Assemblée nationale: une session extraordinaire envisagée pour mettre en place un bureau définitif

Dans son mot de clôture de la session de septembre ce mardi 15 décembre, Christophe Mboso, doyen d’âge a annoncé une probable session extraordinaire en vue d’élire les membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Il a expliqué que le bureau d’âge va combler le vide créé après la destitution de Mabunda et quatre autres membres du bureau de la chambre basse.

« Nous ne pouvons pas laisser l’Assemblée nationale sans même qu’un groupe de collègues soit habileté à gérer ne-fût-ce que les affaires courantes jusqu’à l’installation du bureau définitif. Nous avons des collègues malades, les soins de ces collègues requièrent un suivi régulier, un paiement régulier. Nous-mêmes nous allons partir en congé, nous avons droit à nos émoluments. Nous pouvons même tomber malades pendant les vacances, il faudrait que l’Assemblée nationale soit en mesure de soigner ses députés en temps de vacances », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter: « Nous avons nos collaborateurs, l’administration doit fonctionner et donc nous devons prendre conscience de cette situation pour que les jours qui viennent si vous apprenez une session extraordinaire est convoquée vous ne soyez pas étonnés. Parce que le vide ne peut pas rester aussi longtemps que possible? Donc, soyez prêts chers collègues, un jour à l’autre, si nous sommes revêtus de cette compétence, une session extraordinaire pourra être convoquée pour combler le vide laissé à la suite de la déchéance des membres du bureau ».

484 députés sur les 500 que compte la Chambre basse du Parlement congolais avaient pris part à la plénière qui a examiné et voté les pétitions contre le bureau Mabunda. Tous les ténors de l’ancienne mouvance présidentielle comme Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC, plate-forme politique de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila étaient présents.

ACTUALITE.CD/

7 thoughts on “Assemblée nationale: une session extraordinaire envisagée pour mettre en place un bureau définitif

  1. # La session extraordinaire n’est plus probable mais certaine et logique, il restera seulement d’en fixer la date.
    En effet les membres de l’ancien bureau de l’Assemblée avaient introduit sans honte une action au Conseil d’Etat pour dénoncer le fait qu’ils soient mis hors-jeu avant l’installation du nouveau Bureau et l’élection du nouveau président. De même quelques députés Fcc avaient revendiqué le droit de cet ancien bureau à continuer à gérer les affaires courantes, ne le reconnaissant pas au Bureau d’âge. Heureusement la Cour Constitutionnelle vient de couper court à cette vainne polémique, elle autorise office au Bureau d’âge de continuer à gérer les affaires courantes pour régler le problème du Questeur adjoint (malade il n’a pu être entendu pour sa défense lors de l’examen de la pétition) et organiser l’élection du bureau définitif endéans trente jours.  Le comble du ridicule aurait été qu’un bureau légalement destitué continue d’ opérer comme si rien ne s’était passé.
    # Au Senat Tambwe, lui, a pris les devants pour eviter le ridicule d’une déchéance par une pétition et promis de démissionner dès la réception de la pétition contre lui et son bureau. Ça ira donc plus vite si la session extraordinaire concerne aussi le Sénat dans la mesure où au bureau démissionnaire au seul vu de la pétition succédera automatiquement un bureau d’âge qui à son tour votera le bureau définitif.
    # Tout cela paraît trop beau, les anciennes baronnies tombent comme des châteaux des cartes, au Président Tshisekedi d’en profiter pour commencer enfin une nouvelle gouvernance.

  2. Vous avez dit nouvelle gouvernance? kie kie kie kie, ou nouveau malheur? Le seul projet connu de ces deux ans passees fut le projet du president, projet des 100 jours qui a emporte des millions des centaines des dollars. Apres deux discours, le president n’a pas eu l’honnetete morale et intelectuelle d’expliquer au contribuable WHAT IS HAPPENING! (Qu’est ce qui se passe) Il est reste silencieux dans toutes les langues. Curieux n’est ce pas! Voila un signe qui clarifie que nous n’avons pas a faire a un monsieur serieux et honnete. Cet argent ne lui appartient pas, il appartient au peuple congolais. Azui yango na NKO? pourquoi il ne veut pas expliquer aux congolais, proprietaires de cet argent? Ou en sommes nous avec les reserves a la banque du congo? Au lieu de reflechir sur des choses serieuses le pouvoir nous distrait avec Mabunda, union salee, destitution de Tambwe Mwamba, la ruee sur l’union salee, le voyage de kanambe et de son epouse, et on oublie l’argent qui disparait dans la maison, on oublie le depassement a la presidence. Ou allons nous??? Les kabilistes furent mauvais mais ils n’ont jamais touche aux reserves de la banque du congo, ils ont d’ailleurs laisse des milliards que les nouveaux predateurs ont dilapide. On a jamais entendu que mama Olive s’est tape un repas de 15.000 dollars a Dubai. Tout ceci me rappelle Mobutu avec son objectif 80 quand le despote disait,  » na objectif 80 tokozala na 1ere place. soki 2eme, likambo te. 3eme place, tokondima yango te, alors que nous occupions la derniere place! Les naifs croient que l’unions salee ou sucree va sauver le congo. Waya! oyo peuple ya ndenge nini?

