Gentiny Ngobila Mbaka lance le produit « Okapi Smartphone »

Un aperçu du Smartphone « Okapi »

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a lancé vendredi 20 août, le produit multimédia dénommé « Okapi smartphone ».

Il a expliqué que « Okapi smartphone » est une marque conçue par un inventeur congolais, Jean Bele Mongu, professeur d’université et chercheur à l’université « MIT » à Boston, aux USA. « Le paquet OKAPI comprends des téléphones, des ordinateurs, des chargeurs solaires, des panneaux solaires, et bien d’autres encore à usage multiples », a-t-il souligné, ajoutant que ce kit est purement congolais de par son design et son ingénierie qui répond aux normes internationales.

Le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka s’est dit impressionné par l’exploit d’un congolais dans le domaine de la recherche et de l’ingénierie. Avec cette invention, les congolais pourront être fiers d’être comptés parmi les peuples qui excellent dans le monde scientifique. « De la même manière que le IPhone fait la fierté des États Unies d’Amérique, Huawe de la Chine, désormais Okapi Smartphone représentera la RDC, car il a élevé le pays au niveau de la recherche scientifique, faisant du coup accréditer notre pays dans le panthéon de grands inventeurs du monde », a-t-il déclaré.

D’ici décembre, l’usine d’assemblage d’ « Okapi Smartphone » sera installée dans la commune de Maluku et devra employer plus de 20.000 Congolais, formés sur place pour une main d’œuvre qualifiée.

ACP/

4 Commentaires on “Gentiny Ngobila Mbaka lance le produit « Okapi Smartphone »

  1. Elombe,
    Prenez une feuille de papier. Vous y notez tous les accords signés par le président Félix Antoine Tshilombo Kaniki avec les pays voisins. Ensuite, tirez un trait au milieu de la plage. A gauche, énumérer les avantages, concessions pour les pays voisins et à droite, les avantages pour le Congo. Ce, pour chaque accord. Revenez ensuite ici pour nous dire, honnêtement, si le président Félix Antoine Tshilombo Kaniki aime son pays ou s’il l’insulte.

  2. X, y
    Dressons nos fronts,
    Longtemps courbés,
    Et-pour de bon-prenons le plus bel elaaaaannn
    Ainsi soit-il

Comments are closed.