Discours sur l’état de la nation: Felix Tshisekedi en rassembleur!

Dans sa deuxième allocution sur l’état de la Nation, le président Felix Tshisekedi Tshilombo a réaffirmé sa volonté de « rassembler » le personnel politique congolais au-delà des clivages idéologiques. Pour lui, seul compte la réponse à donner aux attentes de la population congolaise. Il a rendu hommage à tous les députés et sénateurs – « toutes tendances politiques confondues – qui avaient participé aux consultations qu’il avait lancées en vue de la mise sur pied de « l’Union sacrée de la nation ».

Palais du peuple, le siège du Parlement congolais

Dimanche 13 décembre, l’annonce de l’allocution présidentielle sur l’état de la nation a été suivie par des informations parcellaires – pour ne pas dire des rumeurs – faisant du report sine die de la cérémonie. On apprendra, de bouche à oreille, que le « Bureau d’âge » mis en place après l’éviction, jeudi 10 décembre, du « Bureau Mabunda », ne serait pas habilité à convoquer le Congrès. Les législateurs de 2005 sont restés muets sur le sujet. Au début de la soirée, une déclaration émanant du directeur de la presse présidentielle a mis fin à la controverse: la cérémonie aura bel et bien lieu lundi 14 décembre.

Il importe d’ouvrir la parenthèse ici. Annoncée à 11 heures, la cérémonie n’a commencé qu’aux environs de 13h30. On espère que ce changement d’horaire a été communiqué aux différents invités. A savoir notamment les représentants du corps diplomatique. Ceux-ci ont des journées bien programmées. Les spectateurs de la RTNC ont vu des diplomates en train de somnoler dans l’hémicycle du Palais du peuple. Effet de la chaleur? Lassitude?

C’est le lieu de rappeler aux responsables du service du protocole d’Etat rattaché à la Présidence de faire preuve de rigueur dans la gestion du temps du chef de l’Etat. « L’heure, c’est l’heure; avant l’heure, c’est pas l’heure; après l’heure, c’est plus l’heure », disait Charles Baudelaire. Ancien chef du Protocole à l’Elysée sous le président Jacques Chirac, Paul Poujade écrit notamment que le titulaire de ce poste doit « avoir un sens aigu de la ponctualité et veiller de manière sourcilleuse au respect du programme établi » (voir Paul Poujade, Dans l’ombre du Président, Ed. Michel Lafon, 2014). Dieu seul sait le nombre des plaintes qui fusent ici et là sur le laxisme ambiant. On ne pourrait s’empêcher de déplorer la présence d’un public bruyant dans l’hémicycle du Parlement, un lieu réputé neutre. Fermons la parenthèse.

« FATSHI » MECONNAISSABLE

Alexis Thambwe Mwamba, alors ministre de la Justice

Revenons au Congrès. La séance plénière a été présidée par le numéro un du sénat Alexis Thambwe Mwamba. Après avoir constaté que le « quorum est atteint » (398 députés sur 500  et 88 sénateurs sur 108), Thambwe a cédé la parole à l’illustre orateur du jour.

Pendant une vingtaine de minutes, le président Felix Tshisekedi a parlé sans accrocs. C’est ici qu’il importe de s’attarder sur la forme et le fond de l’adresse présidentielle.

Sur la forme, le chef de l’Etat – qui a fait preuve d’éloquence autant que de solennité lors de ses discours du 23 octobre et du 10 décembre – a surpris plus d’un observateur par ses hésitations. Est-ce la fatigue? Avait-il disposé du temps nécessaire pour se familiariser avec son texte? D’aucuns redoutaient que l’homme soit épuisé par cette série de discours. D’autres laissaient entendre que le chef de l’Etat semblait avoir des difficultés visuelles pour lire son texte. Que s’est-il passé?

Sur le plan du fond, « Felix » a commencé par rappeler son premier discours du genre prononcé le 13 décembre 2019. Il avait annoncé, à cette occasion, que l’année 2020 sera « une année de l’action ». Selon lui, sa « détermination était renforcée par l’alternance pacifique intervenu au sommet d’Etat ». Il a dû réaliser que son « seul vouloir n’allait pas suffire ».

Il a rappelé, dans la foulée, les « efforts » qu’il a déployés et les « sacrifices » consentis. Sans omettre les « humiliations » qu’il a subies en silence en espérant parvenir au fonctionnement harmonieux de la coalition. Au fil du temps, il devenait aléatoire de mettre en route les réformes réclamées par la population. C’est ainsi qu’il a décidé de « réagir face à une situation qui menaçait à la longue le bon fonctionnement des institutions » dont il est le garant.

Il a rappelé également son discours du 23 octobre au court duquel il a lancé les « consultations  » avec les forces vives en vue de « rechercher la voie de sortie de crise ». Dans son message du 10 décembre, il a relevé la « convergence » apparue entre lui et les « consultés » sur la nécessité « de rompre avec une coalition Cach-Fcc devenue paralysante ».

Pour le chef de l’Etat, un informateur devrait être nommé en vue d’identifier une coalition majoritaire pour former le gouvernement de « l’union sacrée de la nation ».

HOMMAGE APPUYÉ AUX DÉPUTÉS ET SÉNATEURS

Une vue de l’hémicycle du Palais du peuple

Felix Tshisekedi a rendu un hommage appuyé aux députés et sénateurs qui avaient pris part à ces consultations. Pour lui, ces parlementaires ont montré à la face du monde qu’ils travaillent pour l’intérêt du peuple dont ils sont les représentants. « Vous avez un rôle a joué pour corriger les excès du passé », a-t-il souligné. Et d’ajouter: « Que l’on soit de la majorité ou de l’opposition, chacun doit jouer sa partition dans l’amour du pays, de son peuple et dans le respect des institutions ». Pour lui, « le processus de maturation de notre démocratie est irréversible. Il doit se refléter dans les prochaines échéances » de remplacement du Bureau de l’Assemblée nationale.