    1. SECOND ROUND
      Oui, le Président de la République Felix consacre enormement du temps dans sa guerre politique quand les congolais attendent des explications et des actions visibles de sa gouvernance.
      Cette fois ici, nous allons vivre in live le second round au Parlement où le FCC va affronter pour la seconde fois l´Union Sucrée.
      Felix qui semble-t-il a grandement besoin d´une « majorité » fabriquée ou confectionée avec une corruption massive où le gang de Kabila composé des mercenaires va changer de camp et rejoindre l´Union Sucrée.
      Session extraordinaire.. dont le coût n´est pas expliqué aux pauvres congolais qui ne savent pas comment fêter la fin de l´an 2020.
      Le Cardinal Ambongo a raison d´affirmer que « un groupe des politiciens a pris tout le pays en otage et la grande majorité des congolais ne fait qu´assister á un spectacle où les millions de dollars qui devaient construire les infrastructures de base financent ce show politique in live !

      1. Quand on donne des JEEPS à ce même AMBONGO, on ne le voit pas penser aux pauvres. Ses prêtres croupissent dans la misère. Il est incapable de les prendre en charge et de relancer l’économie de l’archidiocèse, mais il a le toupet de l´ouvrir. Quand on pense aux pauvres par la gratuité de l´enseignement, curieusement A-MBONGO est contre et cesse de se soucier des pauvres. Les écoles, occasion d’ENRICHISSEMENT au détriment des pauvres.

    2. @Raz,
      Ndeko, si on a même plus un espoir auquel s’accrocher, que nous reste-t-il ? Que faut-il faire ? Peut-être que Félix s’est vraiment réveillé et cherche à déboulonner le gang rwandais. La façon de faire pose quelques interrogations. Mais récupérer ce pays des griffes des rwandais qui l’ont détruit, n’est-ce pas ça le plus important ?
      Ce pays se meurt…Franchement, j’ai l’honnêteté d’avouer que je ne sais plus quoi en penser.

  3. OBSERVATION ?
    Dans les sites Youtube, tous les parlementaires congolais qui avaient votés contre Mabunda ne disent qu´une chose: cette présidente est la plus mauvaise, plus mauvaise que Kamerhe ou Minaku.. parce qu´elle n´était pas assez « souple » pour aider « socialement » les parlementaires.
    Nos parlementaires disent tout haut que leurs avantages « financières » n´étaient pas satisfait.. et ils attendaient des voitures que Mabunda n´a pas eu le temps d´offrir, sans oublier que le salaire est de 50 % moindre que celui de la législature de Minaku.
    Vous ne trouverez pas un seul parlementaire qui serait entrain de dire qu´ill a voté contre Mabunda parce que le % du budget de la Défense afin d´augmenter les capacité opérationnelles de notre armée n´a pas augmenté.
    Pas un seul qui a voté contre parce que le budget destiné aux aides humanitaires d´urgence ne figure presque pas sur la liste..
    Pas un seul qui a voté contre parce que les enfants au Kasai sont entrain de mourir de faim et le parlement ne vote pas une aide humanitaire.
    Pas un seul qui a voté contre parce que le financement de la gratuité de l´enseignement ne figure pas dans le budget.
    Non, ils ont votés contre parce qu´il s´agit d´eux, de leur argent, de leur salaire.. Oui, le Cardinal Ambongo a grandement raison de parler de ce gang qui possede le Congo au detriment des millions des pauvres !
    Alors une session extraordinaire..pour enrichir les parlementaires ?

    1. @GHOST,
      On connait notre classe politique. Certaines pratiques ne doivent pas nous étonner. Personnellement, je crois qu’il y a des corruptions positives. Donner de l’argent à tout congolais qui concourt à déboulonner le gang rwandais en est une. Qualifions-la…d’incitation psychologique à rentrer dans le camp du bien. On doit sortir le fric et inciter psychologiquement tous les congolais dans l’armée, la police, les services, la territoriale…à dénoncer publiquement les infiltrés et les traduire devant la justice.
      Make DRC great again !

Comments are closed.