Conflit Yaka et Teke: le député Juvénal Munubo suggère à Martin Fayulu de rencontrer Félix Tshisekedi pour trouver une solution

Kinshasa, 8 sept 2022 – Le député national, Juvénal Munubo, a rencontré, mardi 06 septembre, l’opposant Martin Fayulu, pour échanger sur la situation sécuritaire dans le grand Bandundu, principalement sur le
conflit qui oppose actuellement les Yaka et les Teke.

A cet effet, Juvénal Munubo a remis des propositions au président de l’Ecide, Martin fayulu, qui est également notable du grand Bandundu. Juvénal Munubo propose notamment que Martin Fayulu
puisse rencontrer le chef de l’État, Félix Tshisekedi, afin de lui soumettre des pistes de solution pour mettre fin au conflit entre les Teke et les Yaka.

L’élu de walikale a également proposé un échange entre les leaders des communautés en conflit ainsi que l’appui de Martin Fayulu aux efforts en cours du gouvernement pour trouver une solution appropriée.

Contacté par Mediacongo press, Juvénal Munubo a fait savoir que Martin Fayulu s’est montré attentif lors des échanges, mais qu’il se considère toujours comme le président élu, ce qui pourrait constituer un obstacle à la rencontre entre ce dernier et Félix Tshisekedi.

En conflit depuis quelques semaines, les Teke et les Yaka se disputent notamment des terres et des taxes.
Depuis le début des affrontements entre les deux parties, plusieurs.

APA/

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

7 thoughts on “Conflit Yaka et Teke: le député Juvénal Munubo suggère à Martin Fayulu de rencontrer Félix Tshisekedi pour trouver une solution

  1. LEUCODERMES CONTRE MÉLANODERMES ! La culture Rwandaise de tuerie et d’empoisonnement entre de plain pied en RDC occupée par les Envahisseurs Banyarwanda. Le mélanoderme (Se dit de quelqu’un dont la peau est de couleur foncée) Bantou est menacé d’extermination et d’extinction par le leucoderme (Se dit de quelqu’un dont la peau est de couleur claire) Occidental Impérialiste depuis l’arrviee de Diego Cão en 1483-1885-1908-1997, l’avenement de l »AFDL (Conglomérat d’aventuriers) jusqu’à ce jour, ce dernier (leucoderme Occidental Impérialiste) en bon recolonisateur se cache derrière les Nègres de Service ou Nègres de Maison (Occupation Empire Hima et Collabos Kongolais) pour exécuter cette tâche d’extermination du PEUPLE BANTOU KONGOLAIS (Nègres de Champ). Après le Grand Kivu et le Grand Kasaï, les infiltrés Occupants Banyarwanda saignent le Bandundu et le Bas-Kongo. Installés avec leurs vaches WATUSI, les soldats Rwandophones héliportés par Rwand’Air occupent le Plateau des Bateke, la Ville de Kwamouth et ses environs de Maluku (Rive Gauche et Droite) en prélude de l’Extermination des Bantous Autochtones Bandundois et Kinois. Les massacres de Kamwina Nsapu (Grand Kasaï) et de Yumbi (Bandundu) se perpétuent comme dans le Grand Kivu, s’étendent dans le Bas-Kongo infiltré par Antoine Ghonda, Selemani Kanambe alias Zoé Kabila et leurs frères Occupants Banyarwanda. Gentiny Ngobila (Boucher de Yumbi) l’actuel Gouvernementeur de Kinshasa la Poubelle, un proche de l’imposteur Rwandais Kanambe alias Joseph Kabila et de son colistier Tshilombo-Pétain roule carosse à Kin malgré ses crimes imprescriptibles commis contre les populaces locales. LES YAKA CONTRE TEKE ET LES BANUNU CONTRE LES BASANGELE OU LES LENDU CONTRE LES HEMA ! Ces conflits ethno-tribaux sont fomentés, préparés et exécutés par les ennemis extérieurs et intérieurs du KONGO-ZAÏRE qui haïssent les populations Bantoues autochtones. Entre les 450 tribus Kongolaises, depuis que le Maréchal Mobutu a instauré la PAIX et la CONCORDE nationales, les mariages mixtes entre tribus et ethnies ne peuvent pas justifier une telle VIOLENCE entre les Bantous Kongolais. À l’instar du conflit sanglant entre les Lendu et les Hema dans les Régions de la RDC occupée sous contrôle de l’Ouganda qui fut toujours manipulé par les Envahisseurs Occupants Banyarwanda (Empire Hima=EAC « East African Community »), celuides YAKA CONTRE les TEKE est l’œuvre des Occupants Banyarwanda installés dans le Bandundu. Notre Grand et Beau Pays trop hospitalier n’a pas cette culture de haine de l’autre (son prochain) jusqu’à le tuer, le brûler, le massacrer, le violer. Demander bêtement à Fayulu-Lamuka de rencontrer Tshilombo-Pétain pour résoudre ce Conflit TEKE contre YAKA, alors ces 2 principaux acteurs Collabos accompagnateurs de l’Occupation RWANDO-OUGANDAISE-ONUSIENNE ne jurent que par les élections pièges à cons truquées d’avance organisées par la CENI pro Rwanda, c’est confirmer 2 citations de Albert Einstein à savoir « Il ne faut pas compter sur ceux qui ont crée les problèmes pour les résoudre » et « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ». VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. INGETA

