Affaire Oly Ilunga: Quand l’Etat « viole » les droits de la défense

Ministre démissionnaire de la Santé (20.12.2016 – 22.7.2019), Oly Ilunga Kalenga, 59 ans, est « assigné à résidence » depuis bientôt six mois. Il lui est interdit de sortir du territoire national non pas par un magistrat du parquet mais par le Directeur général de Migration (DGM). Le principal intéressé a pris connaissance de cette mesure en parcourant les réseaux sociaux. L’Etat de droit ne suppose-t-il pas la conciliation entre la protection de l’ordre social et la sauvegarde des libertés individuelles? Pourquoi cet homme attend depuis 180 jours d’être déféré devant la juridiction compétente? Devrait-on parler de « règlement de compte politique »?

Suspecté d’avoir « distrait » des fonds affectés à la lutte contre la maladie à virus Ebola, l’ancien ministre Oly Ilunga Kalenga Tshimankinda est astreint à une interminable « garde à vue ». Et ce depuis fin août 2019 à ce jour. « La garde à vue ne peut excéder 48 heures », peut-on lire dans le quatrième alinéa de l’article 18 de la Constitution congolaise. S’il est vrai que ce délai peut être renouvelé, il n’en demeure pas moins vrai que le renouvellement ne peut avoir lieu ad vitam aeternam.

Les mauvaises habitudes ayant la peau dure, la mesure d’interdiction de sortie du territoire national infligée à Ilunga n’émane pas d’un magistrat du parquet. Mais de la Direction générale de migration DGM), autrement dit de l’Office des étrangers. En Belgique et en France, ce dernier organisme constitue une des branches de la Sûreté de l’Etat. Cet ancien ministre représenterait-il une menace pour la « sécurité nationale »?

Des observateurs impartiaux ne vont par quatre chemins en qualifiant l’infortune de ce médecin bruxellois d’ « affaire politique ». Et ce au vu de la lenteur de la procédure judiciaire. « Si nous étions dans une affaire judiciaire, Oly Ilunga aurait déjà été déféré devant la juridiction compétente », confie un juriste kinois qui a requis l’anonymat.

Maitre Guy Kabeya Muana Kalala

Les faits mis à la charge de cet ancien membre du gouvernement Badibanga et Tshibala sont graves. Les avocats de la défense, eux, paraissent sereins. Pour eux, leur client « n’a rien à se reprocher ». Il revient donc aux autorités judiciaires de démontrer la matérialité des faits allégués.

Dans un communiqué daté du 31 août 2019, les deux avocats, en l’occurrence Maitres Guy Kabeya Muana Kalala et Willy Ngashi Ngashi, vont plus loin en qualifiant l’oukase de la DGM d’ « anticonstitutionnel et illégal »

LA DÉMISSION

Tout a commencé avec la lettre de démission datée du 22 juillet 2019 que le ministre Oly Ilunga Kalenga avait adressée au président Felix Tshisekedi pour manifester son opposition au rattachement, à la présidence de la République, deux jours auparavant, du secrétariat technique du comité multisectoriel de la Riposte à l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Une décision « antidatée au 18 mai 2019 », note-t-il, prise par le Premier ministre Bruno Tshibala et contresignée « à mon insu » par le ministre qui assurait l’intérim à la Santé.

Dans cette correspondance destinée au chef de l’Etat, Ilunga n’a pas manqué d’indiquer, par ailleurs, sa « réticence » à l’introduction d’un « nouveau vaccin » relevant, au passage, « de fortes pressions » qui étaient exercées « depuis plusieurs mois pour la mise en œuvre d’une nouvelle expérimentation en RDC. Le vaccin actuellement utilisé dans le cadre de cette épidémie est le seul qui a démontré son efficacité et qui donne une protection immunitaire en dix jours ».

Le 30 août 2019, la DGM publie son « message » querellé. « (…), d’ordre de la hiérarchie, le nommé Oly Ilunga Kalenga, ministre honoraire de la Santé en RDC, être interdit de sortie du territoire national, (…)« . L’histoire ne dit pas de quelle « hiérarchie » il est question. Le Président de la République? Le procureur général près la Cour de cassation? Le DG de la DGM? Mystère!

QUI EST OLY ILUNGA KALENGA?

