Procès Chebeya: Les avocats de Paul Mwilambwe souhaitent vivement que les choses s’accélèrent

Read Time:1 Minute

  Dimanche 23 janvier 2022 – Justice

Paul Mwilambwe, témoin clé dans le procès Floribert Chebeya

Paul Mwilambwe, témoin clé dans le procès Floribert Chebeya

Siégeant au second degré dans le cadre de l’affaire du double assassinat, en 2010, des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, la Haute Cour militaire a rejeté la demande de comparution de l’ancien président de la République Joseph Kabila.

« Nous sommes en appel contre une décision qui a été rendue par la Cour militaire de Kinshasa Gombe. Il y a des limites. Il y a une autre procédure. Nous étions les premiers à solliciter la comparution du général Ponde, celle de Monsieur Doudou, celle du Colonel Ndaka qui avait auditionné le major Mwilambwe à l’auditorat. La Cour avait dit que comme on est en appel nous devons rester dans le cadre de l’arrêt rendu par la Cour militaire Kinshasa-Gombe. Nous nous sommes inclinés. Malheureusement, les parties civiles sont revenues sur la même demande alors qu’on avait déjà une réponse », a expliqué Kivuruga Lingani Juvenal, avocat de Paul Mwilambwe.

Pour la défense du major Mwilambwe, les choses d’avoir s’accélérer:

« Nous étions là pour plaider la cause. On nous a renvoyé au mercredi prochain. La Cour a dit qu’elle n’est pas à mesure d’inviter l’ancien président de la République. Il évoque la discrétion du président de la chambre », a dit Maitre William Wenga, l’autre avocat de Paul Mwilambwe.

Et d’ajouter:

« Nous voulons terminer avec ce procès. Peut-être qu’il y aura un autre procès. Nous sommes prêts, la note de plaidoirie est déjà là. Nous voulons terminer une fois pour toutes avec ce dossier ».

ACTUALITE.CD
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “Procès Chebeya: Les avocats de Paul Mwilambwe souhaitent vivement que les choses s’accélèrent

  1. Je n’ai pas tout compris ! « Les avocats de Paul Mwilambwe souhaitent vivement que les choses accélèrent » mais aussi les parties civiles, la société civile et une très large opinion nationale souhaitent une procédure et une fin plus logiques de ce procès. La Cour militaire aurait répondu aux avocats de Mwilambwe que ce procès doit suivre l’arrêt rendu par la Cour militaire de Kinshasa-Gombe. Est-ce dire que les demandes des parties civiles pour la comparution des personnes citées dans les témoignages de Mwilambwe avant les plaidoiries seraient hors-sujet au-delà de la comparution compliquée de ‘JK’ ? Je crains qu’on en finisse pas vraiment avec ce procès en appel et ainsi bâclé, il appelle demain un autre; Où en est-on exactement ?

Comments are closed.

Previous post Vivement la réouverture du procès sur l’assassinat du président LD Kabila!
Next post Dangers sur les routes de Kinshasa