Il a, par ailleurs, invité les « congressistes » à soutenir son action en vue de rétablir l’autorité de l’Etat dans la partie orientale du pays où la situation sécuritaire reste « préoccupante ».  Une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes.

Pour l’avenir, le locataire du Palais de la nation a énuméré plusieurs actions. On pourrait citer notamment la libéralisation du secteur de la distribution d’eau et de l’électricité. Désormais le marché est ouvert à d’autres opérateurs. On pourrait citer également la création d’une école de guerre en 2021 grâce à la coopération française et la construction d’une académie de la police par l’Union européenne. La Chine, elle, devrait construire de nouvelles infrastructures.

Pour le président Felix Tshisekedi, le Congo-Kinshasa est en passe de reprendre « progressivement sa place dans le concert des nations » avec comme point culminant la présidence en exercice tournante de l’Union Africaine qui lui reviendra en 2021. Pour lui, le moment est venu d’améliorer l’image du pays par « une bonne prise en charge de nos ambassades ». Tout au long de son speech, le numéro un Congolais a joué la carte de « rassembleur » en s’efforçant de se mettre au-dessus des contingences idéologiques.

 

Baudouin Amba Wetshi

23 thoughts on “Discours sur l’état de la nation: Felix Tshisekedi en rassembleur!

  1. QUI A BU BOIRA, QUI A MENTI MENTIRA, QUI A VOLÉ VOLERA.
    Sans vouloir nous comporter en prophète de malheur contre l’intérêt de nos populations, nous prédisons que tant Félix Tshilombo Tshisekedi s’entêtera dans cette voie qui consiste à mélanger des outres neuves aux outres anciennes, des culottes neuves aux vieilles, tant qu’il n’aura pas filtré cette pourriture, l’échec sera prévisible. Par quel miracle compte -t-il transformer ce mélange pourri et nauséabond en une classe politique consciente et disciplinée ? Une espèce de gloutons nombrilistes qui n’ont goût qu’au gain facile et au m’as-tu-vu-isme ! Ce pays là n’a vraiment pas de chance !

    1. eKUM
      electronic Kum
      « Sans vouloir nous comporter en prophète de malheur » : Trop tard. Vous vous comportez déjà en prophète de malheur.
      Par ailleurs, vous êtes un défenseur passionné de la vieille outre Ngbanda et vous osez parler des « OUTRES NEUVES » ! OSILA SONI !!! Le Congo a de la chance. Avec beaucoup d´amour, les Congolais réussiront à redresser leur pays.

      1. @Prorwanda,
        Je n’ai jamais soutenu que les vieilles figures de la politique nationale zaïro-congolaise reviennent aux affaires. Néanmoins, à mon humble avis, un monsieur comme Honoré Ngbanda Zambo-ko-Atumba a de la matière à transmettre à la jeunesse, si du moins on veut voir ce pays-là avoir un avenir prometteur et radieux.

  2. Je l’ai trouvé très fatigué et hésitant. Et j’espère pour lui qu’il ne s’agit que de fatigue. Ses médecins devraient penser à lui aménager des plages de repos. Un président n’est pas un kamikaze. Il a une famille, lui aussi. Il devrait penser à cela.
    Sinon, un discours très circonstanciel. Je regrette qu’il n’ait fait aucun plaidoyer pour l’instauration d’une justice transitionnelle et d’un tribunal pénal international sur base du rapport Mapping. Vraiment dommage.
    Autre chose, si on ramène les restes de Lumumba, on doit ramener les restes de Mobutu. Il n’y a vraiment aucune raison que le corps de Mobutu reste au Maroc alors que LD Kabila a un mausolée au Congo. Aucune raison. Sauf si Zanga s’y oppose.

    1. Il serait mieux que Félix se repose un peu (avec suivi médical).
      Le rapatriement du corps de Mobutu, Félix l´avait déjà souhaité. C´est à la famille d’accorder ses violons et de se montrer active.

  3. UNION SUCREE
    Le président du Congo parle de lui même quand il fait l´état de la nation. Il parle de ses états d´âme dans un deal où il a été humilié comme si cette humiliation est la cause des détournements des millions de 100 jours, des millions en provenance de l´UE et des USA destinés á financer la lutte contre le Covid.
    Le président devrait sans doute nous expliquer comment il compte financer son « Union Sucrée » où tous les mendiants politiques, les SDF, les requins, les crocodiles de Luozi, un pire un porte parole du M23.. oui cette Union Sucrée qui commence á devenir une sorte « d´Arche de Nöe » où les serpents vont cohabiter avec les moutons qui sautent kie kie.
    En bref, l´Union est sucrée, avec du miel..
    DEFENSE
    C´est le domaine qui indique la volonté d´assurer la sécurité des congolais et notre territoire national.
    Quand Felix annonce la création d´une École de Guerre.. mais oublie de nous donner des chiffres sur l´augmentation du budget de la défense depuis 2 ans qu´il commande cette armée.. lol kie kie
    Ce que les lecteurs devraient savoir est qu´une école de « guerre » dans un pays où il faut commencer par « alphabetiser » les militaires et pire ameliorer l´enseignement des officiers au niveau de l´école des officiers avant d´en faire des « généraux » dans une école de guerre. . oui, le militaire congolais continue á habiter dans des camps/casernes/ bases militaires vetustes héritage de la Force Publique et des FAZ.
    Felix devait parle des « maisons » importées en Turquie que les millions de dollars de la reserve de change avaient financés.
    Pourquoi ne sejourne-t-il pas á Beni ou á Goma? Pourquoi l´état-major général des FARDC est encore á Kin ?
    En « rassembleur » dixit mister BAW, les militaires auront du mal á partager cette perception quand le salaire d´un général ne depasse pas 300 dollars et celui d´un conseiller de Felix peut atteindre 15000 dollars.
    Felix rassemble qui au juste dans son Union Sucrée? Un discours, un de plus sans explications sur l´état de la nation.