Né le 24 juin 1960 à Elisabethville (Lubumbashi), « Oly » est docteur en médecine. Spécialiste des soins intensifs, il est aussi titulaire d’un MBA (Master of business administration) en « économie de la santé ». C’est en janvier 1992 qu’il est embauché aux « Cliniques de l’Europe » (Clinique St Michel et Clinique Sainte Elisabeth) à Bruxelles. En 2012, il est promu administrateur-délégué.

C’est le 30 octobre 2014 que Dr Ilunga a fait timidement ses « premiers pas » en politique. Ce jour-là, il s’est présenté à deux représentants de la presse de la diaspora congolaise. L’homme assis à sa droite n’était autre qu’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, le leader charismatique de l’UDPS. Convalescent, ce dernier n’avait fait aucune déclaration. Il avait, par contre, publié un communiqué désignant « Oly » en qualité d’ « Assistant du Président de l’UDPS ». Mission: prendre des contacts notamment avec le monde diplomatique.

Etienne Tshisekedi wa Mulumba lors du conclave de Genval en juin 2016

A l’occasion de la commémoration du 55ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Congo, l’UDPS organisa une rencontre le 27 juin 2015 dans la capitale belge. A la surprise générale, « Tatu Etienne » créa l’événement en chargeant son « Assistant » Ilunga de lire le message qu’il destinait au peuple congolais. Et dire que plusieurs « caciques » de cette formation étaient présents. C’est le cas notamment de Felix Tshisekedi Tshilombo.

BARRER LA ROUTE A L’ARBITRAIRE

Réputé humble, Oly Ilunga Kalenga confiait à l’auteur de ces lignes son « étonnement » d’avoir été choisi par le président Tshisekedi pour lire son discours en ses lieu et place. « J’étais le premier surpris par cet honneur. Je crois qu’il m’a choisi peut-être parce que je me trouvais à deux pas de lui », ricanait-il.

Docteur Ilunga n’a jamais voulu alimenter la rumeur selon laquelle il était le médecin personnel du « Sphinx de Limete ». Il l’a toujours démentie.

Dans un entretien avec Congo Indépendant en octobre 2015, il déclarait ce qui suit: « Je ne suis pas le médecin d’Etienne Tshisekedi. Dans la position que j’occupe depuis plusieurs années dans le système sanitaire en Belgique, je me suis toujours efforcé de servir mes compatriotes et mes amis en leur donnant accès aux meilleurs médecins lorsqu’ils font appel à moi ou me demandent un conseil ». Et d’ajouter: « Depuis ma nomination, en 2000, en qualité de directeur médical à Saint Michel, j’avais gardé les soins intensifs comme seule activité médicale. Je ne consulte plus en privée. Je suis le médecin traitant de personne. Je vais à l’hôpital pour gérer mon service. Je me limite à mettre les gens en contact avec des meilleures compétences ».

Médecin personnel de « Tshitshi » ou pas, Oly Ilunga faisait partie de ce qu’on pourrait appeler la « garde rapprochée » du très regretté leader de l’UDPS. On peut imaginer la stupeur que sa nomination dans le gouvernement de Samy Badibanga Ntita, sous « Joseph Kabila », dû provoquer au sein de la famille tant biologique que politique de Tshisekedi. Le médecin serait assimilé à « Judas ».

Face à une procédure judiciaire qui tire en longueur, nombreux sont des observateurs qui sont prêts à parier que le dossier Ilunga n’est judiciaire qu’en apparence. Pour eux, il s’agit d’un « règlement de compte politique ». Cette thèse sera difficile à renverser. Et ce aussi longtemps que l’ancien ministre de la Santé sera « gardé à vue » indéfiniment dans l’indifférence totale des autorités judiciaires.

La bonne gouvernance ne se limite pas seulement à l’obligation de rendre compte et la transparence. Elle suppose aussi une administration de la justice impartiale, efficiente et efficace. Objectif: barrer la route à l’arbitraire…

 

Baudouin Amba Wetshi

11 thoughts on “Affaire Oly Ilunga: Quand l’Etat « viole » les droits de la défense

  1. Mon seul questionnement demeure le même : pourquoi un tel profil a-t-il accepté de servir l’imposture rwandaise au Congo, en acceptant un poste ministériel dans un gouvernement des godillots ?
    Boycott BBC !!!

