RDC : le député Jacques Djoli fustige la part allouée à la défense dans le budget 2022

Read Time:1 Minute

Sécurité

Ph. ACTAULITE.CD

Le député national Jacques Djoli a centré son intervention sur l’aspect sécuritaire à la plénière de ce lundi 15 novembre consacrée à la présentation du projet de loi de finances de l’exercice 2022 par le Premier ministre Sama Lukonde Kyenge.

Il fustige notamment la part de 3,5% de dépenses allouée à la défense contre 38,21% pour les services généraux dans l’administration.

« Le gouvernement, dans son programme, s’était donné comme objectif, de reconstruire notre système de défense, de renforcer l’autorité de l’Etat et de résoudre les défis sécuritaires. Lorsque nous lisons le budget précédent, il y a une explosion de dépenses dans les ministères dits de fonctionnement ou des services généraux. On nous parle des taux d’exécution et de dépassement qui arrivent à 219 ou 253%. Dans l’actuel budget, les services généraux dans l’administration vont prendre 38,21% de dépenses. Les ministères de finances et du budget, qui préparent le budget, eux-mêmes se donnent 11% et qu’est-ce qu’on donne à la défense : 3,95% », a-t-il déclaré devant ses collègues à la suite de la présentation du ministre.

Et de rappeler :

« Nous sommes un pays en guerre. Nous sommes un pays où l’armée n’est pas équipée, ni habillée. Comment pouvons-nous créer les conditions de notre disparition en tant que nation ? L’ensemble des services de l’Etat ont vu leur rémunération être augmentée sauf l’armée. Ce n’est pas normal. Là, on a besoin des effectifs, du recrutement, de la formation. Notre part du budget avoisine 0,7% du PIB  lorsque le Rwanda arrive à 2% de leur PIB … ».

Ce projet de loi de finances est évalué à 20 682,6 milliards de Francs congolais (CDF), soit un taux d’accroissement de 41,5% par rapport au budget initial de l’exercice 2021 chiffré à 14 620,5 milliards de CDF.

Dans ce projet de budget, le gouvernement a prévu 500 milliards de francs congolais pour le début des opérations électorales et 250 milliards de francs congolais pour le recensement et l’identification de la population. Ces fonds sont à retrouver dans la rubrique des crédits prévisionnels.

ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Kinshasa: Des avenues transformées en torrents
Next post Assemblée nationale : Sama Lukonde reviendra dans 48H pour répondre aux préoccupations des élus en rapport avec le projet de budget 2022