    1. GHOST
      « Le président du Congo PARLE DE LUI-MÊME quand il fait l´état de la nation ». Kiekiekiekiekie !
      Article 68 :
      « Les institutions de la République sont : 1. le PRÉSIDENT de la Rép… »
      Le ‘je’ ya Félix ekokani na ya yo te. Soki alobi ‘je’ ezali institution mobimba.
      Quant au reste de votre post, ce sont vos lamentables états d´âme.

  4. « La seule autorité qui d’une multitude puisse faire un peuple c’est le peuple ! Au lieu d’une agrégation d’individus dominés par un particulier, il faut une association formant un corps public. » Malheureusement,beaucoup de congolais ne l’ont jamais vu de Jean-Jacques Rousseau, ni compris… Mawa!

  5. Ndeko Jo Bongos,
    Felix n’est pas libre de parler du tribunal penal international sur base du rapport Mapping. Meme s’il avait accueilli le docteur Mukwege avec pompe a ses consultations, il reste l’esclave de Kagame, du Rwanda et de Museveni. Toucher Mapping c’est toucher directement Kagame.
    N’oubliez pas que Museveni reste son parrain de longues dates, son principal conseiller. Kanambe fut un bon eleve de Kagame, Felix est l’un des meilleurs. Avant d’aller trahir a Geneve, il etait passe par Kampala pour recevoir des instructions. Nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge! L’union sacre? une boite a crabes ou se retrouve tous les voleurs qui cherchent du boulot et 15.000 dollars de salaire comme les conseillers venus de Kabeya kamwanga, les bena Lubilanji. Mawa mingi.

  6. Chers Compatriotes,
    La situation du Congo est difficile à mettre dans une analyse qui puisse convaincre. Une analyse est une démarche intellectuelle, humaine avec une probabilité d’erreur. Ce n’est pas de l’Evangile. Il n’y a que des … qui ne changent pas d’avis. « Qui a bu … ne « boira pas forcément ». Surtout quand il s’agit d’un être humain ayant une capacité de manger quand il n’a pas faim et de refuser de manger quand il a fait. Il ne reste qu’une chose à faire sur cette plateforme: rédiger un mode d’emploi pour « Tous les Présidents du Congo ». Cela aidera celui qui est en place maintenant et aidera ceux qui pourront venir. Ne perdons pas de temps. Unissons-nous pour le Bien Suprême de la Nation et que ceux qui ont des idées pour le bien du pays, le parlement est maintenant une voie possible. Que Dieu nous vienne en aide.

  7. # Le président Tshisekedi nous a tant bien que mal livré ‘son etat de la Nation’ c’est l’essentiel ici !
    Tant bien que mal parce qu’il ne semblait pas en forme optimale. Fatigue ou autre petit problème que nous ignorons.
    Et puis il y’a ce laxisme récurrent sur la ponctualité, les horaires annoncés ne sont pas souvent respectés. Le protocole d’État devra y remédier, ce sera alors une mauvaise réputation en moins pour notre président. Il y’a aussi ces sympathisants trop bruyants en des occasions si solennelles et dans les lieux si officiels qu’ils transforment sans gêne en foires aux meetings populaires. Pas très doigne. Passons sur la forme pour le fond…
    # Sur le fond, il y’a à
    d’abord à remarquer
    ce récit du passé récent qu’il construit au fil des jours comme un plaidoyer pour son changement de cap. Plutôt réussi stratégiquement : quand il ajoute à côté des « efforts » deployes et des « sacrifices » consentis les « hmiliations » tolérées (encaissés !), c’est d’un grand effet surtout que son leitmotiv d’aujourd’hui des échecs de ses deux premières années dus à la présence nuisible de son ancien(?) allié. En passant lui-même n’a-t-il pas trop sous-estimé les freins de l’alliance contre-nature qu’il avait conclue ou encore surestimé que son seul vouloir suffirait à remplir librement ses fonctions ? Tout cela est legitime, c’est du passé, dirons-nous, pourvu que maintenant on s’achemine vers la concrétisation du changement tant réclamé par notre peuple.
    Pour ma part, j’ajoutererais au credit du President qu’au delà de l’autosatisfaction ressassee sur son triomphe et de sa foi inébranlable d’en avoir desormais fini avec le blocage en route vers un mandat plus libéré, le calme dans le pays comme pour lui donner raison d’avoir cru contrairement aux supputations surtout de la CI des violences. Tout n’est certes pas bouclé mais il faut admettre à ce stade que son apparent passage en force n’a pas provoqué d’explosions. Comme pour appuyer ses propos : « le sort de notre pays ne peut pas s’inscrire que dans le sang, la violence, les rébellions, les assassinats et autres coups d’Etat ».
    # Un discours rassembleur, c’est le seul qui vaille pour lui avec cet hommage appuyé aux députés et sénateurs qui avaient pris part à ces consultations au delà des clivages idéologiques (je dirais partisans). J’aurais voulu qu’il soit plutôt ou en même temps, plus reconnaissant aux députés qui ont voté pour la destitution de la Présidente et du bureau de l’Assemblée. Ça lui semblait peut-être trop polémique.
    # Après avoir fait l’état des lieux de son point de vue sur l’existant dans le secteur sécuritaire, sanitaire, social, sociétal et même politique…, le président a fait aussi des annonces sur l’avenir, des promesses. Convenues comme :
    – le rétablissement de l’autorité de l’Etat à l’Est où nos Fardc vont prendre de plus en plus d’ampleur, de plus en plus de force, capables de défendre tout le territoire national, une armée et une police plus offensives et plus dissuasives ;
    – la maximisation des recettes publiques ;
    – l’intensification de la lutte contre la corruption ;
    – la création d’un Fonds National de Solidarité pour faire face à la Covid-19 ;
    – la poursuite et l’optimisation de la gratuité de l’enseignement à l’ensemble du niveau primaire sur tout le territoire.
    Et des moins attendues comme :
     – enfin une sépulture pour notre héros national PE Lumumba ;
    – une École de guerre avec la collaboration des Français ;
    – une académie de la police avec l’UE ;
    – la reprise de la coopération militaire avec les USA ;
    – de nouvelles infrastructures avec la Chine ;
    – la libéralisation du secteur de la distribution d’eau et de l’électricité ;  
    – une meilleure prise en charge de nos ambassades…
    # Qu’en dire sinon espérer que les chantiers du ressort de nos pouvoirs publics soient effectués à temps et bien faits et s’agissant des Chinois, ils soient mieux faits et que ce ne soit pas trop l’occasion de nouvelles corruptions comme par le passé.
    Pour le reste, que notre Président qui part d’un nouveau rêve et souhaite un Congo plus beau qu’avant qui reprenne progressivement sa place dans le concert des nations, quoi de plus normal.
    Sauf que souvent chez nous il y’a souvent une distance entre les souhaits, les promesses et les réalisations, Tshisekedi échappera-t-il ? C’est tout le ‘bien’ qu’on lui souhaite et notre population n’attend que ça…

