Décès du juge Polycarpe Mongulu T’apangane: Félix Tshisekedi charge le Premier ministre et le président de la Cour constitutionnelle pour lui réserver les hommages dignes de son rang pour les services rendus à la patrie

Read Time:1 Minute

Samedi 16 avril 2022 –Justice

Illustration

Photo d’illustration

Dans sa communication lors de la 49e réunion du conseil des ministres, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a invité le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le président de la Cour Constitutionnelle Dieudonné Kaluba Dibwa de travailler en vue de rendre des hommages digne de son rang à Monsieur Mongulu T’apangane Polycarpe, juge à la Cour Constitutionnelle. Au nom de tous congolais, Félix Tshisekedi a présenté ses condoléances à sa famille biologique.

« Le Président de la République, chef de l’État a présenté au nom de toute la nation ses condoléances les plus Attristées à la famille de Monsieur Polycarpe Mongulu, Procureur général de la République Émérite, Sénateur honoraire et juge à la Cour Constitutionnelle décédé il y a quelques jours à Kinshasa. Il a demandé au premier ministre de travailler avec le président de la Cour Constitutionnelle afin de lui réserver les hommages dignes de son rang pour les services rendus à la patrie », rapporte le compte rendu de la réunion fait par Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement vendredi 15 avril 2022.

Ancien procureur général de la République, Sénateur, Monsieur Polycarpe Mongulu T’apangane avait fait son entrée à la cour constitutionnelle grâce au quota de la composante Parlement. Il avait remplacé le professeur Félix Vunduawe Te Pemako, nommé à l’époque par le Président Joseph Kabila comme premier président du Conseil d’Etat.

La Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo est l’unique juridiction constitutionnelle congolaise instituée par l’article 157 de la Constitution congolaise du 18 février 2006. Avec son décès, la Cour Constitutionnelle compte désormais 8 juges. Après son inhumation, le processus de son remplacement devra être déclencher probablement dans les prochains jours.

Elle reste actuellement composée de membres  suivants: 

• Monsieur KALUBA DIBWA Dieudonné, Président ; 

• Monsieur FUNGA MOLIMA MWATA Evariste-Prince, Juge;

• Monsieur WASENDA N’SONGO Corneille, Juge;

• Monsieur MAVUNGU MVUMBI-di-NGOMA Jean-Pierre, Juge;

• Monsieur NKULU KILOMBO MITUMBA Norbert, Juge;

• Monsieur BOKONA WIIPA BONDJALI François, Juge;

• Madame KALUME ASENGO CHEUSI Alphonsine, Juge;

• Monsieur KAMULETA BADIBANGA Dieudonné, Juge.

Clément Muamba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

3 thoughts on “Décès du juge Polycarpe Mongulu T’apangane: Félix Tshisekedi charge le Premier ministre et le président de la Cour constitutionnelle pour lui réserver les hommages dignes de son rang pour les services rendus à la patrie

    1. Oui le juge Raphaël Nyanyi, héros par son travail, martyr par sa mort ; personne n’en parle plus et sa mort soudaine reste inexpliquée. Y’aura-t-il un jour un procès qui recherche ses assassins et les sanctionne ? Ce serait un service mérité et un hommage digne à sa famille et à la République. Ce juge qui préoccupe tant notre PR doit sans doute lui avoir rendu des services particuliers, qui sait, aujourd’hui la Cour Constitutionnelle est devenue Sa Cour…

  1. N’est-il pas temps de créer des assurances décès, surtout pour ces hauts commis de l’Etat qui gagnent plus ou moins bien leur vie. Il est anormal que l’Etat prenne toujours en charge de telles funérailles. C’est vraiment un pays des VIP. Le citoyen lambda va tirer le diable par la queue pour inhumer ses disparus. Néanmoins, mes condoléances à la famille biologique du disparu.

Comments are closed.

Previous post Journalisme: L’agressivité ne paie pas
Next post Faut-il souhaiter le retour au pouvoir de Joseph Kabila?