  2. # « Les faits mis à la charge de Dr Ilunga sont graves, il est suspecté d’avoir « distrait » des fonds affectés à la lutte contre la maladie à virus Ebola », mais kiekiekieee curieusement il est urgent d’attendre de les instruire. Le citoyen Ilunga attend depuis 180 jours (6 mois) d’être déféré devant la juridiction compétente. Il faut savoir, si les actes lui imputés sont aussi graves pourquoi cette si longue attente, astreint à une interminable « garde à vue » – interdit
    de sortie du territoire national non par un magistrat du parquet mais par la Direction générale de migration (DGM) comme s’il représentait à ce point une menace pour la « sécurité nationale ». « Si nous étions dans une affaire judiciaire, Oly Ilunga aurait déjà été déféré devant la juridiction compétente et non face à cette lenteur de la procédure judiciaire. », disent les connaisseurs. Tout le soupçon d’un « règlement de compte politique »!
    # Pour l’heure, de son présumé forfait – détournements des fonds alloués à la riposte contre Ebola – rien n’est étayé mais l’histoire nous dit que Dr Ilunga fut un proche de Tatu Etienne, son Médecin personnel, disent certains mais quitta l’Udps officielle pour devenir Ministre de la Santé dans le gouvernement de Badibanga, un autre dissident sous ‘JK’ et le resta à l’arrivée de FélixTshisekedi. Le mobile d’une querelle personnelle avec ce dernier qui expliquerait son cas personnel : une occasion de le poursuivre expéditivement après sa démission volontaire du ministère pour vues divergentes sur le Secrétariat technique de la Riposte et autres détails.
    # Qu’à cela ne tienne, six mois pour qu’il comparaisse devant une juridiction compétente astreint à une interminable garde à vue, c’est beaucoup trop pour éviter les observateurs d’y voir un acharnement personnel. Il est aujourd’hui non pas urgent d’attendre mais de débuter son instruction pour être en règle de procédures et d’éviter ce soupçon d’un règlement de compte personnel politique ! Notre PR ferait mieux d’y penser pour lever nos doutes sur un après 24 janvier 2019 sensiblement égal à son avant dans encore beaucoup de domaines, les mêmes vilaines habitudes d’hier.
    A bon entendeur………..

  3. Même si le temps de la justice est toujours plus long que celui de la politique, je trouve que le placement en résidence surveillée du Dr Ilunga devient préoccupant. 180 jours c’est beaucoup trop. Je ne suis pas juriste, mais contrairement à l’affirmation de BAW, le Dr ilunga n’est pas en « garde à vue » mais plutôt en résidence surveillée, c’est important de le souligner. Pour ce qui est du dossier lié aux fonds destinés à la lutte contre la maladie à virus Ebola, je préfère attendre que le Dr Iliunga donne sa version de faits devant la justice dont malheureusement nous déplorons la lenteur pour me forger une opinion. Concernant ses liens avec la famille d’Etienne Tshisekedi et LUDPS, je ne sais pas s’il n y a pas eu mélange des genres même s’il démentait être le médecin personnel du Sphinx de Limete. Toutefois sa participation aux gouvernements de Badibanga et Tshibala n’était pas heureuse compte tenu du contexte, mais bref, à chacun ses analyses.

  4. Est-il décent de venir au secours d’un de ces misérables qui ont consciemment pris l’option d’aller « crédibiliser » des assaillants rwandais en acceptant de s’incorporer à leur gouvernement d’occupation?
    Au delà de la sordide dispute d’argent avec Tshilombo, eux qui ont trouvé l’occasion de se remplir les poches, n’est-ce pas que ce monsieur, en complicité avec un certain Kayembe Tamfum, ont fait injecter une mixture diabolique comme imaginaire vaccin à 336 personnes dans la zone de Beni?
    Pourquoi ce monsieur veut-il sortir du pays, lui qui se disait investi dans la « RIPOSTE » contre l’Ebola, comme si d’une bagarre il s’agissait? Vraiment, on aura tout vu avec ces mwan’etu. Buansi!

