Nord-Kivu: La VSV condamne les actes de vandalisme contre la Monusco et l’usage disproportionné de la force contre les manifestants

Read Time:2 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est vivement et profondément préoccupée par les manifestations émaillées de violence et autres actes de vandalisme ainsi que des pillages commis au sein des installations de la Mission des Nations Unies pour la Stabilité au Congo (Monusco) par la population en général et des jeunes en particulier lundi 25 et mardi 26 juillet 2022.<

La VSV reconnait le droit légitime de la population à manifester en vue de s’exprimer sur tout sujet d’intérêt général ou pour revendiquer ses droits tels le droit à la paix et à la sécurité. Elle comprend les souffrances indicibles et les frustrations auxquelles fait face la population habitant l’Est de la RDCongo depuis plusieurs décennies.

Cependant, la VSV demande à la population de revendiquer ses droits dont le droit à la paix et à la sécurité pacifiquement et à éviter les actes de violence susceptibles de porter atteinte aux droits et à la sécurité d’autres personnes à l’instar des agents de la Monusco. De même, la VSV dénonce l’usage disproportionné de la force qui a été à la base des morts et de nombreux blessés parmi les manifestants.

La VSV saisit cette occasion pour saluer les appels du gouvernement rdcongolais et ceux de la Monusco à l’apaisement et à la retenue à Goma et dans d’autres villes de la province du Nord-Kivu.

Au-delà de tous ces appels, la VSV espère que le gouvernement rdcongolais prendra toutes les dispositions utiles pour que les auteurs des violations et d’atteintes aux droits humains répondent de leurs actes conformément aux lois de la République Démocratique du Congo. La VSV exige que le gouvernement rdcongolais fasse diligenter une enquête réellement indépendante aux fins d’établir toutes les responsabilités et de sanctionner les auteurs des violations et atteintes aux droits humains commis pendant les jours des manifestations.

In fine, la VSV demande au gouvernement rdcongolais de dépêcher rapidement une importante délégation gouvernementale au Nord-Kivu pour appeler sur place la population au calme, à l’apaisement et à la retenue au lieu de parler seulement à partir de Kinshasa.

Quant à la Monusco dont la population rdcongolaise ne peut ignorer des contributions positives pour la paix à travers entre autres l’appui aux FARDC, elle doit se remettre en question à l’issue de ces énièmes manifestations violentes exigeant son départ en vue de redynamiser ses interventions en faveur de la protection sans faille ni atermoiements des civils.

Fait à Kinshasa, le 26 juillet 2022.


LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

9 thoughts on “Nord-Kivu: La VSV condamne les actes de vandalisme contre la Monusco et l’usage disproportionné de la force contre les manifestants

  1. Ce sont les pyromanes qui crient au feu. Tous ces irresponsables soit disant de la société civile manipulés et financés par leurs parrains sont à la base des événements dramatiques qu’à connu le pays. A force de raconter des balivernes ont finit par perdre la tête. Les mêmes qui vilipendaient les FARDC reconnaissent aujourd’hui que seule l’armée congolaise est susceptible de défendre le pays pas la MONUSCO dont la plupart ignore jusqu’aux contours de la mission. La Lucha le filimbi etc… sont des jeunes gens désœuvrés qui racontent souvent des inepties. Ils ne voulaient pas de l’état de siège, ils se félicitent de son action aujourd’hui face aux groupes armés. Manifester est un droit, mais piller c’est du banditisme. Les rêveurs qui croient détenir la solution sur une crise qui dure depuis plus de 20 ans se trompent lourdement. Si en Afrique de l’ouest, les armées occidentales avec leurs armements sophistiqués n’ont pas réussi à vaincre les groupes armés, alors pourquoi certains congolais ne prennent pas la peine de réfléchir. Les Congolais sont versatiles, manipulables à l’image de Mukwege qui reçoit de l’argent de la part des occidentaux mais qui passe son temps à critiquer son pays. Cette alliance objective avec les groupes armés fait très mal au pays. Au Congo, tout le monde a une idée sur tout et n’importe quoi. Les spécialistes pullulent à chaque coin de rue au Congo, c’est le drame de ce pays. A cette allure, on est pas sorti de l’auberge.

