Marie-Ange Mushobekwa qualifie de « ridicule » le rapport de HRW

Read Time:1 Minute

Kinshsa –

La ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa a qualifié, jeudi 7 décembre, à Kinshasa, le rapport de l’ONG Human Right Watch (HRW) publié le 4 décembre dernier de « ridicule ». C’était au cours d’un point de presse qu’elle a animé à l’intention des professionnels des médias en vue de répondre aux accusations sans fondement  de recrutement des éléments de l’ex-mouvement rebelle  M23 pour réprimer les manifestations de l’opposition en décembre 2016. « Du premier mot jusqu’au dernier, on ressent la haine et la rage de Mme Ida Sawyer envers et contre les autorités de la RDC pour des raisons qui lui sont propres » a indiqué Mme Mushobekwa avant de souligner que comment comprendre qu’une ONG de défense des droits de l’homme censée rester « neutre » et formuler des critiques constructives afin de permettre une meilleure protection de ces droits puisse montrer ouvertement son penchant pour un groupe politique et décider de lyncher un autre.

Il est du devoir du gouvernement de rendre compte à la population. Elle s’est dite décidée à répondre et à expliquer pour rétablir la vraie vérité sur les  accusations mensongères de Mme Sawyer. Elle est, par ailleurs, revenue sur les mesures de sécurité prises en interdisant toutes manifestations publiques en vue d’assurer la protection de la population.

(ACP/7.12) –

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Nécessité d’améliorer la desserte en énergie électrique en RDC, selon la SNEL
Next post Lubumbashi: les étudiants de l’ISS protestent contre la vente de leur bâtiment