La VSV condamne les propos négationnistes du président Paul Kagame

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) condamne les propos négationnistes tenus récemment à Paris par le Président du Rwanda, propos frisant un soutien aux violations massives des droits humains et un mépris total pour la mémoire des millions de congolais massacrés à l’Est de la RDCongo.

En effet, le fait pour le Président Paul Kagame de ne pas reconnaitre les crimes avérés commis en RDCongo ne favorise pas la paix dans la sous-région et moins encore en Afrique mais plutôt contribue à l’accroissement et à l’entretien de la peur, l’inimitié et des suspicions entre les populations de deux pays voisins appelés pourtant à vivre en harmonie et en paix.

De même, s’attaquer au professeur docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 qui ne cesse d’apporter la joie et l’espoir aux femmes et filles violées sauvagement est inexplicable et inadmissible de la part d’un chef d’Etat d’un pays qui a connu le génocide condamné partout en RDCongo et à travers le monde.

La VSV salue le soutien apporté par le Président de la RDCongo au Prof Dr. Denis Mukwege et l’invitation lancée à son homologue Paul Kagame à coopérer, le moment venu, avec la justice dans le cadre du rapport Mapping.

Eu égard à ces propos négationnistes, la VSV invite les autorités congolaises à:

  • Garantir et renforcer la sécurité autour du prix Nobel 2018, Prof Dr. Denis Mukwege, victime de diverses menaces et intimidations de toutes sortes;
  • Protester fermement et de manière officielle contre les propos négationnistes du Président du Rwanda, M. Paul Kagame.

Fait à Kinshasa, le 20 mai 2021.

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Ainsi parlait Kagamé…
Next post Quand une certaine presse défend l’indéfendable: cas de Bukanga Lonzo