    1. Ok sauf à se demander si Bahati, Président du Sénat n’a pas un peu joué au feu à son niveau en déclarant publiquement Monusco dehors. N’a-t-il pas pris des risques en poussant ainsi la population à la révolte violente ? En effet sa qualité de deuxième personnalité de la République lui donne de canaux plus aptes à donner son avis. Qu’en pense le PR qui à ma connaissance était jusque-là pour le maintien de la Monusco ?

    2. PS
      Je viens de lire que la Monusco fustige les discours hostiles des Congolais jusqu’au plus haut niveau qui tendent à la tenir pour responsable des défis sécuritaires au Congo et la rendent complice des abus et crimes de groupes armés. Elle rappelle notamment que la violence est montée d’un cran après un meeting d’un haut responsable politique appelant cette mission à quitter le pays. Elle s’en défend bien sûr et appelle le gouvernement à arrêter la tension meurtrière. Etc, etc…
      Bien sûr il y’a beaucoup à dire sur la Monusco…

    3. ***Bien sûr il y’a beaucoup à dire sur la Monusco MAIS SEPT MORTS POUR LA CONTESTER C’EST PEUT-ÊTRE TROP CHER PAYÉ POUR LE PAYS…

  2. « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, par ceux qui les regardent sans rien faire » citation de Albert Einstein ! Saviez-vous que signifie BYSTANDER EFFECT (EFFET BYSTANDER) ? EFFET DU TÉMOIN ou encore «EFFET SPECTATEUR » ou enfin «EFFET KITTY GENOVESE», du nom de cette Femme Américaine d’origine Italienne assassinée devant temoins impassibles en pleine rue du 13 au 14 mars 1964 près de la maison de la victime dans le quartier de Kew Gardens à New York ? C’est un phénomène psychosocial des situations d’urgence dans lesquelles le comportement d’aide d’un sujet est inhibé par la simple présence d’autres personnes sur le lieu, chacun d’entre les témoins pense que sa responsabilité sur la non-assistance de personne en danger est amoindrie par la présence des autres témoins oculaires qui ne bougent pas. Les comportements des témoins du DRAME KONGOLAIS comme la VSV, la CLASSE POLITIQUE RDCienne, l’IRDH et la MONUSCO qui sont des acteurs complices de L’Empire HIMA doivent être considérés comme un BYSTANDER EFFECT car toutes les preuves sur le GÉNOCIDE KONGOLAIS et les assassinats, meurtres, massacres, extermination du PEUPLE BANTOU sont à leur portée mais à aucun moment les témoins de ce drame planétaire esquissent, manifestent ne fût-ce qu’un semblant de désolation pour arrêter ce pugilat qui est en cours. TOUT PEUPLE SE LIBÈRE SEUL OU SE LIBÈRE LUI-MÊME ET GAGNE TOUJOURS ! Le PEUPLE KONGOLAIS a l’impression de prêcher dans le désert satano-occulto-nécromancien en lisant des telles déclarations alambiquées, abracadabrantesques de la VSV (VOIX DES SANS VOIX) vendue et contrôlée (aux) par les OCCUPANTS Banyarwanda qui contrôlent aussi la politique, l’économie, le social et l’Armée du KONGO-ZAÏRE en complicité tacite avec la Classe Politique RDCienne toutes tendances confondues, la Société Civile politisée, les ONG et les MULTINATIONALES. Si Ernesto Che GUEVARA dit « Les libérateurs n’existent pas, le PEUPLE se libère lui-même », un des HÉROS de la Lutte de la Résistance Combattante Kongolaise, le très regretté ROSSY MUKENDI-TSHIMANGA dit « LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS ». RÉVEILLONS-NOUS. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. INGETA

  3. Without the chaos in eastern Congo, no job for many people. Including the Monusco.
    Do you remember  » No Kunda, no job  » ?

