RDC: l’armée s’apprête à déployer un bataillon canin en appui aux opérations contre les ADF

Read Time:1 Minute

Le chef d’état-major général adjoint des FARDC chargé des opérations et renseignements, le lieutenant-général Jean-Claude Yav a annoncé jeudi 2 septembre à Bunia, le déploiement pour bientôt, d’un bataillon canin pour « donner un tonus » aux troupes qui mènent les opérations contre les combattants des Forces démocratiques alliées (ADF) dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Ce bataillon en attente de déploiement a été formé à Kisangani (Tshopo).

« Je reviens de Kisangani où je suis allé assister à la fin de la formation du bataillon canin qui va donner du tonus à nos forces armées qui sont en opérations dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. C’est la première fois qu’on a cette unité canine dans nos forces armées. Ces chiens, nous allons les mettre à la disposition de nos forces pour préparer la dernière offensive contre les hors-la-loi, car, cette unité canine constitue toute une armée qui sera utilisée dans les opérations d’embuscade de l’ennemi et bientôt nous allons commencer la projection de quelques troupes canines et du matériel pour les opérations sur le terrain », a déclaré le lieutenant-général Jean Claude Yav.

Le numéro de l’armée dit s’être rendu en Ituri pour « évaluer les opérations militaires pendant cette période de l’état de siège mais aussi le travail abattu par le gouverneur militaire, et aussi suivre les difficultés qu’il rencontre ». Il a rendu visite aux militaires blessés qui sont pris en charge à l’hôpital général de référence de Bunia.

La situation sécuritaire s’est gravement détériorée dans la province de l’Ituri, plus précisément dans le territoire d’Irumu depuis le début de l’année. Plusieurs attaques des combattants ADF ont été enregistrées faisant plus d’une centaine de morts. La récente a visé mercredi dernier un convoi d’une centaine de véhicules sécurisé par les FARDC et les casques bleus sur la RN4 entre Komanda et Luna. Au moins 16 véhicules ont été incendiés, 4 civils tués et plusieurs dizaines autres portés disparus.

 

Freddy Upar, à Bunia – ACTUALITE.cd

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Perquisition chez Numbi: l’armée découvre une chambre-hôpital et un congélateur « aux odeurs de corps humain »
Next post Etat de siège: « Fatshi » défié par les prétendus « ADF »