  5. Il ne faut pas s’en cacher, le médecin de Saint-Michel, même s’il n’était pas de manière officiel le médecin traitant du leader maximo, avait accès au dossier médical de ce dernier. Ayant été informé des combines de Felix avec les envoyés de Kabila à Ibiza, Rome et Paris, l’homme commençait à s’interroger sur sa place dans cette navire UDPS où la succession commençait à se disputer entre la famille biologique d’Etienne TSHISEKEDI et certains ténors comme Mubake, Mavungu, Moleka et les autres……. C’est d’ailleurs lui qui, après Genval, dévoilera aux hommes de Kabila le bulletin médical du Sphinx de Limété. Et la famille biologique d’Etienne Tshissekedi ne l’a jamais pardonné pour cela. En récompense, Oly a été nommé sans problème Ministre de la santé sous Kabila et depuis lors, il est devenu l’un des protégés de Kabila. Sans l’appuis de ce dernier, Oly serait déjà aux arrêts depuis son interpellation en août dernier. C’est Kabila lui même qui a demandé sa relaxation par les services de sécurité de l’Etat. Il s’agit d’un règlement de compte provoqué par la traîtrise. Ce qui est certain, tant que la coalition FCC-CACH existera, on touchera pas un seul de ses cheveux car son autorité morale le protège.

  6. Je reviens du Botswana ou je suis alle travaille pour quelques annees et j’me suis discipline pour etre loin des nouvelles de la RDC. Eh! bien laissez moi vous dire que RIEN N’A CHANGE en terme de mentalite et TOUT. C’est tres triste. Les combatants sont toujours a limete, tres maigres entrain d’insulter comme avant. Hier l’un d’eux a insulte la depute Janet sans vergogne avec des mots tres durs, j’ai eu honte devant mes enfants meme s’ils ne comprenent pas le lingala. Ata bayinaka moto, boye teee. Le peche du Dr Oly Ilunga c’est de posseder des diplomes que Felix n’a pas, c’est tout ne cherchez pas loin. UDPS = PPRD, les talibans journaleux de l’udps insultent tout le monde, preuve que le pouvoir st ailleurs. J’ai vu ce phenomene en Afrique du sud recemment. Les blancs ont donne une petite parcelle de pouvoir aux noirs alors qu’ils gardent la majeure partie. Les noirs continuent a broyer du tres noir car l’economie et les finances sont dans les mains des mindele et les noirs en grande majorite demeurent pauvres ya deux fois te.

  7. BONJOUR OU BONSOIR Mr. RAZ,
    WOW! VOUS REVENEZ DU BOTSWANA HEIN! QUANT A MOI GERMAIN JE REVIENS QUELQUE PART CHEZ LES EXTRA-TERRESTRES OU JE SUIS ALLE APPRENDRE BEAUCOUP DE CHOSES LOUCHES ET INTERESSANTES POUR L’AVENIR DE NOTRE GRAND KONGO. CHEZ LES EXTRA-TERRESTRES TOUT A CHANGE ALORS QU’AU GRAND KONGO DE NOS ANCESTRES RIEN N’A CHANGE.
    MAIS CHEZ-VOUS ICI EN RDC  » FATSHI – KAMERHEON D’ABORD ALORS CHEZ LES EXTRA-TERRESTRES, LE PEUPLE D’ABORD.
    PLUS LOIN, VOUS DITES ET JE VOUS CITE INEXTENSO :  » LE PECHE DU DR. ILUNGA C’EST DE POSSEDER DES DIPLOMES QUE FELIX N’A PAS , C’EST TOUT NE CHERCHEZ PAS LOIN « .
    MES COMPATRIOTES EXTRA-TERRESTRES SAVENT BIEN QUE NOTRE FELIX EST DETENTEUR D’UN DIPLOME DE L’UNIVERSITE PRESTIGIEUSE DE LOLA BRUXELLES. MON VIEUX RAZ, NE NOUS RACONTER PAS DE BOBARDS. BIENTOT, VOUS VERREZ QUE LE DUO SAVANTS: FELIX ET KAMERHEON VONT INVENTER LE SERAING CONTRE LE KULUNAVIRUS. C’EST GENIAL NON ? BIENTOT LES DEUX SAVANTS CITES SERONT NOMINES  » PRIX NOBEL DE MEDECINE 2020  » PAR LE FULL PRESIDENT BIG BOSS KANAMBE LE SAVANT DE TOUS LES SAVANTS.
    OH RARA! UN KONGOLAIS ET UN KONGORAIS NOMINES! C’EST SUPER CA QUOI! DU JAMAIS VU DEPUIS LA CREATION DU PRIX NOBEL.
    POUR VOTRE INFORMATION ET SURTOUT NE DITES A PERSONNE, J’AI L’ORDRE DU DIRECTEUR DE CABINET D’EMMENER MES COMPATRIOTES EXTRA-TERRESTRES POUR LE FINISSAGE COMPLET DES SIENK SENTIERS ET SAUT-CHEVRE, SAUT-COCHON.
    KIADI KIBENI, KONGORAIS KAMUNTU KO!
    PLEASE BE GENTLEMAN, NO COMMENTS! I HAVE THE RIGHT TO FREE SPREECH LIKE ALL GOOD CITIZEN, ISN’T? BYE! BYE!
    BITTE SEHR, ENTSCHULDIGUNG IM VORAUS FUER EINIGE SAETZE. WOERTER.

