Incendie de l’entrepôt central de la Ceni: La VSV demande une enquête mixte et indépendante

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est vivement préoccupée, dénonce et condamne l’incendie survenu vers 2h00 du matin jeudi 13 décembre 2018 à Kinshasa à l’un des entrepôts centraux de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon les informations parvenues à la VSV, et ce consécutivement au point de presse du Président de la CENI, le feu aurait consumé les matériels ci-dessous de 19 sur 24 communes de Kinshasa, capitale de la RDCongo:

  • Près de 8.000 machines à voter sur les 10.368;
  • 3.774 isoloirs sur les 8.887;
  • 552 kits bureautiques sur les 8.887;
  • 17.901 encres indélébiles;
  • 800 nouvelles motos et 15 véhicules;
  • Près de 9.500 batteries externes….

Tout en déplorant les dégâts occasionnés par cet incendie, la VSV est cependant au regret de constater que la CENI n’ait eu à communiquer sur la quantité exacte de chaque matériel ci-dessus qu’après l’incendie déploré.

Aussi, la VSV exige-t-elle une enquête mixte réellement indépendante à ce sujet et espère que cet incendie n’a pas été délibérément provoqué pour justifier le report des élections ou pour entraver le déroulement normal des scrutins du 23 décembre 2018 à Kinshasa.

Somme toute, la population rdcongolaise attend de pied ferme participer sans aucune forme d’handicap aux scrutins combinés à la date susévoquée.

Fait à Kinshasa, le 13 décembre 2018

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post À quel genre d’élections le peuple congolais est-il convié à participer?
Next post US seeks end to UN Africa missions not bringing ‘lasting peace’