    1. PS
      # Une autre façon plus ‘globalisante’ de résumer et de commenter le discours du Chef de l’État c’est de redire
      qu’il nous a livré SON état de la Nation.Il a essentiellement consisté à reconnaître l’échec de ses deux années au pouvoir pour l’imputer aussitôt au blocage causé par son partenaire Fcc et à justifier comme à se satisfaire de la rupture opérée avec lui.
      N’empêche qu’il y’avait à dire davantage sur ce fameux échec si on compte raisonnablement en tirer des enseignements. Pas facile pour Tshisekedi a ce stade dans sa stratégie de conquête parce que cela dévoile ses propres implications. Qu’a-t-il fait qui le disculperait autant dans le domaine sécuritaire notamment dans la poursuite de morts à l’Est, qu’a-t-il fait dans la reconstruction du pays et l’État de droit dont il se dit le héraut avec notamment son projet de 100 jours avec son directeur de cabinet Kamerhe aujourd’hui incarcéré mais toujours non révoqué ? Que dire de son triomphe sur le Fcc avec les rumeurs de corruption ? Etc, etc…
      # Tshisekedi a raison de célébrer son succès et même de croire qu’il est sur le chemin de faire enfin mieux avec sa vision, débarrassé de l’hypothèque de son ancien(?)allé ; je lui conseilleraïs neanmoins .de s’armer davantage pour gagner la guerre. Son discours triomphant a laissé exprès vide le détail de sa geste parce qu’il n’y est pas tout blanc et qu’il reste encore du chemin à parcourir. L’a-t-il assez compris au besoin en s’inspirant du destin d’une autre union sacrée que pilota jadis Étienne Tshisekedi, son paternel ? Nous n’avons pas le droit de laisser begayer aussi facilement l’histoire les yeux fermés !

  8. Président Félix rassembleur? Pas vraiment.Son discours a été martial. Il a rendu la monnaie à ceux qu’il avaient humilié, selon lui. Triomphaliste et arrogants comme un boxeur qui a envoyé son adversaire au tapis par K.O. Sous les applaudissements frénétiques des combattants de l’UDPS. La majorité fabriquée est devenue,comme par enchantement,une majorité des patriotes. Ce discours a été un chapelet des bonnes intentions, des promesses à deux balles. Un discours de campagne électorale. Il n ‘a rien sur son bilan a presque mi-mandat. Il n’a rien
    à dire à ce sujet,parce que c’est la catastrophe. Le PR et les siens se gavent. Le peuple trime. L’insécurité,le chaos et la misère sont intimement liés.

    1. KOLOMABELE
      ozo sala stage ya impertinence et incohérence ?
      1. « Triomphaliste et arrogants comme un boxeur qui a envoyé son adversaire au tapis par K.O. » : En quoi, c´est arrogant ? Et pourquoi vous vous apitoyez sur l´adversaire envoyé au tapis, sachant que cet adversaire, c´est le « mal absolu » (dixit Nono), le sanguinaire contre lequel vous avez fait des marches et tout denoncé ? SANGUINAIRE AKUEYI, mais bino KANDA EMATI. Hum, boza suspect. Politique ya hypocrisie na haine ?
      2. « La majorité fabriquée est devenue,comme par enchantement,une majorité des patriotes » : ko falsifiez ezo sala yo diki diki ? elengi ?
      3. « Ce discours a été un chapelet des bonnes intentions, des promesses à deux balles… » : Français ya Félix eza pasi ?
      4. « Il n ‘a rien sur son bilan a presque mi-mandat » : BILAN EZA KASI ADVERSAIRE ENVOYÉ AU TAPIS oyo yo moko olobi. Essayez de comprendre ce que vous dites vous-même. Si Félix va dans des détails, vous risquez de crier encore « arrogant ». Mwilanya akeyi Monusco, les faits parlent.
      Cultivez de l’amour dans vos coeurs et le Congo avancera.

