UDPS : après la mise en place du directoire, Jacquemain shabani invite les combattants au travail avec le nouveau leadership du parti, en perspective des élections de 2023

Read Time:1 Minute

Dimanche 30 janvier 2022 – Politique

Photo ACTUALITE.CD

La Convention Démocratie du parti (CDP) de l’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS) a mis en place, ce samedi 29 janvier 2022, le Directoire composé du Président de la CDP Victor Wakwenda, du Président de la Commission Électorale Permanente de l’UDPS (CEP-UDPS) Maître Jacquemain Shabani ainsi que du secrétaire général Augustin Kabuya qui remplace Jean-Marc Kabund déchu et radié de l’UDPS, par les organes du parti. Le président de la CEP, et ancien secrétaire général de l’UDPS, Jacquemain Shabani, annonce des « concertations avec les forces vives du parti » pour poursuivre la bonne marche de l’Udps.

« Nous avons mis en place une gestion collégiale du parti conformément aux dispositions de l’article 26 des Statuts. Ensuite, nous allons faire un état des lieux, en concertation avec les forces vives du parti et après consultation de la haute autorité de référence tous ceci sera clarifié très prochainement », a dit à ACTUALITE.CD, Maître Jacquemain shabani

Il a par ailleurs demandé aux militants de l’Udps d’être disciplinés afin de « donner  » un second mandat à Félix Tshisekedi

« Nous sommes camarades dans ce parti depuis une vingtaine d’années. Il [Augustin kabuya] vous a démontré hier son strict attachement au respect des statuts. Les combattants de notre parti doivent être disciplinés et travailleurs, en vue de donner au président de la république Félix Tshisekedi un second mandat », a t-il ajouté.

La plénière de la CDP s’est tenue à la permanence de l’UDPS sur 10 ème rue Limete en présence de plusieurs cadres de l’Udps notamment Augustin kabuya et Peter kazadi. Depuis l’annonce par J.M Kabund au sujet de sa démission du poste du 1er vice président de l’Assemblée nationale, un climat de méfiance s’était installé entre Kabund et Félix Tshisekedi. Les groupes parlementaires de l’Udps à l’assemblée nationale et à certaines assemblées provinciales l’ont désavoué et exigé sa démission.

Ivan Kasongo/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
100 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

5 thoughts on “UDPS : après la mise en place du directoire, Jacquemain shabani invite les combattants au travail avec le nouveau leadership du parti, en perspective des élections de 2023

  1. KABUNDA DÉCHU ET EXCLUS, AINSI EN A DÉCIDE LE DIRECTOIRE DE L’UDPS !
    @ En effet la Convention Démocratique du Parti (CDP) a enfin décidé de le destituer de ses fonctions du Président ai du parti au pouvoir et l’a exclus de l’Udps pour insubordination, escroquerie et extorsion ; sans doute qu’en même temps il sera déchu de son poste de 1er de vice-Président de l’AN. Questions : méritait-il toutes ses sanctions notamment l’exclusion du part et s’il était ce escroc qu’ils dépeignent méritait-il les fonctions qu’il remplissait depuis pour certaines depuis plus de six ans du vivant du Lider Maximo ? Le pauvre ‘maître nageur’ est enfin prêt pour le démontrer maintenant et Fils Mukoko pourra enfin accéder au siège du parti. Comment va-t-il vivre ce calvaire, un vrai cauchemar qu’il aurait déclaré être prêt vers la mort…
    @ Le comble est qu’on devra encore supporter ce nullard de Kabuya comme SG de l’Udps, l’allégeance inconditionnelle au Chef étant devenue la seule condition pour faire parti du staff. Le même Kabuya a commencé son spectacle par nous prêcher qu’il sera le chef de ceux qui l’aiment et de ceux qui ne l’aiment pas. Kiekiekieee , et nous qui croyions que ses ennemis haineux, jaloux et tribalistes ne se trouvaient que dehors.
    @ « Les combattants au travail avec le nouveau leadership du parti, en perspective des élections de 2023 » ? Tant mieux si comme dit ici tout est aplani au sein de l’Udps, tous en marche pour Mulopwe Tshilombo, mais si plus personne ne pense plus à Kabunda qui a conduit longtemps le parti, il y’aurait de quoi se demander au moins sur la moralité en son sein. La suite…

    1. PS
      @ Peut-être que je me trompe d’expertise, est-il que je vois comme un paradoxe dans le traitement infligé à Kabund par son parti.
      D’abord n’est-il pas disproportionné et illogique, comme je l’ai dit plus haut, de le radier du parti alors qu’il lui a rendu beaucoup de services et surtout que ce qu’il a fait l’a été non seulement avec bien des membres de l’Udps mais aussi était la marque vantée de cette Udps.
      Ensuite si Kabunda est coupable de tous ses dérapages que la CDP lui reproche, comment expliquer que le parti l’ait gardé si longtemps, s’en satisfaisant et même s’en glorifiant ?
      Enfin, comme le souligne un journaliste : après ‘JK’ et Kamerhe, avec l’exclusion de Kabunda, Tshisekedi boucle son divorce avec tous les acteurs Congolais qui l’ont amené par négociations à la tête du pays. C’est qui quelque part conforte ma thèse selon laquelle Tshisekedi parfait quelque sa marche autoritaire de seul maître en son royaume en vue d’un accès tranquille au pouvoir à l’horizon 2023 et l’épisode Kabunda en est seulement un prétexte.
      @ Encore une fois comment Kabunda va maintenant R2AGIR à toues ses mauvaises nouvelles qui lui tombent sur la tête ? J’ai lu quelque part qu’en désespoir de cause(?) il pourrait se mettre à un déballage qui mettrait tout sur la place publique, je ne crois qu’il le ferait et surtout que cela le servirait…

  2. La « discipline » est dernier des soucis de cette bande de jouisseurs dont les Projets-phares 100-Jours et Tshilejelu etalent l’incompetence inbue des detournements. Et ne parlons meme pas de leur escroquerie RAM dont les recettes n’apparaissent nulle part dans le Budget de l’Etat, mais prennent la destination des comptes bancaires a Dubai.

  3. J’espère que le Maitre-nageur va parler, qu’il va nous confirmer ce que nous savons déjà sur le deal entre son ex-gourou et les rwandais pour avoir le pouvoir.
    En attendant, SUPPRIMEZ le RAM, bande de voleurs !

Comments are closed.

Previous post Lutte contre la corruption: Le Congo-Kin a encore des efforts à faire
Next post RDC : voici les grandes lignes et recommandations issues des états généraux de la communication et des médias