolais. Les inégalités sociales, économiques et régionales peuvent persister, et certaines populations peuvent ne pas bénéficier équitablement des progrès réalisés. Par exemple, les améliorations de l’IDH pourraient bénéficier principalement aux populations urbaines et laisser de côté les populations rurales ou marginalisées.
    De plus, une augmentation de l’IDH peut parfois masquer des problèmes sous-jacents. Par exemple, une amélioration de l’IDH pourrait résulter principalement de politiques économiques favorables qui profitent aux seuls frappeurs, sans nécessairement améliorer les conditions de vie des plus démunis.
    Aussi, disons le clairement, avant que cela ne devienne un nouveau slogan (creux) du gouvernement en gestation chez Kabuya, bien qu’une augmentation de l’IDH puisse être interprétée comme un progrès dans le développement humain, il est essentiel d’examiner de manière critique les implications de cette augmentation pour tous les segments de la population. Les progrès dans l’IDH doivent être accompagnés d’efforts pour réduire les inégalités, garantir l’inclusivité et améliorer réellement la qualité de vie de tous les CONGOLAIS. Et non seulement des frappeurs et leurs sous-mama et faux-pasteurs.
    Eyokami !

  4. asambala georges 23 mars 2024 @ 14 h 38 min

    Les realites au quotidien sur terrain ne nous poussent pas a croire a ces chiffres.On dirait qu’il s’agit d’un autre pays.Tous les aspects de la vie sociale partent en fumee,impaiement des salaires modiques,embouteillages monstres chaque jour sur les routes defoncees,insecurite due aux kulunas,manque d,eau et d’electricite et la liste n’est pas exhaustive.Cette amelioration de l’IDH est calculee sur base de quel critere? Nous n’avons que nos yeux pour pleurer en attendant l’escarmouche.