  9. DES ETERNELS MECONTENTS ET SPECIALISTES DE FATSHI NE SONT EN FAIT QUE DES TRIBALOS MAFA QUI FONT SEMBLANT D IGNORER QUE LE MEILLEUR TRAITRE C EST LEUR SOIT DISANT MAFA .
    40.OOO DOLL POUR VENDRE A NUALEUR KIMBUTA .
    SON VRAI MAITRE GOUROU QUI L HEBERGE EST RUBERUA . O KOSI O KOSAKA BA KOKOSA YO PE VOTER NGA NA KO VOTER GENEVE .
    TOUT LE MONDE L A DIT MAIS LES MPANGI ONT LA CABOCHE DURE KIADI AUSSI.

  10. COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WETSHI BONJOUR OU BONSOIR,
    VOUS DITES FELIX TSHISEKEDI RASSEMBLEUR?
    RASSEMBLEUR EN QUOI, RASSEMBLEUR DE QUI?
    CEUX QUI ETAIENT DANS LA SALLE MEME CEUX NAIFS ET NAIVES DE DEUX ENTITES POLITIQUES CREEES VAILLE QUE VAILLE A LA HATE: UNION SACREE ET UNION SATANIQUE DONT LE GRAND PARRIN ET BAILLEUR DES FONDS EST CE SPONSOR KONGORAIS DE KINGAKATI HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA ENFANT CHERIE DE TOUS LES BANYAS.
    RASSEMBLEUR? KAMUA VE, CEUX QUI ONT ETE DANS LA SALLE A MOINS QU’ILS SOIENT AVEUGLES.
    EN EFFET, DANS SON DISCOURS VIDE ET REPETITIF, CETTE FOIS-CI, BAPANGI NA NGAI FELIX A FRAPPE SON MARTEAU SUR LA TABLE DU PODIUM COMME UN COMMISSAIRE-PRISEURAVEC SON MARTEAU EN OR PLAQUE EN ANNOCANT L’OUVERTURE DE LA VENTE  » DEAL « .
    KISALU ME BANDA! KISALU ME BANDA! APPELANT AU SILENCE AVANT DE PASSER A LA VENTE DE BIENS.
    DANS LA SALLE , IL Y AVAIT DE VISAGES NOUVELLES, ETRANGERES QUE LES KONGOLAIS NAIFS ET NAIVES N’ONT PAS REMARQUE LA PRESENCE DE PLUSIEURS PERSONNES ETRANGERES MUNIS DE LEURS GER YOURTE MONGOL LESQUELS SONT VENUS DE TRES LOIN ECOUTER LE DISCOURS DE BOSS DE TOUS LES MONGOLS DE CETTE PLANETE DONT FELIX RASSEMBLEUR DE TOUS LES ETRES HUMAINS ET MONGOLS DE TOUTES LES REGIONS DE LA MONGOLIE: GORBI, ULAAN BATAAR, CECERLEG, DARHAN, ULLANGAM, SUCHBAATAR Y COMPRIS LA PRESENCE DE TOUS LES CHEFS TRADITIONNELS MONGOLS DE L’ASIE CENTRALE TURCOPHONES: TURKMENISTAN, UZBEKISTAN, KAZAKHSATAN, TADJIKISTAN, KIRGISTAN, MONGOLS BURIARTI OU ON TROUVE DES JEUNES FILLES AUX YEUX BLEUS, TRES BELLES, MINCES, TRES JOLIES VOIRE EN TERRE MONGOLE C’EST PAREILLE, TOUTE LA SIBERIE TOUTES LES FILLES SONT VRAIMENT TRES JOLIES. PEUPLES TRES ACCUEILLANTES ET GENEREUSES,
    J’AVAIS VISITE 2 FOIS CETTE REGION D’ASIE CENTRALE PENDANT LA GUERRE FROIDE OU JE SUIS RESTE DANS CETTE 8 MOIS. L’EXTRAORDIMNAIRE LAC BAIKAL OU ONTROUVE TOUTES LES ESPECES MARINES EST TOUJOURS DANS MA MEMOIRE, LA GRANDE REGION WLADIWOSTOK PAS LOIN DES ILES COURILLES OCCUPEES PAR LES SOVIETS AUTREFOIS JAPON, WLADIWOSTOK GRANDE VILLE COMMERCIALE RUSSE D’ASIE CENTRALE PEUPLE D’EUROPEENS RUSSES ET ASAITIQUES, WLADISWOSTOK NON LOIN DE HOKKAIDO, SAPPORO/ JAPON. DE LA MONGOLIE, BURIARTI, IRTURK, ULAN UDE, PEUPLES ACCUEILLANTES ET TRES GENEREUSES, DES JOLIES BELLES FILLES AUX YEUX BLEUS, MINCES, BEAUTE EXTRAODINAIRE, MARCHE COMME PAONS OU DINDONS, ELLES SONT TRES ACCUEILLANTES ET GENEREUSES. JE NE SUIS PAS UN AGENT DE VOYAGE OU FAIR E LA PUBLICITE CETTE ASIE CENTRALE MAIS COMME IL S’AGIT DES MONGOLS AINSI CE CADEAU ME VIENT TOUJOURS EN MEMOIRE.
    UN SEUL DEFAUT DE CE PARADIS D’ASIE CENTRALE, LA CURIOSITE, ILS N’ONT JAMAIS VU UN NOIR DANS CETTE REGION DE LA SIBERIE. EN SE PROMENANT, DERRIERE VOUS ETES SUIVI PAR UNE MASSE DE BADAU SEULEMENT A VOUS CONTEMPLER, ON DIRAIT UN PRINCE OU ROI QUI PASSE EN REVU SES TROUPES JUSQU’A VOUS DEMANDER DE LEUR MONTRER VOTRE QUEUE CACHEE SOUS VOTRE PANTANLON.