  4. LA VOIX DES SANS VOIX EST DEVENUE UNE COQUILLE VIDE APRES LA MORT DE FLORIBERT CHEBEYA. CETTE VSV EST DEVENUE LA VOIX DE LA MONUSCO ET DE FELIX TSHILOMBO. CETTE VOIX DEVENUE TRES CORROMPUE VA EN CONTRE COURANT DEVANT LE PEUPLE CONGOLAIS QUI VIT UN GENOCIDE AU QUOTIDIEN. LA REVOLUTION POPULAIRE CONGOLAISE DEMANDE LA DEMISSION IMMEDIATE DE SON PRESIDENT CORROMPU ET VENDU A LA MONUSCO. LA REVOLUTION POPULAIRE CONGOLAISE DECLARE LE PRESIDENT DE VSV PERSONNA NO GRATA SUR LES TERRITOIRES DU KIVU ET ITURI A L’INSTAR DE JULES ALINGETI, BOKETSHU, LAMBERT MENDE, NANGA, JULES MULINDU.
    FAIT AU CANADA LE 27 JUILLET 2022
    LE PERE DE LA REVOLUTION POPULAIRE CONGOLAISE
    VALENTIN KAMBALE
    NOTA BENE
    UN PEUPLE EN COLERE EST PLUS FORTE QUE LA BOMBE ATOMIQUE

  5. Désolé, j’ai un avis légèrement différent de certains qui condamnent au quart de tour une Ong comme la VSV et les mouvements citoyens comme Lucha, Filimbi… Pour moi nous ne devrions pas confondre trop vite le rôle de vigile d’une Ong des droits de l’homme et d’interprète des ‘voix Congolaises souvent non entendues’ et celui dévolu aux dirigeants civils et militaires de conduire le pays en actions. On entend souvent le reproche à ces Ong de se limiter au constat et à la parole et même de les rendre complices des puissants parce qu’ils reçoivent leurs financements. Mais que demandez-vous de plus à la VSV, dites-moi, ne rend-elle pas déjà assez temoignage au monde des souffrances de nos populations ? Ça ne nous suffit pas mais en même temps ce n’est que ça leur mission, la protection des Congolais, de leurs biens, de leurs frontières ainsi que la satifaction de leurs besoins relève des autorités du pays chacune à son niveau.

  6. ABRACADABRA, il y’aurait derrière les violences anti-Monusco une desinformation, une manipulation des ennemis du pays qui agiteraient le spectre du retrait de la Monusco, non pas par amour pour le Congo mais pour servir leurs intérêts, dixit mulopwe Tshisekedi ! Il déplore les morts et les dégâts, appelle au calme, demande à veiller scrupuleusement à l’encadrement des manifestations et a envoyé à Goma des gouvernementaux pour une enquête. Qui sont-ils  ? On attend mais d’ores et déjà on peut se demander que vaut alors la colère de la population lassée d’une Monusco inutile incapable depuis des décennies d’aider à la restauration et si ce n’est pas là réhabiliter à peu de frais une Monusco qui après tout pose des vrais problèmes ?
    Comme solutions urgentes pour faire baisser cette tension et pour lutter contre la desinformation, notre PR préconise une communication appropriée.
    Un scoop de notre Chef censé être l’homme le plus informé du pays qui restera une énigme s’il ne nous en dit plus ? Pendant ce temps nous n’en continuerons pas moins de spéculer sur ce que serait une nouvelle au service du PR et ce qui est la vérité. Qui a manipulé et qui manipule qui ?

Comments are closed.

Previous post RDC: une pétition de plus de 100.000 signatures déposée à la Présidence pour exiger l’annulation du projet d’Appel d’offre de 30 blocs pétroliers et gaziers
Next post Monde politique congolais: Un nouveau parti est né