  5. Combattant Résistant de l'Ombre 24 mars 2024 @ 10 h 06 min

    DONNÉES TRAFIQUÉES CLOPIN-CLOPANT PAR LE PNUD (UNE DES INSTITUTIONS ONUSIENNES QUI GÈRENT LES ÉLECTIONS PIÈGES À CONS TRUQUÉES D’AVANCE EN RDCOCCUPÉE ORGANISÉES PAR LA CENI PRO RWANDA LUBALISÉE POUR LE COMPTE DE LA COMMUNAUTÉ IMPÉRIALISTE
    DITE INTERNATIONALE. UN PAYS OCCUPÉ SANS COMPTABILITÉ NATIONALE NE PEUT AVOIR UN IDH (INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN) POSITIF ! Toutes ses données du PNUD sont fausses et trafiquées pour entuber les Kongolais, seul l’indice de développement humain des Politichiens et leurs proches fait un boom spectaculaire car tous ses Collabos RDCIENS et OCCUPANTS BANYAMAYARWANDA s’enrichissent insolemment au détriment du petit peuple en majorité des sans-dents qui se contente du pain sale et de l’eau des puits (forage). Le reste, c’est de la rigolade,
    de la POUDRE DE PERLIMPIMPIN … ARISTOTE, PLATON ET AUTRES (FRIEDMAN & DRACON) VONT SE RETOURNER DANS LEURS TOMBES EN ANALYSANT L’ÉCONOMIE HYBRIDE DE LA RDC OCCUPÉE QUI N’EST DÉMOCRATIQUE QUE DE NOM ! Si l’on considère DRACON qui a donné son nom au terme DRACONIEN ou MESURES DRACONIENNES. Selon Wikipedia,
    DRACON est connu pour la RIGUEUR et la SÉVÉRITÉ du CODE qu’il avait établi qui était rédigé « non avec de l’ENCRE, mais avec du SANG ». Cela explique que le CODE de DRACON ait porté sur le DROIT CRIMINEL ; quant à la sévérité des sentences, elle est à l’origine de l’adjectif « DRACONIEN ». Bref, selon notre humble connaissance, DRACON est le géniteur de HOMICIDE VOLONTAIRE et INVOLONTAIRE, dans notre cas d’école qui est la RDC occupée, notre PEUPLE subit violemment un HOMICIDE VOLONTAIRE de la part des CRIMINELS Dirigeants politiques Traîtres Collabos toutes tendances confondues en complicité avec les CRIMINELS SUPPÔTS NILOTIQUES BANYARWANDAS Rwando-Ougando-Burundo-Kenyans. Aucun avocat sérieux ne peut défendre sérieusement Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi et ses amis Politichiens dans un procès équitable en bonne et due forme surtout s’ils plaident NON-COUPABLES. Quant à FRIEDMAN (Milton), que dit-il sur la MONNNAIE [ARGENT, le ne nerf de tous les maux] car c’est le Chef de file de l’ÉCOLE MONÉTARISTE et a été un critique virulent de l’interventionnisme étatique et des politiques économiques keynésiennes (John Maynard KEYNES). Milton FRIEDMAN a reçu le Prix Nobel d’Economie en 1976 pour « ses découvertes dans le champ de l’analyse de la consommation, de l’histoire et de la théorie monétaire
    et pour sa démonstration de la complexité des politiques de stabilisation monétaire ». Sur la MONNNAIE, il a soutenu la THÉORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE, selon laquelle c’est l’augmentation de la masse monétaire qui est la cause unique de la hausse des prix : « L’inflation est toujours et partout un phénomène monétaire en ce sens qu’elle est et qu’elle ne peut être générée que par une augmentation de la quantité de monnaie plus rapide que celle de la production ». Pour les novices et les apprentis, il s’agit simplement de la NEUTRALITÉ de la MONNAIE c-à-d il faut une masse monétaire suffisante en fonction des échanges pour voir que la monnaie est NEUTRE. Pour enfin ressortir la NEUTRALITÉ de la MONNNAIE qui n’est qu’un SIMPLE MOYEN D’ÉCHANGE. Or en RDC occupée, les nantis utilisent la MONNNAIE comme moyen de COERCITION MANIPULATIVE (Occupation étrangère RWANDO-OUGANDAISE) et de COLLABORATIONNISME (HAUTE TRAHISON) et la (MONNNAIE) thésaurise selon leurs propres volontés Satano-occulto-nécromanciennes pour detruire notre Grand et Beau Pays KONGO-ZAÏRE. Concernant la CONSOMMATION, Milton Friedman a formulé l’ « hypothèse du revenu permanent » qui postule que les agents économiques (surtout Menages et Entreprises exit Banques et Pouvoirs Publics ou État) agissent, non pas seulement en fonction de leur revenu disponible, mais en fonction du revenu futur qu’ils anticipent. En RDC occupée, 99,99 % de la population n’ont pas un REVENU PERMANENT (Sakaires et autres avantages
    sociaux) et une grande partie des Kinois et provinciaux vivent de l’aumône de la DIASPORA. Vu ce qui précède ci-haut, selon quels critères économiques et monétaires, l’IDH (INDICE EE DÉVELOPPEMENT HUMAIN) de la RD Congo occupée est en légère progression en 2023/2024 ? Or l’IDH d’un pays X selon sa simple définition se fonde non pas sur des données strictement économiques, mais sur la QUALITÉ DE VIE de ses ressortissants. La RDC occupée est en insécurité permanente des hommes et des biens, cela ne facilite guerre les échanges commerciaux. Selon quels critères dde QUALITÉ DE VIE, le PNUD fonde cette amélioration de l’IDH
    ? Avec 15 millions des mmorts, 1 million des Femmes
    Violées et 7 millions des déplacés internes des autochtones, c’est INSENSÉ de parler d’une once d’amélioration de l’IDH. Voilà notre humble avis. « Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent, il est répété, plus le peuple le croit » dixit JOSEPH GOEBBELS (Propagandiste d’Adolf HITLER et du 3è Reich). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE INSTANTANÉ. A LUTA CONTINUA. VITORIA E CERTA. INGETA

