Ituri: au moins huit morts dans des attaques de villages par des rebelles ADF

Read Time:1 Minute

Vendredi 17 décembre 2021 – 22:20Sécurité

Illustration

Les militaires FARDC au cours d’une opération contre les ADF

Au moins huit personnes ont été tuées dans des attaques de plusieurs villages de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) par des rebelles du groupe Forces démocratiques alliées (ADF), cibles des opérations des armées congolaise et ougandaise, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

« Dans leur fuite face aux opérations conjointes des armées congolaise et ougandaise hier (jeudi), des ADF ont tué trois civils à Mahu. A Lukaya, ils ont tendu une embuscade à un camion et tué 5 civils », a déclaré à l’AFP le colonel Matadi Munyapande, administrateur militaire de Mambasa (Ituri).

« Pour les attaques d’autres villages, je n’ai pas encore de précisions. Des renforts sont dépêchés dans la zone et nos unités sont sur le chemin de ces rebelles pour les traquer », a ajouté l’officier.

Selon Mambo Ndungo, de la société civile de Mambasa, en plus des cinq occupants d’un camion tués jeudi à Lukaya, les ADF ont tué cinq civils à Mahu, cinq autres personnes au village Ilimba, cinq au village Mausi et enfin, à Mikwata, « c’est trois corps qui ont été retrouvés ». Un « bilan provisoire », a-t-il dit à l’AFP.

« Il y a encore des échanges de tirs dans la forêt parce que les militaires affrontent ces rebelles », a ajouté M. Ndungo.

Les villages de Mahu, Lukaya, Ilimba, Mausi et Mikwata sont situés dans un périmètre de moins de dix kilomètres dans le territoire de Mambasa.

Le 30 novembre, l’armée ougandaise, avec l’accord du président congolais Félix Tshisekedi, avait pilonné des positions ADF dans le parc des Virunga avant que des forces terrestres ougandaises n’entrent sur le territoire congolais. Mardi, ils ont affirmé avoir bombardé trois autres bases des ADF.

Le Nord-Kivu et l’Ituri sont depuis début mai sous état de siège, une mesure exceptionnelle qui a donné pleins pouvoirs aux militaires mais qui n’a pas permis jusqu’à présent de stopper les exactions des groupes armés.

AFP et ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

4 thoughts on “Ituri: au moins huit morts dans des attaques de villages par des rebelles ADF

  1. C’est le sempiternel recommencement, les ADF-Kagame/Kanambe n’ont pas encore dit leur dernier mot.
    Et quid de la signature d’un accord entre la Police de la RDC et celle du Rwanda? Accord qui prévoit l’installation à Goma d’une unité de la police du satrape et sanguinaire des mille collines!
    Il reste que les mobiles réels du recours à la police rwandaise sont un secret de Polichinelle: Dans cette république « brouillonne » tous ces sous-fifres et collabos aux commandes ont reçu comme mission de:
    1. Blanchir l’occupation
    2. Endormir le peuple congolais
    3. Faciliter la balkanisation.

  2. Des mercenaires ougandais…
    Des scouts kenyans…
    Des rangers de tonton Nzita…
    Des FARDC non payés…alors que des millions ont été decaissés et que leurs femmes s’offrent des sacs Vuitton…
    Les ADF continuent leur croisière…
    C’est ça un pays de merde !

  3. L’élémentaire décence aurait recommandé au pouvoir en place de nettement moins plastronner en nous affichant une réussite du fameux état de siège qu’il proroge automatiquement depuis 7 mois. ADF et autres rebelles continuent de tuer et de déstabiliser l’Est du pays, état de siège ou pas, troupes ougandaises ou pas et le moins qu’on puisse dire est que notre armée nationale ne convainc pas encore ; qu’a fait de décisif le président Tshisekedi de la mafia qu’il y a découverte ?

  4. La mort est banalisée en RDC occupée par les Banyarwanda d’une manière Satano-Occulto-Nécromancienne ! Pendant ce temps de deuil permanent où les Kongolais meurent comme des simples hommes et femmes inconnus de l’État failli de Kinshasa la poubelle, contre toute attente, Tshilombo-Pétain président protocolaire nommé par les
    Envahisseurs Occupants Banyarwanda est en vadrouille vacancière, mi-figue mi-raisin, surtout avec des rencontres fortuites, Inutiles, inefficaces qui ne rapportent absolument rien au KONGO-ZAÏRE, pire FATSHI BIDON n’a même pas peur d’un Coup d’État derrière lui car le VRAI POUVOIR (Imperium ou Effectivité du Pouvoir) est entre les mains de ses Maîtres de l’Empire Hima Tutsi… Il est écrit « Trois choses font trembler la terre, et il en est quatre qu’elle ne peut supporter: Un esclave qui vient à régner, un insensé qui est rassasié de pain, une femme dédaignée qui se marie, et une servante qui hérite de sa maîtresse » (Proverbes 30 : 21-23)… À méditer… « Quittez les Institutions d’Occupation Rwandaise » dixit Honoré Ngbanda… Ainsi soit-il… INGETA

Comments are closed.

Previous post Haut-Katanga : le CNPAV dénonce un conflit d’intérêt majeur dans la gestion du péage Lubumbashi-Kasumbalesa, Zoé Kabila pointé du doigt
Next post Nous nous épuiserons dans de vains efforts sans jamais atteindre le but ultime de notre Combat politique national car nous n’avons pas une connaissance exacte, précise, claire et distincte de ce but ultime