Décès de Mme Anne Tanganzi Yinda à Kinshasa/Mont Ngafula après son enlèvement par des hommes armés

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est vivement préoccupée par des enlèvements enregistrés à Kinshasa. Ces forfaits sont opérés par des hommes armés non autrement identifiés. Le récent cas en date est celui de madame Anne Tanganzi Yinda âgée de 62 ans, enlevée le 03 août 2022 vers 18h00 après avoir pris place à bord d’une voiture taxi au quartier Mbudi, commune de Mont-Ngafula en direction de Pompage.

En cours de route, madame Anne Tanganzi Yinda aurait été droguée pendant la course au point d’occasionner sa perte de connaissance. Sur ces entrefaites, elle a été abandonnée au Terminus Saut de mouton de Kinsuka-Pompage dans un état pitoyable et comateux.

Acheminée d’urgence au Centre Hospitalier « Voici l’Homme », sis Rond-Point Ozone dans la commune de Ngaliema la victime a été transférée aux Cliniques Universitaires de Kinshasa où elle doit subir une intervention chirurgicale spéciale mais dans un état où l’une de ses deux jambes est paralysée sans qu’on n’en sache la cause.

La VSV fustige et dénonce avec véhémence l’enlèvement et les traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés à Mme Anne Tanganzi Yinda, l’ayant plongé dans le coma avant d’en mourir le 16 août 2022.

En définitive, la VSV invite le gouvernement rdcongolais à:

  • Diligenter une enquête d’urgence pour dénicher cette bande des malfaiteurs en vue de les traduire en justice;
  • Garantir la sécurité de personnes en prenant des mesures urgentes et idoines pour mettre hors d’état de nuire des personnes armées auteurs d’enlèvement dans la ville de Kinshasa;
  • Prendre en charge les obsèques de la victime;
  • Indemniser la famille de la victime pour les préjudices subis.


LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “Décès de Mme Anne Tanganzi Yinda à Kinshasa/Mont Ngafula après son enlèvement par des hommes armés

  1. Lorsque tous les postes frontaliers de ce pays sont poreux, où des criminels venant des états voyous environnants, peuvent entrer librement et commettre toute sorte de crimes; peut-on s’attendre à autre chose qu’à de tels actes ignobles?

Comments are closed.

Previous post Obansanjo propose son plan de sortie crise à Félix Tshisekedi
Next post Vous avez dit « les enfants de Mzee »?