  2. Il me semble que le député Juvénal Munubo ne pose pas le bon diagnotic. Depuis des temps immémoriaux, nous n’avions jamais entendu parler d’un quelconque conflit entre TEKE et YAKA; pourquoi seulement aujourd’hui?
    Et, soit dit en passant, où sont passés les bouviers venus s’installer dans la région de Kwilu il y a de cela quelques années? Ne sont-ce pas eux qui seraient à la manoeuvre, étant donné que le mode opératoire ressemble fort bien à celui des massacreurs venus des mille collines?

  3. Maman Marie l’égérie de l’Ecidé à la langue bien pendue va trouver une solution à cette épineuse question entre les Yaka et les Teke. Au lieu de perrorer à Kinshasa, fayulu devrait déployer son immense talent pour raisonner nos frères et sœurs de ce coin, car, au Congo on ne règle pas pas les différends à coups de machettes et de lances.

  4. Si les violences intercommunautaires entre Yaka et Teke dans le Mai-Ndombe cachaient des choses. Bien sûr elles sont d’abord selon moi la preuve d’un pays mal gouverné dans lequel l’autorité de l’Etat est absente dans beaucoup de recoins mais aussi le signal de la précarité sociale généralisée dans le pays. N’empêche qu’elles sont aussi le témoin d’une société où la cohabitation entre communautés peut devenir vite explosive comme ca peut arriver ailleurs par des réflexes identitaires. Cette situation nécessite neanmoins l’attention de tout le pays, de ses dirigeants et de tous les Congolais quelle que soit leur implantation géographique. Une question proritaire se pose de suite : Teke et Yaka ont longtemps vecu plutôt pacifiquement malgré leurs différends notamment fonciers inévitables, quel prétexte les pousse aujourd’hui à un conflit explosif, n’y aurait-il pas une manipulation poltique ? Il y’a quelque temps on avait signalé la presence de vaches venues d’ailleurs, n’y aurait-il d’interférences avec ce conflit. Il n’est pas à écarter que des rusés fossoyeurs veuillent pernicieusement prouver pour tenter de se disculper que le venin de la division se trouve partout, à l’Est comme au Centre avec Kamuina Nsapu et aujourd’hui à l’Ouest avec Yaka et Teke. Il faudra y penser…

  5. OCCUPATION SPIRITUELLE/ESCLAVAGISME (1483-1885), COLONISATION (1885-1908-1960) ET RECOLINSATION (1960-2022) ! Les Éthiopiens Noirs de la NUBIE=ÉTHIOPIE=CUSH=MUNDO=NOIR ont subi une autre forme de COLONISATION [que les autres CLOISONS DE BERLIN (PAYS) ou CAMPS DE CONCENTRATION SPIRITUELLE] qui est le MÉTISSAGE. C’est le seul Peuple Noir Subsaharien à être très tot mélangé avec les Nilotiques Envahisseurs (EMPIRE HIMA) de la GÉNÉTIQUE SPIRITUELLE MODIFIÉE [créés spécialement pour faire le travail d’assujetissement TRANSGÉNÉRATIONNEL des Impérialistes Occidentaux LEUCODERMES] comme des AVATARS=NÈGRES DE SERVICE ou NÈGRES DE MAISON=KAPITAS MÉDAILLÉS, qui sont venus du YÉMEN via le TIGRÉ, qui remplissent depuis le XVème siècle
    même avant toute la Côte Est Africaine jusqu’au RWANDA en passant par l’Érythrée, la Somalie, le Djibouti, le Kenya, l’Ouganda, le Burundi, la Tanzanie, le Soudan du Sud… À noter que ETHIOPIE=CUSH=MUNDO =NOIR est frère de ÉGYPTE=MISRAIM=JENE=VOIR, LIBYE=PUTH=EPASA NGONDE=DEMI CERCLE et NIGER=CANAAN=NÈGRE=JANDISE=VENDRE, TOUS les 4 FILS de CHAM=BOWINDA=NOIR, tous étaient des NOIRS de peau MÉLANODERMES [dont les Ancêtres ont ADAM=MOTO et ÈVE=MOTO placés dans le Jardin d’Éden mi-Astral par le Véritable Dieu Tout-Puissant] descendants de NOÉ=WUMSE, frère de NER le père de MELSCHISEDEK (soi-disant sans généalogie selon la Bible falsifiée du CONCILE DE NICÉE) dont la mère est SOPHONIM que la Fausse Bible de VATICAN a blanchisés… Dans cette ÈRE du VERSEAU où tout se sait rien n’est caché, la VÉRITÉ s’impose envers tout, contre tout, par dévers TOUT, les INITIÉS CONSACRÉS et GRACIÉS CONNUS du GRAND ORDRE DES CHOSES DIVINES rétablissent la VÉRITÉ DIVINE AUTHENTIQUE. Il est écrit « Un Ethiopien peut-il changer sa peau, et un léopard ses taches ? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal ? ». Ainsi soit-il… VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE POUR CHASSER LES OCCUPANTS BANYARWANDA ET LEUR PRÉSIDENT PROTOCOLAIRE NOMMÉ TSHILOMBO-PÉTAIN SUPPÔTS DES IMPÉRIALISTES OCCIDENTAUX. INGETA