  6. asambala georges 25 mars 2024 @ 13 h 40 min

    Pour votre info,Son Excellence le Ministre de l’Industrie vient d’inaugurer la premiere usine de fabrication des cure dents de la RDC.C’est surement cela qui explique l’augmentation de l’IDH

    • @ASAMBALA,
      KieeKiee…Papa, Obomi ngai na koseka…Trop fort !
      Ceci dit, les cure-dents participent dans la santé buccale en particulier et dans la santé en générale, en protégeant les dents de manière efficace contre les caries dentaires.
      Disons donc un grand merci à S.E Le Ministre de l’Industrie. Il me semble que c’est, là, la première réalisation  »industrielle » du règne de Mulopwe Tshilombo.
      Fatshi beee !

      • asambala georges 28 mars 2024 @ 13 h 29 min

        Oui Mpangi Jo Bongos mais deplacer tout un gouvernement avec leurs Excellences juste pour inaugurer une petite fabrique de cure dents? Avec corteges motorises et gyrophares sans compter les innombrables gardes armees?On n’a pas accorde autant d’importance pour l’inauguration de Metrokin?

    • Pierre Jacquenry 28 mars 2024 @ 19 h 33 min

      Ah oui. Lorsqu’on est a la Mangeoire avec Felix Tshilejelu, les cure-dents sont une priorite pour ces jouisseurs et leur chef

  7. Binsonji E Madilu 26 mars 2024 @ 14 h 27 min

    Cher GLM,
    Merci pour l’information. Je prefere une legere progression de l’IDH a une legere regression. Dans un environnment toujours morose, il faut celebrer meme les petites avancees! A bas les rabat-joie!