  8. « C’est le 30 octobre 2014 que Dr Ilunga a fait timidement ses « premiers pas » en politique. » (BAW)
    Je peux me tromper, mais je crois voir Oly Ilunga sur la vidéo de la bagarre de Félix Tshisekedi et autres membres de l´Udps à Zaventem (15/02/1991).
    Ce qu´a fait le Dr. Ilunga à son patient Étienne Tshisekedi est abject. Néanmoins, la Justice doit pour les griefs qui sont retenus contre lui faire son travail en toute indépendance. La lenteur du traitement du dossier est déplorable.

  9. @ Germain
    Quelle joie de vous relire apres tant d’annees! Enfin, j’ai compris que vous avez une bonne philosophie sur ce qui se passe en RDC ya bandoki. Trouvez moi une parcelle chez vos amis extra terrestes car depuis que les baneetu portent des cravates multicolores a la presidence de la republique, rien ne marche. La prejidance est le seul endroit ou ils exercent leur pouvoir. Absent du palais du peuple, du senat, des ministeres et de partout, ils cherchent a chasser Kamhereon le voleur de leur argent. Ils n’ont que 12,5%de pouvoir, voila pourquoi le combattants sont de plus en plus combantaba. Leur leader qui aboyait beaucoup a fuit la faim, on ne le voit plus, il a enfin compris. Tshishi fils, felix est devenu l’ami tres fidele de kagame, main dans la main grace a leur ami commun kanambe. D’ailleurs ils sont ensemble aujourd’hui pour s’entretenir avec leur big brother Musev bin Musev. En ce qui concerne les Saut-Rat que felix ne peut pas achever, je me demande si c’etait une priorite car moi, ancien familier de tous les nganda de kin la poubelle je sais que cela ne vas desengorger la circulation a Kin. il faut des trains reguliers sur beacoup des lignes, c’est tout. Dites moi, chez les extraterrestes il y a des saut-moutons ou saut-elephants ou nid de poules comme a kabeya kamwanga.
    Bonne journee et envoyez moi le numero de telephone du president des extraterrestes nekenda na nga kobwaka kuna. Au congo c’est sans espoir, peut etre tout ira mieux apres 57 ans et demie quand je serais au restaurant avec saint Pierre et le cardinal Malula Joseph et Etsous.

  10. @ Germain
    Je disais que vous aviez une bonne philisophie pour analyser les evenements du Congo sans drame car si vous le prenez au serieux avec toutes ces deceptions, l’avc ne serait pas loin. Esperer que le congo sera comme l’udps le clame, » un Etat de droit » c’est rever debout. Il faudra sans doute beaucoup d’annees. Peut etre un president universitaire viendra changer un peu! a kin on nous disait que des tres tres grands intelectuels baluba allaient nous venir au secours et redresser le pays quand Tshisthi prendrait le pouvoir. Ou sont ils? Ils ont rempli la presidence et je suis convaincu qu’ils etaient en chomage na poto car ils sont en ce moment entrain de se battre contre les locaux de l’udps. Il disent que ce sont eux qui donnaient des sous a Felix et qui achetaient ses pizzas quand il etait le grand vendeur dans les rues de bruxelles a matonge ya kuna. Les membres de l’udps eux ne comprenent pas que leur parti qui n’avait pas gagne les elections ne peut pas beneficier de tout le pouvoir et qu’une grande partie du pouvoir doit appartenir a ceux qui avaient nomme felix. L’argent de la rdc est entre les mains des voleurs du fcc-pprd. meme si felix apanzi assemblee, bakosala ba elections ou erections et c’est le pprd qui gagnera a cause de la pauvrete des congolais qui ne reculeront jamais devant mosolo, ndimbu, fungola ya bomengo. C’est pourtant simple a comprendre! Cependant, les dirigeants de l’udps ne pourront jamais dire cette verite a leurs adeptes. Felix et kamerheon resteront des eternels amis car ils savent et la verite des urnes chere a Madidi the winner. Mukoko fils le chef des parleMENTEURS debout s’est retire de la course, il a peut etre compris. Les autres petits bavards prennent sa place avec des noms religieux bizarres comme abbe shole, pasteur guilly, decidement, la religion est l’opium de l’udps. savez vous que le peuple d’abord veut dire, laissez les manger les miettes d’ABORD et nous, nous prendrons le vrai MOKATE apres? le peuple d’abord veut dire que l’elite n’est pas dans le peuple. Dites ceci aux extraterrestres: Je les aime meme s’ils ont des grosses tetes ou des petits yeux, ils sont les seul qui vont nous aider a tuer les crocodiles de monsieur mille et une identites. Je suis content de relire Jo Bongos et sa bonne maniere de nous faire reflechir sans colere ni jalousie, c’est un grand. A abidjan on dit qu’un grand ne pas un petit. Salutation a mon frere E…, que Dieu nous viennent en aide, mais a quand? Mr Amba a fait de nous une grande famille, Losako, losako, Igweeeee.