  6. Trève de plaisanterie. Ce type de violence n’est pas de chez nous. C’est clairement une méthode importée de où vous savez. Au lieu d’ergoter, les notables du Grand-Bandundu devraient nous dire où se trouvent ces gens bizarres qu’on a vu rentrer chez nous en colonne avec leurs bétails pour s’installer, en partie, dans le Grand Bandundu. Ce ne serait pas étonnant que tout vienne de là…avec leurs complices et partenaires de Kinshasa.
    Quand vous entendez un congolais, de père et de mère, parler de  » communauté  », posez-vous quelques questions…

  7. HAUTE TRAHISON DU TRAÎTRE JOUISSEUR TSHILOMBO-PÉTAIN QUI A SIGNÉ L,’ACCORD DE LEMERA II POUR ÊTRE PRÉSIDENT PROTOCOLAIRE DEPUIS 2019 ! Ce sujet brûlant sur l’extermination Satano-occulto-nécromancienne des Bantous Autochtones Bandundois Kongolais n’intéresse pas les nombreux Talibans fanatiques aveugles de l’Udps Familiale qui ont vendu leurs âmes au DIABLE Tshilombo-Pétain JOUISSEUR TRAÎTRE nommé président protocolaire par les OCCUPANTS Banyarwanda qui massacrent les Vrais Kongolais (TEKE et YAKA) dans la Région de Bandundu (Kwamouth, Plateau des Bateke et Maindombe) en utilisant l’UBUENGE (Ruse Machiavélique) qui est une ADM (arme de destruction massive) de l’Empire Hima ou EAC (East African Community). C’est clair et net l’ogre effronté FATSHI BIDON a merdé et fauté d’une manière ridicule en trahissant notre Grand et Beau Pays le KONGO-ZAÏRE de nos Ancêtres Méritants (NZINGA NKUVU, NE-MPANZU NZINGA, MVITA NKANGA, KIMPA VITA, YAYA MAFUTA, KIMBANGU, PANDA FARNANA, LUMUMBA…). Celles et ceux qui cautionnent les actes de HAUTE TRAHISON de cet individu à la mine d’un Juda Iscariot sont maudits de génération en génération et sont soit de sa propre famille élargie de Kabeya Kamuanga versus Mupompa ou carrément des Rwandophones et Rwandophiles infiltrés qui se font filmer sans crainte dans les vidéos provenant des massacres du faux Conflit Sanglant (TEKE contre YAKA) qui circulent sur le Net. Tout ce que Laurent Désiré Kabila avait cédé en signant [avant de faire volte-face en 1998] avec le Rwanda et l’Ouganda (parrainés par la Communauté internationale Impérialiste et ses multinationales) en 1996 par l’entremise des ACCORDS de Lemera I chers à l’ADFL (Conglomérat d’aventuriers) pour chasser le Maréchal Mobutu, le fils maudit de Étienne Tshisekedi coaché par sa Maman Marthe l’a remis sur la table sans jugeote. Tshilombo-Pétain par contre aime trop la vie, il ne se retractera plus comme l’avait fait LDK, ce qui lui coûta la vie en 2001. BODY LANGUAGE (LANGAGE DU CORPS) DU CLOWN TSHILOMBO-PÉTAIN TRAÎTRE COLLABO JOUISSEUR ! L’inélégance maladive et aiguë de Tshilombo-Pétain qui s’habille en public sans gêne prouve que c’est un président protocolaire nommé par les Occupants Banyarwanda de l’Empire Hima qui le sécurise à chaque déplacement, sans conteste, l’équipe d’avance de la présidence protocolaire est composée des Banyarwanda (Rwandophones et Rwandophiles), entre temps à Kinshasa la Poubelle, c’est la Soldatesque Rwandaise qui sécurise leur pouvoir de Kingakati alors que l’incompétent incorrigible Magellan RDCien impénitent voyageur multirecidiviste est en éternelle vadrouille. Dans son for intérieur, Sieur FATSHI BIDON sait qu’il joue le rôle du président sans en être, 2 fois de suite à Bruxelles et à Luanda, devant les caméras du monde entier, le CLOWN sans majordome, le Gourou de la Secte Talibanesque de Limete-Pétunias Sous-Bois s’habille paisiblement sans se géner. « Si un clown emménage dans un palais, il ne devient pas roi, le palais devient un cirque » (Proverbe Turc). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE POUR CHASSER L’OCCUPATION RWANDO-OUGANDAISE-ONUSIENNE. INGETA

Comments are closed.

Previous post IDH: Le Congo-Kin classé 179ème sur 191
Next post Signature de l’accord portant statut de la force régionale de la CAE pour la paix dans l’est de la RDC