    A L’HOTEL, TOUS LES CURIEUX ET CURIEUSES SONT TOUJOURS AUX AGUETS COMME DES BODY GUARDS. DANS LE DANCING, TOUTES CES JOLIES FILLES A LA BEAUTE EXTRAORDINAIRE VOIRE MEME LES VIEILES VENUS EN CETTE CIRCONSTENCE VEULENT DANSER AVEC VOUS SEULEMENT LA DANSE DE SERRE COLLE EN VOUS FROTTANT DERRIERE LES FESSES A LA RECHERCHE DE MOKILA, QUEUE, CAR TOUTE CETTE REGION DE L’ASIE CENTRALE, SIBERIE PENDANT LA GUERRE FROIDE ETAIT VRAIMENT SOUS-DEVELOPPE, ILS ET ELLES CROYAIENT QUE L’HOMME NOIR PORTAIT UNE QUEUE. DONC LES JEUNE FILLES VOULAIENT SEULEMENT DANSER LE SERRE COLLE EN VOUS FROTTANT LES FESSES POUR ETRE SUR SI VOUS PORTER UNE QUEUE. ONT TE LAISE PAS LE TEMPS DE S’ASSEOIR POUR BOIRE DE VODKA CAR EN ASIE CENTRALE LA BOISSON PREFEREE POUR LUTTER CONTRE LE FROID EST LA VODKA. PENDANT LA PAUSE DE L’ORCHESTRE OU DE LA MUSIQUE, A TABLE ON VOUS DEMANDE DES QUESTIONS IDIOTES: Mr. L’AMERICAIN OU EST VOTRE QUEUE? MAIS J’AI NE PAS DE QUEUE MOI. MAIS VOUS AVEZ UNE QUEUE PEUT-ETRE ON VOUS L’A COUPE AVANT DE VOYAGER.
    LES FILLES DE CETTE REGION DE L’ASIE CENTRALE SONT VRAIMENT SCEPTIQUES. LA NUIT TOMBANTE, APRES AVOIR AMUSE EN DANSANT, EN REGAGNANT LA CHAMBRE D’HOTEL, DERRIERE VOUS UN GROUPE DE JOLIES FILLES VOUS SUPPLIANT DE VENIR PASSER LA NUIT AVEC VOUS DANS VOTRE CHAMBRE D’HOTEL. EN OUVRANT VOTRE CHAMBRE D’HOTEL D’AUTRES SONT DEJA LA, TOUTE SONT LA ATTENDENT LEUR TOUR DE TRAVAIL SEULEMENT POUR FROTTER DERRIERE POUR ETRE SUR SI VOUS AVEZ UNE QUEUE. TOUS LE S8 MOIS QUE J’AI PASSE DANS CETTE REGION D’ASIE CENTRALE: MONGOLIE, BURIARTI, ULAN UDE, IRKUST, WLADIWOSTOK A TETE GENIAL EXTRAORDINAIRE. PEUPLES GENEREUX ET ACCUEILANTS MAIS SOUS-DEVELOPPES, NERVANTS ET SANS CONNAISANCE DE L’HISTOIRE D’AUTRES PEUPLES. MEME LA DEUXIEME FOIS QUE JE SUIS PASSE DANS CETTE REGION TOUJOURS PENDANT LA GUERRE FROIDE UN PEUPLE TOUJOURS NAIVE SANS LA CONNAISSANCE DE RESTE DU MONDE, SURTOUT POUR UN NEGRO POUR EUX C’EST EXTRAORDINAIRE AVEC DES TETES REMPLIES DES CHIMERES.
    LA TROISIEME FOIS EN 1991, ILS N’ONT PAS DU TOUT CHANGE DU TOUT, ILS CROIENT TOUJOURS AUX CHOSES INIMAGINABLES ENVERS LES NOIRS.
    BREF UN PEUPLE ACCUEILLANT ET GENEREUX, PRET A ACCEPTER A TOUT FAIRE.
    QUOIQUE QUELQUES LACUNES DANS LEURS FACONS DE PENSER ET REFLECHIR, ILS SONT RESTES TOUJOURS ACCUEILLANTES ET GENEUREUSES.
    PENSONS A NOTRE SUJET DU DISCOURS DE FATSHI DE LUNDI 14 DECEMBRE 2020, FATSHI AVAIT INVITE TOUS LES MONGOLS DU MONDE ENTIER ASSISTER AU SPEECH MIRACLE DE LEUR FRERE PRESIDENT MONGOLIQUE OU DE DESCENDANCE MONGOLOIDE.
    IL PENSE COMME MONGOL EN RETARD DE CONNAISSANCE, PARLE DE N’IMPORTE QUOI, NE REPETE PAS SES PAROLES, CE QU’IL AVAIT DIT AUPARAVANT, IL SE CROIT PLUS FORT QUE LES AUTRES COMME LE BRUTAL GRAND CHEF MONGOL GENGIS KHAN QUI SE CROYAIT PLUS FORT PENDANT SON REGNE EN ASIE CENTRALE EN OCCUPANT D’AUTRES PAYS PAR BRUTALITE.
    GROSSO MODO, LE DISCOURS DE FATHSI NE CHANGERA RIEN, IL MELANGE TOUT ET EMBRASSE TOUT.
    L’ANNEE PROCHAINE, IL VA NOUS FAIRE DE SURPRISES DE MAUVAIS GOUT AVEC DES PROMESSES IRREALISABLES.
    CEUX QUI L’ONT APPLAUDI, CROYEZ-MOI, IL NE CHANGERA RIEN. AU CONTRAIRE IL MENE CE GRAND KONGO TRES RICHE EN MINERAIS DE TOUTES LES SORTES VERS SA DESTRUCTION TOTALE.
    QUANT A LA PRESENCE DANS LA SALLE LE 14 DECEMBER 2020 AUX KONGOLAIS ET DELEGUES MONGOLS VENUS DE PARTOUT, OUVRONS LES YEUX CAR FELIX A TOUJOURS DE PROMESSES DE MAUVAIS GOUT.
    PEUT-ETRE IL A DEJA FAIT UN AUTRE DEAL DU SIECLE AVEC SES FRERES MONGOLS EN LEUR OFFRANT UNE PARTIE DE TERRE DU KASSAI OU CES MONGOLS SE FERONT AUTOPROCLAMES  » BANYAMONGORO  » ET S’AJOUTERONS A D’AUTRES ETHENIES BANYAS OCCUPANT DEJA UNE GRANDE PARTIE DU TERRITOIRE KONGOLAISE.
    JE M’ARRETE ICI.
    SI QUELQU’UN N’EST PAS CONTENT A MES PROPOS, ALORS, EN PATRIOTE EVEILLE, JE DEMANDE PARDON D’AVANCE, CAR NUL N’EST INFAILLIBLE SUR CETTE PLANETE AINSI NO WANTED GERMAIN!
    JE M’ARRETE ICI MY FRIENDS.
    PLEASE, NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING.
    PLEASE, BE GENTLEMAN.
    FOR TALIBANS, YOU HAVE THE BEST CHOICE IN FRONT OF YOU: READ OR NOT READ.
    BITTE, ZU LESEN ODER NICHT LESEN.