  11. Ba Nkoko baloba mobuki lokuta ye na ndoki nse moto moko ! Qui n’a pas suivi la nommée « Denise Duchaussoy Mukendi » membre de la famille présidentielle protocolaire de Tshilombo-Pétain insulter nos compatriotes du Kivu sur les réseaux sociaux ? Quelle différence il y a-t-il entre un intellectuel immoral et un fou désœuvré sans cursus scolaire, universitaire ? Nous (Combattant Résistant de l’Ombre) croyons fermement que plusieurs collabos traîtres Kongolais connus et des simples inconnus qui les soutiennent aveuglement ne verront pas la libération totale du Kongo, ne vivront pas dans le nouveau pays rénové à cause de leur collaborationnisme actif ou passif… Certains rigolos, zigotos, fanfarons, farfelus qui soutiennent bêtement, directement ou indirectement les Occupants Tutsi Banyarwanda qui ont commis des crimes innommables de génocide imprescriptibles dans notre Pays croient que c’est une blague à la Kinoise mais l’Entité des Châtiments du Domaine de la Nature n’a cure de leurs états d’âme, sentiments et émotions humains, bestiaux car Elle a reçu Autorité Divine de frapper au temps opportun… L’impunité et massacres commis en RDC par Kanambe alias Joseph Kabila, Ruberwa, Kagame et Museveni [les parrains politiques de Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda aka Tshilombo-Pétain] de 1996 à ce jour prouvent qu’il y a une élite vendue telle que ce Docteur Jekyll [qui a prêté un serment d’Hippocrate afin de servir Satan le Chérubin jadis oint et ses Hordes qui tuent les Kongolais comme des mouches] travaille en plein temps contre leur propre pays… 180 jours de résidence surveillée, c’est vraiment peu face à la barbarie des viols avec objets contondants et massacres subis par les Kongolais… Il est 5 heures en Afrique Ancestrale, nous prions le Véritable Dieu Tout-Puissant à gorge déployée tenant le relevé de nos 2 transferts de banque effectués pour l’imperium de 2011 [argent dilapidé par la famille Tshisekedi-Tshilombo] afin que Nzambi ya Mpungu Tulendo allonge la durée de cette garde à vue, la prolonge jusqu’à l’infini, afin que Ses Entités Célestes Gardiennes de la Terre Kongo frappent tous ces individus inconscients congénitaux qui font du mal au Peuple Kongolais laissé pour compte, qui s’hasardent par ignorance à prendre à la légère les souffrances physiques, mentales, morales, psychiques, psychologiques subies par le Peuple Kongo Souverain Primaire durant 23 ans non stop… La Parole Divine Authentique dit ceci « Par la Parole de Vérité, par la Puissance du Véritable Dieu Tout-Puissant Redoutable qui vit inexplicablement hors du continuum temps et espace, par les Armes offensives et défensives de la Justice nous (initiés consacrés) n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes pour fermer la Porte satano-occulto-spirito-cosmico-sidérale ouverte au KONGO-Zaïre »… Ainsi soit-il… Vive les Maï Maï ANPK (Armée Nationale du Peuple Kongo)… INGETA

Comments are closed.