Nécessité d’améliorer la desserte en énergie électrique en RDC, selon la SNEL

Read Time:1 Minute

Kinshasa –

Le directeur du Département Etudes, planification, normes et standards de la Société nationale d’électricité (SNEL), Conrad Ibalanky, a indiqué qu’il est important d’améliorer la desserte en énergie électrique en RDC, lors d’une séance de mise à niveau des journalistes, organisée mardi à Kinshasa par le Centre national pour le développement et la participation populaire(CENADEP).

Il l’a dit en rapport avec la campagne « Priorité énergie », lancée récemment par la Coalition des Organisations de la société civile pour le suivi des réformes et l’action publique(CORAP) dans le cadre du plaidoyer menée depuis 2015 pour l’accès inclusif des populations à l’énergie électrique.

Les organisateurs de cette campagne souhaitent que les candidats aux futures élections présidentielles, législatives, municipales et locales insèrent prioritairement dans leurs programmes, la question liée à l’énergie.

Ibalanky a noté à cet effet que le taux moyen de la desserte en énergie en RDC est de 16%, selon les statistiques du PNUD. Ce qui, pour lui, est extrêmement faible par rapport à la moyenne en Afrique. Au plan local, a-t-il signalé, différents centres du pays ne bénéficient pas des réseaux interconnectés de la SNEL, nécessitant des solutions innovantes et moins coûteuses notamment, l’utilisation des énergies renouvelables telle la biomasse, l’énergie éolienne, solaire et photovoltaïque.

(ACP/6.12) –

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le ministre de l’Intérieur à Kigali
Next post Marie-Ange Mushobekwa qualifie de « ridicule » le rapport de HRW