  11. Parcourir les commentaires des internautes de CI sur le Discours de Fatshi sur l’état de la Nation est un exercice éprouvant. On ne peut qu’émettre un ouf à la fin. Il me semble que le temps est venu de lancer une série des « Consultations  » au sein de la diaspora afin que les Kongomani nionsologues élaborent un vade-mecum du président de la République à l’usage de Félix Tshisekedi.

    1. VADE-MECUM
      1. ADMNISTRATION DU PRESIDENT
      Même si les congolais attendent de leur président qu´il puisse renconcer á quelques mois de son salaire (dotation présidentielle) afin d´offrir l´argent comme aide humanitaire d´urgence dans les provinces qui souffrent d´une insécurité chronique.. Felix devrait reduire drastiquement le nombre du personel dans son admnistration comme signe de bonne volonté et une détermination pour assurer la bonne gouvernance.
      Pas besoin d´une « Maison Civile ».. ni d´une « Maison Militaire ».. S´il s´inspire du président des USA, il va avoir un « Chef de l´admnistration du président » unique, et moins de 20 conseillers tout simplement.
      2. FIN DE L´EXISTENCE DES AGENCES Á LA PRESIDENCE
      Dans un État de droit, il est inconcevable d´avoir l´IGF, l´agence contre la corruption et pire une agence pour la construction du Grand Inga sous les ordres d´un président de la République. Ainsi, Felix doit se faire violence pour que ces agences soient soit sous le contrôle du Parlement (IGF et agence contre la corruption) soit sous le contrôle du gouvernement.
      3. FIN DE L´EXISTENCE DU SENAT
      Dans un pays où on consacre plus 80 % du budget au fonctionement des institutions, avec un budget si maigre qu´il ne depasse pas 5 milliards de dollars, Felix devrait expliquer á TOUS les congolais que le Sénat est un LUXE dont nous devons nous passer afin de faire des économies.. L´argent depensé pour faire fonctioner le Sénat peut construire quelques routes á Kin
      4. REDUIRE LE NOMBRE DES PARLEMENTAIRES
      Une fois de plus, un pays si pauvre avec un budget de 5 milliards de dollars ne peut se permettre d´avoir 500 parlementaires.. c´est trop ! Une proposition offensive visant á reduire le nombre des parlementaires á 200 devrait économiser beaucoups des millions au budget dèjà si maigre.
      5. REDUIRE LE NOMBRE DES MINISTRES
      Option incontournable et sans doute populaire.. Felix devrait lutter pour faire inscrire dans notre constitution que le nombre des ministres ne devrait pas depasser 20. 20 ministres au maximun pour un budget de 5 milliards de dollars..Ainsi, chaque ministre sera visible dans ses actions et plus visible au parlement quand il doit expliquer ses actions.
      5? C´est dèjà beaucoup, si Felix peut seulement faire 3 de ces propositions.. nous allons reconsiderer notre perception sur sa mauvaise gouvernance.

