Haut-Katanga: nouvelle tension à Lubumbashi, les entrées bloquées par la police

Read Time:1 Minute

Jeudi 31 mars 2022

Illustration

Photo d’illustration de la ville de Lubumbashi

Les éléments de la police nationale congolaise ont été déployés dans la matinée de ce jeudi au centre ville de Lubumbashi. Toutes les entrées sont bloquées par les forces de l’ordre qui bloquent ainsi tout passage aux taxi-motos.

Au centre-ville par exemple, des policiers sont visibles à la place de la poste. Sur l’avenue Sendwe, les forces de l’ordre sont également présentes pour barrer la route aux motos-taxis. Entre-temps, la tension est palpable dans la commune de Kampemba, en dehors du centre-ville où des jeunes manifestent encore notamment  dans les quartiers Kabetshia et Bel-Air, contre la décision de Laurianne Mwewa Kalombo, maire intérimaire de la ville de Lubumbashi qui interdit aux motos-taxis d’accéder au centre-ville.

« Nous n’allons pas arrêter de manifester. Nous ne quitterons pas la ville tant qu’on ne change pas la décision prise par la mairie. Pourquoi nous interdire alors que nous n’avons que ça comme travail et le centre ville est propice pour nous? », explique un manifestant au quartier Bel-Air.

Depuis mardi, les éléments de la police sont à la chasse des taxis-motos au centre ville de Lubumbashi. L’autorité urbaine interdit l’accès aux taxi-motos dans certains périmètres dont la place de la Poste. Ce qui irrite les conducteurs des taxis-motos. 

José MUKENDI

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post L’eau devient un enjeu stratégique majeur
Next post RDC: le gouvernement annonce pour bientôt le démarrage effectif des opérations communes de cartographie électorale en vue de se doter d’un fichier général de la population utilisable par la CENI, ONIP et INS