  8. Combattant Résistant de l'Ombre 28 mars 2024 @ 9 h 03 min

    L’ÂME (esprit
    + corps) EST IMMORTELLE ET LE SALUT ÉTERNEL EST
    INDIVIDUEL. Y A-T-IL UNE AMÉLIORATION DE L’INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN QUAND UN PRÉSIDENT PROTOCOLAIRE MULTIMILLIARDAIRE JOUISSEUR TRAÎTRE NOMMÉ PAR LES OCCUPANTS ENVAHISSEURS NILOTIQUES BANYARWANDAS EXHIBE TOUTE HONTE BUE DEVANT LES CAMÉRAS ET PHOTOGRAPHES D3S OBJETS INANIMÉS ANIMISTES RÉCOLTÉS PENDANT SON PÉRIPLE INUTILE ÇA ET LÀ AUPRÈS DES FAUX CHEFS COUTUMIERS CORROMPUS SANS POUVOIR ANCESTRAL ? L’IDH (INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN) DE CE PEUPLE D’UN PAYS OCCUPÉ S’AMELIORE-T-IL D’UN POINT OU DEUX MALGRÉ QU’IL EST EN-DESSOUS DE ZÉRO (SEUIL DE LA PAUVRETÉ) ! La qualité de vie d’un peuple dans un pays démocratique avec une très bonne gouvernance selon IDH (Indice de Développement Humain) se fonde initialement sur 3 critères principaux : le PIB par habitant, l’Espérance de vie à la naissance et le Niveau d’Éducation des enfants de 17 ans et plus. La RDC occupée ne remplit pas ces 3 critères qui ne se réaliseront ni s’accompliront avec la MAL GOUVERNANCE à Kinshasa la Poubelle et ses provincettes médiévales totalement occupés par les Envahisseurs Banyarwandas en complicité avec Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi auteur de la HAUTE TRAHISON contre KONGO DIA NTOTILA. Le niveau du bien-être individuel et collectif d’un peuple par rapport à la situation économique d’un pays qui présente certains écarts dans la fixation de l’IDH (INDICE DE DÉVELOPPEMENT
    HUMAIN) confond les Impérialistes Occidentaux Mondialistes du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement)
    qui disent des bêtises monumentales pour duper les Vrais Kongolais. Le dire tout haut ne peut jamais froisser l’auteur de cet article ni offenser les fanatiques aveugles thuriferaires laudateurs INCONSCIENTS CONGÉNITAUX TALIBANS de l’Udps Familiale qui délirent, divaguent, déconnent sur CIC en voulant bêtement dénaturer les faits sacrés inattaquables… QU’EST-CE QU’UN INTELLECTUEL AU VRAI DU TERME EN 2024 ET DEPUIS LA NUIT DES TEMPS JADIS IMMÉMORIAUX ! Aujourd’hui même en Occident dans ce monde en pleine déliquescence où la MORALE DIVINE tombe en désuétude (en lambeaux), toute personne ANTICONFORMISTE est traitée de « COMPLOTISTE » par les adeptes de la PENSÉE
    UNIQUE car elle (personne soi-disant Complotiste) ne s’aligne pas sur la DOXA ÉTATS-UNIENNE pro Ukraine, pro UE, pro OTAN et pro Israël (SIONISME DE LA MAFIA KHAZARE) surtout si elle est anti américainiste et anti LGBTQIA+ (WOKISME VERSUS SODOME ET GOMORRHE). En RDC occupée où les hommes et femmes marchent à reculons les jambes en l’air la tête en bas, tous les pseudo intellectuels sont corrompus et assis autour de la Mangeoire leur dressée par Paul Kagame du Rwanda pour BALKANISER notre Grand et Beau Pays KONGO-ZAÏRE. UN VRAI INTELLECTUEL est totalement libre et déterminé, il réfléchit sans modération chaque jour, il s’informe sur les médias alternatifs et sur ceux de l’establishment Impérialiste pour trancher net sur ses opinions diverses, il s’intéresse à tout sauf rien, il recherche à tout prix la VÉRITÉ sans fioritures, il analyse froidement et honnêtement des faits sacrés, il se mefie des mérdias (mediamensonges mainstream) qui colportent des hérésies et faussetés, il doute des évidences officielles des dirigeants politiques de ce monde MULTIPOLAIRE jadis UNIPOLAIRE et BIPOLAIRE, il apprend en lisant des tas de livres et publications des autres intellectuels chevronnés, il pense librement (la liberté de penser), il compare les statistiques et schémas de raisonnement issus des autres idées anciennes, il est autonome et passionné de lecture pour avoir un volume de production intellectuelle variée, il prend du recul face aux émotions et sentiments partisans, il est rationnel avec lui-même et ses contradicteurs (vis-à-vis],il examine tout de façon didactique, il vérifie les mensonges et non-dits des professionnels de l’information, il se questionne sur les tenants et aboutissants du narratif « politiquement correct » erroné utilisé officiellement par la Communauté Impérialiste dite Internationale, il est impartial pour produire intellectuellement la VÉRITÉ OBJECTIVE, il est incontrôlable surtout pas par Satan le Chérubin jadis oint et ses nombreux Suppôts esclaves, il trie les infos par ordre de priorité humanitaire, il est autodidacte par dessus tout, il approfondit ses multiples réflexions jusqu’au bout, il est VISIONNAIRE et ORGANISÉ et enfin un VRAI INTELLECTUEL n’est pas MANIPULABLE ni par la MONNAIE (ARGENT) encore moins par des VIDES PROMESSES de poste politique du pouvoir sans pouvoir. Voilà notre vision des choses simples de la vie. Malheureusement les intellectuels colonisés Noirs Africains croient bêtement qu’être intellectuel, c’est avoir un diplôme universitaire et s’exprimer parfaitement en Français même pas en Anglais, en Néerlandais ni en Russe, Hebreux, Arabe, Portugais, Espagnol, Coréen ou Mandarin. C’est fort dommage. « Vous soutenez un cruel système de manière efficace en obéissant à ses ordres et décrets. Un système si inhumain ne mérite jamais une allégeance. L’allégeance à cela signifie prendre part au mal. Une bonne personne résistera à un système maléfique avec toute son âme » dixit Mahatma Gandhi (Philosophe Indien). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE INSTANTANÉ. A LUTA CONTINUA. VITORIA E CERTA. INGETA

Comments are closed.