  12. @ Elili & JM Mabiti.
    Il ne s’agit pas de « rediger un mode d’emploi pour tous les presidents du congo » ou « d’elaborer un vade-mecum du president » comme vous le pretendez. Ayez plutot le courage de demander a votre gourou tribal de lire et de respecter le texte qui est deja la et sur lequel il a prete serment. Il s’agit bien de la constitution, et vous verrez que tout ira pour le mieux. Tant qu’il s’entetera de violer la loi supreme de notre pays, il rencontrera les kongomani sur son chemin. C’est si limpide n’est ce pas? Oyo aza na matoyi ya koyoka…

  13. ENTRE-TEMPS QUE FAIT ‘JK’, QUEL EST SON RÉEL AGENDA, DANS QUEL ÉTAT SE TROUVE LE FCC ?
    # ‘JK’ dans le Katanga, sa femme et le reste de sa famille au Kivu, que signifie son départ de Leo en pleine crise algue de son camp avec celui du Président ? Que se passe-t-il au Fcc dont de nombreux élus ont quitté le navire, qu’elle est la vérité des rumeurs qui rapportent que ‘JK’ a désavoué
    Shadary, secrétaire permanent du Pprd et son ancien dauphin de l’ex-raïs aux dernières élections et Mwilanya actuel Coordonnateur du Fcc ?
    Soupçons et rumeurs vont bon train sur un probal exil des Kabila. Inimaginable, l’Homme venu d’ailleurs a encore besoin de resider au Congo qui a fait de lui ce qu’il et où il a abondamment investi en biens et en personnalité politique et sociale. Plus probablement une absence provisoire, le temps de laisser passer l’orage et en même temps il ne doit pas manquer de projets dans ce pays. Mais encore ?
    # En juillet dernier donc il y’a cinq mois lors d’un voyage à Brazza Tshisekedi nous assurait ne pas aller vers une rupture de la coalition. Patatras, il vient de reconnaître aujourd’hui l’échec de sa coalition avec le FCC, dénonce des humiliations et rompt avec succès.
    Que s’est-il passé concrètement chez l’un et l’autre, que se passera-t-il demain entre eux, quel est, disais-je, l’état actuel du Fcc ?
    # A noter que le Fcc qui se disait nullement concerné par les actes du Président parce qu’il les jugeait inconstitutionnelles tandis qu’il continuait à soutenir le PM ainsi que les deux bureaux du Parlement avec leurs présidents jusqu’à choisir le boycottage la veille de la plénière de l’Assemblée qui devait examiner la pétition, a lui aussi changé au pied levé sa tactique pour y aller en masse. Mais tout cela n’a pas empêché que depuis le camp présidentiel impose son calendrier.
    Rappelons que Tshisekedi veut un nouveau gouvernement d’union sacrée pour enfin mettre en oeuvre son programme en faveur du peuple Congolais.
    # L’adhesion populaire paraît multipartite et assez forte et
    au niveau international, des acteurs majeurs ont aussi fini par soutenir Tshisekedi dans son effort annoncé de réformes.
    Néanmoins est-il exclu de soupçonner les transfuges du Fcc vers l’union sacrée de se retourner demain en mouchards contre elle ? Et en passant, les risques de violences sont-ils complètement passés ?
    Voilà pourquoi connaître l’agenda intime de ‘JK’ et l’état de son regroupement peut être utile…

  14. PS
    Je viens de lire que des sénateurs FCC exigent la démission de Néhémie Mwilanya et de toute la coordination dans un mémorandum adressé à ‘JK’. Ces sénateurs motivent leur décision par des revers successifs, pourtant évitables, subis par le FCC devant son désormais ancien allié CACH depuis la défaite du candidat FCC, Ramazani Shadary lors de la présidentielle de 2018. Ils citent plusieurs raisons qui auront concouru à ces échecs en fait les mêmes qu’ils auraient magnifiees en cas de victoire. C’est simplement un navire mal embouche habitué à une suprématie arbitraire qui est bien secoué et les passagers se ruent les uns sur les autres ou le quittent.
    Pitoyable et qui représentent-ils
    ces signataires ?

    1. Union Sucrée tout simplement. Ces fameux sénateurs devraient proposer la fin du Sénat.. pour économiser des millions qui peuvent servir á onstruire quelques écoles ou augmenter les salaires des militaires et policiers.
      Distraction de l´Union Sucrée.. simple distraction qui n´apporte rien aux millions des congolais

  15. Chers compatriotes,
    RAZ écrit : « Il s’agit bien de la constitution, et vous verrez que tout ira pour le mieux. Tant qu’il s’entetera de violer la loi supreme de notre pays, il rencontrera les kongomani sur son chemin. C’est si limpide n’est ce pas? Oyo aza na matoyi ya koyoka… » Eh bien cher RAZ, le Congo a une faculté de « droit » et les Constitutionnalistes sont là. Le président du Congo que vous appelez « Gourou » est entouré de Conseillers et Elili n’en fait pas partie. Sur ce forum ici, je pense que nous échangeons dans le but d’engager une dynamique de tous les citoyens qui aiment le Congo et qui pensent qu’actuellement le peuple a une chance de se reprendre et de contribuer au redressement de leur pays. Si vous avez des conseils à prodiguer à notre « Gourou », allez au parlement, même l’opposition y est représentée. Pour l’instant, ce que le « Gourou » a fait d’intéressant pour moi, c’est mon point de vue, c’est cette consultation et l’appel à tous les Congolais qui veulent contribuer avec lui au redressement du pays. A moins que RAZ ne me dise que notre « Gourou » ne respecte pas la Constitution et que son prédécesseur l’avait bien respectée. Que Dieu nous vienne en aide.

Comments are closed.